Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2021 3 03 /02 /février /2021 07:18
Terrine légère végétale pommes/châtaignes/amandes (sans gluten).

Ouh la vilaine photo! Il faut dire que si ce gâteau n'est pas présentable, il est si bon qu'on lui pardonne.


Si je ne suis pas vegan, à mon grand regret mais je ne désespère pas d'y arriver, je ne mange plus de viande, lait ni produits laitiers (chez moi, car quand je mange chez des amis je ne vais pas leur imposer mes choix: pas de viande c'est impératif, et je me débrouille pour faire au mieux avec le lait). La plupart de ma cuisine est donc sans viande, ni produits laitiers.

Je ne cuisine pas sans gluten, mais je réduis quand c'est possible, consciente qu'on en consomme tous beaucoup trop.

 

Cette savoureuse et originale recette a tout pour plaire: légère et saine, elle est sans aucun produits laitiers, peu sucrée et sans gluten.

Simple à préparer, son seul défaut est de devoir passer une nuit au réfrigérateur avant d'être dégustée.

 

Il te faut:

400g de châtaignes décortiquées. Je les ai prises en boîte. Si tu en prends une version au sirop, tu pourras diminuer la quantité d'arôme vanille vu qu'elles sont déjà sucrées.

3 pommes

50g d'amandes effilées.

50g d'arôme vanille si tes châtaignes ne sont pas au sirop. Si elles le sont, mélange 30g d'arôme vanille avec 20g de sirop.

1/2 CAC d'agar-agar.

 

C'est parti!

Épluche et tailles les pommes en lanières. Écrase grossièrement les châtaignes.

Prépare un moule à cake en le tapissant de papier sulfurisé. Alterne une couche de pommes, une couche de châtaignes, une couche d'amandes, au moins 2 fois. Finis par une couche d'amandes.

Tasse bien.

Délaie l'agar-agar dans l'arôme vanille ou dans le mélange arôme/sirop.

Arrose la terrine avec.

Fais cuire 1h30 à 180.

Laisse refroidir et place au réfrigérateur une nuit.

 

Tu verras comme c'est bon et léger!

 

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2021 7 31 /01 /janvier /2021 07:36
Mes petits bonheurs #391 et ma semaine en images.

Du bon et même du très bon cette semaine, pourtant je la laisse avec un goût amer et l'envie de me coucher pendant 6 mois.

 

La faute au nouveau protocole sanitaire de la cantine de Cromignon. La pause déjeuner dure 2h. Ils mangent environ pendant 30 minutes, et depuis vendredi ils passent 1h30 assis par terre, sans pouvoir jouer, à 1m minimum les uns des autres. 1h30! C'est d'autant plus incompréhensible que pendant les autres récréations, rien n'a changé (Dieu merci!) et les enfants peuvent jouer avec ceux de leur classe uniquement certes, mais jouer. 

 

Ils passent toute la journée ensemble en classe, jouent ensemble aux autres récréations, mangent ensemble sans masques, mais pendant la récréation la plus longue de la journée, il ne peuvent pas jouer. "Maud, c'est comme la prison", m'a dit un copain de Cromignon. 

 

De plus, ce n'est pas national: dans le village à côté du nôtre, rien n'a changé, ailleurs non plus.

 

Quant à Cromignon, lui qui a joué le jeu mieux que les adultes, qui porte le masque sans rechigner, se lave les mains 20 fois par jour alors que sa peau le brûle sans râler, il est rentré les larmes aux yeux, me suppliant de trouver une solution pour qu'il n'aille plus à la cantine.

 

Ca fend le coeur. J'ai écrit à tous les mails que j'ai, et prévenu d'autres parents pour qu'ils fassent de même, en espérant que la mairie arrête ce protocole trop dur.

 

Sinon au travail sur le front covid, ça se complique. Mon collège qui avait été épargné jusque là commence à le sentir passer. Classe fermée (mais ses profs-dont moi- sont prévenus le lendemain, et non considérés comme cas contacts), élèves absents pour covid ou cas contact...Ca chauffe.

 

Du bon, cette semaine, je disais.

Entre le beau temps qui m'a permis de faire mon jogging en t-shirt, la pluie qui nous a fallu de belles parties d'échecs, la lumière qu'il m'a offert de beaux spectacles pendant mes courses à pied, Cromignon que j'ai pu récupérer un midi (par hasard, avant le nouveau protocole) et qui en a été ravi, Polochon qui a ramené un super bulletin de sa grande section avec des étoiles dans les yeux "maman j'ai les meilleurs résultats de la classe!", une balade au parcours sportif, mon premier RDV hypnose pour mes soucis d'estomac qui porte ses fruits et une grande qui fait ses partiels en distanciel, ça roule.

 

Mes petits bonheurs #391 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #391 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #391 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #391 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #391 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #391 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #391 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #391 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #391 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #391 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #391 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Féelyli.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2021 3 27 /01 /janvier /2021 08:00
Le gâteau chocolat et patates douces, meilleur du monde de l'univers. Vegan, léger, sans gluten.

Il y a 10 jours, un voisin m'a gentiment donné 4 grosses patates douces, avec 2 j'ai fait un savoureux curry végétal, il m'en restait 2.

 

J'avais vu passer quelques recettes de gâteau au chocolat et à la patate douce.

J'ai déjà fait chocolat/courgette et c'était très sympa, moelleux et léger. Comme mes enfants n'aiment pas la patate douce en version salée (enfin, plus, car bébés ils en rafolaient tous les 3), je me suis dit que c'était une bonne idée pour les bluffer.

 

J'ai pioché des idées dans quelques recettes en ligne, j'ai végétalisé le tout et ça a donné un gâteau hyper fondant, pas présentable mais vraiment super bon. J'en ai repris et mangé sur 2 jours, c'est dire.

 

Le bonus c'est qu'il est léger, avec très peu de matières grasses, et sans gluten!

 

Tenté?

Il te faut: 500g de patate douce, 50g de sucre roux, 50g de crème végétale (soja, amandes, riz, coco...), 50g de matière grasse végétale, 170 g de chocolat noir, 1 pincée de sel.

 

Tu épluches et découpes les patates douces, tu les fais cuire dans de l'eau bouillante environ 15 minutes, il faut qu'elles soient bien cuites.

Tu fais fondre le chocolat avec une CAC d'eau soit au micro-ondes, soit dans une casserole en touillant.

Tu mélanges alors tous les ingrédients, l'idéal est de les mixer.

 

Tu mets la pâte dans un moule à cake, tu couvres et tu mets au réfrigérateur minimum 4h, le mieux est de le préparer la veille pour le lendemain.

 

C'est prêt, bonne dégustation!

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2021 7 24 /01 /janvier /2021 07:05
Mes petits bonheurs #390 et ma semaine en images.

Cette semaine, j'ai vu gonfler les contaminations et cas contacts au travail, ce qui n'est pas pour me rassurer. Quand dans une classe, j'ai 5 ou 6 absents pour ça...j'ai un peu envie de m'enfuir en courant au premier qui éternue, j'avoue.

Mais on est là, on tient bon et pour la plupart d'entre nous, les profs, on ne laissera pas nos élèves sans cours.

 

Je relativise en me disant que j'ai de grandes chances d'être asymptomatique quand je l'aurais, ou d'avoir au pire une bonne crève et voilà. Croisons les doigts.

 

Alors cette semaine, on a fait des tas de jeux, et Polochon a fait quelques énigmes de code couleur, un super SmartGames, en visio avec ses grands-parents.

Ils ne se sont pas vus depuis un an maintenant, merci aux nouvelles technologies de pouvoir maintenair le contact...ça commence à être long.

 

Le chat squatteur est de plus en plus docile. Cette semaine j'ai réussi pour la première fois à le prendre sans qu'il résiste ni ne se montre agressif. Je commence à espérer lui faire des câlins, un jour.

 

Du sport toujours, avec mes 4 joggings hebdomadaires qui me permettent d'admirer mon joli cadre de vie. Ca me change des joggings à La Courneuve.

 

On a regardé une super mini-série sur Salto: A very English scandal, qui est tirée d'une histoire vraie et tellement rocambolesque qu'on a du mal à y croire. Je te la recommande chaudement, en plus il y a Hugh Grant dedans.

 

Suite au shooting photo de la semaine dernière, je peux dévoiler le design spécial monitrice de portage Ptitsy Moloko, et vraiment il est superbe!

 

J'ai fait un gâteau au chocolat à la patate douce et tu sais quoi? C'est le meilleur gâteau au chocolat que j'ai fait de ma vie. Une tuerie, et avec très peu de matières grasses en plus. Je poste la recette bientôt, il en vaut la peine!

Mes petits bonheurs #390 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #390 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #390 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #390 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #390 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #390 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Féelyli.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2021 3 20 /01 /janvier /2021 07:40
Kraken attack: jeu coopératif. [test et avis]

Polochon a reçu pour Noël le jeu coopératif Kraken Attack et c'est un grand succès chez les Petits Diables, personnellement j'en redemande et faire une seule partie ne me suffit pas!

 

En bref:  les joueurs sont un équipage de pirates en herbe qui doit unir ses forces pour éviter que le kraken, une pieuvre géante, ne coule leur bateau.

Chaque personnage a un pouvoir différent, en plus de la possibilité de repousser une partie des tentacules qui font tout leur possible pour endommager la coque.

Epées, pistolets et canons sont de sortie pour repousser le monstre!

C'est également un jeu de stratégie: il faut établir les priorités pour décider où agir en premier, sinon c'est le naufrage assuré. Car les tenacules attaquent, et le grand combat final avec le kraken approche.

 

On aime: les joueurs doivent coordonner leurs actions pour être efficaces, c'est vraiment un jeu coopératif qui implique un esprit d'équipe.

On gagne tous ou on perd tous ensemble.

Le plateau de jeu est original, le desing général est vraiment très réussi et naïf, le Kraken est vraiment effrayant!

La première fois, il est un peu long à installer mais une fois qu'on a compris comment faire, ça prend moins de 5 minutes. Les enfants aiment bien l'installer d'ailleurs. Il se range aussi assez rapidement.

Les joueurs doivent faire des grimaces pour énerver le kraken, ce qui a le don de déchaîner l'hilarité générale.

On peut corser le jeu en rajoutant des tourbillons pour le rendre plus difficile.

 

Les moins: chaque joueur joue àson tour et doit parfois pendre du temps de réflexion et de concertation avec les autres pour décider quelle action faire. Les autres joueurs doivent alors patienter longtemps avant que ce soit leur tour, ce qui peut être difficile pour les plus jeunes.

 

Kraken attack: jeu coopératif. [test et avis]

Ce jeu est original et comme tu sais, on joue beaucoup ici, on n'est pas souvent surpris.

C'est un succès, en ce moment on y joue chaque jour. Par contre ce n'est pas un jeu du matin avant l'école: il est trop long.

 

En détails: de 2 à 4 joueurs.

Une partie dure environ 30 minutes.

Noté à partir de 7 ans, les enfants habitués aux jeux de société y arriveront avant. Polochon a 5 ans et s'en sort bien avec un peu d'encadrement. Mais comme c'est un jeu coopératif, pas de soucis: on est là pour s'entraider.

Prix: environ 25e.

 

Kraken attack: jeu coopératif. [test et avis]
Partager cet article
Repost0
17 janvier 2021 7 17 /01 /janvier /2021 07:23
Mes petits bonheurs #389 et ma semaine en images.

Ouf, les températures sont redevenues plus clémentes dans mon Sud, après des jours et des jours à se peler sévèrement. Au travail surtout, je n'en pouvais plus. Températures négatives, collège mal chauffé et aération, c'était affreux et épuisant même en se couvrant à fond.

 

Cette semaine une bonne nouvelle: l'homme a consulté une allergologue et va commencer un traitement de déssensibilisation aux chats. Ca va être long, mais dès le départ ça devrait marcher et on pourra laisser entrer le squatteur quand il fait trop mauvais dehors. Ca m'a fendu le coeur de le voir dormir dehors avec le froid et le vent. Encore quelques semaines et il pourra accéder au canapé et laisser ses poils partout...on se demande si on n'est pas un peu masos! Mais ce chat a presque 10 ans maintenant, je n'ai pas envie malgré son sale caractère qu'il finisse sa vie à la rue, le pauvre. Ca promet des situations épiques car on ne peut pas, en tous cas pas encore, le prendre sous peine de se faire mordre!

 

Cette semaine il y a eu en cuisine de la galette encore, du burger végétal fait maison très réussi. J'ai même donné quelques petits pains aux voisins car j'en avais fait beaucoup et tout le monde s'est régalé.

 

J'ai pu encore admirer de beaux ciels catalans, que ce soit le soir en faisant mon jogging ou le matin en partant au travail.

 

Dans ma BAL j'ai reçu ma jolie commande zéro déchet Cucul la maline et comme toujours, c'est Noël. J'adore tout dans cette boutique originale et colorée. Cette fois j'ai pris des essuies-tout lavables, une SHL et une éponge lavable.

 

Cette semaine le jeu de société qui a eu la cote c'est Kitchen Rush: un jeu coopératif endiablé qui ne laisse pas le temps de reprendre son souffle!

 

J'ai fait mon best nine intagram, un peu après tout le monde, et je vois qu'en 2020 vous avez aimé mes aventures de conduite accompagnée et celles de ma grande Pouillette. Un peu de portage aussi, encore et toujours en Ptitsy Moloko.

 

J'ai eu cette semaine de grosses douleurs abdominales, du genre mal à l'estomac. J'en suis coutimière hélas et rien n'a été decté, aucun médicament ne me soulage. J'ai réussi à faire ce que j'avais à faire en me traînant, surtout le mercredi jour de mèrathon. Je suis preneuse de toute idée qui me soulagerait, j'en ai assez de traîner ça depuis des années.

 

Je suis ravie d mon dernier henné, mes cheveux sont brillants et tout doux, depuis 7 ans que je suis au nopoo je suis toujours aussi convaincue. 

 

Cette semaine j'ai participé à un shooting photo pour Ptitsy Moloko justement, avec plein de belles nouveautés qui arrivent. 

Mes petits bonheurs #389 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #389 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #389 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #389 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #389 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #389 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #389 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #389 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Féelyli.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2021 3 13 /01 /janvier /2021 07:48
Janvier 2021, mesures sanitaires et covid: comment on a survécu à la 2ème période au collège.

En un mot: mal.

La rentrée de novembre 2020 après les vacances de la Toussaint a été un difficile.

 

Le non-confinement pour les établissements scolaires a pour beaucoup été vécu comme une iniquité. Autant on a bien "compris" que les maternelles et primaires ne "pouvaient" plus fermer, quels que soient les risques, car les parents ne peuvent pas travailler avec les enfants à la maison. Autant on n'a pas compris pour les lycées et les grands du collège, à minima  les 4èmes/3èmes, que ne soit pas mises en place systématiquement des cours en distanciels, au moins par groupes.

C'est pas comme si on n'avait pas eu des mois pour préparer ça.

 

On a mal vécu de se sentir considérés comme la grande garderie nationale, avec des moyens pour nous protéger plutôt légers.

Nettoyage des mains, masques, elèves qui restent dans leurs salles de classe et aération de plus en plus compliquée à mesure que les températures descendent...sachant que tout ce petit monde se retrouve sans masque à la cantine, ça semblait juste.

 

Les profs ont été épuisés par les changements de classe à chaque heure. Imagine, tu es avec la 4eme5 au 3ème étage du batiment A. Sans ascenceur, tu dois être l'heure d'après, avec tes cours et tout ton barda, au 2ème étage du batiment C à l'autre bout de la cour. Et ainsi de suite. En arrivant, les élèves laissés à eux-mêmes sont survoltés, tu mets 5 minutes à les calmer. Tu dois te connecter et faire l'appel etc.

Beaucoup de profs ont été absents, tombés malades car très fatigués. La pression des classes retombe alors sur la vie scolaire et l'administration.

Sans parler des profs absents car personnel à risque, non remplaçés. Dans mon collège il y en a 4 ou 5. Ils font passer des cours en distanciel comme ils peuvent.

 

L'assinat du collègue Samuel Paty, déjà passé aux oubliettes, a achevé de nous mettre dans une ambiance hyper tendue. On ne voulait pas qu'il soit mort pour rien, on voulait des mesures, de la considération, de la protection, que les hiérarchies et que le système cesse de jouer l'omerta mais hélas, on voit bien que même avec des morts, l'éducation nationale continue sur le même chemin.

 

Bref, ce fut sinistre, morose, épuisant.

 

Mais pourtant on constate que très peu de classes ont fermé. Que les mesures sanitaires, aussi imparfaites soient-elles, semblent marcher. Dans mon collège, on a eu très peu de contamination élèves, ce sont plus des adultes qui ont été malades. Pour un collège de 900 élèves, c'est surprenant et un indice que finalement, on ne se protège pas si mal.

 

En tous cas on est toujours là, contents de pouvoir faire notre travail même si on préfèrerais que nos conditions d'enseignement soient enfin revalorisées.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2021 7 10 /01 /janvier /2021 19:09
Mes petits bonheurs #388 et ma semaine en images.

Une semaine de reprise, et comme souvent , peu de photos. La fatigue m'accompagne bien, surtout avec le froid inhabituel qu'il fait dans mon Sud.

Je me suis bien caillée cette semaine. La voiture givrée le matin, 16° au travail avec les fenêtres ouvertes par 0 dehors, les couches et couches de gros vêtements lourds à enfiler, tout concours à ce que j'aie autant d'énergie qu'une patate molle.

J'ai quand même tenu mon rythme sportif et admiré le lac de mon patelin gelé. Je vis ici depuis 8 ans et je ne l'avais jamais vu comme ça. C'est joli! Heureusement pour les canards, il reste une bonne partie sans glace.

Les garçons ont même pu voir tomber quelques flocons un matin.

 

Pour être originaux, on a fait galette des rois, mais ici c'est toute l'année vu que c'est un des desserts préférés des diablotins.

 

Les mesures gouvernementales n'ont pas évolué pour le moment ici, on espère que la vaccination va nous permettre de cesser de se geler au boulot et de reprendre certaines activités. Le yoga me manque! Pour le moment pas d'amélioration en vue, on croise les doigts.

 

Les garçons ont pu reprendre leurs cours de natation cette semaine. Ça fait plaisir. Eux étaient moins fans, vu le froid!

 

J'ai tenté une originale recette de terrine pommes/amandes/chataîgnes et c'était franchement super bon.

 

Le weekend a été froid et pluvieux, on a été manger une autre galette, j'ai posé mon henné, j'ai fait encore une galette mais 100% végétale cette fois, on a fait des tas de jeux de société dont ce super Kraken Attack qu'on aime tous beaucoup.

Mes petits bonheurs #388 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #388 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #388 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #388 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #388 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #388 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #388 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #388 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Féelyli.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2021 3 06 /01 /janvier /2021 07:03
En 2020 j'ai aimé...

Contrairement à beaucoup de gens, je n'ai pas détesté cette année 2020.

 

Evidement, une pandémie avec des milliers de morts, c'est pas marrant. Un confinement, c'est spécial. Les gestes barrière, c'est une habitude à prendre qu'on n'a pas forcément très envie de prendre en fait. Être prof, c'est encore et toujours pas facile à vivre, on est passés de faignasses à héros à faignasses à héros, plusieurs fois en peu de temps, il faut suivre. L'institution est encore et toujours à nous rajouter de la pression, au milieu du mépris général.

 

Mais en 2020 le confinement, si je l'ai vécu de façon inégale, m'a permis de ne plus avoir (au bout de 2 mois quand même) cette chape de fatigue qui me pèse quotidiennement. Le confienemtn m'a permis de donner du temps au temsp, chose que je ne savais pas faire. J'ai même réfléchi un peu, au milieu des tâches ménagères/scolaires/du télétravail/du sport/de la sortie d'1h quotidienne et de la recherche de levure. J'étais contente à la fin de pouvoir balader et voir les copains. Mais personne ne m'a manqué: le 4 humains avec qui j'ai été confinée me suffisent.

 

En 2020 il n'y a pas eu que le confinement. On a bien baroudé dans notre beau département, avec des balades, des randos, des vacances au ski...

 

On a bien profité de notre été même si on a eu moins de monde en vacances chez nous cette année. Plage, montagne, séjour aux Angles, en camping...on a tout ce qu'il nous faut à moins de 100km à la ronde. De toutes façons on ne voyage quasi pas hors pandémie, donc...Je crois que, comme souvent pendant les vacances, j'ai un peu tiré sur la corde et zappé de prendre du temps de repos pour moi. On ne se refait pas.

 

En 2020 j'ai fait beaucoup de sport. La course à pied à été à l'honneur pendant le confinement et les restrictions de l'automne, ainsi que mon appli Fizz'up que j'aime beaucoup. Quand c'était possible, j'ai bien nagé, fait du yoga et du sport en salle, ainsi que de l'aquabike.

 

Ma grande a eu son bac, son permis de conduire et validé sa semaine théorique du BAFA. C'est un peu difficile de trouver des stages en ce moment, j'espère qu'elle y arrivera avant cet été. Elle est la seule de la famille a avoir été confinée 2 fois cette année. Pour le second opus de l'automne, les garçons allaient à lécole et nous au travail comme si de rien n'était. Je crois qu'elle en a eu assez de ne pas pouvoir sortir à sa guise, voir ses amies...mais rester au lit avec ses cours en distanciel et regarder plein de séries ne lui a pas pesé.

 

Mes garçons ont passé beaucoup de temps ensemble à jouer, se disputer, on a fait moult jeux de société et créations diverses, cahiers d'activités etc. On n'a ni consoles ni jeux vidéos, et les dessins animés sont limités chez nous.
Sans oublier la cuisine et les gâteaux!
Ils ne semblent pas avoir souffert du tout de cette année un peu spéciale. Cromignon, 9 ans, s'est bien habitué au masque à l'école. Il en oublie de l'enlever en sortant. Polochon y coupe encore, peut-être l'an prochain si on en est encore là.

 

Je n'ai pas assez lu, par contre j'ai regardé beaucoup de séries avec l'homme. On est récemment passés sur Salto, et résilié Netflix. Ca change, et c'est français pour une fois.

 

La plus heureuse de tous reste notre chienne qui a eu plus de compagnie et de sorties, elle redemande du confinement.

 

Non décidément, je n'ai pas à me plaindre de l'année écoulée. J'espère que ceux qui ont souffert de la situation iront bientôt mieux, et que l'angoisse générale se calmera bientôt même si je n'y crois que moyennement.

 

Je te souhaite une bien bonne année 2021 qui sera, j'en suis sûre, pleine de surprises!

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2021 1 04 /01 /janvier /2021 15:04
Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.

Je suis en retard pour cette première récap' de l'année, comme souvent pendant les vacances...

Et évidement du coup, j'en oublie!

 

Alors vite fait, je te souhaite une bien bonne année 2021, pour être originale. Je ferais peut-être un bilan de mon année 2020, on verra. Pour moi d'un point de vue personnel, elle a été sympa, cette année qui vient de se terminer. Je suis d'ailleurs sûre que beaucoup de ceux qui crient à l'"année de merde" n'ont personnellement pas grand chose à redire en réalité. L'ambiance anxiogène a créé une espèce d'aura négative, et puis ensuite, on crie avec les loups. 

Évidement ça ne concerne pas ceux qui ont vraiment souffert, que ce soit par la maladie, le deuil, l'insécurité financière ou professionnelle, la perte conséquente de revenus etc. car bien sûr il y en a. 

Mais autour de moi, très peu finalement.

Alors rendons à 20202 ce qui lui appartient: elle aura été originale et m'aura fait laisser du temps au temps ce qui, en ce qui me concerne, est un exploit.

 

Alors, cette dernière semaine, ici on a eu froid: ça faisait longtemps que dans mon Sud on n'avait pas eu aussi froid pour les fêtes.

On a été se balader à la plage, faire du manège et manger des barbes à papa.

Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.

On a été balader aussi à Collioure pour le dernier jour de l'année, avec un temps absolument splendide. Les diablotins ont été courageux et ont marché jusqu'au Fort Saint-Elme, dans les hauteurs, pour admirer la vue.

Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.

Avec l'homme on a regardé la trilogie Mad Max et quand, comme nous, tu étais né quand le 1 est sorti, et à l'école pour le 2 puis le 3, c'est quelque chose et ça fait très plaisir.

 

Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.

Ça nous a donné envie de voir et revoir quelques autres films qui ont bercé nos enfances. Peut être qu'on va rester sur Mel Gibson et enchaîner avec l'Arme fatale.

 

En l'absence de piscines et autres salles de sport, je cours, je cours et je cours. Ce qui me permet de profiter de soleils levants et couchants toujours plus beaux que la veille.

Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.

Il y a eu une chouette matinée shooting photo pour Ptitsy Moloko mais chut, je ne peux rien dire encore...

Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.

Et j'ai ENFIN appris à faire des trous, pour fixer des trucs au mur. Ici un porte-manteau qui attendait depuis des années. En fait c'est facile comme tout! Il y a très longtemps, j'avais tenté l'opération et ça avait été une catastrophe, j'avais défoncé le mur...depuis je n'avais plus osé. Maintenant je ne dépend plus de personne pour accrocher!

Mes petits bonheurs #387 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Féelyli.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article
Repost0

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Parrainage Le Closet

Pour ta première box Le Closet offerte, c'est par ici!

Recherche Sur Le Blog

Parrainage Igraal

Pour gagner du cashback sur Igraal, c'est par ici!