Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2018 7 22 /04 /avril /2018 16:12
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.

Le moins qu'on puise dire c'est que ce fut chouette, cette semaine!

 

En vacances avec un temps estival de fou, il y a eu un salon du livre jeunesse où Cromignon s'est bien amusé et moi aussi. J'ai rencontré Cardia Loueslasti, une auteure et illustratrice super sympa et très talentueuse. Je te recommande sa BD Famille nombreuse qui est très drôle et touchante à la fois. J'étais comme une groupie pour avoir ma dédicace, huhu!

Cromignon y a fait plein d'ateliers, et vu un spectacle de magie.

 

Il y a eu du portage de grand bébé pour notre plaisir à tous et même la Pouillette qui aime balader son frère en Cliptsy.

 

J'ai fait mon stock de lectures pour les vacances, avec Agatha Christie à l'honneur. 

 

Cromignon a fait une sortie escale avec son école de grimpe, en réel c'est drôlement impressionnant. Il était tout petit sur la grande falaise.

Je l'ai emmené rein que tous les deux voir Sherlock Gnomes, qu'on a bien aimé. Rigolo et efficace.

Ensuite l'homme et lui sont partis 5 jours pour les championnats de France d'échecs, où il s'est bien battu.

 

Pendant ce temps la Pouillette était à un stage d'équitation pendant 5 jours, elle est aussi passée à la radio pour parler de sa classe option sport et de son centre équestre. Huhu, tous mes proches ont été obligés d'écouter! Elle a super bien parlé, j'étais toute fière.

 

Et puis , il y a eu deux copines chéries qui sont venues quelques jours et à moitié en même temps ce qui relève quasi de la science fiction. Quel bonheur!

On a fait les touristes: plages, bars, balades, restau, château cathare de Quéribus...les vraies vacances.

Les premières baignades de l'année, les repas en terrasse, et pour finir une balade le soir à Collioure manger une glace sur la plage.

Leur départ a été rude mais c'était trop bon.

Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #261 et ma semaine en images.

Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Coralie et Madame Parle.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article
Repost0
18 avril 2018 3 18 /04 /avril /2018 05:29
10 petites choses [merci la vie #1]

En lisant le blog de Matin bonheur, j'ai eu envie de noter ces petites choses du quotidien, insignifiantes, qui le rendent pourtant gai, heureux, joyeux...tu as compris.

 

En ce mois d'avril 2018, il y a chaque jour:

 

- la voix de Polochon qui m'appelle presque tous les matin. Sa petite voix toute douce, sans cri, qui dit "maman...maman..." gentiment. Pas de stress, pas d'impératif. Il m'appelle tendrement.

 

- le sourire jusqu'aux oreilles de Polochon quand je rentre dans sa chambre. Il se tient au coin de son lit, debout, et il est tellement heureux quand j'arrive qu'il irradie et que forcément, je souris et je sens mon coeur faire un bond.

 

- arriver au travail en avance. Je me laisse toujours une marge de 10/15 minutes le matin, en cas de soucis avec les diablotins. Comme j'ai la chance que les éventuels soucis jusqu'ici se soient quasiment tous réglés plus rapidement, je suis 98% du temps en avance d'une bonne dizaine de minutes.

C'est agréable de ne pas être dans le speed. Comme je n'ai pas la possibilité de prendre mon petit dej' chez moi, je peux boire mon thé, manger un fruit, puis allumer mon ordi, connecter mes comptes (opération qui peut etre très longue...), checker mon agenda pour préparer la journée.

 

- mon organisation qui tient la route, la plupart du temps. Nous sommes à jour pour les repas, les courses, le linge...du coup je suis bien moins stressée par rapport à tout ça. De même, le soir tout est prêt pour le lendemain matin, j'ai un bon rituel assez efficace.

 

- mes 3 diablotins qui jouent bien ensemble chaque jour. Même s'ils adorent surtout les jeux de chahut, tu sais les bruyants qui finissent mal...

 

- La Pouillette qui s'organise bien maintenant. On revient un peu de loin, et ce n'est pas parfait, mais elle a fait de super progrès. Chaque jour ou presque, je la vois grandir, prendre des initiatives, être plus efficace.

 

- Cromignon qui lit de mieux en mieux, et est tout fier de nous montrer une nouvelle page d'un bouquin qu'il a lu seul.

 

- J'arrive à faire un chouïa de sport grâce à fizzup et à aller au yoga presque tous les mardi soir. Au final, les bonnes semaines, il n'y a que 2 jours où je ne fais aucun sport. Bon, fizzup ça reste léger mais c'est déjà ça.

 

- retrouver mon chat et mon chien en rentrant chez moi. Ils sont contents de me voir, ils me font fête chacun à leur manière.

 

-réussir à me coucher assez tôt. Je ne suis pas encore au point, mais je ne me couche plus à minuit passé comme avant. Et certains soirs je suis au lit à 22h, ce qui est un vrai exploit pour moi.

 

 

Et toi, des petits choses qui embellissent ton quotidien?

Partager cet article
Repost0
13 avril 2018 5 13 /04 /avril /2018 05:03
Porter son bébé en été.

Ici, à Perpignan, il fait chaud, très chaud l'été. Heureusement on est loin du côté étouffant de la plupart des grandes villes françaises, Paris en tête, grâce au vent.

 

Je porte Polochon l'été, même à la plage d'ailleurs. Je lis et j'entends parfois des remarques tirées d'idées reçues, des erreurs, telles que "mais l'été il fait trop chaud pour porter un bébé".  ou "ça ne doit pas être bon de se coller comme ça, vous devez beaucoup suer".

 

Et pourtant, je le porte, avec toujours autant de bonheur partagé, parfois sous des températures qui dépassent les 40 degrés. 

 

C'est un excellent moyen de profiter des vacances, des balades estivales, pour les randonnées, en montagne, à la campagne, pour visiter une ville ou un pays...bref, le portage est un allié fabuleux pour passer un bel été avec bébé.

 

Evidemment, nous suons de concert, mais justement, nous régulons ainsi notre température ensemble: rien de tel que le portage en peau à peau par exemple pour faire baisser la fièvre d'un bébé.

 

D'ailleurs, je m'en rend surtout compte quand Polochon descend, comme quoi ce n'est pas particulièrement gênant.

 

Cependant il ya un certains nombre d'astuces pour porter son bébé l'été qui peuvent grandement rendre le portage plus agréable.

 

D'abord, attention à ne pas oublier les indispensables d'un enfant l'été, portage ou pas.

Toujours bien veiller à ce qu'il ait un chapeau pour protéger sa petite tête du soleil. Toujours veiller à protéger la peau du soleil avec une bonne crème. toujours veiller à bien hydrater bébé. Et si possible éviter de sortir et rester trop longtemps dehors aux heures les plus chaudes.

Au niveau des vêtements, le plus léger sera le mieux bien sûr, pour le porteur comme pour le porté. Eviter les matières synthétiques, privilégier les matières naturelles et respirantes.

 

Ensuite il faut bien choisir son moyen de portage.

 

Si on opte pour l'écharpe, mieux vaut éviter la laine. Je sais qu'elle est réputée pour être thermorégulatrice mais à un moment, c'est vraiment trop chaud, je trouve. Selon le type de laine ça peut également piquer, à même la peau.

Une composition 100% coton, ou coton/lin, ou même 100% lin sera bien plus respirante et aérée. D'autres matières comme la ramie, le seacell ou le tencel apporteront également des qualités de légéreté et de fraîcheur.

Evidement il faut aussi privilégier une écharpe plutôt fine.

 

C'est valable aussi pour les slings bien sûr.

Ici l'été je porte en Rétro de Tinge Garden 100% coton au couleurs chaudes et en Solnce Zéphyr 100% lin, si belle, aérienne et estivale, un régal par grosse chaleur. Il y a de nombreuses écharpes qui rendront le portage en été très agréable.

Pour le sling j'ai opté pour Oscha Melba, aux sublimes couleurs chaudes. Coton/lin, il est léger  et soutenant, un régal.

 

On peut également opter pour un mei tai: c'est un bon compromis entre l'écharpe et le préformé à clips. Tout en étant simple et rapide à installer, il peut s'ajuster au porteur et au porté et à chaque morphologie. Moins enveloppant que l'écharpe, il permet  à l'air de circuler et est très adapté au portage par temps chaud. Attention, à éviter pour les nourrissons: il est utilisable de manière optimale à partir de 4/5 mois minimum selon les modèles, le gabarit et la tonicité de bébé.

J'ai opté pour un mei tai Ptitsy Moloko, entièrement made in France, en coton bion, et cousu main par une couturière de talent. Ils sont très jolis en plus. On peut en trouver des neufs sur la boutique en ligne, mais aussi d'occasion sur le groupe FB dédié.

Il y a beaucoup de marques de mei-tais, tous ne se valent pas et la qualité du tissu est importante pour le confort, la sécurité et...la légereté dans notre affaire de porter en été!

 

L'été, un préformé peut être également un bon moyen de porter bébé avec plaisir. S'il ne permet pas un ajustement aussi fin que l'écharpe ou le mei-tai, il a l'avantage de s'installer et s'enlever très simplement et rapidement grâce à ses clips.

L'air circule également bien du coup.

Il en existe également beaucoup, ici on porte en Cliptsy, j'adore le modèle bambin que nous utilisons en ce moment. Egalement cousu main, bio et 100% made in France, il a tout pour plaire et s'adapte vraiment à toutes les morphologies: ici la Pouillette, l'homme et moi l'utilisons tous les trois pour porter Polochon, avec un minimum de réglages entre chaque porteur.

Attention à ne pas prendre de préformé, en règle générale, pour un nourrisson. Comme pour le mei tai, on pourra s'en servir à partir de 4/5 mois minimum. Certains préformés grand public se vantent d'être utilisables dès la naissance grâce à divers systèmes de réduction. Cependant s'il est alors certes utilisable, il n'est pas physiologique ce qui est tout de même dommage. (Mention spéciale pour l'emeibaby, préformé qui peut être physiologique dès la naissance mais demande un minimum de maîtrise du portage physiologique préalable).

 

Et toi, tu connais le portage en été?

 

 

Partager cet article
Repost0
11 avril 2018 3 11 /04 /avril /2018 05:37
Mercredi gourmand: steaks végétaux (sans soja).

Bien avant que j'arrête de manger de la viande, je consommais déjà des steaks végétaux. J'ai toujours aimé, et varier est plus sain.

 

Depuis que je ne suis plus carniste, j'en consomme plus, et encore plus depuis que je ne mange plus de lait ni produits laitiers. En effet je remplaçais pas mal la viande par le fromage, alors sans fromage...des steaks végétaux!

 

Il y a de plus en plus de choix dans le commerce, certains sont vraiment très bons d'ailleurs. Mais comme j'aime faire maison et que je tente également de limiter le soja, souvent très présent dans ceux des magasins, j'ai tenté une recette que j'ai arrangée en mélangeant plusieurs recettes trouvées sur le net.

 

Nous avons presque tous aimés, sauf Cromignon. Je les ai pour ma part trrouvés bons quoique trop secs, je vais tenter de trouver une solution pour les rendre plus moelleux. Si tu as une idée...

 

Il te faut:

 

350 g d'haricots rouges égoutés cuits. Tu peux aussi mélanger avec d'autres légumes secs. J'ai fait 200g de haricots rouges et 150 g de pois chiches cuits. On peut mélanger avec du maïs, des haricots blancs, des lentilles...

100 g de chapelure

100g de coulis de tomates

1CAS de moutarde

1 oignon

1 gousse d'ail

1 oeuf

1cas d'huile d'olive

Sel, poivre

1 cac de cumin, 1 cac de coriande, 1 cac de paprika, 1 cac d'herbes de provence et tu peux rajouter des herbes et épices de ton choix.

 

Tu éminces l'ail et l'oignon et tu les fais revenir 5 minutes dans l'huile. Tu mixes grossièrement les légumes secs, pas trop finement, c'est mieux de laisser des petits morceaux.

Tu mélanges tous les ingrédients ensemble jusqu'à obtenir une pâte qui ressemble vaguement à de la chair à saucisses.

Et tu peux faire cuire à la poële après avoir grossièrement modelé en forme de "steak", 5 minutes environ de chaque côté.

Tu peux ensuite les congeler, ils pourront être stokés longtemps, c'est pratique.

 

Et toi, tu manges des steaks végétariens?

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 avril 2018 2 10 /04 /avril /2018 05:31
Grosse fatigue.

Cette année, je ne te cache pas que le rythme est musclé.

 

Trois diablotins, un travail, une maison, un mari, un chat et un chien...j'ai grandement de quoi m'occuper. C'est un euphémisme, hein.

 

Les enfants ont de nombreuses activités, même Polochon n'est pas en reste avec les animations régulières de sa petite école.

Je n'ai pas vraiment de temps pour mes loisirs, mais j'ai tout de même réussi à reprendre le yoga. D'ailleurs j'en fais avec ma Pouillette, c'est très sympa d'y aller entre filles.

 

J'ai très peu de temps à deux avec mon homme, c'est sans doute ce qui me manque le plus, et encore moins de temps pour moi toute seule.

 

J'avoue que j'avais très peur début septembre. Peur de ne pas m'en sortir, d'être épuisée, dépassée. D'être malheureuse avec ce rythme.

Mais finalement, non. J'ai été la première étonnée de voir qu'en fait, ça allait plutôt bien. J'arrivais à être assez en forme, pas trop crevée, et surtout à me tenir à mes priorités.

 

La maison se tenait grosso modo, les repas étaient corrects, d'ailleurs je me suis même mise à faire les menus de la semaine. Les bains des enfants bien faits en temps et en heure, les goûters maison de la semaine gérés, et j'arrivais à bouquiner avant de dormir.

J'étais plutôt contente.

 

Et puis patatras.

 

Début février, l'homme a eu un souci au travail, et j'ai appris que j'allais être inspectée.

Gros coup de stress. Les soucis de sommeil ont forcément suivi. Mauvaises nuits, manque de sommeil, fatigue importante...tout pour bien me casser. Sachant que Polochon est du genre matinal, on n'a pas le droit à l'erreur niveau sommeil.

 

Mon inspection est passée, s'est très bien passée, mais les vacances de février sont arrivées. Tout en préparant mon inspection, j'ai tout organisé, les courses, les fournitures, le planning, les inscriptions, les vêtements, les valises...On est partis au ski, et c'était vraiment très chouette. Mais alors, à la fatigue s'est cumulée la fatigue parce que le ski avec 3 diablotins, ce n'est pas vraiment de tout repos! Laisse moi te dire qu'une fois que tout le monde est (enfin!) prêt, tu as juste envie d'aller te coucher!

 

La seconde semaine des vacances, on a reçu des amis, comme souvent. Très chouette, et j'étais ravie de les revoir. Mais pas de repos non plus: balades, couchers tardifs pour discuter, levers tôt pour cause de Polochon, etc.

 

La rentrée est arrivée, j'étais épuisée de tous côtés. Qui dit épuisée, dit rechute de la &"'ç!grrrr"!# bactérie nosocomiale qui, tapie là dedans, n'attends que ça pour reparti s'éclater.

Je me suis retrouvée malade et fiévreuse, crevée depuis des semaines, et à moitié insomniaque. Argh.

 

Tout ce que je craignais!

 

Ni une ni deux, j'ai sorti le plan d'urgence. Coucher juste après les enfants, 22h30 max extinction des feux. Siestes ou micro-siestes obligatoires chaque jour. Vie sociale: néant. Vitamines +++. Cure de fruits, de jus d'orange. Et probiotiques. En plus du nouveau traitement contre la bactérie.

 

En une petite semaine, j'ai senti l'énergie revenir. Je me levais moins crevée, j'ai de nouveau eu envie de cuisiner, et assez de peps le soir pour sortir le chien. Aujourd'hui je me sens à nouveau bien, et la bactérie s'est faite toute petite. Je commence à penser sérieusement à reprendre la course à pieds, délaissée depuis ma dernière grossesse alors que j'en faisais depuis bien 15 ans.

 

J'ai compris que je n'ai pas trop la possibilité de tirer à ce point sur la corde maintenant. Avec la vie que j'ai, je dois être très vigilante et refuser parfois des moments pourtant agréables ou des loisirs, surtout dans des périodes déjà chargées ou compliquées. L'essentiel est de maintenir l'équilibre.

 

Et toi, tu as aussi des périodes fatiguantes?

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 avril 2018 7 08 /04 /avril /2018 05:07
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.

Cette semaine a été très printanière, on a eu beau temps et bien chaud. On est sortis en tshirts, ça y est, et on a déjeuné sur la terrasse.

 

Evidemment il y a eu non pas une mais deux chasses aux oeufs, du chocolat par kilos et des enfants ravis. Une jolie visite à la ferme pédagogique de St André avec des animations de Pâques.

 

Il y a eu le concours équestre de la Pouillette, elle s'est drôlement bien débrouillée et est arrivée 4eme.

J'ai de plus en plus de mal avec l'équitation "classique", je rêve de pratiques douces et de collaboration, de matériel non contraignant...je voudrais tant reprendre mais je ne sais pas si je pourrais, dans ces conditions. Le revers de la médaille de la prise de conscience de la cause animale. C'est comme la boîte de Pandore, une fois ouverts, je ne peux plus fermer les yeux.

 

Un peu de portage, encore et toujours, ici Polochon s'est amusé à se coiffer dans mon dos! C'est flou mais on a bien rigolé.

 

En cuisine j'ai fait un "cruboulé", un taboulé cru. C'était très bon, je poste la recette dès que j'ai une minute.

 

Le figuier bourgeonne, on va dans des parcs après l'école. Cromignon grimpe, Polochon s'éclate avec sa draisienne Puky qu'il a prise en main en un rien de temps.

 

Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #260 et ma semaine en images.

Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Coralie et Madame Parle.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article
Repost0
6 avril 2018 5 06 /04 /avril /2018 05:48
Le no-poo pour les cheveux gras, la solution!

Depuis maintenant des années, je pratique le no-poo: il s'agit de prendre soin de ses cheveux sans utiliser de produits du commerce, à commencer par le shampooing.

Mes cheveux se portent à merveille et en tous cas, bien mieux qu'avant.

Je commence à en connaître un sacré rayon sur la question, à force de tester et de chercher de ci de là des méthodes pour toutes et tous. Parfois je me dis que je vais me reconvertir en conseillère en nopoo!

 

Je me suis souvent retrouvée face à nombre d'idées reçues sur le sujet, et l'une d'elle qui revient très souvent, c'est "ah mais je ne peux pas, j'ai les cheveux gras".

Et pourtant...bien au contraire, le nopoo est LA solution pour celles et ceux dont les cheveux regraissent à la vitesse de l'éclair!

 

Quels produits pour les cheveux gras?

 

Tes cheveux sont gras? Pas de panique.

Tu n'est pas obligé de les laver tous les jours avec des produits chimiques néfastes qui les font regraisser de plus en plus vite, le but des marques n'étant pas d'arranger ton problème mais de te faire acheter plein plein de flacons bourrés de pétrochimie. Eurk.

Tu peux arrêter le cercle vicieux!

 

Ce qui va t'être nécessaire? Du shikakai, de l'agile verte, du rhassoul, du henné, de la poudre d'orange, du bicarbonate. Mais pas tout ça en même temps, bien entendu.

 

Comment ça marche?

 

Tu vas remplacer tes shampooings par une de ces poudres: shikakai, rhassoul ou argile verte. En la diluant dans de l'eau tiède, comme je te le montre ici.

Sur cette vidéo je prépare du shikakai mais c'est exactement pareil pour les autres poudres. Une fois prête, tu l'appliques sur cheveux mouillés, tu masses et tu rinces bien. C'est enfantin. Tout pareil que d'habitude. On insiste juste un peu plus sur le massage et sur le rincage.

 

Tu devrais sentir tes cheveux légers et propres. Evidemment ils vont regraisser au début, comme avant. Mais petit à petit, tu verras que tu pourras gagner 1 jour, puis 2, etc. Il faut leur laisser le temps de se détoxifier des résidus chimiques dont ils sont gainés et emplis depuis des années.

 

Et le reste?

 

Le henné est LA base pour les cheveux gras. C'est grâce à lui que tu vas très vite avoir des résultats bluffants.

 

Si tu souhaites en profiter pour colorer tes cheveux, choisis le de la teinte voulue, il y en a pour tous les goûts, du noir indigo au chatain miel.

Attention à le choisir dans des magasins cleans, et surtout sans sels métaliques, sous peine de catastrophe capillaire. Le henné clean sans sels métaliques est complètement compatible avec des colorations chimiques, permanentes, défrisages etc. Mais attention: ces traitements agressifs ne vont pas t'aider à assainir ton cuir chevelu...évite les donc, c'est mieux.

 

Sinon prends du henné neutre: il est incolore.

 

Tu le prépareras exactement comme les shampooings, avec de l'eau tiède pour en faire une pâte qui ressemble à du chocolat fondu au niveau de la texture.

Tu l'appliques sur cheveux mouillés ou juste humides, et tu laisses poser sous de la cellophane.

 

Si tu optes pour du henné neutre, tu peux faire poser peu de temps. Une heure suffit pour bénéficier du soin.

Si tu souhaites colorer, plus tu laisses poser, mieux c'est. Ici je le laisse au minimum 3/4h, mais en général je dors avec. Couverture des cheveux blancs assurée.

Ensuite, tu rinces bien. Ca peut être assez long à rincer, surtout si tu as les cheveux épais, bouclés, frisés.

Sur certains types de cheveux, les veinards, le henné sera lavant et les cheveux nickels. Sur d'autres, comme les miens, ils resteront "lourds" au toucher même si visuellement ce sera tout à fait correct. Dans ce cas, tu peux les laver de suite après le rincage du henné, si c'est un henné neutre. S'il est colorant, tu peux laver aussi de suite mais il est préférable de laisser la couleur "oxyder" 2 jours environ avant de laver.

Le cheveu est gainé, le cuir chevelu assaini pour longtemps, c'est vraiment un soin d'exception super efficace.

 

Quelle fréquence pour ce soin?

 

Le neutre ne "soigne" pas autant que le coloré, donc il faut en refaire plus souvent. Ici je fais un henné coloré tous les 1 mois/1 mois et demi. Pour le neutre, un tous les 15 jours, c'est un bon rythme.

 

La poudre d'orange peut être utilisée en shampooing sec entre deux lavages, pour gagner 2 ou 3 jours. Elle sent très bon, ne laisse pas de résidus après le coiffage et convient donc à toutes les couleurs de cheveux. Elle coûte très peu cher et peut être faite maison très facilement, gratuitement du coup.

 

Quant au bicarbonate, il est à utiliser avec précautions et parcimonie. C'est assez décapant et agressif, du coup ça peut mettre un bon coup de "net", mais à ne pas faire souvent sous peine de voir les cheveux regraisser super vite. En effet, le cuir chevelu agressé produit plus de sebum en réaction.

Il se prépare de la même manière que les poudres lavantes: on mélange avec de l'eau tiède pour obtenir une pâte, et on applique comme un shampooing sur le cuir chevelu en massant, avant de rincer.

 

Par quoi commencer?

 

Je conseille d'acheter les produits cleans, soit en magasin bio, soit en ligne sur aromazone , hennés et soins d'ailleurs, ou henné paradise par exemple.

Si tes cheveux sont moyennement gras, du shikakai et du henné devraient suffire.

S'ils sont très gras, tu peux envisager henné et rhassoul ou argile verte, et rajouter de la poudre d'orange en shampooing sec pour espacer les lavages.

Pour ma part, je trouve l'argile verte plus décapante que le rhassoul, donc plus adatée aux cheveux vraiment très très gras. Tu peux attaquer la détoxification dans ce cas par un lavage au bicarbonate.

 

Alors, tu te lances?

 

Tous mes articles nopoo ici.

Partager cet article
Repost0
4 avril 2018 3 04 /04 /avril /2018 07:35
28 mois.

Bientôt, on arrêtera de compter en mois. Certains à cet âge ont déjà arrêté d'ailleurs. Ici on continue environ jusqu'à 2 ans et demi, 3 ans. Polochon est encore un bébé, quoiqu'un grand bébé, à 28 mois maintenant. Non?

 

Depuis sa naissance cet enfant nous émerveille. Il est si chou, si charmeur, si agréable à vivre. En général, bien sûr que lui aussi a ses mauvais moments!

 

Polochon commence invariablement ses journées un peu trop tôt à mon goût. Surtout pendant les vacances. Mais passons car il les commence d'une manière si craquante que c'est un bonheur. Il m'appelle (moi, et il ne souffre personne d'autre à son réveil, quand c'est l'homme qui y va il le chasse!^^) d'un ton juste craquant, tout doucement "ma-man...ma-man", comme une chanson. Et ça peut durer si j'ai du mal à émerger, il est patient. Je vais le chercher et on va a la cuisine prendre le petit déjeuner tous les deux. Souvent le reste de la maison dort encore. Il aime manger des gâteaux bien sûr, et les faits-maison sont ses préférés. Surtout les petits muffins tout simples, en forme d'ours. Si je les fourre au chocolat ou à la confiture, il enlève le fourrage. Alors qu'il aime la confiture et le chocolat! Va comprendre. Il aime en ce moment les kiwis et les poires. Mais son goûts son tvariables d'une semaine à l'autre.

 

Polochon va en semaine à sa "petite école". C'est une toute petite section privée. Il y a 4 adultes dont une professeure des écoles, pour 12 petits nés en 2015. Lui est le plus jeune car né en novembre, mais il suit très bien le rythme. Il adore sa prof et aller dans son école. Il faut dire que c'est vraiment canon, il y a une petite ferme pédagogique sur place, plein d'activités, de festivités...le paradis des petits.il en parle avec des étoiles plein les yeux.

 

A propos de parole, on enst en plein dans cette merveilleuse période de l'apprentissage du language qui me fait fondre. Ses petits mots, chaque jour plus nombreux, ses phrases, sa prononciation rigolote, j'adore. Il appelle enfin son père "papa", lui qui s'est vu appeler "tata" (comme le chien) depuis ses 1 an. Il sait bien dire "chat" mais continue de les appeler des yahi. Il sait dire "poisson" aussi mais continue de dire "moumou". Il dit "débout" pour "debout", "paton" pour "pantalon", "chouche" pour "couche", et il sait bien utiliser "je t'aime" ce qui nous fait complètement craquer.

 

Il adore jouer et il joue vraiment très bien, seul ou a plusieur, dans le sens où il respecte les "règles", c'est très amusant. En ce moment il est fondu de puzzle mais assez monomaniaque: il fait toujours les 2/3 mêmes. Ces derniers jours il adore le puzzle de "totie et ninine", à savoir un puzzle de Franklin (totie=tortue, Ninine=nounours). Il en est à faire des puzzles de 24 pièces et même des plus grands.

 

Il fuit les bisous, mais il aime les câlins. Il réclamme l'écharpe pour faire de gros câlins et parfois pour y manger son goûter contre maman. Pour sortir le chien aussi, randonner bien sûr. La grande le porte parfois aussi. J'adore.

 

Cromignon est son partenaire de jeux foufous préféré. Tu sais, ces jeux qui finissent souvent mal...mais qui les font tous les deux hurler de rire.

 

il aime grimper, sauter, découvrir, il est prudent. Il adore jouer au jardin, grimper au figuier et dans la cabane. Il cueille des fleurs qu'il m'offre en me disant de les sentir. Alors je sens en faisant "oh ça sent bon!"

 

Il tient à ses rituels et à ses habitudes.Il se met toujours du même côté du lit.

Quand il n'a pas envie de voir quelqu'un, qu'on s'asseoie à côté de lui, qu'on chante...il le fait savoir à hauts cris! Et il peut partir bouder, en se tenant les bras, avec une moue trop migonne qui nous fait tous craquer.

 

Il est en parfaite santé, il est tout petit en courbe de croissance comme nous tous. Encore en 2 ans et il a de la marge. Par contre son tour de crâne sort de la courbe en hauteur! Il a un bon coup de fourchette qui étonne ses maîtresses et peut parfois manger plus qu'un adulte.

 

Il va parfois sur le pot mais n'est pas encore fan. Il a tendance à être constipé et à avoir  mal, ça ne l'aide pas à sauter le pas.

 

Je pourrais te parler de lui pendant des heures, mon petit bonhomme si minuscule, si souriant, si doux, si mignon. Tu auras compris que je suis un peu gaga!

 

 

Partager cet article
Repost0
1 avril 2018 7 01 /04 /avril /2018 18:56
Mes petits bonheurs #259  et ma semaine en images.

Cette semaine je crois que l'énergie après avoir joué à cache cache, est revenue. Je crois être enfin débarrassée de ma bactérie nosocomiale, enfin, j'espère!

 

Le temps a été agréable en général, un début de printemps catalan: bipolaire. Un jour c'est l'été , le lendemain il fait 10 et pleut des seaux. Normal par ici.

 

J'ai eu de la chance, le soleil et le beau temps étaient présents mercredi pour que j'aille admirer ma grande à l'équitation.

En cuisine il y a eu des sablés à 4 mains, des steaks végétaux maisons bien bons mais auxquels il manque un peu de moelleux. Si tu as des recettes, je prends.

 

Un Cromignon qui a enfin perdu sa première dent de lait, il n'en pouvait plus d'attendre.

 

Une Pouillette au tournoi de Rugby. Elle a tant aimé se faire plaquer et écraser de partout, elle est revenue couverte de bleus, qu'elle veut s'inscrire pour en faire régulièrement...va comprendre!

 

Du portage de Polochon pour sortir, avec un temps frisquet.

 

De bonnes asperges goûteuses dans le panier bio: je te dis que c'est le printemps!

 

Une super BD que je te recommande chaudement: famille nombreuse. A lire de toute urgence! Je l'ai achetée pour moi, et aussi pour mon CDI.

 

Pour finir cette semaine, une chouette après-midi en compagnie de la créatrice de Ptitsy Moloko. Et elle m'a laissé mon nouveau porte-bébé préformé qui est juste magnifique et top confort.

 

Mes petits bonheurs #259  et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #259  et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #259  et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #259  et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #259  et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #259  et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #259  et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #259  et ma semaine en images.

Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Coralie et Madame Parle.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article
Repost0
28 mars 2018 3 28 /03 /mars /2018 05:55
Le Ptitsy nouvelle génération: nouveau tissu Paon, test et avis.

Si tu me suis un peu, tu sais que je suis une maman porteuse, passionnée de portage physiologique. J'ai mes marques chouchoutes d'écharpes et de porte-bébés, et la toute première dans mon cœur, c'est Ptitsy Moloko.

 

Ptitsy Moloko, c'est une créatrice adorable et talentueuse, avec un vrai don pour les détails, les finitions, et un perfectionnisme terrible!

 

Elle coud de magnifique portes-bébés, mei-tais et préformés: les ptitsys et les cliptsy.

 

Et elle fait tisser et teindre son propre tissu, spécialement étudier pour correspondre au poil près à son cahier des charges on ne peut plus exigeant, tout est bio et made in France, etc crois-moi ce n'ets pas une sinécure...il lui a fallu de l'énergie pour y arriver!

 

Le Ptisty, ce mei-tai hyper confortable, et moi, c'est une grande histoire depuis que j'ai pu l'essayer, il y a plus de 5 ans maintenant.

 

J'ai eu la chance d'en avoir, de pouvoir suivre son évolution, de tester...et aujourd'hui j'ai le grand bonheur de porter Polochon depuis plusieurs mois dans le nouveau tissu spécialement créé pour le Ptitsy: le tissu Paon.

 

Quand je l'ai découvert en ouvrant un paquet surprise (je ne savais rien de lui avant de le toucher en vrai), ce qui m'a d'abord frappée, c'est sa couleur. Ce bleu, que je vois "bleu canard" et qu'on appellera Paon est intense, lumineux, vibrant. Une couleur magnifique, et qui en plus va parfaitement avec mes cheveux, huhu. Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre, et j'ai eu le cœur qui a fait "boum" quand je l'ai vue.

 

Une couleur qui, tout en étant  forte, ira avec tout, et peut permettre plein d'audaces colorées ou rester sage selon la personnalisation qui y sera apportée.

 

Tu as compris, j'adore cette couleur, je ne pouvais pas mieux l'imaginer!

 

Outre cette belle réussite visuelle, que dire de ce tissu?

 

Il est donc bio. Tissé et coloré oeko-tex en France. Il n'y a pas plus safe: aucun souci pour les petits bébés mâchouilleurs de bretelles par exemple.

 

C'est un sergé brisé, avec une épaisseur idéale. Souple, et facile à manipuler pour tous les niveau de maîtrise du portage, il est également super soutenant et ton bébé deviendra une plume. J'ai porté Polochon, 25 mois 11kg, pendant plus de 4h en montagne avec, sans ressentir la moindre gène ou la moindre douleur.

 

J'avoue que la première fois que je l'ai essayé, j'ai eu un "wah" impressionné. En effet, je commence à avoir porté mes enfants avec pas mal d'écharpes et de portes-bébé physiologiques variés, de tout genre...eh bien j'ai tout de même encore été bluffée par l'incroyable confort du Ptitsy Paon.

 

Ce tissu est agréable: frais au toucher, il a un bon grip. Une fois en place et noué, il ne bouge plus. Et pourtant j'ai un grand bébé fort remuant, lui! Certaines photos "fail" peuvent en témoigner...hem. L'exercice des photos avec un grand bébé de plus de 2 ans peut s'avérer épique.

 

En résumé, le nouveau tissu Paon pour Ptitsy, il est magnifique, ultra confortable, facile à utiliser pour tous et même pour les novices, il portera ton petit pendant longtemps.

Le Ptitsy nouvelle génération: nouveau tissu Paon, test et avis.
Le Ptitsy nouvelle génération: nouveau tissu Paon, test et avis.
Le Ptitsy nouvelle génération: nouveau tissu Paon, test et avis.
Le Ptitsy nouvelle génération: nouveau tissu Paon, test et avis.
Le Ptitsy nouvelle génération: nouveau tissu Paon, test et avis.
Le Ptitsy nouvelle génération: nouveau tissu Paon, test et avis.
Le Ptitsy nouvelle génération: nouveau tissu Paon, test et avis.
Le Ptitsy nouvelle génération: nouveau tissu Paon, test et avis.
Le Ptitsy nouvelle génération: nouveau tissu Paon, test et avis.
Le Ptitsy nouvelle génération: nouveau tissu Paon, test et avis.
Le Ptitsy nouvelle génération: nouveau tissu Paon, test et avis.
Le Ptitsy nouvelle génération: nouveau tissu Paon, test et avis.
Le Ptitsy nouvelle génération: nouveau tissu Paon, test et avis.
Le Ptitsy nouvelle génération: nouveau tissu Paon, test et avis.
Le Ptitsy nouvelle génération: nouveau tissu Paon, test et avis.

Alors, il te plaît le nouveau tissu Paon de Ptitsy Moloko?

 

En ce moment, un campagne ulule de précommande est en cours ici. Vite vite, on est déjà à plus de 200%!

Partager cet article
Repost0

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Parrainage Le Closet

Pour ta première box Le Closet offerte, c'est par ici!

Recherche Sur Le Blog

Parrainage Igraal

Pour gagner du cashback sur Igraal, c'est par ici!