Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 05:45

DSCF9692.JPG

Ca, c'est une demi-heure avant qu'on ne nous prenne pour un sanglier...pourtant je ne vois pas la ressemblance, si?

 

Avant, la chasse, pour moi, était un moyen d'améliorer l'ordinaire des repas.

Dans ma famille de paysans, les hommes partaient chasser le matin et ramenaient de quoi manger.

Je n'étais ni pour ni contre, c'était juste la même chose que d'aller récolter le blé.


Ensuite, j'ai eu quelques amis vivant à la campagne, qui chassaient.

Ça n'était pas ma tasse de thé, mais je me souviens en avoir accompagné un une fois.

Je me rappelle du bruit assourdissant de la détonation du fusil: tu as beau savoir qu'il va tirer, tu sursautes quand même!


Je n'ose imaginer l'effet sur un champ de bataille...brrr...(Que dieu me préserve d'avoir un jour à choisir un camp...) (Dédicace La Patate Douce).


Et je me souviens qu'il avait abattu un oiseau protégé, parce qu'il n'avait pas su le reconnaître.

Donc il avait abandonné la bestiole, morte vraiment pour rien.


Et puis je n'y ai pas re-réfléchi.

Ça ne me concernait pas vraiment.

Évidemment je riais comme tout le monde des sketches et des gros poncifs sur les chasseurs.

Mais je savais aussi que c'étaient de gros poncifs, et que je ne connaissais pas la réalité. Je me gardais bien de surrenchéchir dans les débats du type "les chasseurs sont tous des alcoolos!". Je n'aime pas les généralités, et encore moins quand on ne connaît pas le sujet.


Et puis nous avons déménagé dans le Sud, et nous avons commencé à randonner et à profiter de notre nouvelle et belle région.


Et un jour, nous sommes partis faire une grosse balade, Cromignon dans mon dos.

Je précise que c'était ur un chemin balisé FFR, et que la balade était répertoriée dans le guide des PR.


DSCF9697.JPG

 

Au détour d'un virage, dans les bosquets, nous voyons un chasseur, très vieux, assis, endormi, le fusil sur les genoux, le canon dirigé sur le chemin où nous marchons.

Blagues évidemment: espérons qu'il n'éternue pas!"

 

Et puis 300 m plus loin, un autre chasseur, bien éveillé celui-là, nous est tombé dessus: "Mais vous faites quoi là??? Vous êtes dans la battue!!!"


La battue? non moi ça fait 1h que je marche tranquille, c'est quoi la battue???


En fait nous étions au beau milieu d'une battue au sanglier.


Encerclés par des chasseurs armés, avec un sanglier appeuré qui fuit une meute de chiens de chasse à ses trousses.


J'avoue que je n'étais pas ravie, sur le coup.


Nous avons rebroussé chemin, et au bout de quelques centaines de mètres, là, tout près, j'ai entendu des coups de feu, des aboiements.

Je te promets que j'ai imaginé le pire: me prendre un sanglier en fuite, une balle perdue, tout ça avec mon Cromignon endormi dans le dos.


J'ai paniqué. Tu sais, le gros coup de flippe.


J'ai pris mes jambes à mon cou, et dans le petit sentier rocailleux en descente, j'ai courru comme une folle.

Au risque de me fouler la cheville.


Merci à mes super chaussures de marche, j'ai réussi à descendre en un quart d'heure tellement j'ai filé  sans rien me rompre!


L'homme était resté en arrière et avait pris peur car un chien l'avait rejoint.


Entendant remuer derrière lui, il a cru que c'était le sanglier, et a grimpé sur le talus, s'est planqué dans les broussailles avec une pierre à la main pour éclater la tête de l'hypothétique gibier...mais c'était un chien de chasse, fort amical au demeurant.


Ce chien a voulu fuguer, il nous a suivi jusqu'à notre voiture, impossible de s'en défaire!


Quand j'ai enfin rejoint la route, j'avais toujours peur et je me suis dit que si la chasse arrivait jusque là, il faudrait que je m'abrite dans une maison bordant la route...


Je suis tombée sur une dame qui ne porte pas les chasseurs dans son coeur, et pour cause: elle m'a raconté que certaines battues se terminaient jusque dans son jardin!

Je n'ose imaginer ce qui adviendrait dans ce cas de figure d'un gamin faisant du vélo dans ledit jardin...

Du coup, pendant que je courrais en descendant de la montagne avec Cromignon dans le dos, j'ai considérablement évolué dans ma réflexion sur la chasse.


C'est tout de même très dangereux, et pas que pour les participants.

C'est mal encadré, pas d'info pour prévenir les randonneurs qu'il y a une battue.

Les chasseurs prennent possession de la montagne, les autres n'ont qu'à fermer leur gueule et déguerpir.Et si les battues finissent dans les jardins des particuliers, c'est vraiment qu'ils se sentent les maîtres du lieu.

Quasi pas de possibilité de se plaindre. Dans la commune en question, le maire est chasseur, donc c'est THE tabou.

Niveau bouffe, de nos jours pour améliorer l'ordinaire, il y a moyen d'aller acheter sa bidoche chez carrefour.

Ce qui arrive à la bestiole chassée est abject. Tout ce monde sur elle, et cette meute de chiens, c'est dégueulasse.

Prendre du plaisir à traquer les bestiaux, c'est limite quand même, ou c'est moi qui déconne?

 

Bref, j'ai mis ma course en montagne à profit et j'ai adopté une position très tranchée!

 

Chasseurs de tous poils, vous ne serez pas mes amis. Et je vais même rejoindre une association anti-chasse.

 

Et toi, ton avis sur la question?

 


C'est mon pavé dans la mare de la Mère Cane!

 

pavédanslamare

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

jeunebleu25 27/04/2013 14:06


Salut ! tu dis ne pas aimer les generalités mais est ce que tu n'en crée pas une en prenant l'exemple de ce chasseur comme etant un archétype du chasseur ?  en effet ce chasseur t'a peut
être mal aceuilli mais les chasseurs ne sont pas tous comme ça. Moi meme je suis chasseur et j'ai deja vu pas mal de promeneur a pied ou en VTT traverser la battue sans qu'on leur dise de partir
mais acceuilit avec un simple "bonjour" voir meme en discutant un peu avec eux. En general je peux t'asurer egalement que les vingts chiens ne sont pas prêt de rattraper le ou les sangliers, ils
le ratraperont seulement si celui-ci decide de les attendre et si c'est le cas ce sont plus les chiens et leur propriétaire qui doivent se faire du soucis et presque prevenir monsieur le
veterinaire pour se preparer a soigner les chiens qui vont être blesser par le sanglier. De plus ces hiens ne sont pas elevé pour êre des chiens de combats sanguinaires capable de tuer un
sanglier, il peut arriver qu'ils attrapent un sanglier de 30 kg s'ils sont en surnombre et que ce dernier a surestimer ses forces. au contraire les hiens de chasse leve le gibier et le
poursuivent grâce a l'odur laisser par ce dernier dans sa fuite. Ensuite tu ne risque pas de te faire renverser par un sanglier poursuivit ar des chiens. Il veut avoir vite fait de vous eviter et
même vous repérer avant même que vous ne l'ayez vu.


En ce qui concerne la presence de chasseur poursuivant un sanglier dans un lottisement il s'agit srement de la poursuite d'un animal blessé pour auquel on cherche a abreger les soufrances .


Voila en fin de compte je voulais vous dire que les chasseurs ne sont pas tous aussi négatifs que vous le penser mais bien sur on trouve des chassuer irrespectex n'usant pas beaucoup de leur
intelligence maisceci c'est comme partout. (il y a des footballeur irrespecteux et uun peu bête parfois et pourtant beaucoup de personnes aiment le foot,non ? )


 

Babidji 08/04/2013 20:31


je suis d'accord avec toi que c'est super dangereux et que sans dec ils devraient vraiment informer. C'est carrément irresponsable et comme toi j'aurais eu très très peur. 


Par contre je ne suis pas trop d'accord avec ton analyse de "tte la meute sur le pauvre animal" ... la plupart du tps j'imagine que la bête est abattue d'un bon coup de fusil (c'est le but non ?
ils ne peuvent pas etre ts mauvais tireurs) ...


honnetement entre une partie de chasse et un abatoir morbide ... j'ai vite choisi mon camp meme si je serais incapable d'y participer que ce soit l'un ou l'autre !


Et heureusement qu'ils sont là les chasseurs pour réguler les sangliers sinon on serait bien dans l'brin ! j'en ai déjà vus sur la traverse entre les lotissements de cabestany et canet ... je ne
crois pas que la dame serait plus contente si elle avait des troupeaux de sangliers qui venaient ravager son jardin et lui faire un coucou le matin. 


C'est comme tout il faut que ce soit encadré ... bon dans l'absolu on dirait avec ce qu eje viens d'écrire que j'ai une ame de chasseur et que je vis dans le milieu dps mon enfance ... bah ...
pas du tt ! je connais 2 chasseurs ici mais n'y suis jms allée avec eux et n'en ai pas vraiment parlé avec eux à part "tu veux du gibier ?" "euh non merci je sais pas le cuisiner :/" ! 

petitdiable 08/04/2013 22:39



Le problèeme selon moi, ce n'est pas le fait de buter un sanglier comme ci ou comme ça, c'est l'appropriation de la nature: quand ils sont là, ils se comportent en maîtres des lieux, eux seuls
ont le droit de cité, et tu tu tentes quand même de te faire entendre parce que la montagne est à tous, ben tu risque que ton môme se prenne un bon coup de chevrotine entre les 2 yeux, ou de te
faire charger par un gibier traqué par une meute de chiens (et franchement pour avoir vu et surtout entendu ladite meute, je trouve quand même ça abusé que ça soit autorisé de lâcher une
vingtaine de clebs dressés à tuer sur des chemins de rando familiale!).


Après on peut discuter un bail sur le côté cruel de la chose, le côté nécéssaire ou non de canaliser de cette manière la population des sangliers...



EeleeSible 08/04/2013 13:27


Je suis totalement contre la chasse ! Déjà je ne mange pas de viande. 


Mais il me semble qu'en plus de la non sécurité, il y a déjà assez de cadavre dans les supermarchés sans en plus aller tuer juste pour le plaisir. 

petitdiable 09/04/2013 20:12



C'est clair qu'un steack, ça se trouve chez carrefour!



maggyk 08/04/2013 10:45


Bonjour,


Vous avez eu de la chance :


1/de pas avoir été touché par quoi que se soit


2/de ne pas vous être blessé.


Moi, perso, je suis anti-chasse ainsi que tout ce qui touche à faire du mal aux bêtes quelles qu'elles soient !


Bonne promenade pour la prochaine fois.

petitdiable 09/04/2013 20:12



La saison est finie, on recommence à pouvoir se balader!



la farfa 08/04/2013 08:22


Je suis de ton avis depuis longtemps. Bon, on a pas de chasseurs dans la famille ou les amis aussi.
Mais  dans le village où j'ai grandi :
-les battues ne sont pas balisées
-ils rabattent les sangliers vers le village ce qui est STRICTEMENT interdits
-ils ont réussi l'exploit d'abattre un sanglier, un dimanche matin DANS UN LOTISSEMENT!!!
-avant de l'abattre, ils ont traversé plusieurs terrains, dont celui de mes parents, fait de creux et de bosses, fusil chargé non cassé à l'épaule... (et vu qu'ils poussaient le sanglier devant
eux, y avait un beau trou dans les clotures...)
Forcément, quand tu grandis en cotoyant de tels dangers publics, tu ne les portent pas dans ton coeur...

Comme tu dis, y aucun encadrement, aucun affichage, pas moyen de savoir où sont les battues.

En Belgique, c'est un peu différents,en préiode de chasse, y a des affiches qui annoncent que peut y avoir des chasses et battues au sanglier dans le bois... sans date.... donc pendant toute la
saison de la chasse, j'osais pas trop me promener dans les bois. Par contre, ils sont vachement encadrés et doivent rendre des comptes de ce qu'ils tuent.

petitdiable 09/04/2013 20:11



Quel manque de respect, quelle attitude de malades quand même cette histoire! Dans un lotissement, c'est n'importe quoi!



maviedemere 08/04/2013 07:42


Quand j'étais gamine avec ma grand-mère nous avions passé quelques jours chez un ami à elle chasseur.


J'aimai bien sa ferme au gars car immense et pleine de chiens même si son intérieur était bien miteux...


Et puis un jour je me suis retrouvée dans une salle ou il déplumait leurs poules et autres animaux qu'ils avaient chassés, ça puait la mort dans cette pièce et lui sa fille et ma grand-mère était
mort de rire devant mon dégout... après ça j'ai toujours été dégoutée de venir chez lui..

petitdiable 09/04/2013 20:11



beurk!



Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog