Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 février 2019 2 05 /02 /février /2019 06:41
Allaitement long, non écourté, sevrage naturel et clap de fin.

Source.

 

Voilà, je crois que c'est fini.

Polochon n'a plus tété depuis plusieurs jours. Malgré quelques fois où c'était arrivé, ça n'avais jamais duré plus de 24h, donc je pense que cette fois, c'est la bonne.

 

Si tu n'es pas familier de la thématique de l'allaitement long ou non écourté, je comprends que tu puisses trouver étrange qu'un enfant ait tété jusqu'à plus de 3 ans. Je pensais comme toi, avant de me renseigner.

 

Il se trouve donc que nous sommes des mammifères, et que tout mammifère a une durée de gestation et d'allaitement défini. Les chiennes sont enceintes 2 mois et allaitent 2 mois également. Les rates sont enceintes 3 semaines, et allaitent 5 semaines. Les lynx sont enceintes 2 mois et allaitent 7 mois. Les girafes sont enceintes 15 mois et allaitent 12 mois. Tu as compris le principe: la nature a prévu des durées de gestaion et d'allaitement biologiquement programmées selon les espèces pour permettre un développement optimal des petits. Chaque espèce le sait d'ailleurs. Seuls les humains l'ont oublié.

 

Les humains ont une période gestation de 9 mois, et une durée d'allaitement minimal de 30 mois, pouvant aller jusqu'à 6 ans. Eh ouais.

 

C'est pas pour rien que les dents de lait s'appellent ainsi. Elles commencent à tomber quand l'enfant a fini de consommer du lait maternel. Autour de 4/5 ans.  A ce sujet je te rappelle que les humains sont les seuls mammifères qui consomment le lait d'autres espèces et encore plus a l'age adulte. Les mammifères adultes ne consomment pas de lait: c'en est à se demander si les produits laitiers sont bien nos amis pour la vie, hein. Bref.

 

Evidemment notre société nous a fait oublier comment fonctionne notre corps et notre espèce. Paraît qu'on n'est pas des animaux. On n'est pas des ficus non plus, donc what else...

 

Pourtant d'autres sociétés continuent à allaiter leurs petits jusqu'au sevrage naturel.

 

Pourquoi a t'on oublié ici? En vrac: le congé maternité bien trop court, l'absence d'aide et de facilitation à la reprise du travail, l'absence d'encadrement et d'apprentissage, le personnel de santé non formé, l'absence d'exemples et de normalisation de l'allaitement d'enfants plus grands, la sexualisation du corps et surtout des seins des femmes, l'industrie du lait (en poudre, de croissance, et ensuite tout court...) qui doit bien se frotter les mains...

 

Un enfant de 4 ans qui tête encore, ça choque, ça semble malsain, inadapté, et si c'est en public la maman s'expose à bien des regards en coin voire des jugements blessants. Ne parlons pas de l'avis de son médecin à moins qu'elle ait la chance d'en avoir un qui s'est correctement formé, ce qui est tellement rare hélas.

 

Bref. Les humains dans notre société n'ont plus la connaissance que dans leur espèce, le petit se sèvre seul quand il est prêt, à partir de 30 mois.

Je l'ai vérifié avec Cromignon, et encore plus avec Polochon.  Un jour, ils ont dit "non, pas téter moi". Vers 2 ans pour l'un et cette semaine, à presque 39 mois pour l'autre.

 

Etant donné que c'est tout frais pour Polochon il est encore possible qu'il y revienne d'ailleurs.

 

L'un comme l'autre ne tétaient plus que 2/3 fois par jour, soit au réveil soit au coucher. Evidemment, ils mangeaient tout à fait normalement, ils ne prenaient simplement pas de biberon.

 

J'avais expliqué à Polochon que plus tard, il ne téterait plus, quand il serait grand et quand il serait prêt.

 

J'ai beau être informée sur l'allaitement maternel, je suis toujours un être social formaté et n'ayant jamais vu d'enfant de 5/6 ans allaité, j'ai espéré qu'il s'arrête avant. Mais de lui-même et je n'aurais pas fait de forcir pour le sevrer. Le poids et l'influence de la société, le fait aussi que je ne voulais pas qu'il moqué ou marginalisé si ça venait à se savoir en dehors du cercle des proches, tout ça. Je sais que ce n'est pas très glorieux. PErsonne n'est parfait ou exempt de contradictions.

 

Il y a quelques jours, avant la sieste, je lui ai demandé s'il venait téter. Il m'a répondu "non pas téter, ze suis grand". Je lui ai demandé s'il était sûr, et il m'a dit "les grands ils zont pas le droit de téter". La formulation m'a emmerdée, je t'avoue. Nous n'en n'avons jamais parlé en ces termes. A t'il entendu quelque chose à l'école? J'ai tenté d'en savoir plus sans succès. Peut etre est-ce simplement sa manière d'interpréter, mais je vais continuer à l'interroger. Et à lui expliquer c'est à lui de décider, qu'il est encore "un grand petit" et qu'il a le droit de téter s'il en ressentait le besoin.

 

A suivre donc, mais il est bien possible que la dernière tétée de nos vies ait eu lieu il y a quelques jours, et je suis ravie d'avoir donné le meilleur à mon petit diablotin jusqu'à ce qu'il soit prêt à passer à autre chose. Il n'aura jamais pris le moindre biberon d'ailleurs, et une fois il m'a même demandé ce que c'était quand il en a trouvé un vieux de sa soeur au fond d'un placard!

 

Pour normaliser le retour aux fondamentaux biologiques, je pense qu'il est immportant d'en parler, voire de montrer si on en a le cran, l'allaitement de "grands petits" humains, qu'on appelle injustement "allaitement long" alors qu'il s'agit simplement d'allaitement non écourté.

 

Des infos scientifiques ici et entre autres sources.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog