Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 octobre 2020 7 11 /10 /octobre /2020 06:25
Mes petits bonheurs #375 et ma semaine en images.

Cette semaine, c'est surtout le weekend qui a compté: je suis partie à Bordeaux avec ma BFF et c'était troooop cool.

 

Il a fait un temps de merde, tempête oblige, mais on s'en est bien foutues finalement. On a visité, merci au petit train de nous avoir fait faire le tour des curiosités à couvert. On a pu, en passant entre les gouttes, se balader aussi à pieds.

 

On a été au hammam et ça, c'est bonheur. J'adore le hammam et je n'y vais vraiment pas assez souvent à mon goût. On a choisi le Grand hammam de Bordeaux et on a bien eu raison: il est très joli, agréable, accueillant. N'hésite pas si tu passes par là.

 

On a très bien et très sainement mangé, au Monkey Mood dont la déco et l'odeur d'épices en entrant est terrible. Et aussi au Banh Miam, qui, si la carte est plus simple, propose des plats vraiment healthy et savoureux.

 

Et puis surtout, on s'est revues, ça faisait un moment depuis l'automne dernier, et on a papoté à fond. Ca fait tellement de bien, no kids et no men, que j'ai eu l'impression de déconnecter à fond de mon quotidien et que l'escapade a duré bien plus longtmeps qu'un weekend.

 

J'ai découvert Bordeaux, enfin son centre-ville, que je ne connaissais pas du tout et j'ai bien aimé.

A refaire!

 

En rentrant, paf chute de tension: j'ai payé la fatigue du weekend, le manque de sommeil, les 6h 30 de train au lieu de 4h20 (merci la tempête). J'ai traîné mon corps quelques jours et à 21h, j'étais au lit.

 

J'ai fait un peu de sport quand même, surtout qu'il a fait beau. Sauf au travail où je me gèle et où je dois mettre le chauffage...

 

J'ai vu de beaux levers de soleil en partant bosser, mangé des tas de kakis car youpiiiiii c'est la saison ça y est!

 

J'ai mis ma petite robe bleue à paillette et j'ai vu qu'elle bille à en transformer la voiture en boîte de nuit. Je me dis souvent que cette robe n'est peut-être "plus de mon âge", mais je l'aime tellement!

 

On a pris une cabane pour le chat squatteur. J'espère qu'il l'aimera et s'y mettra à l'abri, cet hiver. Il a très envie de rentrer, et il insiste, mais c'est pas possible hélas. 

Mes petits bonheurs #375 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #375 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #375 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #375 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #375 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #375 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #375 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #375 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #375 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #375 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #375 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #375 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #375 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #375 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #375 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Féelyli.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2020 7 04 /10 /octobre /2020 07:57
Mes petits bonheurs #374 et ma semaine en images.

Semaine incomplète pour cause de départ en weekend sans ordi.

 

Alors cette semaine, il y a eu un brunch avec copains dimanche. Ca faisait longtemps et j'adore, à refaire plus souvent. Les enfants se sont bien amuisés, et on s'est régalés. J'avais fait pour l'occasion un cheesecake végétal au kiwi qui a eu soit un grand succès, soit a été détesté. Perso j'ai bien aimé.

 

Vu qu'il s'est mis, icic aussi, à cailler d'un coup, j'ai sorti mes nouveaux chaussons en laine Giesswein chat: ils me consolent un peu. Je n'aime tellement pas le froid! Par contre, je ne sais pas toi mais je n'ai pas encore eu le temps de faire l'échange vêtements été/hiver. D'habitude je le fais aux vacances de la Toussaint!

 

A propos de temps, purée, qu'est ce que c'est speed ici ces temps ci, Je n'arrête pas. Mercredi c'est mèrathon, les garçons ont tennis tous les deux chacun leur tour, avec le plaisir de fin de cours: faire un baby-foot. Puis échecs, sans oubler ménage  et courses.

Je mets le paquet sur les goûters sains et pleins de bonnes choses du coup: ici flocons d'avoine, lait de coco, fruits et amandes.

 

On a sorti un jeu original et amusant: Pirates Stratego. Je m'amuse avec autant que les enfants je crois.

 

Sinon mon thermomix est en panne, en même temps que l'apirateur dyson qui ont tous deux 5 ans pile. Obsolescence programmée même pour ces marques qui vantent leur solidité...et la vendent cher. Raté. Pour le thermomix, j'en ai pour 159e de réparations, pour le dyson je ne sais pas encore. Et le thermomix tournait tous les jours ici, c'est dur de revenir en arrière!

Mes petits bonheurs #374 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #374 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #374 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #374 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #374 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #374 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Féelyli.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article

Repost0
30 septembre 2020 3 30 /09 /septembre /2020 06:36
Le hérisson dans le casot.

Laisse moi t'éclairer, moldu non-catalan: le casot (prononcer casote) est dans notre belle contrée la cabane au fond du jardin.

Dans ce casot nous stockons de la nourriture, des vêtements, et les croquettes de la chienne. J'avais acheté, en promo, un très gros paquet de croquettes qui pouvait tenir pas mal de temps.

 

Vu qu'il y a potentiellement des bestioles (je pensais souris, mulots...) au casot, je le fermais bien précautionneusement. Et je remontais les bretelles de la Pouillette quand je voyais que c'était mal fermé, vu que c'est elle la plupart du temps qui nourrit la chienne.

 

A propos de chienne: un matin, je l'entend aboyer dans le casot. C'est une chienne d'alarme: elle aboie beaucoup, pour un rien. C'est sa race qui veut ça. Je vais jeter un oeil, je la vois aboyer contre...le mur.

Je me dis elle a dû entendre un bruit derrière le mur, ou alors elle voit des fantômes, bref je continue ma vie.

 

Un peu plus tard, je vais chercher un truc au casot et là, que vois-je? Allongé de tout son corps et manifestement endormi, un hérisson!

J'en avais déjà vu un dans le jardin, le même peut-être, mais là il semblait très à son aise, installé et comme chez lui. Indifférent aux aboiement. Je ne savais pas qu'un herisson pouvait être aussi gros! Son embompoint expliquait les trous réguliers dans le paquet de croquettes.

Le paquet était d'ailleurs bien troué.

 

Je suis repartie, me demandant que faire. Je me suis dit que j'allais lui mettre une gamelle avec des croquettes pour éviter qu'il troue le sac et qu'on aurait désormais un hérisson dans le casot.

 

Un peu plus tard, je suis retournée le voir, j'étais un peu inquiète sur son état car, même si je l'avais bien vu respirer, je me demandais s'il était bien normal qu'il dorme comme ça, à découvert, sans se réveiller au bruit des aboiements. Et là, plus de hérisson. Je me suis dit qu'il avait dû digérer et repartir dans son trou, quelque part pas loin.

 

J'ai pensé boucher le trou, avec du gros scotch, et lui installer sa gamelle.

Quand j'ai commencé à entourer le sac avec le scotch, je me suis piquée. "Mince, me suis-je dit, il doit y avoir un bout de bois pointu dans le paquet ou un truc comme ça. Je vais vite l'enlever sinon la chienne pourrait se blesser."

J'ai ouvert le paquet.

Dedans: le hérrisson.

Sisi.

 

J'ai fait un bond en l'air. Les hérissons, c'est mignon. Mais en vrai cet animal me fait une drôle d'impression et le voir me donne des frissons.

Imagine si j'avais plongé la main dans le sac pour remplir la gamelle de la chienne...ce n'est pas une petite piqure que j'aurais eue!

Je me suis retrouvée en pls à appeler l'homme, avec ma petite piqure au doigt et le hérisson dans le sac.

Après une légère crise de panique où j'ai pensé mourir dans d'attroces souffrances d'un virus inconnu, j'ai commencé à cogiter. Que faire? Je ne pouvais pas laisser ce hérisson dans le paquet de croquettes.

 

Après un brainstorming avec l'homme, j'ai décidé de prendre le sac, avec son contenu, dans un cabas, et d'aller dans la pinède derrière chez nous abandonner le tout: il tombait des corbes et personne ne me verrait. Puis le lendemain je retournerais récupérer le sac (pas question de polluer la pinède!) probablement vidé du hérisson et des croquettes.

 

Précautionneusement, j'ai mis le sac dans un grand cabas. Sous un parapluie et une pluie battante je suis allée dans un petit coin tranquille de la pinède où il y a des petits fossés, chemins, avec un terrain un peu accidenté où le hérisson pourra, j'espère, vivre sa belle vie de hérisson.

 

Mais je n'ai pas eu le coeur de laisser le sac en l'état. Le hérisson pourra t'il en sortir seul? Un coup de vent ne va t'il pas l'emporter une fois vide au milieu des vignes? Bref, autant de doutes insupportables.

Alors j'ai soufflé, j'ai pris mon courage avec toutes mes mains, j'ai chopé le sac par le dessous et j'ai vidé son contenu, délicatement. Le hérisson s'est mis en boule, il y avait assez de croquettes pour toutes les bestioles du coin.

Et je suis repartie.

 

J'espère qu'il a trouvé à bien s'installer, à moins qu'il sache revenir...?

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2020 7 27 /09 /septembre /2020 14:54
Mes petits bonheurs #373 et ma semaine en images

Cette semaine on est passés de l'été bien chaud à l'automne bien frais et  venteux en une nuit. 28 degrés jeudi, 18 vendredi, avec un vent de malade et de grosses averses.

Heureusement que j'avais vérifié la météo pour préparer les habits des enfants (et les miens!). Hélas ce n'a pas été le cas de tout le monde et nombre de mes petits collégiens étaient en short et t-shirt, glacés dans le vent. J'ai été récupérer des sweats oubliés et je les ai distribués, mais il restait pas mal d'élèves bras nus.

Ce genre de temps me donne littéralement froid dans le dos, ça me glace les cervicales et le haut du dos, quoi que je fasse pour me réchauffer.

 

Nous avons encore enregistré quelques cas de covid dans mon collège, mais peu et je m'attendais à ce qu'il y en ait plus dans un établissement de 1000 personnes, à 3 semaines de la rentrée. Pareil dans celui de l'homme.

 

Sinon cette semaine, il y a eu un nouveau piercing pour ma grande. Ce n'est pas ce que je préfère mais ce n'est pas mon nez, hein. Il faut bien que jeunesse se passe, comme disent les vieux (scoop! je suis vieille!). En plus, je la trouve courageuse car d'autres membres de sa famille désaprouvent et s'y opposent, comme s'ils pouvaient choisir à sa place et lui faire du chantage...

 

Je suis retournée voir quelques expo à Visa pour l'image.  Cette fois j'ai emmené Cromignon. Je lui ai fait découvrir les expos µPalnète plastique, Secheresse et déluge en Inde et Pandémie. Mais son expo préférée, c'était celle sur les loups qui est vraiment magnifique.

 

La talentueuse et adorable Cécile de Ptitsy Moloko est venue faire un shooting photo pour son si joli sling. Il faudra que je t'en parle en détails, de ce sling. Il vaut vraiment le détour. On a passé un bon moment en compagnie de L. et son joli bébé H. qui sont tous deux tellement agréables et photogéniques.

 

De bien jolis ciels à l'aube, quand je sors de chez moi, ça me console de sortir plus tôt que le réveil des enfants.

 

 

Mes petits bonheurs #373 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #373 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #373 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #373 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #373 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #373 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #373 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Féelyli.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article

Repost0
23 septembre 2020 3 23 /09 /septembre /2020 06:27
Notre rentrée 2020

Sans le coronavirus, cette rentrée aurait surtout été celle de la Pouillette qui quite le secondaire, bac en poche, pour les études supérieures. Mais c'est la rentrée covid surtout, un peu étrange et surtout très masquée.

 

Pour commencer la grande donc qui semble très heureuse de partir à l'université. Un peu cahotique, les débuts. Entre les locaux toujours difficiles à reperer, au début. Les emplois du temps pas évident à décrypter, avec plusieurs groupes, plusieurs options, plusieurs TD. Des codes informatiques à avoir pour se connecter mais qu'on n'a pas. Bref, les débuts. Dans quelques mois elle sera, et moi aussi, comme un poisson dans l'eau j'espère. Elle retrouve quelques amis sur place, plus ou moins dans les mêmes cours, et a des journées très disparates pour le moment. 2h de cours, une entre 11h30 et 13h, l'autre entre 17h et 18h pour un jour, le lendemain 9h30-17h sans interruption. Elle semble contente pour le moment, pourvu que tout se déroule au mieux. 3 clusters dans son université déjà, mais pas dans sa promo.

Elle continue l'équitation mais comme ce n'est plus en classe aménagée sport, dispositif qui n'existe pas à l'université, ce n'est plus qu'une heure par semaine.

 

Le moyen, Cromignon, est en CM1. Un peu déçu car dans sa classe il manque pas mal de copains même s'il en a quand même. Heureusement ils se retrouvent à la cantine et aux récrés. Dernière année avec son BFF qui a sauté une classe en CP et ils se verront bien moins l'an prochain alors il en profite. Il a 2 profs, une le lundi et l'autre les autres jours et il aime beaucoup celle des 3 jours surtout. Je ne la connais pas mais je sais qu'elle est dans l'école depuis longtemps et a une bonne réputation.

Il continue les échecs bien sûr, la natation et aussi le tennis où il est rejoint dans son groupe par son fameux BFF, ce qui est encore plus sympa. Le moins pour moi: c'est le mercredi matin tôt, et contrairement à l'an dernier, l'homme ne peut plus le déposer en partant au travail. Je devrais lever et habiller Polochon (et moi...) juste pour faire 4 minutes de voiture et le poser. enfin, ill faut ce qu'il faut.

Pour le moment ça se passe très bien niveau devoirs: il est autonome, sérieux et motivé. Il pense à s'avancer, tout seul, et fait de gros efforts pour améliorer sa lecture et son écriture, son point faible.

 

Polochon entre en grande section. Il a une maîtresse que j'aime bien, Cromignon avait la même avec la même atsem et c'est un binôme qui fonctionne bien et est agréable. Polochon est ravi, il part sans soucis dans sa classe. On est autorisés à entrer dans la cour de l'école pour accompagner les enfants, du coup les mesures sanitaires sont douces pour lui. Il aime bien sa classe où il retrouve sa grande copine C. Niveau apprentissages, il est bien loin d'être en retard et j'ai l'impression que 6 mois d'école à la maison l'ont vraiment boosté.

Cette année il fait des échecs à nouveau avec son frère, il commence aussi la natation et le tennis. Ses premiers cours se sont super bien passés, pourvu que ça dure. Pour la natation, il avait peur de l'eau et je sentais que ça risquait d'être compliqué. Alors depuis 1 an je l'emmène très souvent à la piscine et je l'ai vu prendre confiance petit à petit. Pour son premier cours, il a bravement suivi son groupe et a fait tous les exercices avec sourire et enthousiasme alors je me jette des fleurs là-dessus, je sais que ça aurait été bien moins facile sans tout ce boulot et ce temps passé dans l'eau avec moi. Lors de nos dernières sorties plage, il s'est même vraiment baigné dans la mer, ce qui était impensable l'année dernière et même en juillet.

 

Lhomme a juste ses heures de cours cette année, pas d'hueres sup, c'est plus reposant mais ça fait un gros manque à gagner. Enfin, ce sera une année plus ric-rac. Son emploi du temps n'est pas mal, sauf une grosse journée lundi. Au niveau mesure sanitaires, lui comme moi trouvons que c'est dur de faire cours masqués. On doit forcer la voix, on a chaud. Quand il y a un brouhaha, impossible de voir qui sont les élèves qui parlent. On entend mal les élèves, du coup on s'approche plus près, on perd du temps. Cependant j'espère que ça permettra d'éviter les contagions et de devoir fermer classes et écoles.

Je continue le yoga, j'ai de la chance: mon cours, où je pratique depuis 7 ans, a failli fermer mais a été relancé in extremis. Ouf. Sinon j'aurais dû carrément modifier tout mon planning et aller plus loin pour trouver un cours.

Bien sûr le reste de mon programme sportif reste d'acualité: course à pieds, natation, aquabike et sport en salle.

 

Voilà, pour le moment on est fatigués, mais ça gère.

 

Et pour toi, c'était comment la rentrée?

 

 

 

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2020 7 20 /09 /septembre /2020 10:21
Mes petits bonheurs #372 et ma semaine en images

Une semaine de chaleur ici. Peut-être que l'été est bientôt fini dans mon sud mais pour le moment, ça ne se voit pas.

En attendant on a encore bien profité de la plage et de la baignade.

On s'est bien baignés et là, alors que je faisais avec Polochon une partie de raquettes sur le bord de l'eau, j'ai vu passer une belle plaque d'hydrocarbures...au loin, des bateaux. Profitent-ils de la fin de saison pour dégazer en toute impunité? Va savoir. En tous cas j'étais dégoutée. Pauvre mer. Heureusement que l'homme et Cromignon qui se baignaient encore étaient plus loin et que c'est vite parti.

J'ai fait une délicieuse pizza végétale avec de la "fausse" mozzarella qui était vraiment réussie. Si tu passes par là, c'est à La Fée Gétale qu'il faut passer commande. Quand comme moi on ne mange plus de lait ou produits laitiers depuis presque 2 ans, ça fait plaisir de trouver ce genre de produits. Dans les grandes villes ce n'est pas un souci mais ici, il n'y a pas beaucoup d'offres.

Sportivement, j'ai couru bien sûr, mon cours de yoga a repris et quel bonheur. Polochon a voulu essayer le tennis, comme son frère, et il a adoré. Il faut dire que le cours pour son âge a une approche super ludique.

Il a aussi fait son premier cours de natation et il faut le dire: si ça s'est bien passé c'est grâce à moi. Je me rend à moi-même ce qui m'appartient, de temps en temps. Ça fait 1 an que je l'emmène très souvent à la piscine, pour lutter contre sa peur de l'eau. Et on a fait plein d'exercices, on a bien bossé. Alors s'il est parti sans moufter avec son groupe, les parents n'étant pas admis même pour le premier cours, et s'il avait le sourire jusqu'aux oreilles dans l'eau, c'est ma plus belle récompense. Soit dit en passant, cet enfant materné, porté physiologiquement, allaité plus de 3 ans, qui part sans soucis avec son groupe...ça peut rabattre le caquet de certains qui prédisent que ce genre d'éducation rend les enfants accrochés aux parents et peu autonomes. 

J'ai fait un atelier de portage très sympa à une maman déjà porteuse qui voulaient se perfectionner pour le portage au dos. En passant je me suis dit que, de loin, mon sac avec le poupon dedans pouvait sembler bizarre!

On a fini de regarder la série Occupied que je te recommande: dans un futur proche, la Norvège est occupée par la Russie pour des motifs économiques et écologiques. Et c'est vraiment intéressant de voir les différentes attitudes face à cette espèce de colonisation. On ne peut pas s'empêcher de faire le parallèle avec la France occupée par les nazi et on comprend qu'il n'y a ni tout blanc ni tout noir dans cette affaire et que c'est bien plus compliqué que la dualité résistant/collabo.

Je suis allée au festival Visa pour l'image, le festival perpignanais de photojournalisme. A ne pas manquer, toujours réussi. J'ai particulièrement aimé l'expo sur les loups et celle sur la pandémie.

Mon potiron planté l'an dernier à Halloween m'a encore régalé de ce spectacle fleuri. Les fleurs de potiron sont si jolies, et si éphémères: elles ne restent écloses que quelques heures. Les voir quand elles sont bien ouvertes est un beau cadeau.

Mes petits bonheurs #372 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #372 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #372 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #372 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #372 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #372 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #372 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #372 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #372 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #372 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #372 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #372 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #372 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #372 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #372 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Féelyli.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article

Repost0
14 septembre 2020 1 14 /09 /septembre /2020 09:20
Mes petits bonheurs #371 et ma semaine en images.

On est rentrés, on a commencé à bosser en fanfarre ici et ailleurs.

 

Des cas de covid partout, ce qui était prévisible, des mesures sanitaires plus ou moins décriées, plus ou moins appliquées.

Personnellement j'ai eu un bon coup de stress en voyant que des collègues sont touchés, que tous les surveillants de mon collège et de celui de l'homme sont en quatorzaine, que ça se propage autour de moi à grande vitesse et qu'on est, nous enseignants, super exposés quand même.

Et puis, je suis allée courir, je me suis dit que j'étais sans doute bien plus exposée en février et sans le savoir, sans masque ni mesures sanitaires. Alors on va faire au mieux, nous les profs, pour que l'école tienne. Et ça va aller. J'aimerais que les collègues fragiles soient protégés, que la communucation soit meilleure et que les familles soient informées des cas, de la situation dans les établissements scolaires, mais comme je ne peut pas changer grand-chose je vais faire ce que je peux à ma mesure.

Parfois je me demande même si le masque n'est pas un peu contre productif fianlement, au vu du nombre de fois ou je le remets parce qu'il glisse, ou je me gratte parce que ça démange! Impossible de ne pas passer la journée à se toucher le visage. Rassure-moi, toi aussi?

Passées les 2 premières heures de cours où j'ai cru crever, j'arrive à faire cours en oubliant un peu le masque. Mais comme il faut vraiment forcer la voix, je crains pour ma gorge. Sans oublier un désagrément majeur: en cas de brouhaha dans la classe, on ne voit pas qui parle!

 

Sinon cette semaine, on a été à la plage profiter de la chaleur et d'une mer d'huile.

J'ai tenu mon rythme sportif malgré la fatigue.

Me lever tôt et sortir tôt a un avantage: admirer les levers de soleil sur la Catalogne. Ca me met de bonne humeur instantanément.

On a dégusté les "faux-mages" végétaux de La Fée Gétale et on a été bluffés, un régal. J'ai particulièrement aimé ceux à la ciboulette, au basilic, la fêta et la mozzarella. Depuis plus d'un an et demi que je ne mange plus de produits laitiers, c'est la première fois que je me fais plaisir comme ça avec du "faux-mage".

J'ai emmené Cromignon faire un triathlon en famille, on s'est bien amusés. Au programme parcours aquatique, course d'orientation et tir au laser. 

Il a été à une après-midi portes ouvertes à son club de tennis et en a profité pour inviter ses copains. Des futures vocations peut-être.

Mes petits bonheurs #371 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #371 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #371 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #371 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #371 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #371 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #371 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #371 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #371 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #371 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Féelyli.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2020 3 09 /09 /septembre /2020 07:59
10 avantages du masque au collège (mais pas que!)

Ah le masque: obligatoire là, recommandé ici, décrié là, regretté ici, respecté là, refusé ici...on pourra en écrire des romans, en tirer des films, pour sûr.

Rien de polémique ici, je te rassure.

 

Je suis prof et dans mon collège où on a repris la semaine dernière, je peux voir pas mal d'avantages auxquels on n'a pas pensé initialement au port du masque obligatoire. Par les élèves. Mais pas que!

 

  • J'ai une bonne excuse pour confondre les élèves. Je confonds beaucoup mes élèves, surtout les petits 6èmes qui mesurent 1m10 donc je vois mal leur visage et parlent tous de la même voix stridente et suraiguë. Il s'appellent tous Kyllian, Khyllyanne, Kéliane, Kill-Yann et toutes Kélya, Khaylyah, Quailliya voire Kéllyannah (véridique, on en a minimum 2 par classe, mais pas avec la même orthographe)...et ils sont 900! Mais en général ça la fout mal de confondre quand même. Avec le masque, tout le monde confond tout le monde, plus de honte, eheh.
     
  • les haleines. Précisement à 11h20 en général. 30 élèves qui ont faim face à moi pendant 1h, crois-moi, c'est un sport à risque. Masqués, ils se la respirent eux-mêmes, eheh.
     
  • mon haleine: moi aussi j'ai faim parfois, ou alors mon estomac a du mal avec la sauce de la cantine...enfin tu vois: je ne suis pas toujours sûre de innocuité. Avec le masque, je n'ai plus peur de me faire la réputation de la prof-qui-pue-de-la-gueule. Eheh.
     
  • cette affaire est valable pour les collègues aussi, et tous les gens qu'on croise finalement.
     
  • il cache les boutons. Les miens d'abord car mon acné est comme mon esprit: juvénile. Et localisée sur mon menton à 80%. Ni vu ni connu, je ne serais pas cette année la prof-pleine-de-boutons-crados. Mais aussi ceux qui parfois envahissent les visages des élèves avec une virulence bubonnique. Le gamin n'est plus complexé, les autres n'ont plus peur de se prendre un jet de comédon. What else. Eheh.
     
  • Si je suis discrète, je peux baîller. C'est un code universel: un prof ne baîlle pas devant ses élèves...Avec le masque, quand ils baissent tous la tête pour écrire, je peux baîller sans craindre de me faire prendre. Eheh.
     
  • Les odeurs des classes. Crois-moi, une classe de 30 ados, passé 8h du matin, ça remugle. Plus ils sont agés, plus ça remugle fort. Alors entre 16h et 17h après 2h d'EPS en septembre dans le 66 par 28 degrés, ça devient aussi très risqué. Masquée, je suis protégée et je peux faire cours sans m'asphyxier!
     
  • Aller aux WC. Tu te souviens des WC de ton collège, de ton lycée? Charmants, non, en général? Ne crois pas que les enseignants sont mieux lotis. Il n'y a pas assez de WC pour tous les profs, ce n'est pas ventilé ni aeré car c'est toujours un remaniement spacial: avant c'était un débarras, c'est réaffecté en WC...il n'y a ni PQ ni essuie-main ni savon (on en a eu pendant 15 jours au déconfinement, ah, c'était le bon temps!). Bref, faire pipi à 16h est aussi risqué que traverser le Gange à la nage avec des plaies ouvertes. Masquée, j'y vais sans crainte. Ou presque. Eheh.
     
  • Les chewings-gums ne sont plus un problème.Si tu savais comme ça me gonfle de faire la guerre aux chewings-gums. Maintenant que les élèves peuvent en mâcher discrètement sans se faire choper, je peux leur ficher la paix et éviter de perdre temps et énergie avec cette traque inutile. Et en mâcher un aussi. Eheh.
     
  • Le niveau sonore. Si les masques me forcent à parler plus fort et risquent d'avancer ma période habituelle d'aphonie de février à novembre, ils étouffent aussi les bavardages de nos chères petites têtes à poux. Soit ça les décourage et ils se taisent, soit je n'entends rien. Parfait. Eheh.

    Je parie que toi aussi, tu trouves des avantages au port du masque!

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2020 1 07 /09 /septembre /2020 09:02
Mes petits bonheurs #370 et ma semaine en images

Cette semaine c'était la rentrée des classes, ça ne t'aura pas échappé.

Rentrée de tous ici vu que l'homme et moi sommes profs.

Tout s'est bien passé pour tout le monde: Cromignon en CM1, Polochon en GS, ma grande à la fac.

Certaines activités ont repris aussi mais pas toutes, juste le tennis et l'équitation pour le moment. On a encore un peu de répit avant que ça n'enchaîne.

Le nouveau rituel cette année c'est la méditation avant l'école. Cromignon est fan et ne la rate pour rien au monde.

 

Mais on ne s'est pas laissés abattre et on a été se baigner à la plage!

 

En cuisine les enfants ont préparé à 6 mains cette bonne pizza chocolats fruits rouges avec la recette du livre Vegan de Marie Laforêt. Hyper simple à faire, lek résultat est très esthétique et surtout bien bon.

 

Polochon a fait de grands progrès avec son vélo sans les roulettes, il gère. §On n'aura mis les roulettes qu'une dizaine de fois en fait. Grâce à la draisine, il a déjà l'équilibre, comme son frère avant lui.

 

Au jardin j'ai eu une très belle fleur de potiron, fille d'une graine plantée à l'automne dernier (vestige d'une citrouille d'Halloween). 

 

La rentrée masquée, c'est particulier et assez inconfortable certes. Cependant je suis assez fatiguée par les polémiques, entre ceux qui trouvent que les risques sont trop importants et que toutes les mesures sont insuffisantes et pas assez respectées, et ceux qui hurlent à la privation de liberté et aux abus.

A entendre certains collègues, on se croirait en 42 et il nous faudrait pour obéir aux lois dénoncer des enfants juifs. Perso, quoi que je pense du masque même dans la cour par les élèves, même en chant par les profs de musique, je ne suis pas épidémiologiste et je suis fonctionnaire: mon taf c'est d'appliquer les lois de l'école et de les faire respecter par mes élèves. Et je ne pense pas que c'est pour emmerder le monde qu'il faille le porter. Quant aux diverses théories du masque qui serait mauvais pour la santé, les soignants le portent bien depuis des années plusieurs heures par jour: ils sont les mieux à même de juger de son éventuelle dangerosité et leur réponse est non.

Quant à durcir plus le protocole...déjà respectons celui en vigueur ce qui n'est pas une mince affaire: je peux être témoin de nombreux manquements dans les procédures, et pas de la part des élèves. L'omerta éducation nationale n'a pas faibli avec le coronavirus.

Vu notre taux d'exposition, à nous 5 nous devons bien croiser 5000 personnes par jour, on prends nos précautions par rapport aux personnes à risque et surtout à nos gentils voisins âgés. On se voit moins, on garde nos distances et on reste masqués.

Bref, en mars il n'y avait pas de masques et tout le monde en voulait quitte à braquer des infirmières, maintenant il y en a et ça hurle que non on ne les mettra pas. Fatiguant.

 

Prenez soin de vous, les gens.

Mes petits bonheurs #370 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #370 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #370 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #370 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #370 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #370 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs #370 et ma semaine en images
Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Féelyli.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article

Repost0
30 août 2020 7 30 /08 /août /2020 12:00
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.

Dernier jour de vacances, demain j'y retourne.

Cette dernière semaine n'aura pas été de tout repos, on a profité au maximum.

 

Une journée à Aqualand, les diablotins se sont régalés. Quel bonheur de voir Polochon faire du toboggan après moult hésitations, la preuve encore que nos nombreuses sorties piscine l'ont bien aidé avec l'eau. J'avais pris des entrées à tarif "correct" sur une vente privée, on a pu y aller tous les 5 sans trop se ruiner.

 

Une journée dans les magnifiques gorges de Galamus, avec baignades dans la rivière et les petites retenues naturelles. Très agréable, très beau, un incontournable de l'été ici.

 

Une randonnée en amoureux, oui! Comme en juillet on a décidé de s'octroyer une journée à deux, les garçons sont allés au centre de loisirs pour l'occasion et la grande était chez une amie. Polochon a fait une belle sortie à la réserve africaine de Sigean (et c'est super parce que j'ai trop de mal avec les zoos pour les emmener, le parc des oiseaux de Bourg-en-Bresse c'est mon max). Cromignon a été faire du kayak de mer. Le centre de loisir de mon petit bled est décidément super.

 

Pendant ce temps nous partions gravir le Puig Pedrous près de Montalba-le-Chateau. Ce coin est vraiment superbe, et on a eu tout au long de la randonnée une magnifique vue sur le Canigou, au loin. A défaut de le gravir: on l'a fait deux fois avec l'homme mais jamais avec les enfants, je voudrais vraiment le faire mais pas encore tenté le coup. 

 

On en a un peu bavé il faut l'admettre, ce n'était vraiment pas une randonnée pour les enfants. On s'est régalés et on en a pris plein les yeux.

Evidemment il y a eu de la plage aussi, et c'est fou comme la mer est chaude et agréable: moi qui suis frileuse, je ne veux plus en sortir.

 

Pendant ce temps, j'ai fait pas mal de sport, les garçons ont beaucoup joué aux échecs, on a vu quelques amis, Polochon est particulièrement irascible et il "cherche" tout le temps son frère, la grande prépare son entrée à la fac.

 

Je retourne relire encore et encore mes nombreuses sources sur les relations dans les fratries: au mieux on trouve des pistes pour éviter les 250 bassons quotidiennes, au pire on comptrend que c'est "normal" et on "notabigdeale" en serrant les fesses: ça va passer. Sisi.

 

Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #369 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs et ma semaine en images pour Féelyli.

 

Et toi, ta semaine?

Partager cet article

Repost0

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog