Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mars 2022 3 16 /03 /mars /2022 08:43
Être mère...d'une jeune adulte.

Le temps d'un article, je ressuscite cette rubrique de blogueuse dinosaure chez Babidji, tu t'en souviens peut-être?

 

Car en ce moment, il n'y a plus vraiment d'ado à la maison. Ça ne saurait tarder, d'ici quelques années pour mes garçons, mais ma grande est maintenant sortie de cette catégorie d'âge. En théorie. Enfin, en pratique, il lui reste, comme à beaucoup et même 20 ans après, de sacrés restes comportementaux!

 

C'est quoi, être mère d'une jeune adulte? Comment on s'en sort? Comment on...survit?

 

Mon expérience, pour le moment (car tout peut changer d'un instant à l'autre) c'est que la seule issue possible est le lâcher-prise général. Il est temps, et plus que temps car je pense que pour les ados aussi c'est la clé, de récolter ce qu'on a semé. Enfin, de la laisser récolter. Et de rester en dehors, observatrice bienveillante, en renfort si besoin.

 

Ma force est de me souvenir très précisement de mon vécu, de mes émotions personnelles à son âge. Ainsi je pense reproduire ce que j'ai aimé et éviter ce que je n'ai pas aimé de la part de mes parents à cette époque. Pas si lointaine quand même. Non mais.

 

Mon attitude tient en 3 mots: pas d'ingérence.

 

Ma fille a 19 ans. Elle souhaite voler de ses propres ailes, ce qui est bien normal. Je ne peux rien faire, ou si peu, pour lui éviter certaines erreurs, certaines déconvenues. Je ne peux que donner rapidement, simplement en quelques mots, mon avis. Elle va faire ses expériences, je lui fais confiance pour se sortir des difficultés et faire les choix...les meilleurs qu'elle pourra avec les moyen qu'elle a au moment M. Ce ne sont peut-être pas ceux que je souhaite pour elle. Peut-être pas objectivement les meilleurs. Peut-être qu'elle regrettera plus tard. Mais elle n'est pas moi, ni moi à son âge, ni une projections de mes espérances pour elle.

 

Alors oui, se désinvestir de ses choix, de sa vie, tout en restant disponible, ce n'est pas une mince affaire. Forcément, on a toujours peur pour son enfant, à tout âge, on veut le mieux pour eux. Mais justement: maintenant, le mieux est...de lui lâcher la grappe.

Ce que je pense être le mieux d'ailleurs, n'est pas objectif mais mon ressenti personnel. Elle n'a pas forcément le même "meilleur" que moi. Tant de possibles, de vies, de chemins, sont devant elle. Je ne suis finalement personne pour décider à la place de qui que ce soit ce qui lui convient.

 

Je ne parle plus beaucoup d'elle ici. C'est normal, c'est ce qu'elle souhaite, je ne raconte pas sa petite vie. Pourtant nous partageons beaucoup, mais c'est son jardin à elle uniquement et je respecte ses volontés.

 

Faire la morale n'a jamais été efficace, ce n'est pas RIE, ce n'est pas CNV, et encore moins maintenant. Je lui donne mes avis, et si j'ai à critiquer, à faire des rappels, c'est en une phrase. Les longs discours ne marchent pas à 15 ans, ce n'est pas maintenant que ce sera utile.

 

Le plus important c'est que tout le monde soit le plus heureux possible: moi y compris. Et ça, c'est le seul travail sur lequel j'ai réellement la main.

 

Et chez toi, de grands enfants?

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

W
Maman d'un ado de presque 17 ans, un ado de 13 ans et de la miss qui en a presque 11. J'aime beaucoup ta façon de voir, c'est comme ça que je fais avec l'Ado Géant : pas de longs discours, je reste ouvert à la discussion mais des erreurs il en fera...et certaines seront positives (car l'amèneront à refléchir), d'autres non. C'est son chemin mais je reste à ses côtés ;-)
Répondre
P
C'est ça, je ne vois pas d'autre voie !
C
Nous avons voulu donner à notre fils équilibre et autonomie. Fiston a maintenant 35 ans et vit sur un autre continent.
Répondre
P
oh ça c'est une aventure!
S
J'aime beaucoup les nouvelles relations qui se sont tissées avec mes grands enfants. Petit à petit, on se parle d'adulte à adulte, et les conseils viennent des deux côtés.<br /> Et avoir des grands enfants, c'est retrouver un peu de liberté personnelle, ce qui est bien agréable.
Répondre
P
ah ça pour la liberté, je ne te le fais pas dire! Après il me reste un 10 ans et un 6 ans donc...^^
S
Je te suis depuis longtemps sans forcément commenter...<br /> Maman d'un encore ado 17 ans, et d'une jeune femme de 22 ans, je pense comme toi qu'il faut savoir leur laisser prendre leur décisions... mais comme parfois c'est dur, et on aimerait tellement leur éviter des déconvenues!<br /> Des bises<br /> <br /> silvia
Répondre
P
Pas facile d'être parent, tout au long de la vie!
L
Ma fille a maintenant presque 47 ans ... Donc évidemment je n'interviens pas dans sa vie sauf si elle me demande conseil . Par contre lorsqu'elle avait 19 ans elle était encore étudiante et donc dépendante de moi financièrement donc je gardais un oeil sur sa vie ... Je tenais surtout à ce qu'elle suive ses études sérieusement et qu'elle ne soit pas tentée par d'autres chemins. Il y avait aussi des mises en garde sur les dangers des grandes villes ... Je sais qu'elle m'a remerciée plus tard d'avoir été présente sans toutefois intervenir sur des choix intimes
Répondre
P
oui il faut trouver et réajuster la bonne distance

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Parrainage Le Closet

Pour ta première box Le Closet offerte, c'est par ici!

Recherche Sur Le Blog

Parrainage Igraal

Pour gagner du cashback sur Igraal, c'est par ici!