Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2019 3 03 /04 /avril /2019 06:14
Prendre soin de la peau de bébé naturellement. [Tests et avis]

Avec trois enfants et un grand écart d'âge entre eux, j'ai pu voir evoluer pas mal de choses dans le domaine de la puericulture et notamment des soins de la peau de bébé.

 

Aujourd'hui, si tu me suis un peu, tu sais que je suis adepte du clean dans la salle de bain et que je traque les produits nocifs, pétrochimiques et contre-productifs.

 

Ce n'est pas toujours une mince affaire, le greenwashing est partout.

 

A l'aide du site La Vérité sur les cosmétiques, j'ai pu trouver des soins sains et efficaces pour bébé.

 

Nombre des composants des produits classiques sont non seulement chimiques, voire toxiques, mais ils desséchent les peaux fragiles de nos petits alors qu'ils vantent leurs effets hydratants ou nourrissants...hum hum. Bref.

 

Par exemple évite tout ce qui contient Laureth-quelque chose (ou lauryl), qui est présent partout ou presque. C'est un agent émulsifiant tensioactif chimique et détergent, potentiellement bien irritant et en tous cas desséchant.

Très utilisé dans les produits vaisselle, on le retrouve également dans les shampooings et gels douches...la peau de bébé n'étant pas en céramique, il vaut mieux éviter, tu ne crois pas ?

 

Le mieux pour ton petit à la peau tendre, c'est le less is more. Moins, c'est mieux.

 

Un bébé, ça n'a pas besoin d'être lavé en entier chaque jour, sauf s'il est vraiment sale. L'eau est déja desséchante à la base, surtout si elle est calcaire. Le bain peut être pris un jour sur deux, voire sur 3. Si bébé adore le bain et que tu l'as intégré dans un rituel, ici Polochon allait au lit après son bain donc il était incontournable, tu peux mettre un fond d'eau dans la baignoire et le laisser s'y détendre sans pour autant l'immerger, et encore moins le savonner.

 

Mais quand le lavage s'impose, nul besoin de produits specifiques et chers: un bon savon d'Alep ou surgras sera parfait. Ici pour Polochon j'avais opté pour du savon d'Alep bio, acheté sur Aroma-zone, qui est idéal pour les peaux fragiles et sensibles.

 

Après le bain, je massais bébé avec une huile adaptée et clean, ce qui suffisait amplement pour nourrir sa peau. J'avais choisi l'huile de massage douceur de Weleda, après en avoir soigneusement vérifié la composition. Mais tu peux aussi choisir une huile de ton choix toute simple, en évitant les allergènes, attention. L'huile de noyau d'abricot par exemple est excellente et hyppoallergénique. Dans tous les cas, pense à tester tout nouveau produit sur une petite zone de la peau avant de lui enduire tout le corps.

 

Et pour le change?

 

Eh bien c'est très simple, ici encore, less is more et la nature n'a pas souvent besoin qu'on en rajoute des caisses.

 

Déjà les couches lavables evitent le contact H24 pendant environ 2 ans avec des produits plus ou moins nocifs contenus dans les jetables, en plus d'être très économiques et non polluantes. De même, les lingettes jetables sont à éviter, car pleines de produits très bof....les écologiques n'en sont pas forcément exemptes et sont très chères, alors que des lingettes lavables sont clean, très économiques et non polluantes.

 

Pour laver les petites fesses de bébé  après un pipi, je mouillais juste une lingette lavable avec de l'eau et je nettoyais, pas de produits. Je séchais bien avec une autre lingette et voilà.

 

Si grosse commission, je mettais du liniment clean sur la lingette et c'est tout. Attention, car aujourd'hui de nombreux liniments du commerce contiennent des produits nocifs, lis bien la composition....j'avais choisi celui de Babylena à la compo d'autant plus irréprochable qu'il n'y a que 3 ingrédients. Là aussi et peut-être surtout, less is more! Tu peux aussi faire ton liniment maison, c'est encore mieux sans doute, mais perso le home made n'est pas ma passion. Si tu souhaites te lancer, c'est très facile apparement et YouTube regorge de tutos.

 

Et chez toi, les produits pour bébé sont clean?

 

 

 

Partager cet article

Repost0
5 février 2019 2 05 /02 /février /2019 06:41
Allaitement long, non écourté, sevrage naturel et clap de fin.

Source.

 

Voilà, je crois que c'est fini.

Polochon n'a plus tété depuis plusieurs jours. Malgré quelques fois où c'était arrivé, ça n'avais jamais duré plus de 24h, donc je pense que cette fois, c'est la bonne.

 

Si tu n'es pas familier de la thématique de l'allaitement long ou non écourté, je comprends que tu puisses trouver étrange qu'un enfant ait tété jusqu'à plus de 3 ans. Je pensais comme toi, avant de me renseigner.

 

Il se trouve donc que nous sommes des mammifères, et que tout mammifère a une durée de gestation et d'allaitement défini. Les chiennes sont enceintes 2 mois et allaitent 2 mois également. Les rates sont enceintes 3 semaines, et allaitent 5 semaines. Les lynx sont enceintes 2 mois et allaitent 7 mois. Les girafes sont enceintes 15 mois et allaitent 12 mois. Tu as compris le principe: la nature a prévu des durées de gestaion et d'allaitement biologiquement programmées selon les espèces pour permettre un développement optimal des petits. Chaque espèce le sait d'ailleurs. Seuls les humains l'ont oublié.

 

Les humains ont une période gestation de 9 mois, et une durée d'allaitement minimal de 30 mois, pouvant aller jusqu'à 6 ans. Eh ouais.

 

C'est pas pour rien que les dents de lait s'appellent ainsi. Elles commencent à tomber quand l'enfant a fini de consommer du lait maternel. Autour de 4/5 ans.  A ce sujet je te rappelle que les humains sont les seuls mammifères qui consomment le lait d'autres espèces et encore plus a l'age adulte. Les mammifères adultes ne consomment pas de lait: c'en est à se demander si les produits laitiers sont bien nos amis pour la vie, hein. Bref.

 

Evidemment notre société nous a fait oublier comment fonctionne notre corps et notre espèce. Paraît qu'on n'est pas des animaux. On n'est pas des ficus non plus, donc what else...

 

Pourtant d'autres sociétés continuent à allaiter leurs petits jusqu'au sevrage naturel.

 

Pourquoi a t'on oublié ici? En vrac: le congé maternité bien trop court, l'absence d'aide et de facilitation à la reprise du travail, l'absence d'encadrement et d'apprentissage, le personnel de santé non formé, l'absence d'exemples et de normalisation de l'allaitement d'enfants plus grands, la sexualisation du corps et surtout des seins des femmes, l'industrie du lait (en poudre, de croissance, et ensuite tout court...) qui doit bien se frotter les mains...

 

Un enfant de 4 ans qui tête encore, ça choque, ça semble malsain, inadapté, et si c'est en public la maman s'expose à bien des regards en coin voire des jugements blessants. Ne parlons pas de l'avis de son médecin à moins qu'elle ait la chance d'en avoir un qui s'est correctement formé, ce qui est tellement rare hélas.

 

Bref. Les humains dans notre société n'ont plus la connaissance que dans leur espèce, le petit se sèvre seul quand il est prêt, à partir de 30 mois.

Je l'ai vérifié avec Cromignon, et encore plus avec Polochon.  Un jour, ils ont dit "non, pas téter moi". Vers 2 ans pour l'un et cette semaine, à presque 39 mois pour l'autre.

 

Etant donné que c'est tout frais pour Polochon il est encore possible qu'il y revienne d'ailleurs.

 

L'un comme l'autre ne tétaient plus que 2/3 fois par jour, soit au réveil soit au coucher. Evidemment, ils mangeaient tout à fait normalement, ils ne prenaient simplement pas de biberon.

 

J'avais expliqué à Polochon que plus tard, il ne téterait plus, quand il serait grand et quand il serait prêt.

 

J'ai beau être informée sur l'allaitement maternel, je suis toujours un être social formaté et n'ayant jamais vu d'enfant de 5/6 ans allaité, j'ai espéré qu'il s'arrête avant. Mais de lui-même et je n'aurais pas fait de forcir pour le sevrer. Le poids et l'influence de la société, le fait aussi que je ne voulais pas qu'il moqué ou marginalisé si ça venait à se savoir en dehors du cercle des proches, tout ça. Je sais que ce n'est pas très glorieux. PErsonne n'est parfait ou exempt de contradictions.

 

Il y a quelques jours, avant la sieste, je lui ai demandé s'il venait téter. Il m'a répondu "non pas téter, ze suis grand". Je lui ai demandé s'il était sûr, et il m'a dit "les grands ils zont pas le droit de téter". La formulation m'a emmerdée, je t'avoue. Nous n'en n'avons jamais parlé en ces termes. A t'il entendu quelque chose à l'école? J'ai tenté d'en savoir plus sans succès. Peut etre est-ce simplement sa manière d'interpréter, mais je vais continuer à l'interroger. Et à lui expliquer c'est à lui de décider, qu'il est encore "un grand petit" et qu'il a le droit de téter s'il en ressentait le besoin.

 

A suivre donc, mais il est bien possible que la dernière tétée de nos vies ait eu lieu il y a quelques jours, et je suis ravie d'avoir donné le meilleur à mon petit diablotin jusqu'à ce qu'il soit prêt à passer à autre chose. Il n'aura jamais pris le moindre biberon d'ailleurs, et une fois il m'a même demandé ce que c'était quand il en a trouvé un vieux de sa soeur au fond d'un placard!

 

Pour normaliser le retour aux fondamentaux biologiques, je pense qu'il est immportant d'en parler, voire de montrer si on en a le cran, l'allaitement de "grands petits" humains, qu'on appelle injustement "allaitement long" alors qu'il s'agit simplement d'allaitement non écourté.

 

Des infos scientifiques ici et entre autres sources.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2018 4 22 /11 /novembre /2018 07:08
Discours de Polochon #2.

Ah cette magnifique période de l'apprentissage du langage, que je l'aime! Et qu'elle est mignone et savoureuse.

 

 

Chez Polochon, tout est trop mignon (mode maman gaga on) et sa petite voix trop chou transforme la moindre phrase en perle.

 

 

En ce moment il est très très bavard, et malheur à nous si on ne comprend pas ce qu'il dit! Il tient de longs discours et nous sommes suspendus à ses lèvres car son élocution encore hasardeuse rend l'ensemble parfois un peu...inaccessible!

 

 

Il ne fait aucune différence entre les filles et les garçons. Tous ses camarades sont des copains, surtout son copain Amélia et son copain Clémentine, ses préféré(e)s. "Mon copain Clémentine", j'adore.

 

 

Il appelle toujours son frère "titi" et le chien"tata", mais ne déforme plus tellement les noms.

 

 

Il appelle "à daide", et quand il est en colère il peut me regarder avec ses yeux noirs et me dire "sile!" en me montrant du doigt là où il veut que je part....huhu. Ou alors "zalaba!"

 

 

Il aime beaucoup prendre le "bonbain" duquel il ne veut plus sortir.

 

 

Il ne porte quasiment plus de "chouche" sauf pour dormir, et elles sont sèches à son réveil mais je pense que ça le rassure d'en mettre la nuit.

 

Il aime faire de la "papuche" et chanter à tue-tête toutes les comptines de son répertoire...et il en a! Il invente aussi des chansons en changeant les mots, et il nous fait bien rire. Quant il remplace Un mot sur deux de "Petit escargot" par " Puzzle" c'est hilarant! "Petit puzzle, porte son puzzle, son puzzle-puzzle, aussitôt puzzle, il est tout puzzle..."

 

Il aime manger des frites avec du "picote", porter son bébé dans la "parpe" et mettre sa "robe" (de chambre!) après le bain.

 

 

A la place de "après", il dit "apère" et c'est tellement chou qu'on s'est tous mis à dire "apère"!

 

 

Ses petits mots se font plus rares, forcément, il grandit...alors personne ne le reprend jamais pour faire un peu durer le plaisir de les entendre!

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
1 juin 2018 5 01 /06 /juin /2018 06:18
Discours de Polochon #1

Ah cette magnifique période de l'apprentissage du langage, que je l'aime! Et qu'elle est mignone et savoureuse.

 

Chez Polochon, tout est trop mignon (mode maman gaga on) et sa petite voix trop chou transforme la moindre phrase en perle.

 

En ce moment il répète tout ce qu'on dit, d'un air très convaincu et avec son élocution hasardeuse. Un vrai concentré de choupitude. Surtout qu'il s'applique beaucoup à prononcer chaque syllabe même très lentement.

 

Il dit pas mal de mots dans le désordre.

La "labeine" pour baleine.

La "motate" pour tomate.

Il dit "paton" pour pantalon et "lolotte" pour culotte. Les couches qu'il est en train d'abandonner sont des "chouches".

 

Les cailloux sont des "cakous", les câlins sont des "cakins".

Quand il reste longtemps dans son bain, ce qui est fréquent car il adore ça, la peau de ses doigts devient toute "momolle". J'adore "momolle".D'ailleurs il dit plus "moyolle" que "momolle" en fait!

 

Quand le soir arrive, il fait "nuinuit". Et du coup on se met en pyjama, mais avant on est "nunu"!

Quand il parle de la colère, il dit "pas taper, pas pousser, aller se reposer un peu, pende un "ivre", faire un dessin".

 

Ses héros sont "Choupi", et "le brun" pour T'choupi et Petit Ours Brun (que je déteste d'ailleurs! Quel concentré de VEO et de sexisme. Entre Maman Ours qui est en blouse et repasse ou fait la bouffe, n'a même pas le droit à "ourse" mais demeure le pendant "ours" de son mari, met des fessées, et les super idées de certains albums genre "Petit Ours Brun a peur du noir" mais ta geule!!! Mon fils n'a pas peur du noir alors va pas lui mettre des idées dans la tête toi!).

Il aime regarder des clips musicaux, qu'il appelle des "tatum" ou des "tatna".

Comme il sait qu'on limite son exposition aux écrans même pour la musique, il vient me demander à moi (il sait qu'il me fait craquer plus que son père) avec sa mine la plus adorable. Et il chuchotte "moi veut un piti tatna..." Comment veux tu que je dise non, hum?

 

Il a comme son frère un petit cheveux sur la langue, il dit ze pour je. Il appelle son frère titi, la chienne tata, les chats sont tous des "yahis".

 

Quand il dit "grimper le bar", ce ne sont pas les prémices d'un alcoolisme précoce, rassure toi. Mais l'inversion à sa manière de "arbre". Les arbres sont des "bars".

 

Il dit "oui d'accord" ou "ah oui", ou alors "non veux pas" ou "non pas".

Il dit très bien merci et de rien, mais pas toujours à bon escient! Souvent il dit les deux à la suite: "mercidérien"!

 

Il aime faire de la "pinpuche" (peinture) et coller des "tomettes" (gommettes).

La télécommande devient la "boutonne", parce qu'elle est couverte de boutons.

 

Mais ce que je préfère c'est quand il dit..."ze t'aime".

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
6 octobre 2017 5 06 /10 /octobre /2017 06:01
Octobre rose, prévention du cancer du sein et allaitement.

C'est fou comme certaines choses peuvent paraître évidente à certains, et sont complètement ignorées par d'autres. Non?

 

Aujourd'hui je vais te parler octobre rose, cette action collective dédiée à la prévention du cancer du sein (et au passage à ce que pas mal de marques se fassent de la pub et ses sous, mais passons).

 

J'ai la chance de n'avoir pas été touchée par cette saleté dans mon entourage proche, et d'avoir une bonne hérédité de ce côté: pas de cancers dans ma famille. Je n'ai pas peur pour moi-même de cette maladie, même si je sais qu'elle peut tout à fait me frapper en premier. Disons que j'ai d'autres frayeurs en ce moment.

 

J'y suis pourtant complètement sensibilisée, je suis l'actualité, je sais quelle peur on a quand on sent une petite boule dure dans sa poitrine.

 

Parlons chiffres et prévention.

 

A savoir: Une "grosseur" dans le sein sur 5 est maligne.Ce qui veut dire que 4 sur 5 sont bénignes.

Une femme sur 8 est touchée par un cancer du sein en France.

Plus le cancer est dépisté tôt, plus les chances de guérison sont élevées: d'où l'importance du dépistage.

Pour être dépistée, on peut se faire soi-même des palpations pour trouver une éventuelle grosseur. Et faire ses visites régulières chez le gynécologue, qui vérifie également.

A partir de 50 ans, les femmes peuvent avoir une mammographie tous les deux ans, totalement remboursée.

En cas de doute, des examens complémentaires seront pratiqués pour établir un diagnostic.

 

Mais hélas, comme souvent voire toujours, on est ici dans le soin du cancer déjà installé. Alors qu'il est également possible de travailler en amont, dans la prévention de la maladie.

 

Sur le site officiel cancerdusein.org, je n'ai rien trouvé concernant l'allaitement. (J'ai d'ailleurs lu que la pilule ni le tabac n'augmentent pas les risques, alors que d'autres sources disent le contraire...information controversée).

 

L'allaitement maternel est pourtant un formidable atout de prévention du cancer du sein. L'allaitement long, particulièrement.

Ce qu'on appelle allaitement long, en France, est totalement subjectif. Pour certains il s'agit d'allaiter plus qu'un certain nombre de mois, nombre lui même subjectif et variable d'une personne à l'autre selon son vécu et ses propres a-priori. Pour ceux qui savent un tant soi peu de quoi on parle, l'allaitement dit long en France est l'allaitement non raccourci en fait. Jusqu'au sevrage naturel de l'enfant.

 

On parle souvent des bénéfices de l'allaitement pour l'enfant, moins pour la mère et pourtant il est loin d'être négligeable.

 

Que dit la science?

 

Comme pour beaucoup d'autres sujet, les chiffres divergent peu ou prou d'une étude à l'autre. Cependant toutes les sources sont unanimes: l'allaitement maternel diminue de manière significative le risque de cancer du sein chez la femme. Mieux: plus la femme allaite longtemps dans sa vie, plus elle éloigne ce risque. J'aimerais connaître le taux de mortalité par cancer du sein en Mongolie par exemple, où la plupart des femmes allaite très longtemps, plus de 5 ans, où le lait maternel est considéré comme un aliment de choix et où les femmes ne cessent d'avoir du lait dès lors qu'elles ont eu un premier enfant, jusqu'à allaiter parfois leurs petits enfants.

 

Je cite par exemple ce paragraphe du site www.coordination.allaitement.org:

 

"Concernant l’effet protecteur de l’allaitement sur le cancer du sein, les nombreuses études existantes apportent des résultats hétérogènes du fait de biais méthodologiques. Cependant, plusieurs études et méta-analyses démontrent :

  • Une diminution de 33% du risque de cancer du sein chez les femmes ayant allaité 25 mois et plus au total, après ajustement de l’âge,de la parité et de l’âge de la 1ère grossesse à terme.
  • Des différences encore plus significatives en raison d’écarts plus importants entre les populations en bas et haut risque :
  • 22 entre le non allaitement et l’allaitement plus de 5 ans
  • Une diminution du risque de cancer de 4.3% par année d’allaitement

Les travaux d’investigation menés par les groupes de travail du  PNNS et de l’ANSES ont conclu que “L’allaitement diminue de manière convaincante le risque du cancer du sein chez la mère.”"

 

C'est parlant, pas vrai?

 

Ma question est : pourquoi la promotion de l'allaitement maternel, et particulièrement de l'allaitement maternel long, n'est il pas mis en avant dans la prévention du cancer du sein?

Pourquoi n'est il pas même évoqué?

Pourquoi toujours soigner des maladies, plutôt que d'éviter de les développer quand c'est possible?

 

Mon esprit cynique partisan à ses heures de la théorie du complot aurait bien quelques réponses à ces questions, basées sur le profit. Mais bref, que chacun se fasse son opinion.

 

Mesdames, pour prévenir le risque du cancer du sein, allaitez vos enfants, allaitez-les longtemps! (J'suis trop forte en slogans, je sais!^^).

 

Aujourd'hui, j'en suis à 55 mois d'allaitement cumulés dans ma vie. Et toi?

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 06:09
20 mois

Je voulais écrire un billet pour les 18 mois de Polochon, puis pour ses 19 et nous voici maintenant le jour de ses 20 mois. Heureusement il n'est plus un nourrisson, et aujourd'hui les changements et les acquisitions sont plus lents.

 

Pourtant, qu'est ce qu'il change, qu'est ce qu'il progresse, qu'est ce qu'il grandit mon petit Polochon!

 

Polochon aime tant de choses que je vais en oublier.

 

Il aime la musique, ah ça, c'est inoubliable. Ecouter de la musique, en ce moment sa passion c'est "Qui a peur du loup" de Rémi. Il se déhanche, se trémousse, bouge la tête comme un métaleux, avec un énorme sourire, en claquant la langue et en tapant des mains. Il adore qu'on danse tous ensemble, qu'on fasse de la musique: alors chacun son instrument, de la guitare de la Pouillette aux bongos de Cromignon, et il accompagne avec son xylophone ou ses maracas.

Parfois, il a des réveils un peu difficiles: le seul moyen de l'apaiser c'est de lui passer ses chansons préférées.

 

Il a plein de livres musicaux, il les lit seul souvent, en appuyant sur les boutons qui lancent les chansons. Il adore ceux avec des comptines, et aussi ceux qui sont en plus avec des rabats. Ah ceux là, ce sont ses favoris! Il peut nous demander de lire des livres pendant des heures.

 

Il aime les animaux, c'en est presque maladif. Pas moyen de croiser un chat dans la rue sans devoir lui faire 1000 fois coucou, au revoir, salut le chat, etc...Sa grande joie est d'aller voir la Pouillette à l'équitation, et caresser les chevaux. chez les amis qui ont des chiens/chats, il passe son temps à les caresser, leur faire des bisous. Et à la maison il adooooore le chien, qu'il couvre de caresses et de baisers, bien plus que nous d'ailleurs!

 

En ce moment, il aime les jeux de réflexion où il y a un défi. Colorino a ses faveurs, mais aussi les jouets en bois type puzzle, pièces à enfiler sur des tiges en bois, boîtes à contruire et à déconstruire, formes à emboiter...il aime tirer son petit chien musical, ranger et disposer les pièces d'échecs sur l'échiquier et observer les parties, transvaser pièces et jouets d'une boîte à une autre, et le Puissance 4. Quand il finit de mettre toutes les pièces sur le colorino, il le prend et, tout fier, vient nous le montrer à tous, même au chien.

 

Mais il aime aussi beaucoup visser et dévisser, les bouchons de bouteille et son jouet exprès pour visser. Il fait des petits traits de feutre sur les feuilles, mais il préfère jouer à les déboucher et les reboucher. Le gomettes, il aime les coller mais aussi les décoller!

Il s'amuse à faire des traits à la craie, sur le tableau noir.

 

Il aime apporter les objets à leurs propriétaires. S'il trouve mon téléphone, il me l'apporte, pareil pour les chaussures de son père ou de son frère. Il range aussi assez souvent ses jouyets après s'en être servi, avec une grande application.

 

Il dit plein de choses, qu'on ne comprend pas toujours...maman, téter, Cromignon, Pouillette , boiboire, tatum ou tatna pour musique, amam pour manger, chhhhh pour chien, ayyyyiii pour chat, son doudou c'est "bou" et quand il cherche quelque chose, il dit "bah?" en haussant les épaules.

 

A table, c'est un peu quitte ou double: soit il dévore, sot il grignotte. Les repas ne sont pas toujours de tout repos. Quand il ne veut pas manger, il s'agite et crie pas mal, et on cherche en lui montrant tout ce qu'il y a sur la table jusqu'à trouver ce qu'il veut manger...heureusement parfois il est tout calme aussi.

 

Polochon est un grand bébé allaité. Il n'a jamais pris un biberon. Quand j'ai repris le travail, il a eu un pic de tétées sauvages que je n'avais jamai vécu avec lui ni avec les grands. Il voulait téter à totu bout de champ. Pas forcément très pratique! Mais c'est terminé maintenant, il tête avant de dormir, parfois en se réveillant mais pas toujours, et les jours où je travaille quand on se retrouve le soir.

 

Quand il va dormir, il doit d'abord dire au revoir, avec la main, à tout le monde: papa, frère et soeur, chien, et moi aussi quand je pars de sa chambre.

 

Il nous fait aussi câlins et bisous, spontanés, qui sont tellement mignons et tendres. Il nous fait tous fondre.

 

Le portage est plus rare, c'est surtout pour la balade du soir, ou quand on part en montagne ou en promenade. A la maison, il se balade partout et joue. Fini le dos de maman pendant qu'elle fait à manger! Mais quand il y monte, c'est toujours un bon,heur partagé de profiter d'un gros câlin dans nos merveilles.

 

Polochon n'est pas toujours "facile" non plus. Par exemple, quand il veut partir de quelque part, il vient prendre ma main et tire dessus, si je ne pars toujours pas il se met à crier, fonce vers la sortie, enfin il fait bien comprendre qu'il en a marre!

Il lui arrive aussi de s'énerver quand on ne le comprend pas, ou qu'il ne réussit pas à faire ce qu'il veut. Alors il jette un jouet, fait une tête de malheur trop choupi et vient se réfugier dans mes bras comme si c'était la fin du monde.

 

C'est toujours un petit gabarit: pas encore 10 kg, 75 cm, il ne grossit pas trop et grandit doucement. Il a tellement été malade cet hiver de toutes façons qu'il ne pouvait pas tellement pousser...Le pédiatre n'est pas du tout inquiet de ce côté, d'autant que sa tête par contre est quasiment hors courbe aussi, mais vers le haut! Il semble avoir un tour de tête énorme au niveau des "normes", tout ce qu'il mange doit aller là-dedans!

 

Polochon c'est mon grand bébé rieur, doux et tendre, farceur et coquin, parfois un peu tyran, sensible, un rayon de soleil et une bouille à croquer.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 06:47
Bien chausser bébé.

Un point important qui se transforme souvent en casse-tête pour les parents: comment bien chausser un bébé? Pour qu'il soit à l'aise, pour qu'il n'ait pas froid, pour ne pas le gêner dans son développement moteur....

 

Il y a encore peu de temps, les recommandations étaient de se tourner versdes semelles épaisses, et pour les premiers pas, des chaussures montantes, rigides, qui "tiennent" bien la cheville.

 

Mais malheureux, nous étions dans l'erreur! Aujourd'hui on sait que ces chaussure montantes et rigides sont pour nos petits bouts l'équivalent de chaussures de ski! Et qu'elles seraient responsable de bien des maux de dos, et articulatoires, à l'age adulte!

 

Alors pour Polochon, j'ai suivi à la lettre jusqu'ici les recommandations des dernières avancées en matière de développement moteur.

 

Il convient en effet de laisser l'enfant le plus possible libre et sans entraves, afin que ses pieds se positionnent correctement et que sa musculature se développe harmonieusement.

 

Le plus posssible: pieds nus!

 

Malheureusement sous nos latitudes, il devient nécéssaire entre octobre et mai de couvrir les petits petons.

 

A la maison, et également à l'extérieur avant la marche, les chaussons en cuir souple sont parfaits. Aujourd'hui, pléthore de marques en proposent des plus mignons les uns que les autres, à des prix tout à fait abordables. Le marché de l'occasion est également très développé. Pour la saison froide, tu peux en trouver des fourrés, en laine, en polaire...ce qui évite de mettre des chaussettes à bébé tout en maintenant le peton bien au chaud. Cet hiver, Polochon avait une jolie paire de chaussons fourrés de laine, et de bottines souples en cuir également fourrées Liliputi. Jolies, chaudes et confortables, elles ont tout pour plaire.

 

Puis arrive le moment où bébé va marcher à l'extérieur, et où il va avoir besoin d'une semelle. Ici encore, il faut être vigilant et choisir les plus souples possibles. Les prix grimpent très vite dans ce domaine encore assez novateur et méconnu. La bible en la matière, c'est le site Petits pas de géants. Tu y trouveras conseils et comparatifs, marques souples diverses pour tous usages.

 

J'ai opté pour une paire de Prewalker Froddo. Elles existent en version montantes ou basses et aussi en sandales, elle sont vraiment super souples tout en isolant le pied du sol. Elles sont également bon marché pour ce genre de chaussures: environ 35 euros la paire. Il y a régulièrement des soldes, à guetter...Je voulais en prendre une paire ouvrerte pour Polochon avec les beaux jours qui arrivzent, mais elles font vraiment "fille", du coup je pense plutôt opter pour une paire de Pediped, un peu plus onéreuses mais qui me semblent parfaites, légères et très souples. (A moins que Froddo ne sorte des sandales garçon avant que je ne me décide!).

 

En farfouillant un peu, en échangeant avec d'autres parents sur des forums et des groupes divers, on peut trouver des chaussures bien souples à moindre coût, dans les magasins classiques. Mais j'ai préféré me fier à ce site auquel je fais vraiment confiance, plutôt qu'à des avis et tests plus empiriques.

 

Ah, j'allais oublier: surtout pas de voûte plantaire dans les chaussures de bébé! Là aussi, pendant des années on croyait que c'était bien mieux, mais il n'en n'est rien, bien au contraire. Elles favorisent mauvaises postures et mauvais développement musculaire et articulatoire.

 

Et toi, tu mets quelles chaussures à tes enfants?

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 06:18
17 mois.

Polochon a eu 17 mois . Il est en train de devenir un petit garçon plein de charme, de vie, de caractère et de ténacité.

Il est toujours souriant et rieur. Il fait des blagues. Il aime jouer à cache cache, chanter des chansons en entonnant « tatum tatum » sur l'air de « bateau sur l'eau ». Et on doit achnter avec lui, encore e tencore.

 

Polochon rigole même en tétant, c'est dire.

C'est un joli bébé bouclé, j'aime ses petits cheveux si doux, sa bouclette sur le front plus longue que les autres qui fait une houpette.

On n'arrive à définir ni la couleur exacte de ses yeux, ni celle de ses cheveux. Ce sont ses couleurs à lui.

 

Polochon aim ejouer à la balle avec le chien. Il adore le chien, dès son réveil il l'appelle « tataaaa » sur un ton affectueux. Il aime lire et qu'on lui lise des histoires. Il a beaucoup de livres, et il a ses préférés qu'il faut lui lire encore et encore. Ceux de la collection « L'imagerie des bébés », les livres à rabats (avec lesquels il est très délicat) et les livres à toucher ont ses faveurs. Dans le bain, il n'en n'a qu'un seul et il l'adore. Je dois le lui lire en boucle ! Il faut que je pense à lui en acheter d'autres...

 

Dans son bain quotidien, il aime ses jouets musicaux, et aussi les jouets en mousse en forme de voitures et d'animaux à coller sur les parois de la baignoire. Il les colle, les décolle, rit et s'applaudit !

 

Il monte et descend les escaliers maintenant. Il s'est entraîné sur les petites marches de la terrasse, et maintenant il s'éclatte à monter complêtement seul dans la cabane. Et ensuite il descend par le tobogan. Il a découvert la cabane avec l'arrivée des beaux jours et il ne s'en lasse pas. Jouer au jardin, c'est sa passion. Il ratisse, balaye, déplace les objets, fait des tas...il adore la terre, nous regarder hjardiner, cueuillir de l'herbe et des fleurs.

 

Polochon est câlin, il envoie des bisous, il déborde d'affection pour le reste du monde. Il embrasse ses doudous, et ensuite il nous les amène pour qu'on les embasse aussi. Avant d'aller se coucher, ou même juste changer sa couche, il fait « au revoir » avec la main et envoie des bisous volants à la ronde.

 

Il aime les balades, dans mes jolies écharpes. Il apprécie toujours autant le portage. Même si bien sûr, il marche aussi en donnant conscienscieusement la main maintenant . Il va même choisir une écharpe et me l'amène, en riant. Quand je lui dis « viens Polochon, on sort le chien », il vient parfois s'allonger dans l'écharpe que j'ai installée sur le canapé. Et parfois il se sauve aussi, quand il n'a pas envie !

 

Il a été pas mal malade ces dernières semaines, toujours son otite chronique. Ca lui a un peu coupé l'appétit, du coup il tête un peu plus. surtout qu'il a sorti 4 prémolaires quasi en même temps. S'il reste un petit gabarit (les chiens ne font que rarement des chats), il continue a avoir un tour de crâne presque en dehors de la courbe en haut, et il a bien poussé ces derniers temps. Il met toujours du 1 an, mais je vais penser à rapidement sortir le 18 mois pour ne pas me trouver prise de court.

 

Il mange vraiment quasiment comme nous maintenant, d'ailleurs si jamais je lui prépare un petit plat à part...il n'en veut pas et réclame ce qu'il voit dans nos assiettes ! Il n'aime pas la viande, pour le moment, j'arrive à lui en faire manger en la mixant dans la polenta, ou dans les galettes dont il est en général friand. Pareil pour le poisson. Par contre il adore les produits laitier, surtout le fromage ! Il mange seul ses yaourts et compotes, avec une cuillère, relativement proprement.

 

Il signe « encore » « oui » et « non » super bien maintenant. Pour le reste, il a ses petits mots et on le comprend très bien ! « Abou » pour à boire par exemple, "tictic" c'est le coupe-ongle...et quand il ne veut pas quelque chose, il signe non non non ! Si on ne comprend pas ce qu'il demande, ça le rend très trise, et c'est parti pour sa petite moue de désespoir et des cris....

 

Il est gardé dans une MAM près de chez nous, d'autant plus que j'ai repris le travail. Quand on arrive, je le pose et il marche bravement jusqu'au portail, traverse la grille et monte l'escalier tout seul, avant de se jetter dans les bras de sa nounou. Je suis tellement contente que ça se passe aussi bien. Il y a par contre une des trois assistantes maternelles qu'il n'aime pas du tout. Quand il la voit, il pleure et ne veut pas partir avec elle. Je pense qu'il a du se passer un truc qu'il n'a pas aimé avec elle, parce qu'il ne fait ça qu'avec les inconnus et encore...

 

Polochon est calme, posé, observateur, baroudeur mais pas téméraire. Il n'aime pas les bruits forts, il pleure et vient vite se réfugier dans mes bras quand i y a des cris autour de lui. Une fois, il a renversé le seau de la serpillière...je suis accourue pour le sortir de là en m'agitant, forcément...il n'a pas aimé du tout ça l'a paniqué !

 

Polochon est mon petit bonhomme rieur, farceur, si doux, si petit, je suis tellement contente qu'il soit dans ma vie !

Partager cet article

Repost0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 06:15
Les couches lavables, la nuit. Tests, avis et mode d'emploi.

Cromignon a porté des couches lavables, et aujourd'hui Polochon aussi est un bébé en lavables. Je commence à en connaître un rayon sur la question, et mes bébés ont testé pas mal de marques et de systèmes.

 

Je fais partie d'une association de promotion et d'information des couches lavables, et une des questions qui revient fréquemment lors des réunions c'est: " comment faire la nuit?"

 

En effet, les couches lavables classiques qu'on utilise le jour ont une capacité d'absorption d'environ 4h.

Alors, comment faire?

 

Pour la nuit, il y a plusieurs solutions.

 

D'abord, des couches lavables spécifiques TE1 ou TE2. Etudiées pour absorber beaucoup plus que celles de jour, elles sont très performantes. 

 Pour Cromignon, j'avais des Sweet Night, que j'utilise encore pour Polochon d'ailleurs. Très absorbantes, elles sont assez épaisses. Madame Moustik a eu la gentillesse de m'en envoyer tout plein pour sa naissance, j'ai de quoi tourner!

Mais il y a d'autres marques qui proposent des couches spéciales pour les nuits, mes fils ne les ont pas toutes essayées.

 

Plus efficaces encore à mon avis, le système couche+ culotte de protection.

Pour Polochon j'ai acheté des Lulu Nature spéciales nuit. Très efficaces, elles ne fuient quasiment jamais. Il y a deux manipulations au lieu d'une seule pour les mettre à bébé: on met d'abord la couche, puis la culotte de protection.Cc'est très simple et ça en vaut vraiment la peine. On peut mixer les couches et les culottes de protection, on n'est pas obligé d'avoir les deux de la même marque. J'ai d'ailleurs également des couches Bambinex, des culottes de protection Econobum. Les fermetures peuvent être pour les deux à scratch ou pression.

Ce système nous sauve aussi pour les déplacements un peu longs, ou les bonnes longues siestes dont Polochon a maintenant le secret.

 

 

Il y a également une autre possibilité: les langes. Attends, ne t'enfuis pas! Ce mot semble rétrograde et évoque des marmites bouillante que touillaient nos aïeux...mais aujourd'hui ils sont très modernes et faciles d'utilisation!

J'ai des langes Disana, avec un lien pour le rattacher, et je te garantis que c'est très simple. Je te mets un lien expliquant comment les mettre:

https://www.youtube.com/watch?v=PW0hweTn_nk

 

On mets un insert, ceux qui sont vendus avec sont très fins et absorbants, et une culotte de protection. La encore, peu importe si la marque n'est pas la même. 

Et ça crois moi, c'est ne must niveau efficacité: zéro fuites, jamais! 

De plus j'ai remarqué que si Polochon avait les fesses un peu irritées, je lui mets un lange et hop terminé les rougeurs. 

Pour finir, les langes coûtent très peu cher...d'ailleurs je reviens bientôt te parler de comment s'équiper en lavables à petit prix!

 

Parce que je suis convaincue par les couches lavables, pour la santé, l'écologie et l'économie.

 

 

Partager cet article

Repost0
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 07:09
15 mois.

Me revoilà pour te parler -encore!- de mon petit Polochon si mignon.

Parce qu'il a 15 mois, ce bébé, maintenant: ça mérite bien un billet!

 

Polochon est toujours un petit bonhomme absolument craquant, rieur, on a juste envie de le manger de bisous toute la journée.

 

C'est un bébé porté, à la maison beaucoup moins qu'avant mais à l'extérieur, c'est notre moyen de transport. Il ne sait pas ce qu'est une poussette. Et mon dieu que c'est pratique, rapide, et comme on peut aller partout et évoluer sans contraintes, avec les mains libres!

 

Il est très indépendant. Il vaque à ses nombreuses occupations, car il travaille dur: il trimballe plein de choses d'un endroit à un autre, c'est sa principale activité. Il mets les magnets du frigo dans un placard. Les boites de thé du placard, il les emmène toutes (et une par une, ce qui nécessite de nombreux voyages) au bout du couloir. Puis il prend le petit pot qui était à son frère et qui maintenant est à lui, et se balade partout avec. Parfois il met des jouets dedans, c'est pratique, ça sert de panier! Il s'en sert aussi comme marche pied...un jour il comprendra à quoi il sert, mais en attendant il s'éclate avec.

 

Il adore la musique. Il claque la langue et dodeline de la tête pour demander qu'on chante, ou qu'on mette une de ses musique. A la radio, il a un faible pour tout ce qui est très rythmé. Sinon sa chanson préférée reste "Somewhere over the rainbow". Le kiff absolu, il peut l'écouter en boucle pendant une heure en dansant.

 

Il a maintenant une passion pour les livres. Il lit seul, assis tranquillement sur sa chauffeuse, ses petits imagiers, les livres qu'on ramène de la médiathèque, ou le grand livre à rabats La maison de T'choupi. Et puis on les lui lit et il adore. Ca peut durer...très longtemps!

 

Il est charmeur et blagueur, il éclate de rire tout le temps, il aime jouer à cache-cache, dans le lit de son grand frère, dans sa chambre avec ses jouets à imbriquer ou les tut-tut bolides, dans son bain avec des gobelets, les poissons musicaux...Son grand plaisir est de faire de gros câlins au chien, qui le lui rend bien. Il est câlin, il a ses moments où il se love contre nous et peut y rester un moment en faisant "ahhhhhh"...

 

Il aime les massages aussi, et qu'on chante encore et encore quand on change sa couche.

Il nous préviens maintenant d'ailleurs quand il est temps: il montre sa couche en disant: "caca", enfin plutôt "tâta" si on ecoute bien, mais le sens est là...et ça le fait rigoler d'y arriver.

"Tata" est d'ailleurs son mot générique pour un peu tout ce qu'il n'arrive pas encore à dire.

 

Il aime jouer au jardin et il m'arrive de le perdre de vue car il est rapide pour faire le tour de la maison! Ce qui le fait bien rigoler aussi.

 

Il dit très bien "téter", il tête environ 4 fois par jouer n'a toujours pas pris un seul biberon.

Il boit eau et oranges pressées seul dans des verres normaux maintenant, les tasses à bec , c'est fini. Il adore manger, il dit "mam-mam" quand c'est l'heure de passer à table. Il mange seul, il commence à bien s'en sortir avec la cuillère d'ailleurs. Mais son plat préféré c'est la polenta. Bon sang ne saurait mentir! C'est pratique en DME la polenta...on peut y mettre légume et viande, et on a un plat complet que l'enfant peut manger seul sans aucun souci dès le début!

 

Il adore aller au parc, le toboggan, la balançoire, et jouer à faire des petits tas de terre ou de copeaux.

 

Quand il perd un chausson, il essaie de le remettre tout seul, avant de venir nous trouver en montrant son pied nu. Il tente de se moucher et prend même des lingettes sur le côté de la table à langer pendant que je le change, pour donner un coup de main.

 

Il sait montrer son nez quand on lui demande, sa bouche, et ses dents. Et ça le fait rire. Et nous aussi. Qu'est ce que je ris avec ce bébé!

 

Cromignon dit que notre vie est bien plus belle depuis que Polochon est avec nous. Je suis bien d'accord avec lui!

 

Partager cet article

Repost0

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog