Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 décembre 2015 4 03 /12 /décembre /2015 06:19
21 jours

Mon petit troisième, mon joli bébé Polochon a 3 semaines aujourd'hui.

C'est un bébé juste adorable, facile à vivre, calme et apaisant. Un petit rayon de soleil. Pour le moment, je ne suis fatiguée que par les suites de mon opération et la mise en place de l'allaitement aussi sans doute, pas par lui...bien sûr, il réclame à manger la nuit, mais il est si délicat que je n'ai aucun souci ou presque, niveau douleur aux seins. Du coup je peux quasiment me rendormir en allaitant.

 

Polochon est mesuré, il bouge avec douceur, il fait des caresse et semble vouloir nous embrasser, enfin, surtout moi vu qu'il passe 80% de son temps en ma compagnie. Quand je lui mets sa petite tête sur mon épaule, il tend ses lèvres comme pour me bisouiller.

Quand il tête, il me fait des petites caresses toutes douces.

 

Il est observateur, il détaille avidement tout ce qui l'entoure. Il adore ses jouets, et particulièrement sa petite poule musicale de chez Oxybul, offerte par Yeude.

 

Il fait des bruits de petite souris, et je l'appelle "mon petit chat", ou encore "petit bonhomme, petit petit petit" comme dans la comptine.

Il a les cheveux bruns, avec une implantation hasardeuse...ses yeux sont pour le moment gris foncé...jai hâte de voir comment ça va devenir...

Il ressemble beaucoup au Cromignon au même âge, et à l'homme, donc.

Il sera dit qu'aucun de mes enfants ne me ressemblerait.

 

Il pèse maintenant plus de 4 kg. La cantine est bonne. Je le vois devenir rond et jouflu, sa tête s'arrondir et grossir un peu chaque jour.

Il commence à avoir des petites rougeurs sur le visage. Mon sage-femme m'a conseillé de lui mettre un peu de lait maternel pour nourrir et hydrater.

 

Il a beaucoup le hoquet, je me souviens à chaque fois que déjà dans mon ventre il s'agitait de ces soubresauts parfois pendant très longtemps. Mais il est capable de dormir...avec le hoquet!

Quand il appelle, il est encore assez discret, ses petits cris n'ont rien de stressant.

 

Il dort surtout dans mes bras, on dort bien tous les deux comme ça. Il aime aussi le cocoonababy, et à le voir je le comprends! Ce truc devrait exister pour les adultes! Ça a l'air tellement confort! Il s'endort tout en douceur, dans son transat, dans le Domoo...parfois il réclame mes bras pour tomber raide endormi une seconde après, rassuré près de sa maman.

 

Il souffre de coliques, depuis son premier jour de vie. Ca m'a étonné, j'ai trouvé que c'était un peu tôt, mais les sages femme m'ont dit que ça arrivait...pour le soulager je lui donne du sirop Calmosine. Il adore, et le boit à la cuillère, comme un chef.

Ce qui le soulage aussi beaucoup, c'est le portage. Pour le moment je suis à la PESN de JPMBB, c'est le plus simple avec ma cicatrice. En quelques secondes il s'y endort, alors que ça faisait 15 minutes qu'il se tortillait et geignait de douleur.

 

Il aime se baigner dans sa baignoire shantala, même si je suis encore loin d'être hyper à l'aise avec. Par contre il n'aime pas être déshabillé, en fait je pense qu'il a vite froid et que ça lui déplait vraiment!

La Pouillette et le Cromignon veulent toujours le prendre, s'en occuper. Ils sont plein d'attentions.

Le chien est perplexe et a passé plusieurs jours à l'ignorer royalement, pour finalement venir de temps à autres le renifler...un soir il m'a émue. Je me douchais, Polochon dormait et s'est réveillé en m'appelant. Le temps que je finisse de me laver et que je m'habille, il a appelé plus de cinq minutes. Je suis arrivée dans sa chambre et là...le chien m'avait devancée, avait ouvert la porte et sauté sur le lit pour se coucher près du bébé. Comme quoi même s'il garde ses distances, il se sent déjà bien concerné.

 

Ce tout petit bonhomme, il est un peu comme la pièce du puzzle qui nous manquait et il a trouvé sa place de suite dans nos cœurs. Je pourrais te parler de lui pendant des heures.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 15:53
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.

Ahah. D’habitude je publie ma petite récap' le dimanche matin, tu as peut être pensé que j'étais dépassée, débordée...non non, juste en retard, un peu!

 

Par contre je ne vais pas m'étendre, j'ai sieste avec bébé.

En désordre total, il y a eu de la vie quotidienne cette semaine, on prend nos marques.

 

Je ne suis quasi pas sortie, trop fatiguée, trop de vent pour la première sortie de bébé. On l'a juste emmené chez l'osthéo, rapport à ses coliques.

Il a dormi tout du long.

 

Cromignon a fait sa première compétition de judo, je n'a pas pu y aller, trop fatiguée toujours et puis 2h dans ce genre d'endroit avec plein de gamins et de bruit, c'est moyen pour un bébé de 15 jours.

 

J'ai fait trop de quinoa. Du coup j'ai recyclé le surplus en un gâteau au chocolat et un cake au fromage. Une belle découverte.

 

La Pouillette et le Cromignon sont fans de leur petit frère. Il fat les calmer un peu sinon ils se battent pour le prendre tout le temps.

 

J'ai eu de la part de ma copine V. un joli doudou pour bébé Polochon, et de ma copinaute Mam Poulette une tasse anti fuites qu nous sera bien utile.

 

Il y a eu mon anniv', qui est un peu passé à la trappe cette année. Enfin j'ai eu un bon repas, des sushis et un gâteau. Et des cadeaux aussi!

 

Les grands sont de plus en plus fans de jeux de sociétés. Cette semaine, le Qui est-ce a été à l'honneur.

 

 

 

 

 

 

 

Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #144 et ma semaine en images.

Ma semaine en images et mes petits bonheurs, pour Virginie B., Madame Parle et Maman est au musée.

Et toi, ta semaine?

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2015 4 26 /11 /novembre /2015 06:18
Encore un!

Encore un an de plus, c'est marrant j'ai l'impression que c'était hier que j'écrivais un billet sur mon anniversaire.

J'avais envie d'écrire un billet rigolo, genre ahah, nique le temps qui passe, on s'en fout c'est qu'un chiffre, non je n'ai pas changé, blabla.

 

Mais je ne suis pas inspirée cette fois.

Si je suis toujours convaincue que je ne vais certainement pas mourir parce que je n'ai pas que ça à faire, le temps quant à lui se rappelle à moi.

Et outch, pan dans les dents, sisi il passe et sisi j'ai changé.

 

Mon corps se remet bien moins vite des épreuves et mon esprit aussi.

Alors je n'ai pas grand chose à raconter en fait aujourd'hui, sinon que je suis vraiment ravie que le temps passe parce qu'il efface les saletés et magnifie les trucs chouettes dans ma mémoire.

 

Je suis ravie, parce que je ne vais pas passer ma journée dans le strass ni les paillettes et que je n'aurais sans doute pas de mirifiques cadeaux avec des diam's. Je vais la passer avec mon homme et mes enfants, si j'en ai la force je m'habillerais.

 

Je vais avoir des dessins, des bisous, et un joli petit cadeau de mon chéri. Des messages de mes amis. Un gâteau sans fruits à coque mais plein de chocolat. Le soir on regardera un film "famille". C'est tout de suite moins glamour qu'ouvrir une bouteille de champ' à L.A.

 

Moi, ça me va bien comme ça.

 

 

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 07:35
Il y a eu.

Il y en a eu des choses depuis mon dernier billet ici.

 

Il y a eu cet accouchement catastrophique qui me tire des larmes rien qu'à l'évoquer. Et ce bébé qui a planté son regard venu d'ailleurs dans le mien. Ce regard disait: "Tout va bien maman maintenant. Je suis là, tout va bien".

 

Il y a eu ce premier peau à peau direct après sa naissance, sa première tétée et puis les autres. La découverte de l'allaitement sans douleur dès le début. Tout en douceur, comme s'il savait parfaitement comment faire pour ne pas me blesser. Il y a eu ces mots que j'ai dit sans savoir pourquoi: "je te fais confiance".

 

Il y a eu mon corps comme un martyr qui ne répond plus, qui n'en peut plus, qui ne veut plus qu'on lui fasse des trous, mes veines qui ne se laissent plus percer, mes bras et mes cuisses couverts de bleus. Mon ventre transpercé d'agrafes, oui, d'agrafes putain!

Mon pauvre corps qui a mal, mais qui a pourtant fait ce bébé magique.

 

Il y a eu ce bébé qui est une évidence comme jamais rien avant lui ne l'avait été. Jamais les mots "je ne sais pas comment j'ai pu vivre sans lui" n'ont eu autant de sens.

Je le comprends si bien. Il me comprends aussi. Enfin je crois.

 

Il y a eu l'homme qui est devenu ce père de famille nombreuse merveilleux et bienveillant, malgré la fatigue, malgré la course et le fait d'être sur tous les fronts à la fois. Il me rend si fière.

 

Il y a eu le Cromignon devenu grand frère comme un chef, qui est tombé raide dingue d'amour devant ce bébé au point d'etre jaloux non de lui mais de moi: il veut que ce bébé soit le sien! Il lui rapporte chaque jour des petits trésors de l'école, petits cailloux, feuilles...Dans sa classe, la maîtresse a préparé une belle affiche avec tous les élèves pour faire un cadeau d'accueil au petit frère et Cromignon ne se sent plus de fierté.

 

Il y a eu la Pouillette totalement gaga qui n'arrête pas de canarder le bébé de son appareil photo. Qui veut le balader et le montrer à ses copines.

 

Il y a eu la chienne qui m'a acceuillie comme une reine en me faisant la fête de ma vie. Et qui reste perplexe devant ce nouveau petit maître.

 

Il y a eu ces moments difficiles où je me suis, je nous ai, sentis isolés. Et ces moments bien plus chouettes qui m'ont montré que non, on ne l'était pas parce qu'on a de chouettes copains.

 

Il y a eu ce soir d'horreur parisienne où j'ai suivi ce qui se passait, incrédule, sur Facebook depuis mon téléphone. Qui m'a fait relativiser mes petits malheurs bien risisbles face à ce déferlement de violence. J'ai passé la moitié de la nuit à envoyer des SMS et à attendre les réponses des proches qui, Dieu merci, sont tous sains et saufs. Quelle chance.

 

Il y a eu ce jour où je suis rentrée chez moi avec ce joli bébé. En fauteuil roulant jusqu'à la voiture, savourant le soleil, le vent, la lumière...après avoir passé une semaine sans autre horizon que cette chambre rose. En espérant pouvoir bientôt marcher comme avant.

Il y a la vie maintenant à cinq, et je n'ai plus peur.

 

 

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 07:28
Mes petits bonheurs #143 et ma semaine en images.

Je t'écris depuis mon canapé, avec une belle grosse nausée, pendant que les diablotins jouent avec des copains. Ils ont fait une cabane sous la table et jouent tranquillement. Je n'ai pas pu manger, plus rien ne passe. Les enfants ont mangé des frites au four et des œufs (avec des tomates cerises, l'honneur est sauf!) et l'homme finit de monter le berceau de bébé.

Tout est bien. Le calme avant la tempête?

Je viens de finir ma dernière semaine entière en etant deux en un. Il est probable que dimanche prochain ma petite chronique ne sera pas écrite.

Je serais à la maternité avec un diablotin tout neuf.

Cette semaine, j'ai cassé mon téléphone, tu verras donc peu de photos. J'ai surtout fait quelques emplettes, vu pléthore de médecins et sages femme et eu d'agréables visites de copains et copines.

J'ai eu de chouettes cadeaux dans ma BAL et ça fait plaisir qu'on pense à nous avec autant de générosité. Merci!

Mes petits bonheurs #143 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #143 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #143 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #143 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #143 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #143 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #143 et ma semaine en images.

On a enfin trouvé un prénom pour cet enfant, il était temps! Top secret pour le moment, même la Pouillette ne le sait pas.

Je suis étonnée d'avoir pu garder mes bagues aux doigts jusqu'au bout, je ne me souviens plus très bien à quel moment mais pour mes deux précédentes grossesses j'avais du les enlever. Sans gonfler ou quoi mais ça devenant tout de même inconfortable. Cette fois, pas de soucis.

Ma semaine en images et mes petits bonheurs, pour Virginie B., Madame Parle et Maman est au musée. Et toi, ta semaine?

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 06:15
Avac, Ava2c, césarienne? Le choix impossible.

Lors de mon précédent billet sur le sujet, je te racontais comme il est difficile de pouvoir tenter d'accoucher par voie basse après deux césariennes en France. Pourtant, c'est pratiqué dans d'autre pays, avec des taux de réussite très encourageants et pas plus d'accidents qu'ailleurs. Depuis j'ai appris encore pas mal de choses, comme par exemple que l'Ava2c (accouchement par voie basse après deux césariennes) n'est pas du tout plus risqué qu'une césarienne, opération qui peur entraîner des complications, comme toute opération d'ailleurs.

 

Bref.

Après moult recherches j'ai donc trouvé un gynéco qui accepte de tenter un Ava2c, et jusque là j'étais plus que motivée.

Mais.

C'est à 80 km de chez moi, 45 minutes de route. En soi ça ne m'effraie pas, beaucoup de femmes ont ce genre de timing avant d'arriver à la maternité. Dans mon département, plein de mes copines vivent en montagne et peuvent même mettre plus de temps. Quand j'étais parisienne, si les embout' s'en mêlaient, je pouvais mettre le même temps pour y arriver, aussi. Rares sont les femmes qui accouchent en moins d'une heure.

 

Ce qui m'ennuie le plus ce sont les aller-retour que ça va imposer à l'homme ensuite. Si l'Avac est complété, ce ne sera que trois jours, mais sinon....ce sera 5 ou 6 jours. C'est court et c'est long, pour lui qui devra gérer les diablotins tout en assurant auprès de moi.

 

Soyons méthodique, qu'en dis tu? Les pour et les contre...

 

Pour: possibilité de voie basse=meilleure récupération, pas d'opération, pas de cicatrice douloureuse pendant des mois, moins de fatigue, je serais bien plus vite et bien plus opérationnelle qu'avec une césarienne. Je ne passerais que 3 jours à la maternité. L'homme ne sera pas obligé de rester auprès de moi H24 au début, je pourrais me lever pour m'occuper de bébé. PAs de perfusions partout, pas de sonde urinaire (ma bête noire, je hais ce truc!). Si l'Avac n'est pas complété et que je finis quand même en césarienne, je n'aurais pas de regrets, pendant des mois voire plus, de ne pas avoir eu le cran d'essayer. Et t'inquiète que cette saleté de cicatrice me le rappellera, à avoir été ouverte 3 fois, je ne doute pas qu'elle saura se manifester encore plus que les deux premières fois.

 

 

Contre: peu de chances de compléter mon Avac, en France. Si le Canada a entre 65 et 70% de réussite, dans notre pays les Ava2c sont marginaux. Les médecins qui acceptent de les pratiquer finissent en césarienne d'urgence à la moindre anomalie, ralentissement dans le travail, saignement suspect...ce qui laisse peu de chances. Il faut vraiment que l'accouchement se déroule vite et bien.
On dira que si je le tente, c'est possible, mais peu probable.

Finir en césarienne à 80 km de chez moi ce serait très con, quand même.Surtout que dans cette clinique, les papas ne sont pas présents au bloc. Et ça, c'est vraiment une grosse source de stress pour moi.

De plus l'hôpital qui est à 5 minutes de chez moi pratique un protocole de césarienne qui progresse de jour en jour dans le respect de l'humain. J'aurais une chance que l'homme puisse être présent, mais oui, les choses avancent tu vois. Comme quoi, il faut l'ouvrir, argumenter...Je devrais récupérer plus vite qu'avec une césarienne "classique" et même...ne subir cette satanée sonde urinaire que 8h. Avoir aussi des antidouleurs dignes de ce nom, et pas du Dafalgan.

Pour l'homme, la proximité sera un atout non négligeable pour tout gérer. Et pour moi, la possibilité d'avoir les visites des copines, ce qui n'est pas du luxe pour le moral. Sans parler des deux premiers diablotins qui pourraient voir plus vite et plus souvent leur petit frère.

 

Il reste une semaine pour la deadline. Si bébé se manifeste avant, j'espère faire le bon choix. Mais je ne sais pas toi, on dirait que le "bon" choix ne dépend pas vraiment de moi.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 06:15
Et maintenant?

Que vais-je faire? Ne me remercie pas, la musique coincée dans ta tête maintenant, c'est cadeau.

 

Le troisième diablotin va arriver. Sous peu, trèèès peu de temps.

Le temps justement, parlons en.

 

L'amour se multiplie semble t'il. D'ailleurs j'ai des amis, que j'aime, et quand je m'en fais de nouveaux, je les aime aussi pas vrai? Ca marche pareil pour les enfants.

 

Mais le temps lui, reste pareil.

 

Le blog, c'est un loisir auquel je tiens beaucoup. Pourquoi je blogue? Bah, pour plein de raisons, peut être un peu les même que pour le sport. Je ne vais pas dire que c'est essentiel, ou vital, faut pas abuser, mais ça compte pas mal dans mon équilibre aujourd'hui.

 

Ca prend du temps et de l'énergie, ce machin. Et le temps et l'energie, il est bien possible que l'arrivée de bébé numéro 3 ne m'en laisse pas. Au moins un moment.

Que va t'il se passer pour l'avenir de mon petit monde virtuel? Ma foi, je n'en n'ai pas la moindre idée.

 

Il est possible que rien ne change, que je continue à te raconter ma life ici, au même rythme.

Peut être que je vais ralentir un peu, quelques semaines le temps de récupérer, et puis tout redeviendra comme avant avec un diablotin de plus.

 

Peut être aussi que je vais ralentir pour bien plus longtemps, tout en restant présente. Je tiens beaucoup à mon petit billet du dimanche par exemple, il me permet de garder une trace même imparfaite, des jours qui s'enchaînent. Ma petite recherche du temps perdu à moi.

 

Il se peut que même ça, je n'arrive plus à m'y tenir. Que je délaisse complètement le blog et les réseaux sociaux, que je n'aie plus envie. Et que je ne revienne que bien plus tard, ou pas du tout. C'est peut être un genre d'addiction dont on se défait, et qui nous semble plus tard bien étrange. Comme la cigarette, quand on a arrêté pour de bon. Comme la viande quand on devient végétarien.

 

On verra bien...

 

Et toi, tu crois que je vais rester blogueuse?

 

 

Partager cet article

Repost0
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 08:38
Mes petits bonheurs #142 et ma semaine en images.

Mon avant dernière semaine en tant que kinder vient de s'écouler. Encore une petite dizaine de jours maximum et nous seront cinq.

Pétard.

La bonne nouvelle, c'est que j'ai trouvé que faire de mes enfants quand j'irais à la maternité. Quel soulagement. Ca m'avait coûté quelques nuits de sommeil, de me dire que j'allais finir seule à mon accouchement parce que je ne savais pas où caser Cromignon surtout, la Pouillette pouvant grossièrement se gérer seule quelques heures, voire plus.

Les travaux ne sont certes pas terminé, mais si bébé arrive de suite, on est à peu près opérationnels. A par la valise. Et le prénom. Bref. En fait non, on n'est pas opérationnels. Mais je vois les choses du bon côté: le chantier dans la maison s'est quand même réduit et on a même acheté un berceau.

Heureusement que nous sommes bien entourés parce que c'est grâce aux proches que le futur diablotin s'équipe. Lui et moi, on a été gâtés cette semaine, dans notre BAL, pas mal de surprises et de cadeaux de la liste de naissance, ou pas.

L'adorable Arwen m'a envoyé deux ponchos bien sympa pour entrer dans la saison froide sans me geler, vu que ce n'est pas demain la veille que je rentrerais dans mes pulls.

Pinpin des bois m'a très très gentiment envoyé trois super mignonnes couches lavables pour tout petit bébé, c'est chouette, celles que j'ai seront peut être un peu grandes pour les tout débuts (quoique bébé semble être un sacré morceau!).

Ma chère copine R. m'a envoyé du Mans un super diffuseur d'huiles essentielles spécial bébé. Je n'ai pas pu attendre et je l'ai essayé! Super mignon, il diffuse en douceur les huiles sans agresser les tout petits.

Et la famille a envoyé de jolis habits et un petit doudou, ça tombe très bien aussi parce que bon, c'est pas non plus comme si je devais faire les courses...ah si, faut que je fasse les courses...

Merci beaucoup, je me sens tellement bien entourée, ça fait vraiment très plaisir.

D'ailleurs j'ai eu droit à une chouette baby shower, la première de ma vie en tant que future maman, et c'était très sympa! Merci à la copine qui a organisé ça, quel boulot...et là aussi j'ai été gâtée mais je t'en parlerais plus en détails bientôt, je dois récupérer des photos parce que comme une cruche j'y suis allée sans appareil!

Mes petits bonheurs #142 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #142 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #142 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #142 et ma semaine en images.

Cromignon a continué son stage de cirque et c'était vraiment très chouette. Par contre on l'a récupéré vendredi soir tout fiévreux, verdict angine. Samedi c'était mon tour et Halloween a bien failli passer à la trappe. Mais grâce à l'énergie de l'homme qui a pas mal géré, on a quand même décoré la maison, fait une lanterne citrouille et un gâteau citrouille. J'ai hésité à laisser partir Cromignon pour la tournée des bonbons mais il m'a fait trop de peine. Il préparait ça depuis des semaines, il adore, je crois que c'est sa fête favorite. Alors comme la fièvre était tombée, il y est allé. Moi, plus que crevée par ce vilain virus, je suis restée tranquille...l'an prochain j'espère qu'on aura plus de chance.

Mes petits bonheurs #142 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #142 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #142 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #142 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #142 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #142 et ma semaine en images.

Dédicace à Sysyinthecity qui reconnaitra le costume de monstre!

Ma semaine en images et mes petits bonheurs, pour Virginie B., Madame Parle et Maman est au musée. Et toi, ta semaine?

Partager cet article

Repost0
28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 06:01
Pensées en vrac de fin de grossesse.

Dans quelques jours maintenant, le troisième diablotin sera parmi nous.

 

Je trouve que mon cerveau s'emballe beaucoup à ce sujet, hormones, flippe intégrale d'avoir...OMG....3 enfants...un peu de tout ça.

 

Je me disais qu'il y a bon nombre d'injustices dans ce bas monde, et la grossesse n'en n'est pas exempte, loin de là. La prise de poids par exemple. Admettons, ce qui n'est pas du tout le cas, qu'on prenne toutes les 12kg "règlementaires". Eh bien 12 kg en plus, si tu mesures 1m80 ou 1m57 (comme moi, naine que je suis!), ça n'a pas le même rendu crois moi. Et j'ai autant de difficultés à me mouvoir qu'une grande qui en aurait pris 25, alors que je ne suis même pas (pas encore?) aux fameux 12kg.

 

Je me dis que je n'ai pas de chance sur mon environnement de fin de grossesse: pour Cromignon, nous étions SDF, en plein déménagement, on était hébergés chez d'adorables amis, et à 11 jours le Cromignon a vécu son premier déménagement. A 900km. Dans un appart en foutoir plein de cartons partout.

 

Cette fois c'est moins le bordel, mais je suis loin d'être en train de coller de jolis stickers sur les murs de la chambre de bébé. On fait des travaux, du rangement, à n'en plus finir, et ça n'en finit pas d'ailleurs. Si la chambre de Cromignon est terminée, ou presque, le reste est un chantier. Je n'ai pas d'armoire, la moitié de mes fringues est dans ma nouvelle chambre, l'autre moitié dans la future chambre de bébé. Qui sert de débarras général. Bref il y en a de partout, et je ne suis bonne à rien pour avancer tout ça.

 

Est ce qu'il va me manquer des trucs importants? Est- ce que je vais finir cette foutue valise?

Est ce que ma liste de naissance n'a pas trop de trucs superflus?

 

Je me demande si la Pouillette se sentira concernée. Est ce qu'elle va participer. Est ce qu'elle va demander plus d'attentions?

Je me demande comment va réagir Cromignon. Est ce qu'il va être fidèle à lui-même, tour à tour l'enfant parfait et un monstre sorti tout droit de tes pires cauchemars? Est ce qu'il va régresser, ou au contraire se sentir grandir d'un coup, propulsé grand frère?

Et le chien?

 

Est ce que c'est le JAF qui lui donnera son prénom à ce bébé? J'exagère à peine, on n'a rien...

 

Est ce que je l'aimerais au premier regard ce bébé, comme sa sœur, ou est ce que ça me prendra quelques temps pour qu'on s'apprivoise, comme son frère?

 

Est ce que je vais y arriver sans trop de casse? Est ce qu'on va être heureux?

 

Partager cet article

Repost0
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 08:07
Mes petits bonheurs #141 et ma semaine en images.

Cette semaine, on a avancé, quand même. Enfin tu sais ce que c'est, les travaux: un pas en avant, un en arrière, c'est l'impression qu'on a. Mais la chambre de Cromignon, si elle n’est pas finie, est opérationnelle et il y a passé avec grand plaisir ses premières nuits. Je suis jalouse de son nouveau chauffage, à inertie sèche, qui diffuse une chaleur très agréable. Le reste de la maison restera encore un certain temps avec nos vieux convecteurs pourris.

L'homme et moi avons aussi intégré notre nouvelle chambre, mais là je ne te raconte même pas le b*rdel dedans, il y a de tout partout. Le salon sert de dépôt d'outils et dans mon état j'arrive à peine à y circuler. Je range un truc, un autre arrive...bref, les travaux quoi.

Pendant que l'homme bossait dur, le Cromignon allait à son stage de cirque. On a eu du mal à savoir ce qu'il y faisait exactement, il a fallu attendre vendredi et le petit spectacle pour voir qu'il avait confectionné pas mal de jolies choses, fait une initiation au jonglage, de l'équilibrisme, entre autres.

Mes petits bonheurs #141 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #141 et ma semaine en images.

Je suis contente de sa chambre, ça fait quand même un mois que l'homme est dessus, alors je t'en montre quelques détails:

Mes petits bonheurs #141 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #141 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #141 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #141 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #141 et ma semaine en images.

Il a eu la surprise de l'intégrer un soir en revenant de son stage, et les étoiles dans ses yeux, c'était quelque chose.

Reste de la déco, les rideaux, du rangement...c'est infini, pas vrai?

A part ça, j'ai de plus en plus de mal à me déplacer, à digérer, à faire quoi que ce soit en fait, pétard, la fin de grossesse, c'est quelque chose.

J'ai fait plein de petites crèmes au café dont je raffole, super rapides et vraiment bonnes.

J'ai emmené Cromignon au théâtre, voir une mise en scène de Peter Pan. C'était sympa mais on était un peu loin, c'était dur de bien entendre et de bien suivre pour lui.

Et j'ai reçu un énoooooorme lot de Capri-Sun offert par Madame Parle, ça tombe très bien, merci encore!

Mes petits bonheurs #141 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #141 et ma semaine en images.
Mes petits bonheurs #141 et ma semaine en images.

Ma semaine en images et mes petits bonheurs, pour Virginie B., Madame Parle et Maman est au musée. Et toi, ta semaine?

Partager cet article

Repost0

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog