Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 13:09

Je hais déménager. Attention quand c'est moi qui déménage, sinon j'aime beaucoup aider les copains/copines, je suis championne du porter de carton toutes catégories, c'est moi qui conduit le camion, j'adore ça! J'ai dû rater ma vocation de routier! Mais quand il s'agit de moi, je déteste.

D'abord, c'est épuisant. Il faut tout préparer, empaqueter, démonter, pendant des semaines en avance, ce qui t'empêche d'avoir d'autres activités et toute vie sociale. Pendant des semaines tu manges des trucs tous prêts parce que t'as encartonné tes casseroles.

Ensuite il faut trouver des copains sympa qui vont t'éviter de payer les déménageurs une fortune, et le jour J il ne faut pas de couac dans l'organisation. Et ensuite...faut tout remonter, déballer, agencer. Le tout dans un bordel sans nom et des litres de poussière.

Tout ceci est très anxiogène pour moi.

L'an dernier nous avons fait THE déménagement. Paris-Perpignan. quasi 900 bornes. avec donc des données très précises:

- nous ne savions pas avant fin juin où nous allions être en poste, et nous devions être au plus tard le 1er septembre sur place pour reprendre le travail. Ça fait 2 mois pour: trouver un appart, sur le net sur photo (crainte de la mauvaise surprise à l'arrivée...), rendre l'appart parisien, déménager.

- vu le kilométrage, pas moyen de faire des aller-retours. Un seul voyage. 

-donc: tout l'appart doit tenir dans le camion. qui sera le plus grand que l'on puisse conduire avec un permis voiture, l'homme n'ayant que ce permis là!

-donc: il va falloir dégager du meuble. Ventes dès le mois de mars sur le boncoin.

-donc: à l'arrivée il va falloir trouver du monde pour aider l'homme à décharger tout ça. Au départ on a des copains, mais à l'arrivée...

-last paramètre, BUT NOT LEAST: enceinte jusqu'au yeux, je suis censée accoucher le 4 août. Je tiens absolument à accoucher dans ma maternité, où j'ai été suivie. Je ne vais pas me pointer aux urgences dans un hôpital inconnu le DDay.

Compte tenu des données du problèmes, j'ai juste envie de me recoucher plutôt que de faire des cartons. Ah oui, étant donné que j'ai passé 8 mois allongée en attendant le Cromignon, ben les cartons, j'ai rien fait.

En juillet nous avons trouvé un appart, pris virtuellement. On a eu de la chance il était conforme à la description et aux photos. Par contre ce qui n'était pas stipulé c'est que les murs sont en papier mâché. J'entends mon voisin ronfler la nuit. Sans rire!!!

Et le déménagement s'est finalement fait en 2 fois. Premier départ en juillet pour aller entreposer notre bordel chez des amis adorables qui nous avaient laissé leur maison pendant leurs vacances. Donc ce jour là, je devais serrer les fesses et ne pas accoucher, l'homme étant indisponible. Ce fut somme toute simple et rapide: plein de copains pour aider, les cartons à mettre en vrac dans leur garage. Ca a pris 4h, et voilà.

Et ensuite, nous avons attendu Cromignon. Qui a traîné si bien que le 4 août, jour du terme, on a du aller le chercher en me faisant une césarienne. Ce qui n'a pas simplifié les choses, en me rendant indisponible pour tout effort physique pendant deux mois, et m'affaiblissant considérablement pour la suite des opérations.

5 jours après, je sortais de la mater et m'installais avec Cromignon chez lesdits adorables copains. Mes beaux-parents étaient venus préter main-forte, car l'homme allait me laisser avec Cromignon, Pouillette et le lapin pour se farcir les 900 bornes, seul dans son camion. Ce qu'il a fait 3 jours après notre sortie.

Comme les copains étaient quasi tous en vacance en août, on a payé les grands fils de deux copines pour venir aider l'homme à charger le camion définitif. Et il est parti. Heureusement, s'il a fait le voyage seul dans son camion rempli tellement à ras bord qu'il pouvait à peine accéder au levier de vitesse, ma super sister et son fiancé on pris la voiture (ben oui parce qu'on a une voiture aussi!) et son venus lui prêter main-forte pour le déchargement, ainsi qu'un super copain. Merci les gars (je dis les gars parce que ma soeur, c'est un bonhomme pour le coup!).

Et je suis restée avec ma cicatrice, mes seins douloureux (cf ici), mon Cromignon d'une semaine, ma Pouillette, le lapin et mes beaux-parents.

Et j'ai trouvé ça dur. D'être sans mon homme, d'être inquiète pour lui arce que c'est tout de même drôlement crevant tout ça. D'être avec ma douleur aux seins sans pouvoir lui parler. D'être démunie parfois avec Cromignon. Je voulais me reposer 2 semaines, lui laisser le temps d'installer un peu le nouvel appart. Mais je voulais le rejoindre. Alors 4 jours plus tard, j'ai pris le train.

Il faut visualiser la chose.

J'avais deux ENORMES valises. Plus deux ou trois petits sacs supplémentares. Le Cromignon en écharpe JPMBB. La Pouillette qui me fut d'une aide plus que précieuse. Et, dans sa minuscule cage de transport, l'inévitable lapin. Qu'il fallait abreuver et câliner régulièrement pour s'assurer qu'il n'arrive pas tout crevé, pauv'bête, c'est fragile ces machins.

J'ai pensé qu'il allait me manquer: des bras, de la force, des porteurs, du sommeil, des anti-douleur.

Demenagement-transport.jpgPour aller jusqu'à la gare nous partîmes une belle bande d'éclopés, à 3 adultes. Moi donc dans l'état que tu peux imaginer, avec en prime de la fièvre due à mon infection aux seins. Ma belle-mère de très bonne volonté mais ne pouvant pas soulever les valises vu qu'elle souffre du dos. Ma super copine J. qui nous a accompagnées en voiture mais qui ne peut pas soulever non plus vu qu'elle est enceinte.

Belle brochette!!!! Dans le genre bras cassés c'était charmant!

Comme mes valises roulent, le soucis consistait surtout à les monter dans le train. Je comptais alors sur la solidarité humaine en me disant qu'il était moralement impensable de nous voir arriver sans se ruer sur nous à l'entrée du train pour me porter les valises (lourdes comme un âne mort tu t'en doutes...) et les installer dans le compartiment. Quiconque n'aurait pas eu ce geste naturel se serait senti voué pour l'éternité aux flammes de l'enfer, non? Eh bien non.

Gare de Lyon, Paris.

Après s'être gourées de quai, avoir marché (cavalé) partout, je sens que j'ai la tete qui tourne.  Ah oui j'avais oublié, il y a 10 jours j'étais sur le billard, le bide ouvert. Normal donc, faudrait que je puisse m'asseoir. Et poser un peu Cromignon.

On arrive devant mon wagon qui évidement était le dernier au bout du quai. Loi de Murphy, quand tu nous tiens, tu nous tiens bien!

Je suis juste épuisée. Le contrôleur est une contrôleuse. Qui me dit que ça n'est pas son taf de m'aider avec les valises. OK, sympa. Dans le wagon, eh bien...personne!!!!!! Ce sont ces wagons à étage, où l'on ne voit pas l'intérieur!

Finalement c'est super J., enceinte, qui a porté les valises. J'ai failli tomber de trouille qu'elle n'ait un problème à cause de ça, mais elle n'a rien voulu entendre...et aujourd'hui sa petite va très bien, ouf! Elle ne m'a même pas aissé le temps de m'interposer en fait, sinon je l'en aurais empêchée je pense.

Et nous voici dans le TGV, en première parce que là c'était vraiment nécessaire. 5h de train, ça n'est si long finalement, avec un Cromignon qui dort et tête, et une super Pouillette qui gère le lapinou.

Et arrivés sur place...ah un appart plein de cartons, de poussière, tout est crade, et l'eau chaude dont j'ai besoin pour dégorger mes seins malades ne marche pas...vision d'horreur, j'ai failli repartir!!

Je pense tout de même que ce rocambolesque voyage n'est pas étranger aux longs mois qu'il m'a fallu pour récupérer après mon accouchement...

Quand je pense qu'on va remettre ça dans deux mois, j'ai juste envie d'émigrer au Kamachatka...

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

garde-meuble 64 14/01/2019 14:48

Eh oui donner un coup de mains pour les proches qui déménagent c'est bien sympa ... Mais lorsqu'il s'agit de son propre déménagement, c'est totalement une autre histoire ... et pas toujours sympa! Sinon, vous avez très bien géré quand même !

PetitDiable 15/01/2019 10:53

J'ai de la chance alors, jamais eu de soucis pour mes déménagements.

Déménageur Levallois-Perret 12/11/2018 11:40

C'est un déménagement vraiment rock n roll , très mouvement avec même l'arrivée de cromignon.

PetitDiable 14/11/2018 11:05

oh oui!

dem G 31/03/2017 12:17

super cet article :)

FoxyMama 15/05/2012 10:23


C'est clair, tu aimes les défis. Quel courage avec un tout petit bébé comme ça et en suites de césa. Bravo! En tout cas ça ne m'étonnes pas que les gens ne t'aie pas aidé, n'oublions pas que 18%
des gens ont voté FN, ça fait un sacré paquet d'individualistes nombrilistes.

petitsdiables 15/05/2012 10:39



Je suis sûre qu'il y a des cons partout en plus, même si au FN ils se sont concentrés!


Ben en fait tu sais on n'a pas eu trop le choix, vu qu'on avait demandé notre mutation avant que je sois enceinte! Si j'avais pu choisir on aurait attendu quelques mois!



cleanettte 15/05/2012 09:52


Hum soit t'es une warior soit une dingue, comme tu préfères . Moi j'aime plutôt bien les déménagements malgré les
contraintes (c'est pas un problème pour moi de picniquer 10jours) mais j'ai toujours fait ça dans de bonnes conditions. 
Quand on a emmenagé dans notre maison j'avais un crapouillot de 2,5ans et une crapouillettes dans mon ventre depuis 4 mois. En dehors de la préparation des cartons et encore j'avais pas tout
fait, je n'ai eu le jour J quasiment qu'à gérer le crapouillot. z'hom a fait tout le reste avec une camionnette et ses parents et les amis de ses parents. Mes parents en ont fait un paquet mais
très souvent ils ont utilisés des déménageurs, ça a un coups mais quand il y a déjà 4 enfants à gérer et autant d'affaires et de meubles à déménager, ça se gère assez mal seul.
Tu n'as pas eu moins la possibilité de confier tes loulous pour les journées les plus chargées? 

petitsdiables 15/05/2012 10:08



Pour le dernier déménagement je n'ai rien porté, rien fait, pas un carton, vu la situation, donc la Pouillette est restée avec moi m'aider avec Cromignon. Pour le prochain déménagement j'espère
pouvoir confier Cromignon une ou deux journée mais rien n'est moins sur...il aura 11 mois, il court déjà partout à 4 pattes, je te laisse imaginer ce que ça va donner au milieu des cartons si je
dois aider l'homme à charger et à décharger...



Bouba 15/05/2012 00:25


courage pour ce déménagement à venir... et chapeau pour le trajet en train alors que tu avais accouché si peu de tps avant!

monptitmonde.amoi 14/05/2012 20:11


Quelle aventure !... Je te raconterais notre déménagement jusqu'ici, c'était beaucoup moins rocambolesque que ce que tu as vécu. Si on est dans le coin, on ira vous donner un p'tit coup de main
avec plaisir ! Bises

Arwen 14/05/2012 16:44


comme je te comprends......

Séverine 14/05/2012 15:22


wahou! c'est épique chez vous! moi je déteste ça pour la fatigue que ça occasionne et encore, à chaque fois qu'on a déménagé on est resté dans le même village!!!!! donc on a fait ça avec le
coffre ouvert et une remorque, on a même pas vidé les tiroirs des commodes! pleins de courage pour ce nouveau déménagement! vous allez loin?

petitsdiables 14/05/2012 15:27



Non heureusement! A 15 kilomètres. Mais ce coup là on a de nouvelles contraintes: un Cromignon qui crapahute partout dans les pattes, et comme on vient d'arriver on n'a pas de relations. Ca va
encore être sportif je le sens!



Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog