Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 06:08

cesarienne.jpg

* crédit photo

 

Ma première grossesse s'est bien déroulée. Passé les 3 semaines de nausées du deuxième mois, ce fut tranquille.

J'ai continué à vivre ma vie, à sortir, à voyager. Je n'étais pas inquiète. 


Comme je suis d'un naturel sautilleur et actif, j'ai tout de même été arrêtée de travail à 6 mois (j'avais trop sautillé au travail), mais j'ai continué à vivre ma vie: copains, bouffes, cinés...


J'ai bien été à tous les cours de prépa accouchement, et c'est très bizarre...je n'avais pas peur de l'accouchement!

Je dois être la seule nana comme ça, non?


Je n'avais pas peur, et c'est toujours le cas, parce que le déroulement de cet évènement n'est pas de mon ressort. Je ne le contrôle pas. De plus, vu que je n'avais jamais accouché, je ne savais pas à quoi m'attendre...


Et je suis d'un naturel à ne pas avoir peur avant d'avoir mal. J'avais entendu des récits d'accouchement terribles, d'autres parfaits...donc je savais que le panel des possibilités était vaste. J'ai préféré voir venir plutôt que de paniquer en avance.


Deux semaine avant le terme, je n'arrivais toujours pas à intégrer le fait que j'allais accoucher, je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre.

 

C'était un dimanche. Je me suis levée, jai posé un masque artisanal sur mes cheveux (huile d'olive-jaune d'oeuf-miel). J'ai traîné devant la télé, puis j'ai commencé à passer l'aspi, en chemise de nuit.

Je me suis sentie fatiguée, et je me suis remise devant la télé.


Tout à coup, j'ai ressenti un truc indescriptible: comme si le bas de mon ventre lâchait. J'ai ressenti le bruit "crrraaaac"!

Pas entendu, mais senti, dans mon ventre. C'était très étrange, et flippant.


Je me suis relevée d'un bond du canapé, et j'ai senti un liquide chaud couler le long de mes jambes. Un liquide très abondant. J'ai filé aux WC, et ma première pensée fut "voilà que je me pisse dessus maintenant!"


Voyant que ce liquide coulait à flot sans que je n'y puisse rien, je me suis dit qu'il y a avait deux options: mon périnée avait lâché et j'allais passer ma vie avec une sonde urinaire ou une couche.

Ou je perdais les eaux, ce qui signifiait que...j'allais accoucher! Bordel!

choc.jpg

*crédit photo


Malgré les 8 mois et demi de grossesse derrière moi, je n'étais absolument pas préparée à ça!


 

La suite...demain!

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

khukhirmu 05/03/2013 12:29


oui effectivement cela fait une drôle de sensation

khukhirmu 04/03/2013 11:44


""voilà que je me pisse dessus
maintenant!""


Moi aussi j'ai pensé que je faisais pipi. Je me suis levée rapidement pour aller au toilettes et c'est là que j'ai compris que je ne faisais pas pipi :-)

petitdiable 05/03/2013 09:28



Je crois qu'on est nombreuses, mais ça fait bizarre, pas vrai?



A la mère si 25/02/2013 16:49


Oh ce teasing de fou, vivement demain !

petitdiable 25/02/2013 23:09



Demain et ...c'est pas fini! 



Marjolaine 25/02/2013 09:46


Ça doit être effectivement peu facile à vivre pour un homme ; nous, nous avons un sacré boulot à fournir, pour mettre nos enfants au monde (peu importe la manière, voie basse, césa, etc., dans
tous les cas, physiquement, psychologiquement, émotionnellement, c'est un marathon de fou), mais on minimise souvent trop le boulot des hommes, leur présence, leur soutien, les limites qu'ils
dépassent eux-même pour supporter tout ça comme ils peuvent ; c'est pas la même chose d'être au coeur de l'action et d'être spectateur de l'action.
Enfin bref ! moi aussi, j'ai perdu les eaux, et curieusement, j'avais beau savoir que c'était aussi probable que de commencer le travail par les contractions, ça m'a complètement surprise, je ne
m'attendais pas à commencer cette aventure en perdant les eaux ! Très, très étrange, comme expérience ! Et tellement flippant, surréaliste et à la fois excitant, ce moment où tu réalises très
vite que "ça y est". Truc de dingue !

petitdiable 25/02/2013 23:08



C'est juste énorme!!



mere pas parfaite 25/02/2013 08:48


tiens, moi aussi je me suis dis que je me pissais dessus sur le coup, mais nan j'etais pas incontinente, j'accouchais!

petitdiable 25/02/2013 23:08



ah ah, on a une idée de ce qu'est l'incontinence!



Soma 25/02/2013 07:47


Je "savais" que l'accouchement était qqch de "violent"...
Je le "savais", parce que j'ai des connaissances médicales.
J'ai tenté de le dire à mon homme...
Qui n'a compris ce que je voulais dire que pendant l'accouchement :)
Il faut aussi préparer l'homme...
Je crois que pour lui, même s'il ne souffrait pas physiquement... a été bouleversant par ce moment si particulier :) 

petitdiable 25/02/2013 23:07



Ca doit être très dur de voir celle qu'on aime souffrir et ne rien pouvoir faire.



Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog