Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2018 2 25 /09 /septembre /2018 07:42
Mes petits bonheurs#283 et ma semaine en images.

Chez toi aussi les microbes attaquent fort? Purée, après la bronchite de Polochon la semaine dernière, cette semaine c'était gastro.

Plus le lave vaisselle qui a - encore!!!- lâché, on va dire que c'était mal parti pour passer une bonne semaine.

 

Mais! Des petits bonheurs à la pelle, sisisisi!

 

D'abord cette gastro a été éclair et nous a fait passer une jolie journée très calme et paisible, Polochon et moi. Un peu comme quand j'étais en congé parental.

 

Elle m'a permi de lâcher prise sur les journées enfant malade. J'en ai 5, déjà 2 de bouffées en septembre, il est clair que je en tiendrais pas jusqu'à fin juin. Donc tant pis, je n'y peux rien,c'est comme ça. Je prendrais du sans solde vu que je ne collerais pas mes enfants malade à l'école. Une fois qu'on a accepté les choses on ne se stresse plus.

 

J'ai pu faire valider ma journée mensuelle de récupération par ma direction, youhou! J'étais inquiète que ça ne passe pas, et puis j'ai eu le papier signé du chef, danse de la joie!

 

Ce qui m'amène à un autre chouette bonheur: j'ai finalisé la réservation pour les vacances, nous partons quelques jours à la Ferme Berbère près de Marrakech. D'ailleurs je dois penser à les contacter pour leur demander des menus vegans ou au moins sans viande pour moi.

 

Dans ma BAL j'ai trouvé un magnifique thermos/tasse pour mon café au boulot, trop merci à ma chérie C. qui a toujours une gentille attention, une pensé...ça fait trop plaisir.

 

Cromignon a testé plein de sports à Vital sport chez Décathlon, il s'est bien amusé au tennis et au badmington surtout.

 

J'ai affiché et distribué des flyers pour le prochain salon du portage Bébéportation de Paris, les 6 et 7 octobre, ne le manque pas si tu peux.

 

Sinon peu de photos, je peine à reprendre le rythme surtout entrecoupé d'imprévus, maladies, réunions diverses de rentrée. Je n'ai pas encore pu reprendre le yoga, mais j'ai réussi à courir et à aller nager un peu.

 

 

Mes petits bonheurs#283 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs#283 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs#283 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs#283 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Féelyli.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2018 5 21 /09 /septembre /2018 06:21
Wish-List #64: la salle de sport.

Si tu me suis ou me connaît un peu, il ne t'a pas échappé que j'aime le sport. Un peu, beaucoup, passionnément...

 

Avant d'avoir des enfants, c'était vraiment beaucoup, et tous les jours.

 

Courses, natation, semi-marathons, randonnée, etc...je suis fan.

Mais aujourd'hui, j'ai 3 enfants, un mari, une maison et un travail, alors le sport, c'est quand je peux, et donc...beaucoup beaucoup moins.

 

Les salles de sport, il m'est arrivé d'y faire un tour, à la faveur de promotions et autres bons groupon. Ce n'est pas vraiment ma tasse de thé, enfin disons que ce n'est pas ce que je préfère.

 

Et puis cet été, il y a eu la canicule. Impossible de courrir, même à 22h il faisait plus de 30 degrés. Les piscines étaient blindées, totu le monde cherchait à se raffraichir: difficile d'aligner les longueurs.

 

Je me suis pris un bon pour 3 cours d'aquabike dans une salle familiale et agréable totu près de chez mioi. Si j'avoue n'avoir pas forcément de grande passion pour ce sport, je dois admettre qu'il est efficace et en un temps record. Et quand il fait chaud, c'est top.

 

Alors je me suis dit, vu ma situation actuelle, les semi marathons ce sera pour ma prochaine vie. En attendant, pour assurer le quota de dépense énergétique hebdomadaire nécessaire à mon équilibre, pourquoi pas finalement...

 

Cette salle beaucoup d'avantages: elle est toute proche de chez moi, agréable, les coachs sont sympa et dynamiques. Il y a une offre importante de sports: aquagym, aquabike, aqua-plein de trucs, cours collectifs divers tous plus prometteurs les uns que les autres,  et bien sûr accès à la salle pleine de machines de torture flambant neuves.

 

Il y a deux bémols: elle n'est ouverte le weekend que le samedi matin. C'est un peu léger, moi souvent j'aime suer un bon coup le dimanche...alors que le samedi matin je suis moyennement motivée. Et l'abonnement n'est pas vraiment bon marché: environ 60e par mois. Sachant que je réussirais à y aller une fois dans la semaine sûr, peut etre une seconde mais sans certitude, ce n'est pas trop rentable. Et puis pas vraiment à ma portée en ce début d'année scolaire qui me plombe le budget...

 

L'idéal serait de me prendre un bon pour 10 entrées ou quelque chose comme ça, et y aller quand je peux, à défaut d'un abonnement annuel.

 

Et toi, tu aimes les salles de sport?

 

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2018 2 18 /09 /septembre /2018 06:45
3 déodorants cleans au banc d'essai: test et avis.

Depuis quelques années, j'ai viré à peu près tous les cosmétiques "classiques" de ma salle de bain, produits néfastes et toxiques avec. D'abord avec le no-poo dont je suis adepte depuis très longtemps, puis avec tout le reste.

 

Le déodorant est un produit qu'on est 3 à la maison à utiliser, et il est vraiment important pour la santé qu'il soit clean. On en applique chaque jour sur une partie du corps sensible et fine, pas de compromis avec les substances dangereuses. Cependant on ne fera pas l'impasse pour autant sur l'efficacité!

 

Après en avoir essayés moult mais en vain, je reste en ce moment sur ces trois marques qui convienent aussi à l'homme et à la Pouillette.

 

D'abord le déodorant stick Les savons de Joya sans huiles essentielles. Les savons de Joya, c'est une marque très intéressante que je voulais essayer depuis longtemps. Entreprise familiale et française, elle produit des cosmétiques sains,bio et écolos, dans un respect de l'environnement qui est admirable. J'ai choisi ce déo en stick, mais il y a d'autres possibilités et d'autres recettes, n'hésite pas à aller voir.

Verdict? Mon avis est positif, je l'ai bien aimé et je pense en racheter. Il est efficace toute la journée avec une seule application le matin. Malgré une texture assez épaisse, pas besoin de laisser sécher et pas de traces sur mes vêtements (je porte pourtant souvent des hauts noirs).

Les bémols? Une texture changeante selon la météo. Je n'ai pas trop eu de soucis car ma salle de bain est fraîche, mais tout de même en pleine canicule je l'ai rangé parce que des morceaux entiers se détachaient à l'application.

Le prix est éleve: plus de 10e le stick. Il dure longtemps par contre, et l'engagement a un coût. Personnellement je préfère de loin payer 10e à Joya que 3e à L'Oréprout.

 

Ensuite le déodorant Lavera en spray. Ah, Lavera, c'est vraiment ma marque chouchoutte de cosmétique clean. Aucun de leurs produits ne contient un seul ingrédient bof, à ma connaissance. Ils ont une offre très large et des prix plus qu'attractifs. J'ai choisi celui-là mais il y a d'autres choix.

Le côté spray nous convient plus pour une utilisation partagée. Même en famille, on n'aime pas trop mélanger les sueurs...

Verdict? Mon avis est mitigé. Alors qu'il était au début de mon utilisation il y a quelsques mois, très efficace, depuis quelques temps il ne tient plus toute la journée. Comme je rentre déjeuner à midi, j'en remets un petit coup mais ce n'est pas optimal. Je le garde comme utilisation d'appoint, dans mon sac de piscine par exemple, dans le sac de sport de ma grande...Son odeur est agréable, pas besoin de laisser sécher, il ne fait pas de traces sur les vêtements.

Les plus: il est bon marché même si le prix initial est autour de 7e car il dure vraiment très très longtemps, et se trouve dans la plupart des magasins bios, en parapharmacie, et sur beaucoup de sites de vente. Il y a aussi souvent des ventes provées, à guetter!

 

Pour finir, le déodorant Marilou bio, en spray. Son format compact en fait un parfait déodorant à emmener dans son sac, ce que fait ma Pouillette. Ici encore, il y a plusieurs choix. Tu le trouveras dans beaucoup de magasins bios et en ligne sur pas mal de sites.

Verdict? On aime beaucoup: application sans séchage, pas de traces sur les vêtements, efficacité toute la journée avec une seule application le matin. J'aime particulièrement celui au thé vert, moins le marine, question de goûts. J'en rachète régulièrement et je penser essayer celui à la vanille la prochaine fois.

Son prix est encore abordable, entre 6 et 7 euros, mais pas bon marché non plus car on le finit assez vite.

 

Aujourd'hui on peut privilégier des produits sains, alors pourquoi se priver?

 

 

Mon #mardibeauté pour Une Parisienne à Vincennes.

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2018 7 16 /09 /septembre /2018 14:11
Mes petits bonheurs #282 et ma semaine en images.

Cette semaine, chapeaux de roue et c'est peu de le dire. Début des acitvités de diablotins, tentatives pour moi mais raté pour cette fois, organisation et course contre la montre...je peine un peu à installer les choses pour cette rentrée.

 

Polochon a ouvert le bal des malades et je l'ai gardé jeudi, première journée enfant malade de l'année, gloups...comment tenir jusqu'en juin, je me le demande...

 

Sinon des petits bonheurs hein, évidemment!

 

Ma grande Pouillette veut faire du rugby, elle a testé et elle adore, je cherche activement comment faire pour les acciompagnements, c'est vraiment très rude cette année. J'espère qu'on va pouvoir l'inscrire. Comme elle fait deja du cheval 3 fois dans la semaine, ça fait beaucoup de trajets...Mais je suis heureuse de voir ma grande active, volontaire et intéréssée par plein de choses.

Cromignon a retrouvé le chemin des échecs, il s'inscrit aussi à l'athlétisme, et pareil je suis contente de le voir épanoui et dynamique.

Je n'ai pas pu aller au yoga pour cause de reunion à l'école de Polochon, mais quel bonheur de voir une équipe éducative au top, une maîtresse impliquée et agréable, et d'entendre plein de compliments sur son petit bonhomme de 2 ans et demi tellement à l'aise. Porté et allaité, hein.

J'ai été tester un cours de qi qong. J'en avais déjà fait un peu il y a longtemps, j'aime beaucoup et je voudrais reprnedre. Ca ne va pas être possible cette année vu le planning, mais j'ai été contente d'en faire au moins un cours. en plus dans une salle municipale trop belle avec ses vieilles pierres. Tu sais que j'ai une passion pour les maisons en vieilles pierres?

 

J'ai fait la tournée de hennés antipoux aux garons, la grande a des tresses en ce moment, je lui en ferais un après. Ca marche super bien, et les photos sont toujours de grands moments...^^

 

En cuisine je tiens mes résolutions et j'ai fait pas mal de biscuits et un bon gâteau chocolat/courgette que les enfants adorent. Sans beurre et avec une courgette dedans!

 

J'ai enfin été dîner aux Arestochats, le Bar à chats de Perpignan, un grand moment. On s'est régalées avec ma copine et bien amusées, pour pas cher du tout, en compagnie de 6 chats très sympathiques contre lesquels il faut un peu défendre son assiette mais c'est vraiment chouette comme concept. Très apaisant. Même le chat sphinx très étrange était adorable, un vrai petit bébé.

 

On a fini la semaine par un restau en famille à 5, et d'ailleurs ça arrive tellement rarement que les enfants étaient sidérés quand on leur a dit qu'on sortait. Les guinguettes du lac de Villeneuve de la Raho se prêtent bien à l'exercice...

 

La question de la semaine: jusqu'à quel point l'hypocrisie est elle supportable? Je veux dire, on est tous forcément hypocrites, au moins en se taisant, socialement ce n'est pas tenable sinon. Mais il y a des limites et pour moi elles sont dans l'intérêt qu'on en retire. Par exemple, ne pas dire tout le mal qu'on pense à ses collègues de boulot, à son chef ou a sa belle famille, c'est obligatoire pour garder son boulot, un milieu de travail vivable, des rapports sociaux...Par contre quand c'est gratuit, juste pour faire de la lèche, j'ai du mal à comprendre. Ton avis?

 

 

Mes petits bonheurs #282 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #282 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #282 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #282 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #282 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #282 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #282 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #282 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #282 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #282 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #282 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #282 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #282 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #282 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #282 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #282 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #282 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Féelyli.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2018 3 12 /09 /septembre /2018 07:29
Mes résolutions pour la rentrée.

La période de la rentrée est propice aux bonnes résolutions, et en ce moment j'en ai plusieurs qui me trottent dans la tête.

 

Oh, rien de fou-fou ni d'irréaliste, j'ai arrété depuis longtemps de me mettre la pression. Les choses se font, ou pas.

 

Que des trucs concrets et à ma portée, enfin j'espère.

Surtout dans un but principal: nous facilier la vie, et l'avoir plus douce.

 

- D'abord, après avoir passé 2 mois en liberté, il m'est très inconfortable voire douloureux de remettre des brassières au quotidien. Mais j'ai un métier de représentation, et certains hauts montrent clairement quand on ne porte rien dessous. Je n'assume pas devant mes élèves, pas encore peut-être. Alors plutôt que de me forcer à remettre ces vêtements gênants voire dangereux (ils seraient impliqués dans le dévéloppement du cancer du sein, favorisent le relâchement de la peau...), je vais mettre à la fripperie tous ces hauts difficiles à porter sans rien dessous et m'en offrir de nouveaux qui permettent l'exercice.

 

- on a arrêté d'acheter des biscuits industriels classiques depuis un moment, pour les remplacer par du fait maison et du bio. Ce qui tout de même a un coût. Alors je vais favoriser le fait-maison autant que possible et opérer un retour vers le basique, simple et efficace: les tartines. Moins cher, moins de sucre, variées, rapides à préparer, elles ont tout bon. Au miel, à diverses confitures, à la margarine où à diverses pâtes à tartiner clean ou maison aussi, il y a le choix des goûts.

 

- après la pause estivale ou il faut bien admettre que c'était salades composées à tous les étages, ou presque, retour à la préparation des menus hebdomadaires. Gain de temps, zéro de stress face au frigo à 18h30.

 

- et en restant côté cuisine, je vais développer mes recettes végétaliennes pour toute la famille. Marre de tourner avec les mêmes, ou de manger différement un repas sur deux. Si tu as des recettes végé et familiales, je prends!

 

-  acheter une caisse pour le chat! A la base, je n'ai pas de chat, donc pas de caisse à chat. Logique implacable. Je n'ai toujours pas de chat mais un squatteur depuis bientôt un an. Je l'aime d'amour, il m'aime aussi je crois. Bref, il lui faut une caisse à ce chat qui nous a choisis comme humains...même s'il est très discipliné, il lui arrive d'avoir des accidents sur le tapis de la salle de bain et je n'aime pas trop commencer mes journées par un nettoyage des besoins du chat...sauf que je n'y connais rien an chat et encore moins en caisses à chat, je me perds dans le choix malgrés les conseils des habitués! Allez, c'est décidé, je m'y mets et je lui en trouve une.

 

- toujours dans les achats, me trouver une jolie tasse isotherme et étanche pour mon café au travail. Celle que j'ai n'est pas étanche ce qui m'occasionne quelques fayeurs...et elle n'est pas tellement à mon goût. C'est important d'être entouré d'ojets qui nous plaisent, surtout dans un cadre pas super cool comme le boulot.

 

- lire des livres de developpement personnel. C'est à la mode, ça fait du bien. J'ai lu cet été un manuel de CNV, je voudrais continuer dans cette voie pour en apprendre d'avantage. Mais aussi creuser du côté des guides de bonheurs et bien-être en famille, avec son ado, ses enfants...ca donne de bonnes pistes pour améliorer le quotidien.

 

- sortir avec les copines! Ah, cette année, stop et zut, je veux aller manger au resto, aller voir des concerts, aller au théâtre ou juste boire des verres dans des cadres sympa. Mes sorties de l'an dernier se comptenent sur les doigts d'une main, et je vois bien trop peu les cpines ou bient trop en coup de vent. Cette année scolaire, je prends du temps et des sous et je bouge, c'est décidé! Ce n'est pas parce qu'avec mon homme et/ou avec les enfants c'est impossible que je vais vivre recluse.

 

Ca va, ce n'est pas trop ambitieux? Et toi, des résolutions de rentrée?

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2018 7 09 /09 /septembre /2018 07:35
Mes petits bonheurs #281 et ma semaine en images.

Semaine de rentrée, ça ne t'aura pas échappé. D'ailleurs je suis complètement crevée et j'ai décliné une sortie samedi soir, trop rincée.

 

La question de la semaine: les parents qui sautez de joie à la rentrée, c'est que vous ne bossez pas? Ou il y a une autre raison que je n'ai pas comprise?

En ce qui me concerne, je ne saute pas du tout de joie de reprendre le boulot et de laisser mes journées plage et balades avec les enfants...bouhouhou!

 

Cette semaine Polochon a dévéloppé son goût pour les formules de politesse et il est tellement choupi à répéter "merci maman!" "De rien!" "Désolé maman!". On ne lui a jamais bourré la tête avec ça, je ne sais pas d'où ça lui vient, mais c'est à croquer.

Il est à fond coloriage en ce moment, et il est très appliqué.

 

J'ai chaque jour oublié ma tasse pour le boulot, et j'ai dû boire thés et cafés dans une horrible tasse Les Simpson, jaune, trop trop laide à foutre le cafard! Mais quelle cruche de n'avoir pas pensé à prendre ma tasse!

 

Niveau rentrée, tout est OK, je te raconte ça en détails ici. Seul hic: il n'y a eu aucune listes distribuées en fin d'année dernière, pour les fournitures. Il a donc fallu s'y coller en fin de semaine, joie et bonheur. Sans compter les 250 fiches de renseignement que Dieu sait à quoi ça sert de recopier 20 fois l'adresse de mon assurance. Bref.

 

Cromignon a commencé l'athlétisme, la Pouillette l'équitation. Reste encore les autres activités, la semaine prochaine.

 

J'ai récupéré ma grande en larmes, de son cours de cheval. Son préféré adoré va être vendu. Quelle tristesse...Le pire c'est qu'on pourrait l'acheter au final, ce n'est pas si exorbitant, quitte à payer en plusieurs fois. Le souci c'est après...la pension, le vétérinaire, etc...un cheval ça coûte vraiment trop cher pour nous. On est tous tristes mais c'est vraiment pas possible...reste à espérer que la personne qui l'achètera le laissera au club en pension. On va croiser, Cromignon a fait un voeu...

 

Sinon on est allés à la plage évidemment, l'eau devient frisquette. J'avais oublié les couverts pour le pique nique alors j'ai mangé ma salade avec...un jouet de plage! ^^ On a fait un saut comme souvent à la biblioplage qu'affectionnent les diablotins. 

J'ai été à la piscine à la pause déj, jeudi, et j'ai fait bronzette en passant. 

 

Mes petits bonheurs #281 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #281 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #281 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #281 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #281 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #281 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #281 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #281 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Féelyli.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2018 4 06 /09 /septembre /2018 06:50
Notre rentrée 2018.

Tu noteras que j'ai écrit "notre": l'homme et moi sommes profs, donc pour la rentrée cette année nous rentrons tous les cinq. Seuls le chat et le chien y échappent.

 

La rentrée phare cette année, c'est celle de Polochon. S'il est habitué au rythme vu qu'il étant l'an dernier dans une TPS privée, il entre cette année en petite section avec 24 élèves et 2 adultes. Il etait super impatient, on a lu et relu tout l'été ses livres sur l'école maternelle, été voir des dizaines de fois le portail, expliqué le déroulement de la première journée.

 

Il s'est réveillé seul, m'a appelée et ensuite tout a été agréable et fluide. Habillement en 2 minutes au saut du lit, pipi, petit déjeuner assez copieux. On a vérifié le sac, avec le change et un doudou qu'il a choisi pour l'occasion. On était large niveau timing.

 

J'étais confiante: Polochon n'a aucun souci avec la séparation. Son problème, c'est plus la foule, les inconnus. Il a du mal au parc à jouer au toboggan dès qu'un autre enfant y vient aussi: il revient me voir en me disant qu'il ne connaît pas cet enfant et ne veut plus faire de toboggan. Mais en l'accompagnant en douceur, il y retourne. Il est ce genre de bambin qui ne va pas aimer du tout se faire embrasser, chatouiller, ou juste parler à des inconnus. Par contre au bout de 15 minutes une fois qu'il est à l'aise, c'est la fête!

 

Pendant ce temps, Cromignon aussi se préparait pour sa rentrée en CE1. Pas stressé, mais tout de même il avait une grande inquiétude: il ne voulait pas avoir comme instit' Monsieur H. Monsieur H, il l'entendait hurler sur ses élèves de l'autre bout du couloir, sans cesse, l'année dernière. Et Cromignon, il déteste qu'on crie.

 

Petits dej avalés, vêtements enfilés (pas bien difficile vu qu'il fait encore plus de 25° ici) et sacs pris, nous voilà dans la voiture.

 

Petit couac de dernière minute, j'ai eu un trou sur l'horaire d'ouverure des portes: 8h45 ou 8h50??? Un SMS à une maman copine et c'était réglé: 8h45. Je tenais à y être dans les premiers.

 

Les garçons vont dans des écoles qui se jouxtent. Mais le portail n'est pas le même. Impossible d'accompagner les deux en même temps. Heureusement, l'homme aussi a pu venir. Mais les parents qui ont du faire un choix étaient nombreux...et évidemment c'est le plus âgé qui doit se débrouiller. Je me demande comment les écoles ne prennent pas ça en compte.

 

L'homme a été avec Cromignon, moi avec Polochon. J'étais un peu triste de ne pas pouvoir suivre mon grand mais je tenais absolument à accompagner mon plus-si-petit dans cette aventure. Et puis rencontrer sa maîtresse, son atsem, voir sa classe.

 

Son école a été toute retapée depuis le passage de Cromignon. La cour surtout, est toute belle et pleine de jeux. On l'a traversée, Polochon dans mes bras, en s'extasiant devant les toboggans et vélos, et on a traversé les WC pour atteindre sa classe. Ca tombait bien: il avait envie de faire pipi. Alors il a de suite testé les petits WC, ce qui lui a beaucoup plu. Comme dans ses livres sur la maternelle! C'est chouette que sa classe touche les WC, pour les petits c'est important que ce ne soit pas au bout du monde.

 

J'ai été très contente en voyant l'atem: je la connais, c'est la maman d'un bon ami de Cromignon, elle est très douce et gentille. Et comme on se croise régulièrement au dehors, j'aurais des nouvelles en direct de mon petit bouchon.

 

Les parents sont arrivés petit à petit, on a reconnu 3 enfants et familles de la MAM et de la TPS, ce qui a bien amusé Polochon. Certains à l'aise, d'autre bien moins.

 

Polochon a d'abord été directement jouer dans l'espace dinette, il aime beaucoup jouer à préparer à manger. Un petit garçon tout seul, sans ses parents, est venu le rejoindre en hésitant. J'ai pensé que Polochon ne serait pas ravi de le voir arriver, mais ça a été. Je lui ai dit le prénom du nouveau copain, et il a continué à jouer à ses côtés.

 

J'ai été frappée par les autres enfants qui arrivaient souvent les bras chargés de doudous, tétine au bec, tétine de secours accrochée au sac. Polochon (et les grands avant lui) n'a ni doudou attitré ni tétine, du coup je suis souvent surprise par cette différence.

 

Ensuite il a été faire un dessin, qu'il m'a donné et crois moi que celui-là, je vais le garder tout près de moi pour longtemps.

 

Pour finir, on a été a l'espace bibliothèque. Il a été tout joyeux de reconnaître un livre qu'on a aussi à la maison.

 

Autour de nous 3 enfants pleuraient. L'atsem en avait pris un, un autre crisait vraiment en se jettant par terre devant sa grand mère qui semblait démunie et en tous cas ne bougeait pas, et une petite qui chouinait plus qu'elle ne pleurait mais que la maîtresse n'avait pas prise, du coup elle allait et venait, un peu perdue, avec tétine et 3 doudous, pitchoune.

 

Les autres étaient encore avec leurs parents, ou alors s'occupaient calmement. Ils étaient une dizaine, vu que la rentrée des petits est divisée sur deux jours. D'ailleurs je n'avais pas été informée que Polochon n'aurait pas cours le mardi, ça a été le branle bas de combat du weekend pour organiser sa garde.

 

Nous étions là depuis bien 20/25 minutes. Pas d'indications de l'instit', dommage...je me suis dit qu'il était temps d'y aller. Polochon était prêt, il savait bien que j'allais partir pour revenir le chercher ensuite. On lui avait tout expliqué et détaillé pendant des semaines! Il m'a dit au revoir maman, et il reparti lire. Un bonheur, quand même.

Je suis sortie le coeur léger.

 

Je ne suis pas particulièrement émue par les rentrées de mes enfants. Evidemment, je suis inquiète que ça se passe mal, qu'ils ne soient pas heureux, qu'ils aient des profs nuls...mais je ne ressens pas ce que beaucoup de parents ressentent apprement: larme à l'oeil, le temps file, où est mon bébé, blabla. Je suis heureuse que mes enfants aillent à l'école, c'est l'inverse qui me ferait pelurer.

 

Pendant ce temps, Cromignon avait découvert son instit, une dame sympathique et agréable. Ouf, pas de monsieur H. Quelques copains dans sa classe, dont 3/4 très bons. Apparement la maîtresse fait des blagues, ce qui a bien plu à mon blond.

 

A midi, j'ai récupéré Polochon qui était ému de me revoir. Ca a dû lui demander pas mal d'énergie, cette matinée en terrain inconnu. L'atsem m'a dit que tout s'était très bien passé. Lui m'a un peu raconté, à la récréation il a été jouer au toboggan et la maîtresse est gentille mais elle s'est fâchée sur un garçon qui faisait des "bêtises".

 

En rentrant il a très bien mangé, était très gai et...a mis plus d'une heure à s'endormir pour la sieste tant il était excité! Ce qui m'a rappelé son frère qui avait tant de mal à trouver le sommeil pour la sieste, après l'école.

 

Je suis contente d'avoir pu y aller en douceur pour ce premier jour et ne le laisser que le matin. Mais ensuite, ce sera toute la journée. Jeudi et vendredi, ça lui fera beaucoup de nouveautés avec la cantine, et la sieste.

 

Le soir, j'ai récupéré un Cromignon complêtement abattu. Son meilleur ami a sauté une classe, se retrouve en CE2 et du coup aux récrés il est dans la cour des "grands". Dans son école, il y a une cour pour les CP/CE1 et une cour pour les autres.

Ils ne se verront pas au quotidien...J'ai directement appelé la maman pour l'inviter mercredi, et on va essayer de l'avoir avec nous le plus souvent possible. C'est trop important, l'amitié.

J'espère que ça l'aura un peu consolé.

 

Quant à ma rentrée, elle se passe en questionnements. Nouvelle direction dans mon collège, CDI inscrit à l'emploi du temps des 6èmes, j'attends de savoir à quelle sauce je vais être mangée.

 

Pour l'homme, c'est moyen, son emploi du temps ne remplit pas entièrement ses voeux. Mais il a obtenu de commencer à 9h30 et ainsi il pourra éviter aux garcons la garderie matinale. Moi, je commence obligatoirement à 8h. Par contre je finis à 16h45. Je peux les récupérer à 17h, ils n'iront pas du tout à la garderie cette année, c'est chouette.

 

Et ma grande Pouillette, me diras tu? Eh bien, c'est elle qui est rentrée en dernier: le mardi. Une entrée en 1ere, et  la première fois où je n'aurais pas pu l'accompagner le jour J.

Décue de n'avoir pas d'amis dans sa classe et d'un emploi du temps très chargé, elle est contente de continuer son option equitation avec des horaires aménagés et une navette qui vient la chercher au lycée pour l'emmener au club.

J'espère qu'elle se fera rapidement quelques amis dans sa classe, je sais qu'à son âge c'est vraiment cruxial et j'ai moi-même un très mauvais souvenir de ma classe de première. Allez on croise les doigts pour elle!

 

Voilà, la rentrée 2018, c'est fait. Et chez toi, ça roule?

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2018 7 02 /09 /septembre /2018 07:34
Mes petits bonheurs #280 et ma semaine en images.

Voilà, c'est fini. Les vacances sont terminées. Cette semaine était la der des der, et vendredi on a repris le chemin du boulot.

On a quand même bien profité des derniers jours et du beau temps ici. On n'est pas de ceux qui commencent à coucher les enfants plus tôt une semaine avant la rentrée pour s'habituer, on est de ceux qui profitent jusqu'à la dernière miette et ne pensent surtout pas au travail. Enfin surtout les diablotins et moi, l'homme lui c'est plutôt le genre stress à fond et prépa de cours.

 

Donc on a profité et on ne va pas s'arrêter d'ailleurs.

 

J'ai emmené Cromignon à la plage, juste lui et moi et on s'est bien amusés. On a été à la bilioplage, que j'adore et près de laquelle on s'installe toujours, lire des bouquins pour son plus grand bonheur.

 

On a été aux gorges de Galamus, un site merveilleux que je te recommande vivement si tu viens par ici. On s'y est baignés, c'était super chouette. Evidemment j'ai porté Polochon en Cliptsy.

 

On a aussi été à la piscine profiter des structures gonflables. Cromignon peut y rester des heures à s'éclater.

 

On a aussi été chez Décathlon à l'occasion d'une journée initiation sportive. C'était moyen, il n'y avait que 3 ateliers, mais heureusement il y avait foot et Cromignon a pu en profiter. On a récupéré une de ses copines qu'on a ramené à la maison pour l'apéro du coup.

 

J'ai goûté un dessert Bjorg au chocolat et sans soja, pas mal du tout.

 

Avec les copines de l'asso de couches lavables de mon département, on a fait une AG bilan/projets (et papotages...^^).

 

Polochon a énormément dormi cette semaine, à croire qu'il charge ses batteries en prévision de sa première rentrée en maternelle. Il a hâte! 

 

Niveau sport j'ai mis le paquet, natation, course à pied, avant de ne plus pouvoir en faire autant.

 

Cromignon a fait un sympathique atelier yoga/sophrologie à Yog'harmonie. Il n'a pas trop accroché, mais il fais sans arrêt la respiration yogi qu'il y a appris et je suis sûre que ça lui a fait du bien. Je lui en ferait réessayer d'ici quelques mois, peut être que ça lui plaira davantage.

Mes petits bonheurs #280 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #280 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #280 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #280 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #280 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #280 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #280 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #280 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #280 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #280 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #280 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #280 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #280 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #280 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #280 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #280 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #280 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #280 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #280 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #280 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Coralie et Madame Parle.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article
Repost0
31 août 2018 5 31 /08 /août /2018 15:36
10 petites choses [merci la vie #5 - août 2018]

En lisant le blog de Matin bonheur, j'ai eu envie de noter ces petites choses du quotidien, insignifiantes, qui le rendent pourtant gai, heureux, joyeux.

Et je suis in extremis pour poster ce billet an août, tant il a été mouvementé.

 

En ce mois d'août 2018, il y a eu:

 

- les vacances encore, mais jamais trop, jamais assez!

 

- des tas de copains copines, une partie de la dream team, mais hélas pas tout le monde...il me faudrait un hologramme de moi-même. De bons moments, des soirées à rallonge, des sorties, des tas d'enfants...l'été chez les Petits Diables à Perpignan.

 

- des diablotins qui profitent à fond, grandissent, jouent et papotent.

 

-des visites pour leur faire découvrir des lieux super: le gorges de Galamus, France Miniature, un tour en Bateaux Mouches, le train jaune...et plein d'autres encore.

 

- la plage pour notre plus grand bonheur, très très souvent cet été.

 

-mes cheveux qui n'ont jamais été aussi longs! J'ai toujours voulu avoir les cheveux très très longs, je m'approche de mon rêve!

 

-le sport que j'ai réussi à pratiquer super régulièrement: aquabike pendant la canicule, jogging, natation, fitness, marche...sauf la semaine où nous sommes partis à Paris. Mais on a tellement marché là bas que c'était quand même du sport.

 

-la rentrée qui se profile sans stress. Alors qu'on est loin d'avoir tout de prêt, je reste zen en me disant qu'on va gérer, tranquilou.

 

-Polochon qui a super hâte d'aller à l'école maternelle. Il en parle sans cesse, nous demande de lire tous les livres qu'il a sur le sujet tous les jours et veut aller la joir chaque soir en sortant le chien.

 

-Mes projets de monitrice de portage qui prennent forme, petit à petit.

 

Et toi, qu'est ce qui te rend heureux aujourd'hui?

Partager cet article
Repost0
30 août 2018 4 30 /08 /août /2018 07:27
Le chien, la joggeuse féministe et le c***sur son banc.

Un soir après le dîner, comme souvent, j'ai chaussé mes running pour faire un petit jogging. Je vis dans un bled et je peux courir dans une pinède qui est juste derrière chez moi. En été, il fait jour tard, je peux courir le soir assez tard sans manquer de lumière.

 

Je cours une trentaine de minutes, loin est l'époque où j'enchainais les semi-marathons et les entraînements de 15km. C'était une autre vie, il y a un temps pour tout.

 

Dans ce parc, je croise familles, enfants, promeneurs, sportifs, et évidemment chiens. D'ailleurs j'y sors aussi souvent le "nôtre".

J'ai déjà eu quelques mésaventures avec des chiens, quelques frayeurs. Très rarement, heureusement. Je vis dans un patelin tranquille.

 

Ce soir-là, arrivée au 3/4 de ma boucle habituelle, j'ai vu un homme assis sur un banc. Un sportif apparement, vu sa tenue: débardeur, short de sport, baskets. La lumière déclinait, j'étais partie un peu tard. Je n'aime pas courir au parc quand il commence à faire nuit, mais je me sens tout de même rationnellement en sécurité. Il y a des maisons qui le bordent, des routes, et je voyais des gens au loin.

 

Je n'avais pas vu "son" chien. Tout à coup il a surgi devant moi en aboyant. J'ai fait un bond de peur et de surprise. C'était un genre d'épagneul, quelque chose comme ça, je ne suis pas calée en races de chiens. Un chien de taille moyenne, à l'air plutôt sympa, pas effrayant.

 

Tout en courant je l'ai contourné, mais il continuait à m'aboyer dessus. Je voyais bien le dénouement de ce genre de trip: une fois le dos tourné, il risquait de me choper la cheville. J'ai couru quelques foulées en crabe en le toisant, certaine qu'il n'oserait pas m'attaquer de face: trop petit, pas assez agressif.

 

Le mec pendant ce temps n'avait pas levé la tête de son smartphone.

Une fois dépassé le banc sur lequel, assis, il devait au moins être en pleine rupture avec sa nana pour ne pas prêter attention à ce qu'il se passait à 2m de lui, j'ai tenté de reprendre ma course normalement. Mais le chien continuait à sprinter en aboyant dès que je tournais le dos, et reprenait ses distances quand je me retournais. 2 fois, je me suis retournée, il a reculé, 2 fois j'ai tenté de repartir, il m'a foncé dessus. Je sais que je ne cours pas plus vite qu'un épagneul, je n'ai pas tenté de le semer.

 

Il y a peu de temps encore, peut-être un an en arrière, j'aurais continué d'avancer et de me retourner autant de fois que nécéssaire pour qu'il me lâche. Jusqu'à ce que ce chien se lasse, soit trop loin de son maître sur le banc et reparte vers lui. Je n'aurais jamais osé, moi du haut de mes même-pas-1m60, héler un homme de bonne taille et musculature de façon peu aimable pour le rappeler à l'ordre, à 20h30 dans un parc au crépuscule et sans témoins.

 

Mais depuis quelques années, j'ai eu la chance de lire nombre de pages, de suivre des femmes, des militantes féministe, et d'entamer ma déconstruction patriarcale. Chaque jour ou presque, j'ouvre les yeux sur un monde à la matrix ou l'oppression des femmes est un système universel. C'est flippant.

 

J'ai pris de l'assurance. Je suis plus sûre de moi. J'ai plus de répartie. Je ne veux plus aussi facilement accepter.

Tu me diras qu'il n'est pas nécessaire d'être féministe pour ouvrir sa gueule dans une situation de ce genre. Certes, mais moi c'est ce qui m'a permis de le faire.

 

Alors au lieu de me sortir de cette histoire avec ce chien sans faire de vagues, sans indisposer le mec sur son banc, sans risquer de me faire insulter ou pire, j'ai enlevé l'oreillette de mon écouteur droit, et j'ai crié au propriétaire du chien: "eh, vous pouvez tenir votre chien là?"

Lui: "il est gentil, il ne vous fera rien"

Moi (ton très énervé): "je ne le connais pas, je n'en sais rien, on ne dirait pas! Et j'ai le droit de courir sans me faire courser par votre chien! Vous le tenez ou il se prend un coup de pompe et j'appelle les flics!"

 

Il faut savoir que dans mon patelin, les flics, ils ne sont pas débordés ...et ils sont rapides du coup, pour intervenir et garantir la tranquillité des électeurs. Big up pour eux tiens, sans rire.

C'est sûr que quand je vivais dans le 93 ma menace aurait eu moins d'impact...

 

Bref, tout ça pour te dire que je ne me suis pas reconnue. Je suis du genre timide, effacée, et les conflits c'est pas ma came. Je sais pas faire. Je fuis, je n'affronte pas. Surtout pas un mec avec un chien agressif le soir seule dans un parc. 

 

Et pourtant je n'ai pas eu peur, vraiment pas, ni du chien ni du mec. Ce n'est pas grand chose, mais j'ai ouvert ma bouche, je me suis défendue, je me suis rebellée, et je l'ai remis à sa place.

Je ne sais pas si pour toi c'est justifié, mais je n'ai pas souvent été aussi fière de moi.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Parrainage Le Closet

Pour ta première box Le Closet offerte, c'est par ici!

Recherche Sur Le Blog

Parrainage Igraal

Pour gagner du cashback sur Igraal, c'est par ici!