Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 12:15

pigeon.jpgCertaines amies me disent que je suis trop gentille et que du coup, on abuse de moi. Certes. Je ne dis pas que ça n'arrive pas. Mais j'en suis assez contente, en fait. Je m'explique.


Il se trouve que je suis un être humain, et toi aussi. Je déplore souvent le manque d'entraide entre nous. Je trouve que c'est trop chacun chez soi, et qu'il suffirait de donner tous un peu aux autres pour que ce monde soit vachement plus cool. Donner un peu, pour moi, c'est rendre service, tant que je peux et que ça ne me gêne pas trop. Aider, gratuitement. Je ne suis pas dans une logique donnant-donnant. 


Par exemple, quand la Pouillette est entrée en maternelle, comme j'étais seule avec elle, que je n'avais pas de sous et que je bossais comme une ânesse pour en gagner, le gros problème pour moi était de trouver une solution gratuite pour la faire récupérer après l'école. J'ai donc trouvé deux-trois mamans très sympa, avec des gamines mignonnes comme tout, et on s'est réparti les retours du soir avec garderie inside. Le jour où je quittais tôt, je récupérais une, deux, voire trois voire même quatre gamines en plus de la mienne (j'avais l'impression de faire du zèle au taf et d'être en sortie scolaire!), je les ramenais chez moi, goûter, animations , jeux, etc...jusqu'à ce que les mamans rentrent du travail. Avec option dormir à la maison si besoin. Mais pas les quatre par contre!

Et les autres soirs, je pouvais bosser jusqu'à pas d'heure et aller récupérer ma Pouillette chez les copines.

Bonus: les filles étaient super contentes de passer du temps ensemble! Et pour ma Pouillette, fille unique vivant avec maman solo, c'était de l'or, tout ce petit monde.


Quand on me demande un coup de main, je ne vois pas pourquoi je le refuserais, sauf si ça me gêne vraiment dans mon organisation. Je peux te dire que j'en ai gardé, des gosses! Que j'en ai fait, des déménagements! Que j'en ai prêté, des sous! Que j'en ai hébergé, des gens! Mais on m'a aussi beaucoup aidée. Car j'en viens là ou je voulais arriver: même s'il n'y a pas de donnant-donnant, il y a un minimum.


Je ne t'aide pas pour que tu m'aides en retour. Je t'aide parce qu'on est des humains, que la vie est dure pour tout le monde, et que si on ne s'entraide pas un peu, je trouve qu'on est pire que des bêtes (dont beaucoup s'entraident, soit-dit en passant...). C'est la beauté du monde aussi, les rapports humains. Rendre service, ça grandit, ça rend aimable, ça n'est pas qu'altruiste, parce que si je t'aide, je suis contente de moi.

 

Cependant il ne fait pas abuser. Je pense à cette pseudo-copine qui m'a collé ses gosses (fort sympathiques, les gosses ) à garder je ne sais combien de fois. Une maman solo aussi. J'ai compatis, ça ne me gênait pas de les garder, donc je l'ai fait sans arrière-pensée. Autour de moi, des amis ont émis des avis critiques: et elle, elle te les garde quand? Elle te rend service, un peu? Tu les fais tout le temps manger chez toi, elle te ramène le dessert, un paquet de bonbons, une bouteille de jus? Mais je n'ai écouté personne, que moi-même. Parce que je la voyais dans une situation que j'avais vécue, et je la comprenais. Je pouvais l'aider, dons je l'ai fait, car pour moi c'est logique.

Mais un jour, j'ai eu besoin qu'on me garde le Cromignon. Pas longtemps, une heure et demi. Je n'avais personne sous la main. Je lui en ai touché un mot. Elle m'a dit qu'elle était fatiguée.


Je n'ai pas relevé, parce que ça peut arriver aussi de ne pas réfléchir. J'ai continué à garder ses enfants. Et quelques semaines plus tard, je l'ai testée, pour voir. Je n'avais pas besoin qu'on m'aide, mais j'ai voulu savoir si j'étais la pigeonne ou non. Je lui ai demandé si elle pouvait le prendre, une demi heure. Parce que je devais aller chez le dentiste près de chez moi pour une visite rapide. Elle m'a répondu que je pouvais emmener le Cromignon, vu qu'il était sage.

Et j'ai arrêté de l'aider. J'ai tendu l'autre joue pour de faux pour voir, elle a mordu, tant pis pour elle.


Donc oui, je peux être une pigeonne. La c'était clairement le cas. Mais j'en suis fière, parce que je peux me regarder dans une glace et me dire que oui, je suis une nana qui aime aider les autres. Et que si dans ces autres, il y en a 10% qui abusent du coup, tant pis pour eux, moi, je reste telle que je suis. Parce que j'aime mes semblables à la base, ce ne sont pas les profiteurs qui me feront changer d'avis.

 

Pour le défi du jeudi chez Sysyinthecity et MaCyMa!

Partager cet article

Repost0

commentaires

Myriam 15/07/2012 19:01


Encore un superbe article qui m'interpelle (comme celui sur la tolérance où, je suis désolée... je ne sais pas ce qui c'est passé mais... je t'avais laissé un trèèèès long com. tellement je
m'étais retrouvée dans ce que tu avais écrit... et pas du tout un com. vide comme cela est apparu !!! J'ai pas eu le courage de recommencer et j'espère que tu pourras lire celui-ci... qui sera
moins long du coup !...) Merci à toi de savoir coucher par écrit ce que ressens moi-même et continue d'être celle que tu es !!!...  ;o) Ca fait chaud au coeur des gens comme toi et on
aimerait tous au moins une amie comme ça !... Je ne me plains pas... j'en ai une... voire 2... et elles savent qu'elles peuvent compter sur moi n'importe quand et je sais que l'inverse est vrai
!... Bizzzzzz. Mymy & Co.

petitsdiables 22/07/2012 14:31



Oui, et on a aussi de belles surprises, comme ces nouveaux amis venus aider pour mon déménagement alors qu'on se connaît à peine!  Et cette vieille copine venue de Paris, carrément!



Linette 14/07/2012 15:06


quel bel article ! parfois, je peste aussi de ces gens qui voient tout en noir et abusent égoïstement des autres sans sourciller, mais comme tu le dis si bien "reste toi même !" ce serait dommage
de changer pour ces quelques imbéciles . Et puis après tout des c... y en a partout, alors autant faire avec ! impossible de les faire changer de toute façon...

petitsdiables 22/07/2012 14:30



Impossible et puis pas le temps en plus!



bigmama 05/07/2012 19:55


moi aussi je suis la pine de service!!!!


comme je disais a bonne copine (hahahah) c'est toujours moiq ui reçois, si elle vient chez moi c'est pour la journée entière elle ne prend même pas les couches pour son fils!!!


la dernière fois elle m'a invité j'me suis dit ho miracle !!! et pour finir on s'est retrouvé chez moi et attend elle avait invité des gens, ok c'était une copine à moi aussi mais j'avais pas
envie de recevoir 15 personnes chez moi !!!!!


avec tout ce qu'elle me fait à chaque fois j'ai pris mon courage à deux mains et je lui ai dit j'ai pas d'argent tu ramènes l'apéro, anne le déssert, et moi je fais le plat!!!


j'étais honteuse mais de la merde!!!!

petitsdiables 07/07/2012 09:39



T'as raison, savoir dire non, c'est dur, mais nécéssaire!



Séverine 05/07/2012 13:55


je suis entièrement d'accord avec toi, je suis comme toi prête à rendre service à tout le monde mais des fois le retour ou le non retour est cuisant et je tombe de haut! je me dis plus jamais et
puis je refonce tête baissée parce que c'est ça aussi la vie: apporter de l'aide, du soutien aux autres....

petitsdiables 07/07/2012 09:40



Et tu as bien raison! 



chanone 05/07/2012 13:44


j'adore ton article et je t'aime de plus en plus !!!! vraiment !!!


je crois qu'on ne fait pas les choses en attendant un retour mais je crois qu'on réagit aussi par politesse. Si on m'aide je vais rendre la pareille, par politesse et parce que j'en ai envie,
c'est pas du donnant donnant c'est du civisme, l'entraide, pas de profit. ce qui signifie aussi que ce n'est pas obligatoirement dans la foulée mais quand cela est effectivemnt bien utile pour
l'autre ;)


meric ma belle ;) bisous

petitsdiables 07/07/2012 09:40







MaCyMa 05/07/2012 13:34


Wouah! tu as tout mon respect et mon admiration, on ne rencontre pas beaucoup de gens qui aident sans arrière-pensées. 


 

petitsdiables 07/07/2012 09:41



Attend, bien sûr qu'il y a des arrière-pensées: c'est comme ça que je me sens bien! Si je laisse quelqu'un en galère alors que je pouvais l'aider, je suis honteuse!



Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog