Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 06:31

Si tu ne connais cette expression très 93-esque, je t'explique: "non, menteur!" est une expression ironique qui signifie que ce qui précède est une évidence.

Par exemple: "Je suis allée en vacances en Tunisie. Il faisait très chaud!" Réponse, donc: "Non, menteur!".

Voilà, bienvenue en banlieue, où on a de l'humour!



pilule


Le débat est relancé: 30 plaintes ont été déposées contre certaines pilules de 3ème génération. Les femmes qui portent plainte on été victimes, à cause de leur contraception, de maux plus ou moins graves.

L'une d'entre elle est décédée. On parle d'AVC, d'embolies pulmonaires, de phlébites...Certaines ont également de graves séquelles, et ne pourront plus jamais mener une vie normale.


Des médecins pas assez informés, ou désinvoltes, ont prescrit des pilules à ne surtout pas prescrire en cas de tabagie à des fumeuses.


Certaines de ces pilules seront déremboursées et même interdites.

Il a fallu que ces problèmes soient médiatisés pour que les choses avancent.


Pourquoi n'ai-je pas été étonnée à ces nouvelle?


Peut-être parce que j'ai longtemps eu une gynéco qui me parlais des dangers de la pilule. Pas uniquement de celles de 3ème génération. Ma gynéco me racontait comment elle voyait de plus en plus de femmes de 30 ans avec des problèmes qu'auparavant elle ne rencontrait que chez des femmes de plus de 45 ans.


Je ne suis pas médecin, ni scientifique.

Pourtant il me semble qu'ingurgiter une dose d'hormones TOUS LES JOURS pendant des dizaines d'années, ça n'est évidement pas anodin. Non, c'est moi qui déconne?


Ces hormones, elles ne sont pas en dose homéopathiques, puisqu'elles sont assez fortes pour bloquer le mécanisme de l'ovulation. Tous les médicaments ont des effets secondaires.

Crois-tu que ces hormones ne font que ça dans ton corps, bloquer le cycle?

Évidemment que non. Ce qui n'aurait probablement aucunes conséquences si tu la prenais 3 jours, ou même 3 mois. Mais 25 ans?


Alors si tu fais l'étonnée, offusquée, si tu tombes des nues en te disant "Quoiiiiiii ça peut être mauvais la pilule?????", soit tu te voilais la face, soit tu es sacrément naïve.

 

Ce qui me gène c'est que la polémique actuelle se focalise sur les pilules de 3ème et 4ème génération. J'aimerais que le débat soit ouvert sur les pilules en général. Que des recherches soient faites dans ce sens. Que plus personne ne puisse ignorer que prendre la pilule, oui, ça implique des risques.

 

C'est mon pavé dans la mare de la Mère Cane!

pavédanslamare

Partager cet article

Repost0

commentaires

Nana B 07/11/2013 12:07


Bonjour,


Je pense que le problème n'est pas forcément un manque d'informations...Mais on se dit naïvement, comme beaucoup quand tout va bien, que cela n'arrive qu'aux autres que nous sommes invincibles et
de bonne constitution...


Jusqu'au jour où ça nous arrive à nous. J'ai eu des complications suite à une entorse du genou. Complications très rapides et disproportionnées par rapport à l'entorse elle même. En peu de
temps j'ai fait une phlébite et une embolie pulmonaire.


Verdict: le seul facteur aggravant pour ma part était la pillule, qui pourtant ne faisait pas partie de la black list, mais qui était bien de 3ème génération.


Pourtant, je ne peux pas dire ne pas avoir lu la notice sur laquelle est écrit noir sur blanc ce type de risque, je n'ai pas non plus été sur informée de la part de ma gynéco actuelle, elle ne
m'a jamais proposé autre chose. Mais ce ne sont que des mots, et toutes les contre indications sur les médicaments font 15 pages, donc on ne fait pus attention et c'est abstrait tant qu'on n'est
pas confronté à la réalité...


Bref, tout ça pour dire que souvent on sait que c'est mauvais, mais on n'écoute pas trop, parce qu'on ne se rend pas compte à quel point c'est vrai!!!

petitdiable 11/11/2013 10:16



le trop d'infi tue l'info aussi...



Sylvie 05/07/2013 10:57


Je pense aussi qu'il faut faire la part des choses. L'impact de la pilule contraceptive sur les hormones, et notre corps est INDENIABLE. Et dans certains cas, les effets peuvent être désastreux.
Mais c'est là que :


1. Le médecin doit joué son rôle de conseil pour t'orienter vers la bonne pilule et le bon dosage


2. Le choix de pilules permet de ne pas être coincée avec l'une ou l'autre !


Cela ne donnera jamais un risque 0, mais ne stigmatisons pas, la pilule reste un excellent moyen de contraception. Libre à chacun d'opter pour d'autres options comme le stérilet, ou le
préservatif :)

maviedemere 08/04/2013 07:47


J'ai arrêté la pilule en mars 2009. Une fausse-couche puis quasi un an pour que mon Tipou s'installe au chaud on suffit pour me dégouter de cette petite pilule magique...


Entre Tipou et Deuz (en préparation in utéro) je n'ai pas repris la pilule, quand on a décidé de mettre ce Deuz en route : premier cycle et j'étais enceinte...


Jamais je ne reprendrai une pilule...

lil'mum 05/02/2013 12:06


Alors je vais me faire l'avocat du diable :


Je suis bien d'accord que prendre la pillule n'est pas anodin, qu'on ingurgite des hormones. Sauf qu'un des effets de cette pillule que les médias taisent c'est que en stoppant nos ovaires, on a
grandement diminué l'incidence des cancers des ovaires. Et ça, ce n'est pas rien. Quand on sait que lorsqu'un cancer des ovaires est diagnostiqué, le pronostic vital est très mauvais, seulement
10% de survie à 4 ans, et bien moi je trouve que la pillule c'est quand même pas si nul que ça.


Concernant l'incompatibilité du tabac avec la pillule, il est bien connu, mais je connais pas mal de copines fumeuses qui, pour avoir cette pillule, vers 18-20 ans, ont menti à leur gynéco : "ha
non, non, non, je ne fume pas, pas du tout".


 


Donc cette surmédiatisation sur les dangers de la pillule, est de la mésinformation car on ne fait ressortir que des chiffres qui indépendamment les uns des autres ne veulent ren dire....

petitdiable 05/02/2013 21:05



C'est vrai, il faut tout remettre dans son contexte!



Hellvis 04/02/2013 20:04


Je vais en rajouter une petite couche en parlant de la pollution provoquée par ces pilules! On n'en parle jamais et si je n'avais une soeur qui travaille dans le domaine de la dépollution des
eaux, je ne serais probablement pas au courant mais le fait est là : les hormones rejetées dans les urines des femmes qui prennent la pilule arrivent en quantité incroyable dans les eaux usées et
actuellement, il n'y a aucun moyen de traiter ce type de déchets. On ne peut pas les filtrer ou les détruire et donc, on se retrouve avec des hormones qui retournent tranquillou dans l'eau du
robinet... Miam! Du coup, à long terme, ça peut provoquer des déséquilibres hormonaux pour... tout le monde, en fait!

petitdiable 04/02/2013 20:05



C'est bien vrai, on n'en parle jamais! Et d'ailleurs je me souviens avoir lu que c'est pareil pour plein de médicaments, particulièrement les anti-dépresseurs et les anxiolitiques! 



Myriam 04/02/2013 09:32


Je suis entièrement d'accord mais... certaines n'ont pas d'autres solutions. Pour ma part, j'ai un utérus bifide et donc le stérilet ne me convient pas... Remarques la pilule non plus car elle me
donne de la tension !... J'ai galéré pour tomber enceinte et le côté positif c'est que je n'ai pris la pilule que 2 ans (de 20 à 21 ans et de 42 à 43 ans - après ma grossesse). Maintenant, à 44
ans bientôt... avec la certitude de ne plus vouloir vivre d'autre grossesse, j'opte pour la contraception définitive (méthode ESSURE... en 10 mn, c'est fait... je serais tranquille jusqu'au bout
!!!)  ;o) Bonne semaine à toi !... Mymy.

petitdiable 04/02/2013 14:52



2 ans, ça va, tu n'as pas eu à la prendre longtemps! 



sysyinthecity 04/02/2013 08:00


c'est comme chaque médicament lancé, au tout début on dit que c'est génial et 20 ans après on nous dit que c'est toxique... je ne crois plus en grand chose !! ils nous empoisonnent à petit feu !!

petitdiable 04/02/2013 09:00



Sans parler du reste...aspartame et consort...



Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog