Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 septembre 2018 4 06 /09 /septembre /2018 06:50
Notre rentrée 2018.

Tu noteras que j'ai écrit "notre": l'homme et moi sommes profs, donc pour la rentrée cette année nous rentrons tous les cinq. Seuls le chat et le chien y échappent.

 

La rentrée phare cette année, c'est celle de Polochon. S'il est habitué au rythme vu qu'il étant l'an dernier dans une TPS privée, il entre cette année en petite section avec 24 élèves et 2 adultes. Il etait super impatient, on a lu et relu tout l'été ses livres sur l'école maternelle, été voir des dizaines de fois le portail, expliqué le déroulement de la première journée.

 

Il s'est réveillé seul, m'a appelée et ensuite tout a été agréable et fluide. Habillement en 2 minutes au saut du lit, pipi, petit déjeuner assez copieux. On a vérifié le sac, avec le change et un doudou qu'il a choisi pour l'occasion. On était large niveau timing.

 

J'étais confiante: Polochon n'a aucun souci avec la séparation. Son problème, c'est plus la foule, les inconnus. Il a du mal au parc à jouer au toboggan dès qu'un autre enfant y vient aussi: il revient me voir en me disant qu'il ne connaît pas cet enfant et ne veut plus faire de toboggan. Mais en l'accompagnant en douceur, il y retourne. Il est ce genre de bambin qui ne va pas aimer du tout se faire embrasser, chatouiller, ou juste parler à des inconnus. Par contre au bout de 15 minutes une fois qu'il est à l'aise, c'est la fête!

 

Pendant ce temps, Cromignon aussi se préparait pour sa rentrée en CE1. Pas stressé, mais tout de même il avait une grande inquiétude: il ne voulait pas avoir comme instit' Monsieur H. Monsieur H, il l'entendait hurler sur ses élèves de l'autre bout du couloir, sans cesse, l'année dernière. Et Cromignon, il déteste qu'on crie.

 

Petits dej avalés, vêtements enfilés (pas bien difficile vu qu'il fait encore plus de 25° ici) et sacs pris, nous voilà dans la voiture.

 

Petit couac de dernière minute, j'ai eu un trou sur l'horaire d'ouverure des portes: 8h45 ou 8h50??? Un SMS à une maman copine et c'était réglé: 8h45. Je tenais à y être dans les premiers.

 

Les garçons vont dans des écoles qui se jouxtent. Mais le portail n'est pas le même. Impossible d'accompagner les deux en même temps. Heureusement, l'homme aussi a pu venir. Mais les parents qui ont du faire un choix étaient nombreux...et évidemment c'est le plus âgé qui doit se débrouiller. Je me demande comment les écoles ne prennent pas ça en compte.

 

L'homme a été avec Cromignon, moi avec Polochon. J'étais un peu triste de ne pas pouvoir suivre mon grand mais je tenais absolument à accompagner mon plus-si-petit dans cette aventure. Et puis rencontrer sa maîtresse, son atsem, voir sa classe.

 

Son école a été toute retapée depuis le passage de Cromignon. La cour surtout, est toute belle et pleine de jeux. On l'a traversée, Polochon dans mes bras, en s'extasiant devant les toboggans et vélos, et on a traversé les WC pour atteindre sa classe. Ca tombait bien: il avait envie de faire pipi. Alors il a de suite testé les petits WC, ce qui lui a beaucoup plu. Comme dans ses livres sur la maternelle! C'est chouette que sa classe touche les WC, pour les petits c'est important que ce ne soit pas au bout du monde.

 

J'ai été très contente en voyant l'atem: je la connais, c'est la maman d'un bon ami de Cromignon, elle est très douce et gentille. Et comme on se croise régulièrement au dehors, j'aurais des nouvelles en direct de mon petit bouchon.

 

Les parents sont arrivés petit à petit, on a reconnu 3 enfants et familles de la MAM et de la TPS, ce qui a bien amusé Polochon. Certains à l'aise, d'autre bien moins.

 

Polochon a d'abord été directement jouer dans l'espace dinette, il aime beaucoup jouer à préparer à manger. Un petit garçon tout seul, sans ses parents, est venu le rejoindre en hésitant. J'ai pensé que Polochon ne serait pas ravi de le voir arriver, mais ça a été. Je lui ai dit le prénom du nouveau copain, et il a continué à jouer à ses côtés.

 

J'ai été frappée par les autres enfants qui arrivaient souvent les bras chargés de doudous, tétine au bec, tétine de secours accrochée au sac. Polochon (et les grands avant lui) n'a ni doudou attitré ni tétine, du coup je suis souvent surprise par cette différence.

 

Ensuite il a été faire un dessin, qu'il m'a donné et crois moi que celui-là, je vais le garder tout près de moi pour longtemps.

 

Pour finir, on a été a l'espace bibliothèque. Il a été tout joyeux de reconnaître un livre qu'on a aussi à la maison.

 

Autour de nous 3 enfants pleuraient. L'atsem en avait pris un, un autre crisait vraiment en se jettant par terre devant sa grand mère qui semblait démunie et en tous cas ne bougeait pas, et une petite qui chouinait plus qu'elle ne pleurait mais que la maîtresse n'avait pas prise, du coup elle allait et venait, un peu perdue, avec tétine et 3 doudous, pitchoune.

 

Les autres étaient encore avec leurs parents, ou alors s'occupaient calmement. Ils étaient une dizaine, vu que la rentrée des petits est divisée sur deux jours. D'ailleurs je n'avais pas été informée que Polochon n'aurait pas cours le mardi, ça a été le branle bas de combat du weekend pour organiser sa garde.

 

Nous étions là depuis bien 20/25 minutes. Pas d'indications de l'instit', dommage...je me suis dit qu'il était temps d'y aller. Polochon était prêt, il savait bien que j'allais partir pour revenir le chercher ensuite. On lui avait tout expliqué et détaillé pendant des semaines! Il m'a dit au revoir maman, et il reparti lire. Un bonheur, quand même.

Je suis sortie le coeur léger.

 

Je ne suis pas particulièrement émue par les rentrées de mes enfants. Evidemment, je suis inquiète que ça se passe mal, qu'ils ne soient pas heureux, qu'ils aient des profs nuls...mais je ne ressens pas ce que beaucoup de parents ressentent apprement: larme à l'oeil, le temps file, où est mon bébé, blabla. Je suis heureuse que mes enfants aillent à l'école, c'est l'inverse qui me ferait pelurer.

 

Pendant ce temps, Cromignon avait découvert son instit, une dame sympathique et agréable. Ouf, pas de monsieur H. Quelques copains dans sa classe, dont 3/4 très bons. Apparement la maîtresse fait des blagues, ce qui a bien plu à mon blond.

 

A midi, j'ai récupéré Polochon qui était ému de me revoir. Ca a dû lui demander pas mal d'énergie, cette matinée en terrain inconnu. L'atsem m'a dit que tout s'était très bien passé. Lui m'a un peu raconté, à la récréation il a été jouer au toboggan et la maîtresse est gentille mais elle s'est fâchée sur un garçon qui faisait des "bêtises".

 

En rentrant il a très bien mangé, était très gai et...a mis plus d'une heure à s'endormir pour la sieste tant il était excité! Ce qui m'a rappelé son frère qui avait tant de mal à trouver le sommeil pour la sieste, après l'école.

 

Je suis contente d'avoir pu y aller en douceur pour ce premier jour et ne le laisser que le matin. Mais ensuite, ce sera toute la journée. Jeudi et vendredi, ça lui fera beaucoup de nouveautés avec la cantine, et la sieste.

 

Le soir, j'ai récupéré un Cromignon complêtement abattu. Son meilleur ami a sauté une classe, se retrouve en CE2 et du coup aux récrés il est dans la cour des "grands". Dans son école, il y a une cour pour les CP/CE1 et une cour pour les autres.

Ils ne se verront pas au quotidien...J'ai directement appelé la maman pour l'inviter mercredi, et on va essayer de l'avoir avec nous le plus souvent possible. C'est trop important, l'amitié.

J'espère que ça l'aura un peu consolé.

 

Quant à ma rentrée, elle se passe en questionnements. Nouvelle direction dans mon collège, CDI inscrit à l'emploi du temps des 6èmes, j'attends de savoir à quelle sauce je vais être mangée.

 

Pour l'homme, c'est moyen, son emploi du temps ne remplit pas entièrement ses voeux. Mais il a obtenu de commencer à 9h30 et ainsi il pourra éviter aux garcons la garderie matinale. Moi, je commence obligatoirement à 8h. Par contre je finis à 16h45. Je peux les récupérer à 17h, ils n'iront pas du tout à la garderie cette année, c'est chouette.

 

Et ma grande Pouillette, me diras tu? Eh bien, c'est elle qui est rentrée en dernier: le mardi. Une entrée en 1ere, et  la première fois où je n'aurais pas pu l'accompagner le jour J.

Décue de n'avoir pas d'amis dans sa classe et d'un emploi du temps très chargé, elle est contente de continuer son option equitation avec des horaires aménagés et une navette qui vient la chercher au lycée pour l'emmener au club.

J'espère qu'elle se fera rapidement quelques amis dans sa classe, je sais qu'à son âge c'est vraiment cruxial et j'ai moi-même un très mauvais souvenir de ma classe de première. Allez on croise les doigts pour elle!

 

Voilà, la rentrée 2018, c'est fait. Et chez toi, ça roule?

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

yeude 09/09/2018 17:23

Team chouinage ! Plus sérieusement, je ne sais pas si c'est du au fait qu'on n'ai pas réussi à avoir de 2ème enfant, mais c'est vrai que j'ai l'impression que les choses vont trop vite et qu'elle nous échappe petit à petit, j'aurais volontiers fait durer la petite enfance un peu plus ! Alors bien évidement que c'est mieux ainsi et que je suis heureuse qu'elle prenne son envol, parce que c'est mieux pour elle !

Contente que cela se soit bien passé pour les diablotins ! Je suis comme toi, ma première première a été catastrophique (la seconde première bien meilleure et les classes au dessus également ! Bref, c'était mon erreur de parcours !)

PetitDiable 12/09/2018 14:30

Et on s'en remet, au pire...mais j'espère qu'elle évitera cet écueil!

Marie mon-nid 06/09/2018 23:08

C’est chouette quand ça roule ! C’est quand même plus simple quand on sait nos enfants bien dans leur classe !

PetitDiable 08/09/2018 22:59

C'est clair!

Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage 06/09/2018 18:10

apparemment, ça roule pour lui, c'est pour nous que c'est moins évident ^^

PetitDiable 08/09/2018 22:59

J'avais lu qu'il fallait bien 3/4 mois pour s'habituer à un tel changement...patience...

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog