Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2020 3 30 /09 /septembre /2020 06:36
Le hérisson dans le casot.

Laisse moi t'éclairer, moldu non-catalan: le casot (prononcer casote) est dans notre belle contrée la cabane au fond du jardin.

Dans ce casot nous stockons de la nourriture, des vêtements, et les croquettes de la chienne. J'avais acheté, en promo, un très gros paquet de croquettes qui pouvait tenir pas mal de temps.

 

Vu qu'il y a potentiellement des bestioles (je pensais souris, mulots...) au casot, je le fermais bien précautionneusement. Et je remontais les bretelles de la Pouillette quand je voyais que c'était mal fermé, vu que c'est elle la plupart du temps qui nourrit la chienne.

 

A propos de chienne: un matin, je l'entend aboyer dans le casot. C'est une chienne d'alarme: elle aboie beaucoup, pour un rien. C'est sa race qui veut ça. Je vais jeter un oeil, je la vois aboyer contre...le mur.

Je me dis elle a dû entendre un bruit derrière le mur, ou alors elle voit des fantômes, bref je continue ma vie.

 

Un peu plus tard, je vais chercher un truc au casot et là, que vois-je? Allongé de tout son corps et manifestement endormi, un hérisson!

J'en avais déjà vu un dans le jardin, le même peut-être, mais là il semblait très à son aise, installé et comme chez lui. Indifférent aux aboiement. Je ne savais pas qu'un herisson pouvait être aussi gros! Son embompoint expliquait les trous réguliers dans le paquet de croquettes.

Le paquet était d'ailleurs bien troué.

 

Je suis repartie, me demandant que faire. Je me suis dit que j'allais lui mettre une gamelle avec des croquettes pour éviter qu'il troue le sac et qu'on aurait désormais un hérisson dans le casot.

 

Un peu plus tard, je suis retournée le voir, j'étais un peu inquiète sur son état car, même si je l'avais bien vu respirer, je me demandais s'il était bien normal qu'il dorme comme ça, à découvert, sans se réveiller au bruit des aboiements. Et là, plus de hérisson. Je me suis dit qu'il avait dû digérer et repartir dans son trou, quelque part pas loin.

 

J'ai pensé boucher le trou, avec du gros scotch, et lui installer sa gamelle.

Quand j'ai commencé à entourer le sac avec le scotch, je me suis piquée. "Mince, me suis-je dit, il doit y avoir un bout de bois pointu dans le paquet ou un truc comme ça. Je vais vite l'enlever sinon la chienne pourrait se blesser."

J'ai ouvert le paquet.

Dedans: le hérrisson.

Sisi.

 

J'ai fait un bond en l'air. Les hérissons, c'est mignon. Mais en vrai cet animal me fait une drôle d'impression et le voir me donne des frissons.

Imagine si j'avais plongé la main dans le sac pour remplir la gamelle de la chienne...ce n'est pas une petite piqure que j'aurais eue!

Je me suis retrouvée en pls à appeler l'homme, avec ma petite piqure au doigt et le hérisson dans le sac.

Après une légère crise de panique où j'ai pensé mourir dans d'attroces souffrances d'un virus inconnu, j'ai commencé à cogiter. Que faire? Je ne pouvais pas laisser ce hérisson dans le paquet de croquettes.

 

Après un brainstorming avec l'homme, j'ai décidé de prendre le sac, avec son contenu, dans un cabas, et d'aller dans la pinède derrière chez nous abandonner le tout: il tombait des corbes et personne ne me verrait. Puis le lendemain je retournerais récupérer le sac (pas question de polluer la pinède!) probablement vidé du hérisson et des croquettes.

 

Précautionneusement, j'ai mis le sac dans un grand cabas. Sous un parapluie et une pluie battante je suis allée dans un petit coin tranquille de la pinède où il y a des petits fossés, chemins, avec un terrain un peu accidenté où le hérisson pourra, j'espère, vivre sa belle vie de hérisson.

 

Mais je n'ai pas eu le coeur de laisser le sac en l'état. Le hérisson pourra t'il en sortir seul? Un coup de vent ne va t'il pas l'emporter une fois vide au milieu des vignes? Bref, autant de doutes insupportables.

Alors j'ai soufflé, j'ai pris mon courage avec toutes mes mains, j'ai chopé le sac par le dessous et j'ai vidé son contenu, délicatement. Le hérisson s'est mis en boule, il y avait assez de croquettes pour toutes les bestioles du coin.

Et je suis repartie.

 

J'espère qu'il a trouvé à bien s'installer, à moins qu'il sache revenir...?

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Koalisa 10/10/2020 10:42

J'ai appris un nouveau mot... Chez nous aussi les paquets de croquettes ont des trous mais ce sont les minettes qui les attaquent (alors qu'elles en ont plein la gamelle) ! C'est trop mignon cette histoire de hérisson...

PetitDiable 10/10/2020 20:20

j'espère qu'il va bien et qu'il s'est trouvé une petite maison

oth67 30/09/2020 07:53

Mon esprit a d'abord lu "Casto"...

PetitDiable 01/10/2020 09:48

ahah, un hérisson chez casto? Il va chercher des clous pour faire sa cabane !

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog