Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 février 2018 3 14 /02 /février /2018 07:00
Manger sans lait. #govegan (Mercredi gourmand)

Voilà quelques semaines, même mois maintenant, que je ne consomme plus de lait.

 

J'ai arrêté la viande il y a plusieurs années, et je souhaite à terme devenir au mieux vegan, au pire végétalienne. Hélas je n'ai pas pour le moment la volonté/le temps/l'argent/l'occasion pour le faire d'un coup de suite. Les vegans me traiteront sans doute de convaincue en mousse, et je l'admets bien volontier...je ne suis pas fière de moi, je fais au mieux avec les moyens du bord.

 

Pourquoi?

Parce que je ne veux plus contribuer à l'exploitation des animaux, sous aucune forme. Je ne considère pas l'espèce humaine comme supérieure aux autres et je ne pense pas avoir la moindre légitimité à les manger, boire leur lait, prendre leurs oeufs, enfin tu comprends. Surtout que pour vivre je n'en n'ai nul besoin. Des populations humaines entières n'en consomment pas du tout et ne s'en portent pas plus mal. Le lait animal est fait pour les bébés de chaque espèce. Nous sommes les seuls mammifères à consommer du lait d'autres espèces, et à continuer à l'âge adulte. De plus il y a un sérieux problème pour moi à faire une différence entre les animaux. Il n'y a pas plus de logique à consommer du lait de vache de de chienne, de truie, de rate ou de lapine. Ce qui ne nous viendrait pas à l'idée, à juste titre. C'est uniquement une convention sociale sans aucun fondement légitime ni biologique ou sanitaire.

J'ajoute qu'en tant que maman mammifère allaitante, je l'aurais mauvaise si on me piquait mon bébé (pour le manger!) afin de me traire pour faire du fromage ou de la chantilly. Je ressens une solidarité avec les autres mamans mammifères qui vivent ces horreurs parce que les humains trouvent que le bon goût de la fondue justifie des vies de souffrance.

Bref.

 

L'an dernier j'ai attrapé lors d'une opération une vilaine bactérie nosocomiale très résistante aux antibiotiques. J'ai enchaîné les traitements sans succès pendant des mois. J'ai également tenté l'homéopathie, les huiles essentielles...aucun succès. Mon adorable voisine m'a conseillé un herboriste qui l'avait soignée avec succès l'année passée dans une situation similaire. Il m'a donné quelques tisanes (beurk pas bonnes!) et conseillé d'arrêter tout lait sous toutes formes. C'était l'occasion de faire un pas de plus vers la réalisation de mon projet vegan.

J'en suis encore au début, je tâtonne, alors si tu as des trucs à partager pour m'aider, je prends!

 

Ce qui est amusant c'est de réaliser que beaucoup de gens ne comprennent pas. Quand je dis "je ne consomme plus de lait", on me répond souvent "oh je n'en bois quasiment jamais non plus".

Les gens, il ne sagit pas seulement de boire du lait sous forme liquide avec mes céréales, mais de tous les aliments qui en contiennent. Fromage, yaourts, crèmes, beurre, viennoiseries, sauces, biscuits...tu n'imagines pas tout ce qu'il faut modifier dans mon comportement alimentaire.

 

Comment je m'y prends?

Pour le lait en lui-même, pour le peu que j'en consommais, je fais du "lait" d'avoine. Ca le remplace très bien dans les recettes telles que crêpes, dessert divers etc. Et c'est quasiment gratuit. Avec les céréales c'est parfait.

La matière grasse végétale est bien en remplacement du beurre aussi. Aujourd'hui même à tartiner, c'est bon.

Pour les yaourts, j'en prends au soja, et la nouvelle marque A bicyclette en fait aux amandes/riz/avoine très réussis. Sinon je fais des desserts avec le lait d'avoine: riz au lait d'avoine, semoule au lait d'avoine, crème au chocolat au lait d'avoine...j'ai tenté les "yaourts" mais pour le moment je n'ai pas trouvé de recette satisfaisante.

Cependant il faut se rendre à l'évidence. Le premier mouvement qui consiste à vouloir conserver la même alimentation, les mêmes recettes, en trouvant des produits de remplacement à chaque fois, est une erreur. Il faut modifier, inventer, trouver d'autres recettes. en général bien sûr.

Le plus dur pour moi c'est le fromage. J'en mangeais vraiment beaucoup, beaucoup. Et j'adore ça. Je n'ai pas trouvé pour le moment de "faux-mage" à mon goût. Rude, la polenta sans parmesan! En ce moment je compense avec des tartinables végétaux de toutes sortes, le hoummous en priorité, j'adore et c'est plein de bonnes choses. Question d'habitude sans doute, au bout d'un moment je devrais cesser d'être en manque...j'espère!

Pour les glaces dont je suis friande: il faut des sorbets purs, de la crème glacée de soja ou les faire maison.

Je suis aussi un peu embêtée par le fait de consommer beaucoup plus de soja. Je ne sais trop quoi en penser, il y a polémqiue sur le sujet. Je continue à chercher de bonnes recettes de "yaourts" végétaux sans soja pour limiter.

 

Et à l'extérieur?

J'ai choisi quand je vais manger chez des amis de ne rien imposer. Pas plus qu'au reste de la famille d'ailleurs. Tout le monde fait déjà l'effort de ne pas faire de viande pour moi, car ça vraiment je ne peux plus. Je ne me vois pas imposer la cuisine sans lait à mes amis. Je leur demande si possible d'éviter raclette, lasagnes et autres plats baignant dans la béchamel et le gruyère mais sinon je mange un peu de tout, sans me servir des plats et desserts trop lactés.

Nous mangeons très très peu au restaurant, donc pas trop de souci de ce côté. Avec les copines, on fait sushis: tout est sous contôle. Quand on sort les diablotins chez flunch, vu qu'il y a du beurre dans les légumes, je contourne en prenant des crudités et des frites ou autres pommes dauphines.

 

Pour les courses?

Je prends l'habitude de lire les étiquettes, même celles des produits qui ne semblent pas contenir de lait au premier abord. Car l'industrie est vicieuse et en met là où on n'y pense pas! Dernièrement je me suis fait avoir avec une marque de hoummous, je n'ai pas pensé à lire les ingrédients, il etait plein de fromage blanc. Et l'homme m'a offert 12 tablettes de chocolat noir pour nos 12 ans. Il sait bien que je ne mange que du chocolat noir, mais figure toi que certaines tablettes contenaient quand même du lait!

 

 

Des écarts?

J'ai fait un écart volontaire à Noël, j'ai mangé une part de bûche glacée. J'ai choisi une bûche sorbet qui contenait très peu de lait mais quand même un peu car je n'en n'ai pas trouvé 100% sorbet. J'ai également mangé un petit chocolat praliné chez une amie. Pour le moment, c'est tout.

Je ne sais pas si je vais me permettre un écart volontaire quelques fois par an, notamment sur le fromage. Pas très académique certes. Il y a un restau de fromage à Perpignan qui me manque cruellement et peut être qu'à une ou deux occasions annuelles je pourrais y faire un tour. On verra.

 

Au niveau du ressenti, ça donne quoi?

Je suis très étonnée de voir la qualité de ma peau. Sans rire. J'ai même demandé autour de moi des avis impartiaux et la conclusion est sans appel. Ma peau est bien plus nette, plus ferme, et plus lumineuse. Bien sûr je vais tout de même de temps à autre arborer un splendide bouton blanc mais l'ensemble a un aspect bien meilleur. Même au niveau des signes du temps.

Sinon je ne sais si c'est l'effet des tisanes et synergies de l'herbioriste ou l'arrêt du lait mais...je suis guérie. Plus de bactérie. Alors que je la trainais malgré des tonnes d'anbiotiques depuis le mois de mai.Peut etre une coïncidence, peut etre pas.

Cette bactérie m'a permis d'avancer vers la réalistion de mon projet, et je suis ravie de ne plus participer à l'exploitation des vaches pour leur lait, sans lequel je me porte bien mieux. Après tout, le lait de vache...c'est fait pour les veaux, non?

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 février 2018 7 11 /02 /février /2018 21:36
Mes petits bonheurs #251 et ma semaine en images.

Voilà une semaine éprouvante que je ne suis pas fâchée de voir se terminer.

 

Un gros stress pour moi au travail, et ce n'est pas fini.

Un gros stress au travail pour l'homme aussi, et ce n'est pas fini non plus.

Vivement les vacances, on a bien besoin d'une pause dans cette période vraiment tendue. Et merci aux copines à qui je SMS à longueur de temps que je vais crever de stress, je dois saouler un peu, non?

 

J'ai fait un test allergologie à l'hôpital, étage pneumologie celui que je hais le plus avec tous ces gens qui toussent et qui ont des masques, tellement que j'ose pas respirer.

C'est un test qui se fait à l'hôpital car le choc allergique que je risquais peut être grave et à prendre en charge sans délais. J'ai dû boire du sirop infect mais vraiment. On était 5, et un mec près de moi n'a pas fait long feu. A peine sa cuillère avalée, il a commencé à suffoquer et à gonfler de partout...gloups. En 2 minutes un infirmier l'a évacué...la routine pour l'allergologue qui trouvait sa matinée tranquille avec un seul choc sur 5 tests...mais moi je n'étais pas rassurée du tout! La mauvaise nouvelle c'est que j'ai dû avaler 6 cuillères de ce sirop infâme et rester 3h sur place. La bonne c'est que je ne suis plus allergique à cet antibiotique. Tremblez,bactéries!

 

Sinon à la maison ce fut doux, malgré l'angoisse du travail on a profité de nos gentils diablotins. 

 

Il a fait très très froid ici aussi, on n'a pas eu de neige en plaine mais à 30 km ça ne rigole pas, en montagne. Du coup, cocooning à fond, petites sorties pour balader chien et chat, peinture et dessins.

 

Polochon nous éclate un peu plus chaque jour avec ses petits mots rigolos. Cromignon a été chou et a beaucoup joué avec son petit frère.Il est toujours assez colérique depuis début janvier, et si ses colères sont bien moins violentes et bien plus courtes qu'avant, je suis parfois fatiguée de les supporter. Heureusement l'homme est toujours parfait dans ces cas là. La Pouillette est allée à droite à gauche, centre équestre, cinéma, elle a une petite vie de gamine de 15 ans bien remplie et ça fait plaisir. On a regardé Star Wars samedi soir entre filles, notre film mensuel mère-fille, et c'était sympa.

 

J'ai encore fait une tripotée de crêpes véganes, la pile dure une journée maximum. Trop bon. En plus je rajoute du son d'avoine dedans, j'aime bien et ça aide mon Polochon qui n'a pas un transit de compèt.

Mes petits bonheurs #251 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #251 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #251 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #251 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #251 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #251 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #251 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #251 et ma semaine en images.

Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Coralie et Madame Parle.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article
Repost0
7 février 2018 3 07 /02 /février /2018 07:08
Mercredi gourmand: crêpes véganes sans oeufs, au lait d'avoine.

Ce n'est pas très original, car si tu cherches une recette de ce type tu en trouveras plein; mais quand j'en ai parlé sur Facebook vous êtes nombreux à m'avoir demandé quelle recette j'ai suivie.

 

Depuis quelques semaines, je ne consomme plus de lait animal. Je continue à manger des oeufs, mais tant qu'à faire si on peut avoir de bonnes crêpes, vraiment véganes, tant mieux.

 

J'ai fureté et finalement j'ai bricolé cette recette que nous avons tous aimée. J'en ai refait depuis d'ailleurs: simple rapide et délicieux. Je mets au défi quelqu'un qui n'est pas au courant de se douter que ces crêpes sont véganes.

 

J'ai choisi le lait d'avoine parce que je le fais moi-même, c'est hyper simple et quasiment gratuit.

 

Il te faut: 400g de farine ( de blé, de riz...), 800 ml de lait d'avoine, 50g de fécule de maïs, 40g de sucre, 1 cuillère à soupe d'huile et 1 pincée de sel.

Je rajoute 50g de son d'avoine, pour la touche de fibres et le petit aspect granuleux qu'on aime beaucoup ici. Mais c'est facultatif.

Tu peux ajouter un goût de ton choix: une cac de vanille, ou de rhum, ou de jus de citron...

 

Ensuite tu mélanges farine, fécule, sucre, pincée de sel dans un saladier. Le sec quoi.

Puis tu ajoutes doucement le lait d'avoine en touillant bien. Et pour finir, tu fais de même avec l'huile.

Laisse reposer 1h, et c'est parti pour les crêpes!

 

Aussii simple et rapide qu'une recette classique, délicieuse et sans souffrance animale: c'est encore mieux!

 

 

C’était mon mercredi gourmand pour Anne-Laure TSophie Turbigo et Sysy in the city.

Partager cet article
Repost0
4 février 2018 7 04 /02 /février /2018 14:35
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.

Cette semaine fut agréable et toute douce ici. 

Si j'excepte deux gastros éclair qui n'ont touché que l'homme et moi, ce fut bien tranquille.

 

Un joli pique nique à la plage. Je commence à être très efficace en préparation des pique niques, rapide sans trop d'efforts et on mange assez bien.

 

Polochon a eu peur du sable au début. J'ai sorti mon beau mei-tai Ptitsy Moloko et on a improvisé une petite promenade au bord de l'eau, le temps qu'il se rassure. L'été dernier déjà il avait peur du sable, puis ça lui était passé. Pas de vent, beau et chaud pour un mois de janvier, et une très jolie lumière, ce fut une agréable journée.

 

Polochon joue à dormir en ce moment: il se cache sous une couverture sur le canapé, ferme les yeux et fait "ronpschi" bien fort, puis on lui dit: "oh tu dors Polochon?". Alors il ouvre les yeux et éclate de son petit rire aigu tellement agréable. J'adore.

Il s'est pris de passion pour la serpillière et passe la toile plusieurs fois par jour, le pire c'est qu'il le fait bien!!!

Il a fait beaucoup de dessins cette semaine sur son petit bureau, et j'ai eu la surprise de le voir faire des ronds. Il a dû apprendre à sa petite école, il était tout content de me les montrer.

 

Cromignon profite bien de sa ludii, il faut déjà que je lui télécharge de nouvelles histoires, il a fait le tour des premières 48. Un jouet génial.

Il a été comme tous les mercredis à l'escalade après avoie eu sa copine à dormir, et cette fois j'ai pu rester les regarder. 

 

La Pouillette et lui font des parties endiablées de bataille navale, c'est toujours très mouvementé. On l'aime bien, elle est sympa avec sa déco pirate. Parfois je prends le gagnant et c'est un jeu que j'aime bien.

 

J'innove en cuisine niveau salades depuis que je fais les menus à la semaine. Ici une bonne salade de tofu mariné aux poivrons, bien épicée. Pas de saison, les tomates cerises, mais bios quand même.

 

 

Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.
Mes petit bonheurs #250 et ma semaine en images.

Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Coralie et Madame Parle.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2018 3 31 /01 /janvier /2018 07:25
Mercredi gourmand: le gâteau vegan de base aux déclinaisons infinies.

Infinies ou presque!

 

Depuis quelques semaines, je ne consomme plus de lait ni laitage animal. J'apprends chaque jour à adapter mon alimentation, sans renoncer à la gourmandise pour autant.

 

Comme je fais maison la plupart des goûters, il m'a fallu innover si je voulais moi aussi en profiter. Avant je faisais souvent une base de gâteau au yaourt, en changeant à chaque fois la garniture: chocolat, poire, noix de coco, raisins secs, etc...

 

Plus de yaourt, plus de gâteau au yaourt alors?

 

Que nenni mon ami!

 

J'ai cherché et trouvé une recette idéale de gâteau au yaourt oui mais végétal. Et en prime, sans oeuf, donc vegan. Parfait, et savoureux.

 

Tu veux essayer? C'est parti! Voilà ma recette du gâteau de base.

 

Les pots de yaourt servent de mesure.

Il te faut:

  • 3 yaourts de soja
  • 2 pots de sucre (roux, c'est meilleur)
  • 3 pots de farine de blé
  • 1 sachet de levure chimique (10 g)
  • ½ pot d’huile (de ton choix).
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 c. à soupe de jus de citron ou de vinaigre de cidre.

Ensuite tu mélanges tout ça, et tu mets à cuire 45 minutes à 150. Si tu en as le courage, sors le à mi-cuisson et entaille le dessus en longueur, ça évite que la croûte craquèle, c'est plus joli.

 

A partir de là, à toi de décliner. Avant cuisson tu peux ajouter: de l'ananas en rondelles et du chocolat (noir), des carrés de chocolat enfouis dans la pâte ou le recouvrir de pépites, des 1/2 poires, des amandes effilées, des raisins secs, enfin ce que tu veux en fonction de tes goûts. Je rajoute aussi du son d'avoine en général, c'est bon et ça aide mon bébé qui est un chouïa constipé.

 

Et voilà un gâteau vegan tout simple, mais original et différent à chaque fois, préparé en 10 minutes.

 

Et chez toi, des recettes sans lait?

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2018 7 28 /01 /janvier /2018 07:39
Mes petits bonheurs #249 et ma semaine en images.

Encore une semaine ici avec rien de bien extraordinaire, mais toute douce. 

Il a fait bien beau et même chaud, sauf vendredi et samedi où il a plu des seaux et fait un froid de gueux, brrrr. Ce qui m'a permis de sortir mon Infinity by Nadège en woven wings chéri. Un bonheur chaud et doux autour du cou.

 

Cromignon a participé à un tournoi d'échecs à Carcassonne, pour s'entraîner en vue des régionales. Cette semaine il a été fort colérique. Je pense qu'à école il se contient beaucoup et se lâche avec nous. Pas toujours facile, on a un peu l'impression de revenir en arrière. Mais on est confiants, grâce à RIE. Ca va passer.

 

Fidèle à mes résolutions 2018, j'ai commencé à faire les menus de la semaine. C'est finalement beaucoup plus facile et rapide que je ne le pensais. Je vais maintenant plancher sur une jolie présentation, parce que là c'est très moche quand même.

 

Je continue à faire maison la majorité des goûters, gâteaux et biscuits. Ici, tout vegan, les premières crêpes de l'années très savoureuses et un bon gâteau à l'ananas et au chocolat.

 

On nous a installé la fibre et ça marche!! Youyou, le 21ème siècle est arrivé. C'est vrai que ça va vite, surtout vu le réseau pourri qu'on  ici! Pour le moment on ne l'a que dans le salon, on attend les câbles pour relier tous les ordis de la maison, comme on n'a pas de Wi-fi (par choix).

 

La grande a invité une copine a dormir et je leur ait fait manger les crêpes veganes, la copine ne s'est rendu compte de rien, huhu. Comme quoi elles sont réussies!

 

Pour finir il y a eu un peu de portage de grand bébé, le coquin fuyant les écharpes pour cavaler. Ici en sling Solnce Grapefruit, un régal de moelleux sur l'épaule malgré les 11kg de monsieur.

Mes petits bonheurs #249 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #249 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #249 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #249 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #249 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #249 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #249 et ma semaine en images.

Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Coralie et Madame Parle.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2018 5 26 /01 /janvier /2018 07:18
Go 2018! Résolutions et Cie.

L'exercice des résolutions, je le trouve amusant, même si bien sûr comme beaucoup j'ai arrêté les "prendre du temps pour soi" et autres trucs vagues, intenables et invérifiables.

 

2018, j'aime bien son nom et sa sonorité, et puis cette année nous fêterons nos 10 ans de mariage, 2008/2108, un écho agréable.

 

Plus que des résolutions, je crois que ce sont des envies, des besoins, des directions que j'ai envie de prendre, des fils directeurs.

 

En 2018, j'ai des envies "physiques". Après 3 ans sans faire de sport ou presque (grossesse/allaitement/maman solo...), moi qui étais si sportive, je voudrais m'y remettre. Dans la mesure bien entendu: avec mes 3 diablotins maintenant, plus question de suer sang et eau 10h par semaine pour ensuite faire la larve le reste de la journée pour récupérer. J'ai besoin d'énérgie pour les petits, le travail, le quotidien. J'ai déjà repris le yoga, et ma grande vient avec mio d'ailleursc'est sympa et motivant. Prochaine étape: la course à pieds, puis la natation. 1 fois de chaque par semaine ce sera déjà très bien.

J'ai aussi envie de chausser à nouveau mes chaussures de randonnée. Pas question encore une fois de GR10, flanquée de mes diablotins. Ce sera pour dans quelques années, quand il iront en colo ou pourront nous suivre. Mais de belles grandes balades à la journée, ça je voudrais qu'on s'y remette. Mon département regorge de beaux endroits à visiter et à revisiter, ça tombe bien.

Il y a aussi et encore trop de choses chouettes à faire et à visiter autour de chez moi, alors j'ai imprimé une jolie feuille "à planifier" pour que chacun note dessus les sorties, visites et activités diverses qu'il a envie de faire. Ainsi on n'oubliera plus la box créative à faire, ni ces endroits qu'on a envie de découvrir mais auxquels on ne pense pas quand on organise le weekend.

 

En parlant d'organisation, j'ai envie de me mettre à planifier les repas sur la semaine. Je le faisais il y a quelques années, et j'adorais ça. Je vais m'y remettre sous peu, c'est décidé.

J'avais commencé en 2017 à lister les choses à faire: laver la voiture, gérer telle paperasse, acheter le cadeau d'anniversaire de machin, etc...sur une belle fiche. Ca a bien fonctionné, je continue.

 

En 2018 je vais arrêter d'avoir peur d'être jugée dès que quelqu'un passe ma porte. Suite à une trahison particulièrement vicieuse, je me suis sentie trompée et salie par des personnes qui, alors que je leur ouvrais ma porte avec plaisir et simplicité, en profitaient pour juger et critiquer tout ce qui ne leur semblait pas "convenable" chez nous. Depuis, je suis restée méfiante et même angoissée à chaque fois que quelqu'un vient chez moi, et pourtant on en a, du passage. En 2017 j'avais insidieuseument commencé à me renfermer sur moi même et à inviter le moins possible...sans m'en rendre compte en plus. Maintenant c'est fini, j'adore voir des amis et cette année de nouveau il y aura du monde même si j'angoisse toujours. Ca va passer!

 

En 2018 j'ai plein de projets autour du portage. Plein! Je porte biens moins mon Polochon de 2 ans maintenant, il cavale et ne vient dans l'écharpe que si c'est vraiment necessaire comme en montagne. Mais laisser se perdre cette passion et ces compétences acquises pendant toutes ces années? Quel dommage ce serait. Je vais maintenant développer des idées pour partager avec d'autres parents et bébés.

 

En parlant de projets, je veux me faire une place dans mon nouveau college, et je vais mettre de l'énergie  pour y arriver. Je me souviens de mes 12 années de ZEP dans le 93 avec nostalgie, j'avais mis tant de choses en place et je m'y sentais comme chez moi. Maintenant que je suis sur ce nouveau poste pour y rester un bon moment, je vais essayer de ne pas me laisser gagner par la routine et y créer ma bulle.

 

En 2018 je veux avancer vers le véganisme, mon but final au niveau consommation. Je ne mange plus de viande depuis des années, plus de lait ni produits laitiers depuis quelques semaines. Je veux continuer à adapter mes repas à mes convictions. Pour certains c'est trop, pour d'autres je suis trop lente. Mais c'est comme ça que j'avance et même si je suis pressée d'y arriver complètement je ne sais pas faire mieux pour le moment avec les moyens dont je dispose. Pour le moment je dois m'habituer au manque de lait et surtout...de fromage! Si tu connais des faux-mages satisfaisants, je prends.

 

En 2018 mon objectif sera encore le bonheur. Je ne vais pas attendre qu'on me l'apporte comme j'ai parfois pu le faire, je vais aller le chercher. Si je veux une belle journée d'anniversaire de mariage et que l'homme n'a pas trop la tête à ça, eh bien je vais l'organiser pour qu'on passe tous une journée magique. Ce sera de même pour tout le reste: donner c'est mieux qu'attendre de recevoir. Et comme quand on est joyeux, on attire les bonnes volontés, je sais (pour l'avoir tant fait)que ça enclenche un cercle vertueux bien plus efficacement qu'en faisant la tête parce qu'on ne nous a pas traité comme on le souhaiterait. Le bonheur ça se crée, c'est en nous. Sisisisi. Ne pas se perdre en vaines querelles, vaines rancoeurs, vains orgueils. Et continuer de refuser les relations toxiques.

 

En 2018 je voudrais voir un peu mon mari. Depuis la naissance de Polochon, on a dû passer en tout 10h que tous les deux. Je veux réinstaurer une soirée série par semaine, que tous les deux après le coucher les diablotins. En plus il vient d'installer la TV avec la fibre dans notre chambre! Et celui qui a dit que c'était un tue l'amour avait bien tort. Ca nous permet de nous retrouver et de passer un peu de temps ensemble, dans un quotidien très chargé eet sans aucun espoir de weekends en amoureux. Je prends les idées de séries, j'ai décroché depuis bien longtemps.

 

En 2018 je vais buller, glander, regarder des films, bouger, courir, faire plein de choses avec les diablotins, en famille, un peu avec l'homme si on y arrive, voir des amis, voyager un peu même pas loin, lancer des projets mais pas trop, carresser le chat et le chien, cuisiner un peu mais pas trop non plus, prendre plein de photos... tout ça au moins et plus encore.

 

En 2018 je vais continuer à tenter d'avoir un équilibre entre toutes les facettes de ma vie, et chaque matin, même les pires, je veux me reveiller avec en tête cette question: "qu'est ce que je peux faire aujourd'hui pour être heureuse et rendre les autres heureux?".

 

 

Et toi, 2018 t'inspire?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2018 7 21 /01 /janvier /2018 16:10
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.

Je passe rapidement ici pour poser mes petits bonheurs de la semaine, en vrac comme souvent.

 

Une balade à la ferme, avec Polochon ravi et plein de paons qui faisaient la roue,tous en même temps, même le blanc.

 

Mon test chez l'allergologue, qui est prometteur. RDV à l'hôpital dans 2 semaines pour confirmer, en conditions réelles, gloups. J'ai à cette occasion pu admirer Perpignan d'en haut, l'allergologue est très bien situé. Je voudrais bien avoir une telle vue au travail!

 

Avec les dernières cartes postales reçues cette semaine, Cromignon en a 100 pour sa collection pour le 100ème jour d'école, et même plus! Merci beaucoup à tous les participants, c'est super et il est ravi.

 

Polochon a été malade 2 jours, ce qui nous a empêchés d'aller manger la galette de sa petite école. Il avait fait une si jolie invitation que ça nous a consolés. Un jour enfant malade sur les 6 qu'on a dans l'année pour les 3 enfants a sauté, déjà mi janvier. Ca promet...

 

Il nous fait tous beaucoup rire, il est toujours aussi craquant, volontaire, farceur, un petit rayon de soleil.

 

J'ai appris ma date d'inspection et j'avoue que je suis bien en stress. Il faut que je me tâte à la préparer pour arrêter de m'en faire une montagne.

 

Il y a eu de bien beaux ciels, surtout le soir, et aussi ce magnifique double arc-en-ciel complet que j'ai pu admirer vendredi soir en rentrant du travail. Un beau présage pour ce weekend qui est d'ailleurs bien agréable, si j'excepte les quelque colères de Cromignon.

 

On a profité des soldes pour aller finir le trousseau pour les vacances à la neige. Quelques paires de chaussettes et collants manquaient encore, c'est fait, je pense qu'on est parés.

 

Et pour finir samedi, j'ai pu profiter de mon cadeau d'anniversaire, un massage tahitien d'1h30. Divin, évidement.

 

 

Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #248 et ma semaine en images.

Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Coralie et Madame Parle.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2018 7 14 /01 /janvier /2018 07:15
Mes petits bonheurs #247 et ma semaine en images.

Une semaine de reprise, assez douce sans rien de bien extraordinaire ici.

 

Une magnifique nouvelle pour une de mes chères amies, et ça c'est chouette. J'en ai pleuré de bonheur.

 

Des câlins au chat .

 

Une galette avec des copains, les petits ont eu la fève et moi je n'ai eu que des photos floues....

 

Une virée dans un parc de jeux indoor, parce qu'il a pas mal plu.

 

Un nouveau jouet pour Polochon, offert par une très chic copine, merci copine, il adore son joli cheval à bascule. Je n'ai encore eu que des photos floues!

 

Ma santé étant meilleure, j'ai pu reprendre la yoga, avec ma grande.

 

Quelques sorites parc/jardin/forêt entre les gouttes.

 

Je ne mange plus de lait (ni produits laitiers) depuis quelques semaines, je tournais aux yaourts de soja en dessert, et j'ai découvert cette crème sans soja, aux amandes, au riz et à l'avoine: A bicyclette. J'ai goûté la version nature et j'ai bien aimé.

 

 

Mes petits bonheurs #247 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #247 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #247 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #247 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #247 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #247 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #247 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #247 et ma semaine en images.

Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Coralie et Madame Parle.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2018 3 10 /01 /janvier /2018 07:07
2017 et son bilan.

Allez, cette année encore je prends 30 minutes pour ce petit exercice bien sympatique: le bilan de l'année écoulée.

Une drôle, d'année, 2017!

 

Entre encore 4 mois en congé parental, jusqu'en avril, puis ma reprise à un nouveau poste très agréable où je tente de faire mon trou. Travailler à 4 minutes en voiture de chez soi, c'est le rêve. Et pour la première fois de ma carrière, je ne suis pas en zep. Ca change vraiment. C'est reposant. J'aimais bien mes zep, je m'y sentais comme un poisson dans l'eau, et c'était mon élément. Mais un peu plus de calme ne fait pas de mal. Je dois retravailler toutes mes séances du coup, elles sont trop courtes...

Je suis à temps partiel à 80%, et je compte y rester aussi longtemps que possible. Ce n'est pas du luxe quand on a trois diablotins. Evidemment il faut pouvoir, on fait des sacrifices pour ça, et ça en vaut la peine.

 

Etonnament alors que j'appréhendais vraiment cette reprise, ça s'est bien passé et en douceur. Je ne me sens pas épuisée, j'arrive à gérer à peu près tout de front. Bien sûr il faut faire des choix et je ne peux plus passer autant de temps en cuisine que je le voudrais, on ne se voit quasi pas en amoureux avec l'homme, chaque minute compte, mais ça va, je me sens bien.

Tout n'est pas parfait et loin de là au travail, mais ça avance même doucement.

 

L'homme a travaillé jusqu'à début juillet à 200 km de la maison, il passait plusieurs jours et nuits par semaine loin de nous, et je ne me suis pas privée pour me plaindre de tout gérer au quotidien. Ce n'était pas facile! Je respecte d'autant plus ces parents solos avec plusieurs enfants dont c'est la vie pour toujours et pas que pour quelques mois. On n'a pas le droit à l'erreur quand tout repose sur nos épaules, et une gastro c'est la catastrophe.

Ca m'a apporté beaucoup de force, d'indépendance et de confiance en moi.

 

Et puis il est revenu, avec son agrégation enfin finalisée, et on a vraiment savouré la fin de cette épreuve. Maintenant on a attaqué tout ce qu'on veut faire dans la maison, et il y en a! L'été, on a refait la chambre de la Pouillette. Puis celle de Polochon. Maintenant on fignole et on va passer à notre chambre. Moi qui déséspérais de voir cette maison enfin nous ressembler, je vois que ça a bien avancé.

 

En 2017 j'ai repris la lecture, j'adore lire mais parfois je n'en prends pas le temps. La reprise du travail m'a motivée. Et ça fait du bien! J'en sui à une dizaine de livres depuis mai, c'est encore peu mais j'étais quasiment à zéro avant.

 

Alors que je ne m'occupais pas de moi du tout jusqu'en septembre, j'ai repris le yoga à la rentrée. Alors certes, rien à voir avec mes menus équilibrés et mes 5h de sport minimum par semaine d'avant Polochon, mais tout de même, je suis contente de moi. C'est un premier pas.

 

En 2017 j'ai été opérée du col de l'utérus et les nouvelles sont très bonnes, plus de lésions qui craignent du boudin, plus de virus mal plaçé. Par contre j'ai eu de sacrées complications qui durent encore aujourd'hui même si le pire semble etre derrière moi, enfin.

 

Ca m'a motivée pour franchir un pas de plus vers le véganisme que je vise à terme. Je ne mange déjà plus de viande depuis 3 ans, et en 2017 j'ai arrêté le lait et tous les produits laitiers. C'est super dur, je te l'avoue, mais je tiens bon et je suis fière d'avancer selon mes principes.

 

En 2017 je suis heureuse d'avoir été bien entourée. Mes proches ont montré qu'ils étaient là, j'ai pu compter sur eux dans les joies et les difficultés.

 

J'ai tenté d'être là aussi pour ceux que j'aime et qui m'aiment. Des amies ont vécu de douloureuses épreuves, j'ai fait tout ce que j'ai pu pour être présente et les aider. J'espère avoir réussi.

 

Mes diablotins ont poussé. Polochon a 2 ans, Cromignon 6 et la Pouillette 15. On a fait de belles fêtes pour leurs anniversaires à tous les trois, c'est important pour nous. Ils vont bien et c'est plaisir de les voir évoluer.

 

Polochon est très appliqué et persévérant, sans être têtu. Il est passionné de puzzles et s'en sort vraiment bien. Il va dans une "prématernelle"" qui est géniale et il y est très épanoui. Cromignon a toujours son caractère particulier, entier, avec lui c'est blanc ou noir et ce n'est pas forcément facile. Il est passionné d'échecs et est même champion départemenal d'échecs dans sa catégorie. Il est en CP et tout se passe bien, il sait lire maintenant et pour cce qui est de compter...c'est cromignon quoi, je ne m'inquiète pas pour lui!

 

La Pouillette est toujours folle d'équitation, elle fait du cheval en otpion sport au lycée car elle est en seconde maintenant. Très heureuse d'aller au lycée, au cheval, elle a plain d'amis et est en pleine forme. Un peu plus de boulot en classe ne serait pas du luxe mais je ne lui en veux pas, c'est compliqué d'être ado! Elle a un super projet d'avenir, et je crois complêtement en elle.

 

En 2017 je suis tombée amoureuse. D'un chat. C'est dingue, je n'ai jamais aimé les chats. Je ne leur faisais pas confiance. Je n'en n'ai jamais eu et je n'en voulais pas. Et puis ce chat s'est invité. J'ai d'abord tenté de le chasser, mais rien à faire. Et quand le chien l'a laissé manger dans sa gamelle, j'ai baissé les bras et je lui ai payé du sheba. Maintenant il fait mon bonheur, il est magnifique, adorable, doux comme personne et s'éclate avec les efnats. Je vire mêem mon homme du lit s'il a décidé de dormir avec moi. Et quand il veut sortir ça me brise le coeur! Il a quelque chose de magique, ce chat, pour m'avoir complètement convertie comme ça. Je suis devenue une mémere à chat et j'en suis très heureuse. Parfois je le regarde et je me dis qu'il manquait à ma vie. Ne rigole pas, je l'aime! Et il fait de moi ce qu'il veut.

 

En 2017 j'ai eu la chance de profiter, de n'avoir plus de parasites, de personnes toxiques ou jugeantes, dans les pattes. Et comme un cercle vertueux, j'ai l'impression d'avoir même près de moi plus de gens qui ne m'apportent que du bon. Les blessures du passé, les séquelles des trahisons restent malheureusement, comme cette peur à chaque fois que je reçois du monde, cette angoisse de ne pas être parfaite et qu'on me critique, qu'on se sente supérieur, qu'on me rabaisse pour un grain de poussière ou une tâche. Mais j'en ai pris conscience et maitnenant, je me fais violence pour ne pas céder à cette envie de tout récurer à fond dès qu'une copine passe prendre un café.

 

En 2017 j'ai passé une nuit dans une yourte avec mon homme et les diablotins. 3 nuits au camping dans un mobil home. Je suis allée au salon du portage Bébé portation de Paris, et ca a été formidable. Une révélation. On est aussi allés 4 jours à Paris en août, ca a été rapide mais agréable, pour voir la grand mère de l'homme surtout.

 

En 2017 on a fait aussi plein de projets, mais ça, je t'en reparlerais plus tard!

 

Et toi, tu as aimé 2017?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Parrainage Le Closet

Pour ta première box Le Closet offerte, c'est par ici!

Recherche Sur Le Blog

Parrainage Igraal

Pour gagner du cashback sur Igraal, c'est par ici!