Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2020 3 02 /12 /décembre /2020 07:24
Règles

Après avoir constaté que plus de la moitié de l'humanité a ses règles une fois par mois pendant environ 40 ans, que dans la plupart des sociétés c'est honteux, tabou, sale, difficile à vivre, coûteux...et pour beaucoup d'entre nous, douloureux, je me suis rendu compte un matin où elles ont débarqué et où j'ai pesté "et m....fait ch....encore!" que quelque chose m'échappait.

 

Après toutes ces années, où je suis bien plus près de la fin des règles que du début, j'ai râlé chaque mois.

 

Contre quoi?

 

Contre le fait que mon corps fonctionne bien, qu'il est capable de donner la vie et m'envoie le signal que ce n'est actuellement (ouf) pas le cas?

 

Pourquoi?

 

Parce que je vais avoir mal pendant 2 à 3 jours, que je vais me sentir faible et fatiguée, avoir le ventre gonflé et me bourrer d'antidouleurs pour...faire comme si de rien n'était. Rester productive. Efficace

 

Parce que je vais tâcher, une fois sur deux, mes vêtements faute parfois de pouvroir changer de protection à temps: impossible d'aller à chaque fois que besoin en est au WC en abandonnant mes élèves. 

 

Parce que je ne vais pas pouvoir faire ce que mon corps réclamme: me reposer, m'occuper de lui, au moins une journée. Répondre à ses besoins. Aller aux wc quand nécessaire. Dans des WC propres et accueillants, pas les horribles lieux partagés infects de mon travail, pressée par les collègues qui attendent, sans pouvoir me laver même les mains. Avec assez de PQ. Pouvoir me laver quand je le souhaite. Me rouler en boule dans mon pyjama en pilou sous mon plaid avec une tisane de framboisier. Boire autant d'eau que necéssaire, parce qu'avec une journée normale, je n'ai pas le temps, et les règles ça donne soif. Et la soif donne la migraine.

 

Parce que quand "ça tombe bien", que ce soit un weekend ou pendant les vacances, un jour un peu off, où je n'aurais pas les 4emes 3 en folie à gérer, je prendais certes des antidouleurs mais 2 fois moins. Je n'aurais pas l'angoisse de me salir. Je ne serais pas morte de fatigue à 17h. Je pourrais boire à ma soif et échapper aux maux de tête.

 

Et si, depuis toutes ces années à me plaindre du fonctionnement de mon corps, qui pourtant fait pas mal le job, je me trompais? S'il fallait prendre le problème dans l'autre sens? Si on changeait d'angle?

 

Si notre corps était très bien fait mais notre société inadaptée plutôt que l'inverse?

 

Si on vivait dans un cadre qui respectait le corps et son fonctionnement, son évolution et s'adaptait à ses différents états? Plutôt que le plier, pour entrer dans le moule, à grand coups d'antalgiques et autres guronsan?

 

Si, à l'instar de l'Ecosse (big up!), les protections étaient gratuites partout? Des protections de bonne qualité et écologiques tant qu'à faire, pas des saloperies pleines de produits toxiques. Au moins pour les personnes précaires? Des associations féministes le réclamment depuis des années, et ça traîne, ça traîne...

 

Si on avait le droit, quand c'est nécessaire (je sais que toutes les femmes règlées ne souffrent pas), de se reposer et de vivre cette première, ou ces deux premières journées à notre rythme, plutôt que de suivre celui qui est imposé et qui nous fait du mal? Sans perte de revenus?

 

Un rêve? Il fut un temps où le droit de vote pour les femmes en était un, si on rêve bien fort, qui sait ce qui peut arriver.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

lizagrece 02/12/2020 09:17

Le droit de vote comme tous les autres droits des femmes n'a pas été conquis en rèvant mais avec des luttes.

PetitDiable 06/12/2020 09:35

oui carrément!

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog