Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 février 2017 7 05 /02 /février /2017 16:26
Mes petits bonheurs #200 et ma semaine en images.

C'est le 200ème épisode de ce RDV chez moi, c'est rigolo...pour fêter ça je vais offrir un cadeau fait maison surprise à l'un d'entre vous: pour tenter ta chance, il te suffit de laisser un commentaire sous ce billet. Juste pour le plaisir de vous remercier de suivre mes petites aventure!

 

Bon, sinon, cette semaine est passée vite et tant mieux parce qu'on est en vacances, youpi!

 

En vrac il y a eu des crêpes, plein de crêpes. On fait très souvent des crêpes ici, mais quand c'est la chandeleur, ça nous motive encore plus.

 

Polochon confirme son goût pour la lecture, il nous demande encore et encore de lui lire des livres. J'ai passé jusqu'à 1h30 d'affilée à lui lire ses petits livres, cette semaine. Et à la médiathèque, il se régale.

 

On a fait quelques balades dans la pinède détrempées par les fortes pluies de la semaine passée, et je ne sais pas pourquoi la plupart de mes photos sont floues. Mauvais réglages sûrement. Cromignon adore, il s'invente des histoires de trésors cachés, d'inondations et de labyrinthes.

 

La Pouillette a eu beaucoup de profs absents, du coup on a un peu paressé toutes les deux pendant les siestes de bébé, quand elle était à la maison les après midis.

 

Mercredi après midi, après le basket de Cromignon, les grands ont fait un gâteau-monstre très réussi. Et vraiment bon en plus.

 

Pas mal de portage aussi, Polochon ayant pas mal réclamé même à la maison, pour une fois.

 

Il est toujours aussi fan de chansons et peut écouter "Somewhere over the rainbow" dix fois d'affilée. Sa chanson favorite. Il danse en dodelinant de la tête, et en claquant la langue.

 

J'ai vu quelques copines, Cromignon s'est éclaté à l'anniversaire d'une de ses grandes amies. Il voulait "mettre un t-shirt de fille" pour lui faire plaisir à sa fête, à savoir un t-shirt Reine des Neige...et a été triste de ne pas en avoir. Il a alors demandé à sa soeur s'il lui en restait un en 5 ans mais non hélas. Alors je lui ai promis qu'on lui en trouverais un pour ce genre d'occasion...

 

J'ai aussi reçu deux jolies cartes de voeux, le premier février, in extremis! ^^

 

Mes petits bonheurs #200 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #200 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #200 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #200 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #200 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #200 et ma semaine en images.

Mes petits bonheurs et ma semaine en images, pour Madame Parle et Coralie.

 

Et toi, ta semaine?

 

 

 

(N'oublie pas, un petit com' et tu tentes ta chance! Cadeau surprise à gagner...)

Partager cet article

Repost0
3 février 2017 5 03 /02 /février /2017 07:05
La famille massages. (Massages des bébés: test et avis!)

Drôle de titre...non?

Aujourd'hui j'avais envie de te parler massages.

Chez les PetitsDiables, c'est très important, les massages.

 

Les massages sont entrés dans ma vie quand ma Pouillette venait de naître. J'ai suivi, alors qu'elle n'avait qu'un mois, quelques cours de massages pour bébé. Et depuis, je n'ai jamais arrêté de masser tous les membres de la famille.

 

J'ai donc d'abord massé ma Pouillette bébé. Un peu maladroitement au début, forcément, avec un bébé tout neuf, j'avais peur de lui faire mal, qu'elle ait froid, etc. Premier bébé...

 

Elle a grandi, j'ai continué de la masser, moins souvent mais toujours régulièrement. Surtout dans les moments de tension nerveuse, avant un contrôle, un départ en vacances, et pour soulager les éventuelles raideurs musculaires de ma petite sportive. Aujourd'hui, elle est ado et fait de l'équitation en option au collège, alors des petites douleurs, elle en a et a bien besoin des petits massages de sa maman!

 

J'ai bien entendu également massé mon homme, qui me le rend bien. C'est par périodes. Quand nous avons un rythme de croisière, tous les soirs, chacun son tour. Sommeil profond et réparateur assuré. 

Quand la vie est plus compliquée, c'est surtout moi qui vais le masser pour le délasser un peu, entre deux copies, deux dossiers, deux couches ou deux parties de dominos avec les grands...En ce moment ses déplacements professionnels font qu'il est peu à la maison, et très occupé alors si je peux l'aider à se détendre un peu, c'est massage même de 3 minutes. Un petit massage des mains ou du crâne fait des miracles dans une journée bien remplie par exemple.

 

J'ai massé Cromignon bébé aussi, mais moins que la Pouillette: c'était un bébé très remuant qui n'aimait pas trop rester allongé. Mais je me rattrape maintenant, et il adore et me reclame des massages en rentrant de l'école ou avant de dormir.

 

Quant à Polochon, je le masse beaucoup: il adore, se laisse volontiers manipuler, est assez tranquille pour savourer...et je me régale autant que lui. Parfois c'est 5 minutes après le bain, parfois c'est sur notre lit, bien plus longtemps.

 

Pourquoi masser les bébés?

 

Les bienfaits du massage sur les bébés sont nombreux. Il renforce le lien parent/enfant et contribue à un bon développement de bébé. Il favorise un bon sommeil en relaxant le bébé. Polochon a fait sa première nuit complète après son premier très long massage, qui l'avait laissé hébété de bien être. Il permet de mieux développer la communication non verbale avec son bébé. Il diminue les coliques du nourrisson et contribue à une bonne digestion. Plus détendu, bébé sera aussi de meilleure humeur. Il stimule la circulation et les muscle, et permet à bébé de prendre conscience de son corps et de ses limites.

C'est un moment privilégié consacré à bébé, même 5 minutes suffisent et c'est de l'or pour son enfant.

 

Pourquoi masser les grands?

 

En règle générale, le massage est une vrai source de bien-être mais également de santé. Ses bénéfices sont très nombreux: il réduit le stress, contribue à un bon sommeil, réduit les risques de maladies, aide à une bonne récupération musculaire et à une bonne digestion, soulages les douleurs articulaires, aide à réduire la tension artérielle...et d'un point de vue esthétique il aide à maintenait une bonne élasticité de la peau. Un massage du visage une fois par semaine évite le relâchement cutané prématuré par exemple. 

Si personne ne peut me masser, je pratique un peu d'auto-massage aussi: mains, pieds, quelques minutes, ça m'aide énormément à récuser dans mes journées trop remplies.

 

Et chez toi, on se masse?

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2017 2 31 /01 /janvier /2017 06:48
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.

Si tu me suis un peu, tu vois régulièrement des photos de Polochon habillé avec des vêtements en laine, avec le hashtag #manymonths.

 

Manymonths, qu'est ce que c'est?

 

Ce sont des vêtements évolutifs, naturels et bio pour enfants, dès la naissance.

Ils sont issus d'une production équitable, sans travail d'enfant.

En laine mérinos , ils sont tout doux et thermorégulateurs. Les teintures aux couleurs variées et gaies sont garanties sans produits toxiques.

Evolutifs, il couvrent plusieurs tailles, grâce à d'ingénieux systèmes de pressions et de rabats.

Hyper confortables, ils sont respectueux du développement moteur des tout petits.

 

En pratique, ça donne quoi?

 

Sur le côté évolutif: Polochon a reçu en cadeau de naissance (merci les copines!) une combinaison taille S. Il la porte depuis ses 4 mois, il en a aujourd'hui 14 et il y a encore de la marge. Pari tenu!

 

Sur le côté thermorégulateur: alors là, c'est vraiment pour moi un atout incontournable! L'hiver, ils permettent d'éviter d'engoncer bébé dans des vêtements hyper épais qui bloquent ses mouvements.

Adieu les combi-pilotes qui ressemblent à des tenues de cosmonautes et dont le confort doit être équivalent à des vêtements en bois. Tant de bébés hurlent quand on la leur met d'ailleurs, ils ne s'y trompent pas!

Adieu gros manteaux molletonnés qui gardent les bras de bébé en croix et donnent l'impression qu'il porte une minerve...

 

Les manymonths sont fins, bébé garde une mobilité parfaite. Cerise sur le gâteau, pas besoin d'enlever et remettre 50 couches à chaque fois qu'on entre ou qu'on sort: la laine mérinos étant thermorégulatrice, elle permet à Polochon d'aller jouer au jardin et de rentrer à sa guise. Je n'ai que sa cagoule à lui mettre et ôter. Sauf par grand froid, bien sûr. Mais là encore, point de manteau épais, point de combi gênante: une combinaison de portage en polaire qui ne gêne pas ses mouvements par dessus et hop c'est parti!

 

Parlons portage d'ailleurs, puisque Polochon est un bébé porté: les vêtements manymonths sont parfaitement adaptés au portage. Fin et souples, ils permettent de respecter la position physiologique et de couvrir les petites chevilles qui peuvent se dénuder quand on installe. Il existe d'ailleurs des chaussons de portage super bien conçus et chauds chez manymonths.

 

Ils sont également complètement adaptés aux bébés en couches lavables, comme Polochon.

 

 

Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.
Un bébé bien au chaud en Manymonths: test et avis.

Les plus?

 

Les vêtements sont vraiment originaux et pratiques. J'aime particulièrement les bandanas ajustables, qui gardent les petits cous au chaud et les protègent des courant d'air, sans serrer, sans tenir trop chaud non plus en intérieur. D'ailleurs Polochon n'en n'a qu'un et j'ai très envie de lui en prendre un second...

Ils sont bien pensés, comme ces longuies évolutifs avec protections aux genoux. Géniaux pour les bébés à 4 pattes! 

Ils sont faciles à mettre et à enlever: là encore, pas de bataille avec bébé pour lui enfiler son pull, pas de 25 boutons à fermer sur un enfant de 2 ans qui gigote. 

Et quel bonheur de pouvoir entrer et sortir sans passer par la case emmitouflage, surtout quand on a un jardin et que les enfants entrent et sortent sans arrêt.

On peut en mettre plusieurs couches quand il fait très froid sans craindre l'effet bibendum.

 

Les moins?

 

La laine ne se lave pas facilement. Elle est dans une certaine mesure "auto-nettoyante" et contrairement aux autres vêtements de bébé, on peut les lui mettre plusieurs fois sans laver sauf accident. Il suffit le soir d'étendre à l'extérieur, et le matin c'est nettoyé...mais de temps à autres quand même il faut laver. J'ai donc de la lessive spéciale laine et je fais tourner ma machine cycle court, à froid, sans essorage. Puis j'étends à plat. J'attends donc d'avoir suffisamment de vêtements en laine sales pour éviter de faire tourner la machine pour 3 trucs. 

 

Quand il y a des petits accrocs, ce n'est pas aisé de les repriser. Le tissage spécial et la matière font qu'une cruche en couture comme moi n'y arrive pas vraiment...souvent le petit trou migre à côté de ma retouche. Car la laine est fragile et il arrive que des trous d'usure ou des accrocs apparaissent.

 

Ces vêtements sont si parfaits qu'ils deviennent adcitifs...on en veut toujours plus pour mette son bébé bien au chaud tout en restant à l'aise et...trop mimi! Donc attention à son compte en banque!

 

Où les trouver?

 

Il y a plusieurs distributeurs en France, comme Brindilles, Porte-Bonheur...et un marché d'occasion important, avec un groupe Facebook dédié d'ailleurs. Il faut également suivre les commandes groupées, qui permettent d'avoir des rabais.

 

Bref, tu auras compris que Polochon et moi, nous sommes fans.

 

Et toi, tu aimes les manymonths?

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 22:39
Mes petits bonheurs #199 et ma semaine en images.

Décidément, ce mois de janvier ne restera pas dans les annales.

Encore des microbes, un peu pour tout le monde, surtout pour moi d'ailleurs... de la pluie et du froid.

Toujours pas de solution pour les dents de Cromignon...

 

Mais plein de petits bonheurs quand même!

 

En vrac: Cromignon tout beau tout fier pour aller à l'anniversaire de son super copain.

Toujours Cromignon, qui a grimpé partout au jardin pour installer toutes les boules de graines pour les oiseaux.

Une jolie carte dans ma bal pour me souhaiter une bonne année, merci Madame Moustick!

Du portage salvateur pour des journées de mèrathon intensives...

Non pas une mais deux réunions d'information avec mon association de couches lavables. Ca fait plaisir!

Un henné en bonne compagnie et de bons gâteaux que crois-moi, j'ai savouré! Merci N.!

 

Mes petits bonheurs #199 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #199 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #199 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #199 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #199 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #199 et ma semaine en images.

Mes petits bonheurs et ma semaine en images, pour Madame Parle et Coralie.

 

Et toi, ta semaine?

 

Partager cet article

Repost0
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 06:42
Copyright Ma tribu photography

Copyright Ma tribu photography

Ptitsy Moloko, c'est ma marque coup de coeur dans le monde du portage, depuis plus de 4 ans maintenant.

 

Cécile, l'adorable et talentueuse créatrice de Mei-Tais, portes-bébés physiologiques, a aujourd'hui diversifié ses créations et a sorti un porte-bébé préformé: le cliptsy. Si tu me suis un peu, tu m'as vu porter Polochon avec, toujours avec le sourire!

 

Qu'est ce qu'un préformé? 

 

C'est un porte-bébé physiologique avec des bretelles rembourrées, qui se ferme par des clips.

Une fois les bretelles et la ceinture réglées sur le porteur, et le tablier sur le porté si le tablier est réglable, il est donc très rapide à installer et ne nécessite pas de nouage.

La plupart des préformés sont utilisables en gros à partir de 6-7 mois.

 

Et le cliptsy? C'est quoi?

 

C'est le préformé le plus confortable que j'ai essayé. 

 

Il a des atouts incomparables: le tissu est à la fois dense et soutenant, mais aussi suffisamment souple pour bien épouser le corps du porté. Ainsi, il respecte parfaitement sa position et sa morphologie. Ce tissu a été choisi, tissé et teint spécialement pour le cliptsy, et crois-moi si je te dis que faire tisser et teindre son propre tissu de portage en France c'est un sacré challenge...c'est un euphémisme. Ce tissu est du coton bio et oeko-tex.

 

Il est donc made in France, jusqu'au tissu, jusqu'à la teinture. 

 

Le confort pour le porteur est optimal: il est ajustable à toutes les morphologies, même les plus minces pourront le serrer à leur taille, et les porteurs généreux auront de la marge.

 

Les bretelles sont larges et rembourrées juste ce qu'il faut: les petites épaules comme les miennes seront ravies, mais les plus larges comme celles de l'homme, aussi. D'ailleurs chez nous, c'est l'homme qui l'utilise le plus, il en est fan.

 

Pour le porté, l'assise est juste parfaite et bébé se retrouve instantanément en position physiologique, comme dans un hamac, bien lové conte le porteur.

 

Tout est réglable sur le cliptsy (sauf la largeur de l'assise), de la hauteur du tablier à la longueur des bretelles, avec une grande amplitude. A la fois pour convenir à tous, mais aussi pour être évolutif le plus longtemps possible avec bébé.

 

La ceinture offre un amorti supplémentaire: le surplus rembourré se glisse sous la boucle pour encore plus de confort. Ainsi, le porteur n'a pas de grosse boucle au contact de son ventre.

 

La têtière/capuche a des lanières suffisamment longues pour être saisies facilement par le porteur, pour les attacher et protéger bébé du soleil ou offrir un meilleur maintien de la tête si bébé s'endort. C'est vraiment important, de ne pas avoir besoin de se contorsionner pour l'attacher en cas de sieste, crois-en une fille qui est trèèèès loin d'être hyperlaxe!

 

Les cliptys sont beaux...forcément, la créatrice a à la fois beaucoup de goût et beaucoup d'expérience en la matière. 

 

Les cliptys existent également en tissu d'écharpes, particulièrement en Château Coco et en Tinge Garden. Des marques très chères à mon coeur...Et c'est bôôôôô!

 

Selon la taille de bébé, tu trouveras des Cliptsys en taille standard, et en bambin pour les plus grands.

 

Je t'en montre quelques uns, en tissu Cliptsy, et quelques photos porté prises par la talentueuse Ma Tribu Photography.

 

Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.
Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.
Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.
Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.
Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.
Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.
Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.
Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.

Je vais t'avouer un secret: je rêve d'en avoir un dans la superbe Alice de Tinge Garden. Le graal ultime. Je te le montre, il est sublime:

Le Cliptsy de Ptitsy Moloko: test et avis.

 

Porter son bébé simplement, avec un confort incomparable et avec classe, voilà tout ce que permet le Cliptsy de Ptitsy Moloko. Un porte-bébé fait main, en toutes petites séries, voire en pièce unique, made in France et éthique...que demander de plus?

 

La prochaine vente aura lieu ce jeudi 26 janvier, sur la boutique Ptitsy Moloko, à 21h. Je te conseille d'être à l'heure, et rapide...

 

En attendant n'hésite pas à visiter le site, à suivre la page pour avoir toutes les informations sur les nouveautés et les ventes, et à rejoindre le groupe de fans sur Facebook.

 

Alors, ils te plaisent ces jolis Cliptsys?

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 07:10
Mes petits bonheurs #198 et ma semaine en images.

Euh. Cette semaine, je crois que je vais très vite la zapper de ma mémoire, sauf pour en rire tant on a cumulé!

 

Déjà la semaine dernière, le panaris de Cromignon nous avait cloués à la maison. Mais alors là, suis moi, ce fut l'escalade!

Donc, Polochon a été malade toute la semaine, puis Cromignon l'a rejoint, puis le chien a été malade, et maintenant l'homme.

Je suis allée...5 fois chez le docteur en 5 jours, et ma pharmacie a fait fortune.

 

Les petits bonheurs du coup, je les cherche à la loupe...ah si, quand même: dans tous ces microbes, je suis restée zen et j'ai géré nickel, sans me laisser dépasser, même les jours où l'homme est absent. C'est chouette ça, ça fait du bien pour la confiance en soi.

Les diablotins, même les malades, ont été super.

J'ai eu une bonne nouvelle par rapport à un souci judiciaire et je suis ravie que la justice fasse bien le job ET rapidement. Il faut le dire quand c'est le cas, on en entend tellement dans l'autre sens.

Et une seconde bonne nouvelle pour la santé de l'homme qui nous donne quelques inquiétudes. Après une bonne frousse, rien de grave apparement, ouf.

 

J'ai mis à profit chaque seconde avec mes diablotins, même si 2 semaines quasi tout le temps à la maison à jongler entre les pipettes de doliprane, tu en conviendras, ça commence à faire long.

 

Sinon je me suis un peu chouchoutée dimanche, comme tous les weekends je m'octroie un temps pour moi dans la salle de bain, c'est vital.

 

Et dans ma BAL j'ai reçu deux accessoires absolument in-dis-pen-sables à toute fana d'écharpes de portage: les chaussons de bébé et le porte-clé assortis à ma merveilleuse Halo. Merci P'tits Pieds au chaud pour ce super boulot!

 

On a quand même fini la semaine agréablement, j'ai emmené Cromignon encore patraque mais motivé voir un très chouette spectacle au Théâtre du réflexe: Mélinda et l'Ogre. Je te le recommande vraiment si tu passes par ici. On a bien ri tous les deux.

 

Mes petits bonheurs #198 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #198 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #198 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #198 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #198 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #198 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #198 et ma semaine en images.

Mes petits bonheurs et ma semaine en images, pour Madame Parle et Coralie.

 

Et toi, ta semaine?

 

Partager cet article

Repost0
18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 07:03
14 mois.

Ces derniers temps, j'ai l'impression que Polochon célèbre chacun de ses moisniversaires par de vilains microbes. Enfin, je ne pouvais pas avoir 3 enfants sans que l'un d'entre eux ne joue la carte "malade sans arrêt pendant l'hiver". Les deux premiers diablotins n'avaient pas grand chose, voire rien, pendant des mois, quand ils étaient bébé.

 

Ce joli Polochon a eu 14 mois. 

 

Que dire de lui sinon quel est un concentré de bonheur à lui tout seul? Un shoot de gaité? Un rayon de soleil? La bonne humeur personnifiée? 

 

Il papote, il dit très bien "téter" "maman" et s'essaye à "chien", "titi" pour nommer son frère, "nana" pour nommer sa soeur...il a des mots polyvalents: "tata" pour papa et tous les trucs qu'il veut attraper sans pouvoir les nommer. "mamam" pour manger. "ahhhhh" en ouvrant grand la bouche, pour "boire". Pour "musique" ou "lire un livre" il fait claquer sa langue...et il en invente chaque jour.

 

Ce n'est pas faute de signer! Mais apparement la langue des signes pour bébé le laisse froid, pour l'instant en tous cas.

 

Il a découvert le plaisir de la lecture. Il prend un livre, vient voir l'un d'entre nous en claquant langue. Alors il faut s'asseoir et lire le livre. Encore et encore. Parfois il veut qu'on lui en lise deux en même temps! Certains jours je ne fais quasi rien d'autre que lui lire des livres, tant il est fan.

 

Il adore la musique. Là aussi il fait claquer sa langue, mais en plus il danse avec la tête...pour dire qu'il veut écouter de la musique, ou actionner un de ses jouets ou livre musicaux. Et ensuite il danse en écoutant, en riant et en continuant de claquer la langue.

Ce bébé communique vraiment bien.

 

Il joue, il adore toujours emboîter les formes, jouer avec les cubes, empiler et faire écrouler, faire glisser les petites voitures sur le toboggan en bois...il est amusant, il joue vraiment "comme il faut" avec ses jouets, il comprend leur fonctionnement et sait où il faut appuyer. Il peut jouer seul, très longtemps, et même seul dans sa chambre ou ailleurs. Mais il adore plus que tout jouer dans la chambre de son frère, avec son frère si possible. Cromignon lui ouvre volontiers la porte, le laisser jouer avec ses playmobils, dans son lit-bateau pirate, vider ses caisses de jouets. Sauf s'il est au milieu d'une construction délicate que bébé pourrait écrouler.

 

Polochon aime vider le tiroir à tupperwares et le placard des serviettes de bain. Il comprend les interdits, même s'ils le font parfois pleurer quelques secondes, avec une petite moue désespérée qui nous fait tous fondre.... Il sait qu'il n'a pas le droit de toucher aux prises, à la télécommande, aux objets fragiles ou sales...mais parfois la tentation est plus forte que lui et tout à coup, il met la musique à fond en rigolant et en dansant de plus belle!

 

Toujours allaité, toujours diversifié en DME, toujours porté, Polochon n'a jamais mangé de purée et ne connait ni biberon ni poussette. Il commence à manier la cuillère et la fourchette, pas toujours avec efficacité, mais toujours avec une grande concentration.

 

Il se fait ailleurs prier maintenant pour venir dans mon dos, à la maison. Il préfère jouer! Mais à l'extérieur ou quand il fatigue, il vient toujours avec plaisir observer le monde à hauteur d'adulte en faisant un câlin ou en essayent d'attraper tout ce qui passe à sa portée.

 

Il marche bien maintenant, le 4 pattes est très occasionnel. Toujours un peu branlant, il tombe parfois sur ses fesses et on remercie les couches lavables pour l'amorti...et il repart aussitôt. Il grimpe maintenant, escalade les petites étagères et le canapé. Il m'épate par sa mesure, sa prudence et son autonomie. Il comprend quand je lui dis "stop" pour ne pas qu'il se mette debout quand il a escaladé quelque chose. Il a beaucoup d'équilibre. La seule fois où il s'est vraiment fait mal en tombant, c'est en jouant avec son frère qui l'a malencontreusement évité alors qu'il allait s'appuyer sur lui. Cromignon s'en est beaucoup voulu. J'ai protégé l'égratignure avec un énorme pansement comme tu peux le voir, parce qu'il avait tendance à la gratter et à la refaire saigner. Ca fera des photos souvenir...premier bobo!

 

Polochon fait des câlins, nous mange de bisous, surtout au chien à qui il voue un amour inconditionnel. Il fait des caresses et se jette sur nous quand on rentre. Il va avec plaisir à la MAM où il est gardé 2 après-midis par semaine, et nous retrouve toujours avec plaisir quand on vent le chercher.

 

Polochon, mon petit dernier, mon petit troisième, est un bébé si mignon qu'il nous mets toujours tous d'accord. Je pourrais te parler de lui toute la journée, tant je suis gaga!

 

(Sur la photo Polochon est en Manymonths, des vêtements en laine évolutifs vraiment canons pour bébés à l'aise et bien au chaud! Ses bottines sont des Liliputi, fourrées et souples, parfaites pour l'hiver et les premiers pas).

 

 

 

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 07:49
Mes petits bonheurs #197 et ma semaine en images.

Bon, cette semaine, je ne suis pas fâchée qu'elle soit terminée.

Elle avait pourtant plutôt bien commencé. Galette 100% fait-maison (la seule fois de l'année où je fais la pâte feuilletée. Ca en vaut la peine!), balade tardive à la plage...

 

Et puis paf, Cromignon a chopé une saleté de panaris et il est resté 3 jours à la maison avec douleurs et fièvres. 

Je ne suis donc quasi pas sortie, à part pour les accompagnements de la grande, l'homme étant loin pour son travail pile ces jours là, sinon c'est pas drôle. Du coup on a profité du jardin. Le citronnier peaufine la prochaine récolte, et on n'a pas encore enlevé les décos de Noël de l'extérieur. Polochon adore jouer avec les boules et les guirlandes qu'on a accroché au jasmin.

 

Finalement c'était assez fatiguant mais pas si déplaisant. Ca a fait une espèce de parenthèse. Ce n'est pas souvent que je suis seule avec mes deux garçons. Ils ont donc joué beaucoup ensemble et j'ai mon à profit les siestes de Polochon pour faire plein de jeux de société et d'activités avec mon blond malade. J'ai un peu fait semblant de perdre aux échecs, sa nouvelle passion. Et le soir, les grands ont sorti les cadeaux de Noël, comme la manette Electro-sciences. J'avoue n'avoir pas compris grand-chose, mais eux ont monté un circuit qui fait décoller une petite hélice ou allumer une ampoule.

J'ai bien pensé à prendre des forces avec tout ça, avec des petits dej vitaminés: fruits, gaines de chia et de sésame. Miam!

 

Le froid est bien arrivé, le vent s'est levé en fin de semaine, on a refait une seconde galette du coup. J'aime bien cette période galette, c'est l'occasion d'inviter des copains. Heureusement que j'ai toujours plein de fèves pour les enfants...comme ça tout le monde est content!

 

Pendant ce temps, la Pouillette s'essaye au tricot. J'ai hâte de voir sa première oeuvre terminée!

 

Mes petits bonheurs #197 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #197 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #197 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #197 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #197 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #197 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #197 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #197 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #197 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #197 et ma semaine en images.

Mes petits bonheurs et ma semaine en images, pour Madame Parle et Coralie.

 

Et toi, ta semaine?

 

Partager cet article

Repost0
13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 06:59
Janvier en musique pour les diablotins: We love Disney 3.

Avec trois diablotins, on écoute beaucoup, beaucoup de musique pour enfant, mais pas que d'ailleurs, je te rassure.

 

Aujourd'hui je vais te parler des musiques qu'on écoute beaucoup avec eux en ce moment.

 

Le CD We love Disney 3.

 

Ce n'est pas un secret, nous sommes fans de Disney et de tout son univers. J'ai déjà les deux premiers opus et on les aime beaucoup, alors quand on m'a proposé le numéro 3, je n'ai pas hésité.

 

Et j'ai bien eu raison, il est super. En ce moment, c'est le CD qui tourne en boucle dans la voiture, et on reprend les chansons à tue-tête sans aucune honte!

 

C'est un CD de reprises très réussies par des artistes français des chansons Disney.

 

  1. Natasha St-Pier (Vers le ciel, extrait de Rebelle)
  2. Pauline Croze (Un morceau de sucre, extrait de Mary Poppins)
  3. Lilian Renaud (Je m’en vais, extrait de Frère des ours)
  4. Luce (C’est ça l’amour, extrait de Cendrillon)
  5. David Thibault (Je voudrais déjà être roi, extrait du Roi Lion)
  6. Laurie Darmon (Jamais je n’avouerai, extrait de Hercule)
  7. Damien Sargue (En été, extrait de La Reine des Neiges)
  8. Carla (L’Amour nous guidera, extrait du Roi Lion 2)
  9. MB14 (Des sauvages, extrait de Pocahontas)
  10. Priscilla Betti (Où est la vraie vie, extrait de Raiponce)
  11. Arcadian (Ne dormez pas, extrait de Mary Poppins)
  12. Pomme (Soleil brûlant, extrait de Rebelle)
  13. Cerise Calixte (Le bleu lumière, extrait de Vaiana)

 

J'ai ma petite préférence pour l'extrait de la Reine des Neige, mais mes diablotins ont chacun leur chanson favorite.

 

Un must-have quand on aime Disney, de 0 à 125 ans!

 

 

Partager cet article

Repost0
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 06:55
Le rythme.

Il faut prendre le rythme...j'ai beaucoup dit et entendu ça, en 2016.

 

J'ai eu deux périodes compliquées. D'abord en juin, a l'arrêt de l'aide ménagère post accouchement. Je n'avais pas géré le gros du ménage depuis un an. J'ai eu du mal à m'y remettre. Bien sûr, on partage les tâches avec l'homme, autant qu'il peut. Mais étant en congé parental, je gère en ce moment quand même la part la plus importante du gros ménage.

 

Ca a pris du temps, je me suis sentie dépassée, noyée à certains moments. Et puis au bout de quelques semaines j'ai commencé à trouver ce rythme...mais là, fin août, on a reçu un coup de massue: l'homme allait travailler loin une bonne partie de la semaine. Sachant que quand il est là, il est assez débordé et il n'est pas rare de le voir bosser jusqu'à 1h ou 2h du matin.

 

On l'a tous très mal pris, et j'ai traversé une autre période compliquée, à appréhender, à me demander comment j'allais faire. 

 

J'ai reçu deux très bons conseils que je partage avec toi: se projeter dans un schéma positif, facile, penser à de belles journées simples et agréables. Ca m'a beaucoup aidée et rassurée. Et le second c'est de définir les priorité, de s'y tenir, et de prendre le temps de le trouver, ce nouveau rythme. Mes amies qui vivent ça depuis des années, les enfants sans mari au quotidien, m'ont dit qu'il leur avait fallu des mois avant de s'en sortir vraiment. 3 ou 4 mois. 

Ca m'a permis de ne pas être trop exigeante avec moi même dès le départ. Je savais que je n'allais pas être à 100% opérationnelle de suite.

 

Aujourd'hui, je pense avoir trouvé le rythme. Les accompagnements le matin des deux grands, ni au même endroit ni à la même heure. Puis le soir. Les goûters, les repas. L'option sport de la Pouillette qui finit tard deux soirs par semaine. Le ménage, les courses. Le linge. Le mercredi après midi et les activités. Même la sortie quotidienne du chien le soir.

 

C'est anecdotique mais c'est une des choses à laquelle j'ai dû réfléchir. Avec mes 3 diablotins, comment sortir le chien le soir, pour éviter qu'elle ne fasse pipi la nuit dans la cuisine? Eh bien, je couche Cromignon. J'attends 10/15 minutes pour être sûre qu'il s'est endormi et ne se relèvera pas pour un pipi/câlin/verre d'eau. En général il ne se relève pas, d'ailleurs. Je préviens la Pouillette qui lit au lit (huhu). J'installe Polochon en écharpe, je nous emmitoufle dans mon sweat de portage Lennylamb et tous les deux nous sortons le chien. Je ne pourrais d'ailleurs pas le faire avec bébé en poussette, ou alors ce serait vraiment bien moins confortable, avec la laisse. Merci le portage.

En rentrant, je couche Polochon qui peut aller dormir un peu plus tard que Cromignon vu que le matin, il dort tout son saoul. Tu vois, c'est ballot mais c'est le genre de détail dans la journée, la sortie du chien, qui nécessite de se creuser un peu la tête pour trouver une solution. 

 

Tout est sous contrôle, tout se tient à peu près. Rien n'est parfait, et c'est voulu. Les vitres, le nettoyage de la voiture, le jardin, le rangement du casot, le graissage des vélos...c'est secondaire.

Les repas sont simples et équilibrés. La grande cuisine, c'est quand j'ai le temps et l'énergie.

 

Je prends chaque seconde de repos possible. Je ne perds pas de vue mon objectif principal: qu'on soit tous heureux, les diablotins en premier. Pas d'enfants heureux avec un adulte épuisé. 

Je suis assez contente, on arrive même à caser des jeux de société dans ces journées chargées.

 

Je me lève avant 7h et je ne me couche quasiment jamais avant minuit et bien souvent vers 1h, pour que tout soit fait. Donc dans la journée si je peux, je m'octroie 5 minutes de relaxation/méditation, pour recharger, me recentrer. C'est assez efficace.

 

Ca n'a pas été évident, et en plus depuis début janvier ça s'est encore corsé: l'homme est encore plus absent qu'avant les vacances. De plus, c'est un rythme temporaire: je vais bientôt devoir reprendre le travail et trouver de nouveau le rythme qui sera encore plus musclé.

 

Mais je suis contente et reconnaissante pour le soutien et les bons conseils reçus.

Je n'ai plus peur: j'ai pris le rythme, je le ferais encore.

Partager cet article

Repost0

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog