Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2019 3 13 /02 /février /2019 06:20
Le salon Primevère de Lyon, du 22 au 24 février 2019.

Du 22 au 24 février 2019 se tiendra à Lyon le 33ème salon Primevère: le salon-rencontres de l'alter écologie.

 

Késako?

 

Le salon Primevère est organisé par une association de bénévoles. Il a pour but de réunir des actuers de l'écologie, de présneter leurs actions, leur production, leurs éthiques. Ainsi que proposer des alternatives écologiques à nos pratiques et modes de vie.

 

Ce qui est génial dans ce salon, c'est que tu pourras vraiment y trouver de tout: de l'exposant de vêtements pour enfants aux outils de jardin, de la projection de films sur les agriculteurs aux ateliers pour apprendre à dépolluer l'air intérieur dans sa maison, de la conférence sur le système oligarchique français au débat sur les abeilles...c'est très varié.

 

Ici tout le monde trouvera un but à la balade, que ce soit faire quelques emplettes éthiques, découvrir des univers et des savoir-faire, inscrire ses enfants à des ateliers de jardinage ou approfondir ses réflexions...et plein d'autres choses encore.

 

Primevère, c'est un salon pour tous ceux qui s'intéressent de près ou de loin à l'écologie, quel que soient leurs attentes et le but de la balade, tout le monde y fera de belles découvertes.

 

L'ambiance y est très conviviale et sympathique. Les exposants et intervenants divers échangent et proposent leurs produits et animations simplement et dans la bonne humeur. On s'y sent comme à la maison.

 

Il y a des espaces pour se reposer, et pour manger, ainsi que des fontaines à eau un peu partout dans le salon.

Le salon est complètement kidfriendly, il y a un espace parents/enfants et un parcours special famille avec les stands, animations et ateliers adaptés. Tu peux regarder ici le programme enfants et le programme familles (rha le massage des mains en duo parent/enfant! Trop bien!)

 

Impossible de te donner la liste des exposants, encore moins le programme complet, tant c'est riche.

Je note avec plaisir la présence des stands Ptitsy Moloko et Transmettre ensemble le portage (TELP), qui organisent une déambulation de bébés portés et des ateliers de découverte du portage physiologique ; mais aussi de Lire et faire lire, La Mandorle, Galactée, et tant d'autres...

 

Plein de stands gourmands aussi, avec des dégustations de bons produits sains et bios.

Bref, si tu es dans la région lyonaise entre le 22 et le 24 février, c'est une balade incontournable qui ne peut qu'être réussie.

 

Infos pratiques:

Horaires:

Vendredi 22 février 11h-21h
Samedi 23 février 10h-20h
Dimanche 24 février 10h-19h
 

Prix:

1 jour : 9 e
petit tarif : 6 e
soutien : 12 e
3 jours : 15 e
gratuit pour les moins de 12 ans.

Parking payant: 3 e la journée.

 

Et toutes les infos ici!

 

Et toi, tu connais le salon Primevère?

 

 

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2017 2 14 /11 /novembre /2017 06:31
Un week-end à Paris au salon Bébé-Portation.

Je t'en parlais ici, je suis allée le weekend du 14 octobre au premier salon du portage français, le salon Bébé-portation de Paris.

Tu sais, je vis à presque 900 km de Paris. Je n'avais jamais passé une seule nuit loin de Polochon (à mon grand regret! ^^) et je ne suis sortie sans les enfants que 2 fois en 2 ans.

 

Alors 4 jours à Paris, au salon du portage ma grande passion, et seule de surcroit, mais quel rêve!

 

Mais le meilleur reste à venir: Cécile, la talentueuse créatrice de Ptitsy Moloko, m'a fait confiance pour m'inclure dans son aventure. Je l'ai rejointe, elle et son mari, et une fois sa voiture chargée, nous sommes partis pour un périple d'une bonne dizaine d'heures à traverser la France.

 

A peine arrivés nous sommes allés installer le stand et déjà, c'était la fête. Les locaux, le Palais de la Femme rue de Charonne, sont magnifiques et particulièrement adaptés pour l'occasion. Plein d'autres exposants et bénévoles étanet déjà là pour tout installer...que d'émotions de passer du virtuel au réel! Des filles adorables avec qui je papote depuis des années, de qui je me sens super proches, des créatrices d'écharpes de d'accessoires qui me font rêver...quel bonheur de les voir en vrai!

 

J'ai également découvert des marques que je ne connaissais que de nom, des accessoires malins et utiles autour de la parentalisté en général comme la toute jeune marque Bohmy dont je te parlais ici.

 

Crevée, je suis ensuite partie tenter de dormir malgré l’excitation. J'ai eu la chance d'être logée, seule, dans un bel et grand appartement à Montmartre avec une vue incroyable sur le Sacré Cœur. Dormir seule? Je n'en rêvais même pas! Eh oui la solitude avec 3 diablotins, un mari, un chat et un chien c'est un sacré luxe. Au final j'étais tellement fatiguée que je me suis couchée tôt mais j'ai mal dormi. Mon sommeil est tellement habitué à ne pas être long ou continu que même quand c'est possible, je ne dors pas d'une traite.

 

Samedi matin à 8h30 j'étais sur place, tout le monde s'affairait pour que tout soit prêt à l'ouverture de 10h. Une vraie ruche. Et de nouveau de super rencontres, il se dégageait une telle énergie de tous ces passionnés, créateurs et bénévoles, qu'on pouvait la sentir vibrer.

 

Nous avons fignolé le stand, étiqueté et préparé les portes-bébé. Très vite il a été 10h et le salon a ouvert ses portes.

 

Ce fut la ruée sur les pièces rares, les magnifiques conversions d'écharpes prisées. Pendant une heure environ les fanas ont dévalisé ces raretés. J'avais un peu peur que ce soit la foire d'empoigne, j'avoue. En effet sur les réseaux sociaux, ce n'est pas toujours tendre. Mais pas du tout, les filles ont été très sympa, disciplinées, courtoises et souriantes. Foldingues aussi!

 

Et puis tout s'est enchaîné sans pause. Tout le weekend a été complêtement fou. Tellement intense que le samedi on n'a ni bu ni mangé ni été aux WC avant 17h. Du monde en continu.

 

Des connaisseurs. Des passionnés. Du grand public. Des futurs parents. Des parents porteurs mais néophytes. Sans discontinuer.

 

J'ai fait des dizaines et des dizaines de démos, avec des poupons de portage, expliqué, fait essayer...on n'a vraiment pas arrêté. Seul point négatif: ne pas avoir pu faire le tour des stands moi-même, mais finalement ce n'est pas grave car j'ai tant donné et tant reçu que je ne peux rien regretter. surtout que je ne suis pas rentrée bredouille non plus, hein...

 

Ce qui a été génial aussi, c'est de rencontrer IRL toutes ces copinautes virtuelles avec lesquelles on partage tant et plus encore. A chaque fois que je tournais la tête, je voyais un visage connu, familier. Et je découvrais en vrai à quel point tout le monde est agréable et souriant, a quel point on était toutes tellement heureuses d'être là et de se voir enfin. Evidemment, je n'ai pas pu approfondir ou papoter, on était tellement pris sur le stand, et il y avait tellement de monde. Mais déjà se voir, se saluer, se tomber dans les bras parfois, c'était énorme. J'ai aussi vu des "stars" du milieu, c'était génial, j'étais un peu comme une groupie!

 

J'ai adoré expliquer, parler de cette passion que nous sommes tant à partager, montrer et convaincre que je me demande aujour'hui si je ne pourrais pas refaire ma vie en étant commerciale pour portes-bébé!

 

Diamnche soir à la fermeture, nous n'en revenions pas de ce succès, de ces deux jours intenses et de folies, exaltants et épuisants. Je n'ai pas les chiffres officiels mais je sais que les entrées ont été supérieures et de loin au prévisionnel. Comme je suis heuresue de voir que le portage physio se démocratise de plus en plus! Même si dans le métro parisien j'ai surtout vu des poussettes. Rien de moins pratique qu'une poussette dans le métro, pourtant.

 

Je n'ai pas pu assister aux ateliers et conférences, mais ce n'est pas grave. Je n'y étais pas allée pour ça, et je ne pensais y aller que si j'avais un peu de temps...Il y avait de nombreux ateliers pour apprendre à porter son bébé, des conférences sur le portage et autour de la parentalité en général, et elles ont rencontré un grand succès.

 

Niveau organisation, la team ést constituées de passionnés bénévoles. Et tout était parfait, aussi bien que dans les plus grands salons qui existent depuis des années. Tout était fluide, simple, agréable. Il y a vait des bénévoles disponibles en cas de besoin, enfin c'était topissime.

 

J'ai deux amies parisiennes qui ont fait le déplacement au salon pour venir me voir, je n'ai hélas pas été très dispo pour elles mais c'était super. Et dimanche soir j'ai pu aussi dîner avec l'une d'elle et c'était chouette. Court mais bon, hein.

 

Lundi nous sommes repartis, des étoiles dans la tête. Nous avons même prolongé un peu la magie de cette parenthèse en passant déjeuner à Lyon avec Kriztina, la talentueuse créatrice de la marque d'écharpes Tinge Garden, pour lui ramener quelques affaires qu'elle n'avait pas pu emporter vu qu'elle était en train.

 

Je suis rentrée fourbue mais tellement heureuse d'avoir eu la chance de vivre ces deux jours de folie, pleine d'énergie positive et de projets. J'en ai ramené tant de belles rencontres, une magnifique Lora, et un mug tinge Garden, j'ai été raisonnable!

J'attends avec impatience la prochaine édition!

 

Et toi, tu connais le salon Bébé-portation?

 

La liste des exposants ici.

 

Un week-end à Paris au salon Bébé-Portation.
Partager cet article
Repost0
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 05:07
Ce week-end, tous au salon du Portage Bébé-Portation de Paris!

Les 14 et 15 octobre, donc ce week-end, se tiendra à Paris le tout premier salon français du portage physiologique: le salon Bébé-Portation.

 

Si tu me suis un peu, tu sais que je suis une grande fan de portage bébé physiologique, de belles écharpes, de portes-bébés physiologiques mei-tais et préformés.

 

Alors je suis vraiment super heureuse que ce salon ait lieu, et je suis ravie de venir t'en parler!

 

Il y a de plus en plus de marques qui se développent autour du portage physiologique, de plus en plus de parents porteurs, de plus en plus de passionnés et de collectionneurs aussi. Ainsi, autour des écharpes se sont développés des créateurs de produits dérivés: bijoux en tissus d'écharpes et de portage, sacs à main, tours de cou et snoods, objets de puériculture et de déco...

 

Au salon du portage, il y aura bien sûr tout pour porter son bébé mais pas que!

 

Il y aura également des ateliers et des conférences, sur la thématique du portage, de la petite enfance, des beaux tissus, du tissage à la main...

 

Du coup, même si tu n'as pas d'enfant à porter, tu peux venir y flâner avec plaisir et peut-être faire quelques jolies emplettes.

De plus, c'est vraiment une super initiative, qui a demandé énormément de boulot à des passionnés complètement bénévoles, et y venir c'est aussi soutenir le projet.

 

 

Du côté des exposants, il y aura qui?

 

Ma marque chouchoute de portes-bébé Ptitsy Moloko sera présente. La créatrice y amène des merveilles, pièces uniques ou toutes petites séries, de portes-bébés super confortables, pour le porteur et le porté, faciles à installer, made in France et dont même le tissu a été tissé en France. S'il y a un stand à voir, c'est celui là! Plus d'infos ici.

 

Tu y trouveras également ces marques d'écharpes et de portes-bébé: Oscha, Château Coco, Ergobaby, Hubertine, Omnifera, Tinge Garden, Woven wings, Agossie, Didymos, Lovaloom, Neobulle, Dahlia Wrap, Flévoria, Léora, TCM.

Certaines sont "grand public", d'autres sont plus axées haut de gamme, il y en a pour toutes et tous.

 

Autour de ces marques, celles qui créent des produits dérivés: ma marque chouchoute ici c'est Pompelop et je vais devoir me retenir pour ne pas dévaliser son stand, mais il y a plein de talents comme Lilith et ses magnifiques sacs à main, Davaï et ses vêtements de grossesse et portage (mais pas que) ultra chics, ELKmarket metal et ses superbes bijoux, Jolie Cerise la boutique géniale de portage et puériculture, et d'autres que j'oublie...

 

Des associations viennent aussi exposer et informer: A Bras Cadabra qui oeuvre autour des bébés prématurés, Porter son enfant : une association autour du portage, Portage et handicap qui soutien le portage d'enfants différents et/ou par des parents différents, le SAAPH de Paris qui accompagne les personnes handicapées dans la parentalité, Handiparentalité qui aide également les personnes en situation de handicap dans la parentalité, et j'espère ne pas en oublier.

 

Les ateliers seront également nombreux: ateliers de portage bien sûr, pour apprendre à porter son bébé physiologiquement ou se perfectionner, des animations comme de la "danse-portage", un studio photos pour faire de jolis clichés, des ateliers de comptes et comptines pour les petits, une introduction à la langue des signes pour bébé, une initiation aux gestes de premier secours, et le dimanche à 10h30 la Grande Tétée 2017.

 

On pourra aussi assister à des conférences sur des thèmes variés: les différents moyens de portage physiologique, comment tisser une écharpe, comment se passe le portage en crèche, les bienfaits du portage sur les bébés prématurés, le portage des bébés et enfants utilisé comme soin, la réparation des fils tirés ou cassés, la motricité libre, comment bien démarrer son allaitement, et quelques autres.

 

Pour y passer un moment agréable, il y a un coin allaitement au calme, un espace de jeux pour les petits, et tout ce qu'il faut pour boire et manger un morceau.

 

Le salon se tiendra au Palais de la Femme, 94 BD de Charonne dans le 11ème, métro Charonne. Il sera ouvert de 10h à 18h. L'entrée coûte 12 euros pour une journée en plein tarif, 7 euros pour les tarifs réduits et 20 euros pour le pass weekend.

 

Toutes les infos sont ici.

 

Alors, tu viens?

 

Partager cet article
Repost0
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 05:55
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...

Hashtag #ilssontfouscescathares.

 

Parce que ce château-là, il est vraiment, vraiment vertigineux.

A tel point que franchement, je me suis sentie moyen.

Surtout avec un Cromignon qui escalade et court partout...argh! Crise cardiaque assurée!

 

A chaque pas on se disait que quand même, sont pas bien ces Cathares d'aller se ficher là haut quoi...huhu.

 

Cette citadelle du vertige, c'est le château cathare de Quéribus.

 

Il est situé à environ 30 minutes de chez moi en voiture, non loin du château de Peyrepertuse dont je te parlais déjà ici.

Plus petit que son voisin, il est également en bon état pour un château aussi ancien, et non moins spectaculaire.

 

La vue y est à couper le souffle.

 

Sa situation de nid d'aigle lui permet de voir toute la plaine du Roussillon, par beau temps. Nickel quand on est des cathares traqués (pas si dingues en fait!). Ce n'est pas un hasard s'il fut le dernier château cathare à tomber entre les mains des troupes croisées, en 1255. Onze ans après le célèbre château de Montségur quand même.

 

Ensuite, il fut une place forte importante pour la défense de la frontière, jusqu'au règne de Louis XIV et la signature du traité des Pyrénées.

 

On peut y admirer, très bien conservés, plein d'éléments de la vie quotidienne et de défense, Cromignon s'est amusé à repérer meurtrières, mâchicoulis et autre cannonières, qui peuplent ses jeux Playmos...

 

On y accède par une petite balade d'une dizaine de minutes depuis le parking (où on trouve une sympathique aire pour pique-niquer), et où le panorama est déjà sublime.

 

Je te laisse avec les photos, et je t'invite à y aller si tu passes par le 66.

 

 

Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...
Dans mon coin il y a...une citadelle du vertige...

Et vers chez toi, des citadelles?

Partager cet article
Repost0
6 mai 2016 5 06 /05 /mai /2016 05:14
Passages à la plage.

Le moins qu'on puisse dire, c'est que ce printemps n'est pas clément sur les Pyrénées-Orientales.

 

Le temps est plus que variable depuis des semaines maintenant. Alternance de pluie, vent, temps gris et humides, et journées estivales. On ne sait jamais de quoi demain sera fait, et comment s'habiller.

Surtout que les températures sont douces.

 

J'ai retrouvé du coup, de vieux réflexes de parisienne: profiter à fond de chaque moment de climat agréable.

Comment? En allant à la plage bien sûr! La plage, j'adore, c'est mon oxygène, mon évasion. Un petit tour sur le sable et me voilà requinquée pour longtemps.

Alors même si on y va moins que d'habitude, en cette période (du moins il me semble), on a quand même fait de jolies sorties.

 

Polochon a découvert cette étendue bleue avec une grande curiosité. S'il savait comme il va s'y éclater cet été, lui qui n'aime rien tant qu'être nu et se balader librement.

 

La plage, la liberté pour mes diablotins, chien compris:

 

 

Passages à la plage.
Passages à la plage.
Passages à la plage.
Passages à la plage.
Passages à la plage.
Passages à la plage.
Passages à la plage.
Passages à la plage.
Passages à la plage.
Passages à la plage.
Passages à la plage.
Passages à la plage.
Passages à la plage.
Passages à la plage.
Passages à la plage.
Passages à la plage.
Passages à la plage.

Quand je pense qu'ailleurs en France pendant ce temps, il neige...j'avoue que je ne regrette pas notre choix d'être venus vivre ici!

 

Et chez toi, plage ou pas?

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2014 6 27 /12 /décembre /2014 07:43

Pendant ces vacances, nous aimons aller au village magique de Port-Barcares.

 

RIMG2305

 

Un village de Noël un peu particulier, plus grand que les autres, avec une animation centrale de taille: la patinoire.

 

RIMG2283

 

La Pouillette y a fêté son anniv' cette année.

 

anniv


Tu y trouveras de quoi émerveiller diablotins, et plus grands aussi.

 

RIMG2285


Une déco sur le thème de l'arche de Noé, cette année.

 

RIMG2295

 

RIMG2298

 

RIMG2304

 

RIMG2292

 

Des vitrines animées remplies de rennes, de Pères Noël, de pingouins,

 

RIMG2329

 

RIMG2331

 

RIMG2332

 

RIMG2307

 

RIMG2306

 

Des ours et autres phoques au détours des allées de sapins (faussement) enneigés

 

RIMG2327

 

RIMG2319

 

Une piste de luge,

 

RIMG2324

 

Quelques jolis manèges,

 

RIMG2316

 

RIMG2313

 

Des stands divers et variés pour faire de emplettes, boire un vin chaud, manger un morceau. On s'est fait plaisir en déjeunant là bas et c'était bien bon. J'ai pris un savoureux hamburger au foie gras et aux petits oignons, un régal.

 

RIMG2335

 

RIMG2337

 

Cromignon, toujours à fond dans l'esprit de Noël, était fasciné et poussait de hauts cris à chaque nouveau père Noël croisé.

 

RIMG2318

 

RIMG2320

 

Si tu es dans le coin, n'hésite pas: c'est jusqu'au 4 janvier.

 

Et toi, un joli marché de Noël dans ton coin?

 

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 06:29

RIMG1478

 

 

Je t'ai en partie raconté ma semaine à Nantes avec Cromignon, mais je ne t'ai pas expliqué pourquoi j'étais partie seule avec lui.

Chez les PetitsDiables, ce n'est pas trop le genre, de partir en vacances dans son coin. Ca arrive qu'on soit séparés quelques jours, surtout quand je vais à Paris 2 ou 3 nuits, mais une semaine de vacances complète, c'est plus que rare.


Cette année, l'homme est en congé de formation. il prépare un sacré concours. En période de vacances scolaire, c'est difficile pour lui de réviser efficacement. Du coup j'ai pensé que si je mettais les voiles une semaine, il serait seul à la maison et avancerait comme jamais.

Ca tombait bien, j'ai pléthore de copines à aller voir, un peu partout! Le plus dur fut de se décider pour la destination.


Finalement j'ai opté pour Nantes: je n'avais pas vu ma copine S. depuis un an et demi, et je n'étais plus allée à Nantes depuis...pfouuu!

Jolie ville, vivante, pleine de choses sympa à faire avec mon petit Cromignon.


On a pris l'avion tous les deux, (en train c'est 10 heures...et en voiture seule je ne me le sentais pas, 10h aussi!).

1h10 de vol plus tard on a atteri et le froid auquel je m'attendais en quittant ma Catalogne n'était pas au rendez-vous.


Pendant deux jours on a pu profiter d'un climat très sudiste.


Nantes, c'est vraiment grand. J'ai perdu l'habitude dans mon petit Perpignan, de la foule, des centre-villes immenses, des commerces et cafés en surnombre...j'avais l'impression d'être revenue à Paris.

Niveau culturel aussi, j'ai un peu oublié ce que c'est, une grande ville dynamique...


On n'a pas chômé...


Un petit résumé en photos?


Le jardin des plantes, que j'aime beaucoup, agrémenté de l'expo Ponti:

poussin

 

 

RIMG1553

 

La grenouille-serpent, dont ont peut faire bouger les yeux en actionnant les manettes:

 

RIMG1523

 

RIMG1576

 

Les Totémimiques:

RIMG1540

 

RIMG1542

 

Et plein d'autres trucs sympa:

 

RIMG1538

 

RIMG1560

 

RIMG1564


 

Mais le jardin des plantes, c'est aussi de sympathiques chèvres que Cromignon a tenu à embrasser chacune leur tour:

 

RIMG1530

 

RIMG1532

 

Heureusement qu'il n'y avait pas de bouc, sinon bonjour l'odeur!

 

A Nantes, on a voulu monter sur le fameux Belem, mais il était fermé. Pas grave, on l'a admiré de l'extérieur.

 

RIMG1582

 

Par contre les machines de l'île étaient bien fonctionnelles. Cromignon a été hyper impressioné par l'éléphant automate, plus grand qu'un vrai, qui promène les gens sur et dans son dos en crachant de l'eau:

 

RIMG1586

 

RIMG1589

 

Sans oublier le magnifique manège pour les petits (celui pour les grands m'a semblé trop impressionnant pour Cromignon). Je lui en ai payé 4 tours, rien que pour le plaisir de le regarder tourner:

 

RIMG1614

 

RIMG1604

 

RIMG1599

 

RIMG1595

 

 

Nantes, c'est près de l'Océan...impossible de ne pas y faire un saut! Nous avons choisi la jolie ville de Pornic pour faire découvrir à Cromignon les vraies vagues, les algues, les rochers et les coquillages:

 

RIMG1495

 

RIMG1504

 

RIMG1514

 

RIMG1519


 

Cromignon a pris le tram et le bus, pour la première fois, il était très fier et s'est hyper bien tenu:

 

RIMG1629


 

Et pour finir, n'oublions pas l'adorable Karya qui m'a prêté son sling sans lequel je n'aurais pas pu me balader autant, et qui est venue déjeuner avec sa grande en notre compagnie au Café Marmaille:

 

sling

 

RIMG1643

 

RIMG1654

 

RIMG1661

 

RIMG1665

 

RIMG1666

 

Après quoi on a quité Nantes et son climat redevenu bien humide pour retrouver notre chez-nous encore bien ensoleillée...en avion bien sûr!

 

RIMG1431

 

Résultat: l'homme a bossé en moyenne 15h par jour. Il ne s'arrêtais que pour se réchauffer une boîte de conserve, vers 13h, et l'engloutir devant ses bouquins. Ce fut donc très efficace. Je songe sérieusement à repartir quelques jours, entre Noël et le jour de l'An, pour qu'il puisse mettre le turbo à un mois des écrits. Reste à trouver où je vais aller, avec mon Cromignon...Paris, peut-être...Je suis un peu refroidie par le prix des billets mais il faut ce qu'il faut...

 

Mon Être mère voyageur, cette semaine, pour Babidji!

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 05:12

 

 

 

C'est la ferme de découverte de Saint-André.


Nous y sommes allés il y a quelques semaines, mais ça faisait un bon moment que je voulais y emmener les diablotins.

Quel endroit sympathique!

 

C'est une jolie ferme pédagogique et un parc animalier à taille humaine, et surtout à taille de diablotin.

 


Pour circuler, tu as le choix entre tirer des charettes, ou les laisser se tirer entre eux, huhu!

 

DSCF6185.JPG

 

DSCF6160.JPG

 

DSCF6202

 

Sur place, on a vu tout un tas de bébêtes plus ou moins cornues, fort avides de caresses.

 

DSCF6170

 

DSCF6173

Ce truc a 4 cornes, je ne me souviens plus de sa race, il est impressionnant.


 

DSCF6188

 

DSCF6190

 

DSCF6167

 

DSCF6197

 

DSCF6201

D'après Cromignon, ce daim est un renne...du Père Noël bien sûr!

 

DSCF6210


 

Les diablotins se sont aussi amusés dans l'espace potager, où on peut manipuler et arroser tout son saoûl.

 

DSCF6191

 

 

Des chariots à pédales vintages à fond, des tricycles et des trottinettes sont aussi à la disposition des enfants, pour une petite pause récréative.

 

DSCF6200

 

Il y a également un espace pique-nique, et on peut y organiser des anniversaires, ce qui me tente bien pour l'an prochain, les 4 ans de Cromignon.

 

Cerise sur la ferme, il n'y a pas un clou du spectacle, mais deux!

 

D'abord, le tour de poney:

 

DSCF6205

Tu remarqueras qu'ils sont malins et donnent à chaque enfant une charlotte, pour éviter la transmission des poux.

 

Et le biberon aux chevreaux: chaque enfant à tour de rôle peut donner le biberon, c'est un peu difficiel pour les petits parce que les bestioles sont assez brusques, mais c'est tellement sympa! J'ai aidé Cromignon et il s'en est bien tiré.

 

DSCF6216

 

DSCF6217

 

Toute la visite est ponctuées d'animations pédagogiques, avec des jeux, des quizz, des infos, etc...

 

DSCF6198

 

DSCF6214

 

DSCF6212

 

Un endroit charmant, des animaux bien traités, des diablotins contents: la ferme de découverte de Saint-André devenu un incontournable de nos vacances dans le département.

 

 

Et toi, des fermes pédagogiques dans ton coin?

 


 


 


 

 


 


Partager cet article
Repost0
29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 05:20

DSCF3133.JPG

 

Pendant nos vacances parisiennes, il était pour nous obligatoire d'aller au Playmobil fun park.

 

DSCF3151.JPG


Situé à Fresne, c'est un espace couvert avec tous les univers playmobil, et bien sûr les enfants de tout âges peuvent jouer tout leur saoul avec les personnages et les maquettes complètes.

 

DSCF3134.JPG


Ils peuvent même entrer dans certains univers à taille de géant, comme le château des chevaliers. Tu imagines les étoiles dans leurs yeux?

Même moi je brûle d'envie de les rejoindre, tant les playmo c'est ma madeleine de Proust.

 

DSCF3152.JPG

 

Pour les parents, il y a un espace café, mais ne rêve pas trop: le niveau sonore est forcément élevé.

 

La première fois que j'y ai emmené la Pouillette, elle avait 5 ans. J'ai pris deux de ses amis, un garçon plus petit et une fille plus grande, avec nous.

 

DSCF3161.JPG


Le verdict: pour des enfants d'âge proche, c'est super. Ils ont vraiment joué ensemble, tout en se séparant de temps quand ils en avaint envie.

Pour moi, le bonheur de les voir s'éclater, un brin régressif, et la tranquillité: le parc est couvert et fermé, il n'y a pas de danger. Si tu veux aller faire pipi ou te prendre un café, tant que les enfants n'ont plus 2 ans, tu peux te permettre de les perdre de vue.

 

playmobil

 

L'an dernier et cette année, nous y sommes retournés avec les même amis de la Pouillette et le Cromignon en plus.

Le constat est le même: la grande de presque 15 ans s'est à nouveau éclatée comme les petits. Le Cromignon était comme drogué. Bien sûr, il a fallu le surveiller, il est encore trop petit pour le laisser en autonomie. C'est assez rare que mes enfants d'âges espacé jouent aux même jeux, et là c'était vraiment le cas.

 

Sur place, il y a des ateliers avec des animateurs, mais nous ne les avons pas testés. On peut aussi y fêter l'anniversaire de son enfant (ou le sien si on a gardé son âme d'enfant!).

 

Le prix d'entrée est modique: gratuit pour les moins de 3 ans, 2,50 euros ensuite.

Par contre en sortant, il faut traverser la boutique. Je n'ai pas craqué à chaque fois, et j'ai la chance que ni mes enfants ni leurs copains ne réclamment.

Mais c'est si agréable de leur faire plaisir...et surtout, maintenant qu'on n'y va plus qu'une fois l'an...on leur a pris un joli cadeau chacun. Cependant si tu veux offrir un petit playmo en souvenir à ton bambin, tu peux t'en sortir pour moins de 5 euros la petite figurine et ses accessoires.

 

Un endroit décidément incontournable sur Paris avec des enfants!

 

Est-ce que tu connais ce parc?

Partager cet article
Repost0
17 août 2014 7 17 /08 /août /2014 07:14

Coucou tout le monde, me revoilà après 2 semaines d'absence sur le blog. J'espère que tout le monde va bien et que je n'ai rien loupé d'important. Comme on a du monde en ce moment, pas sûr que je sois très présente sur la blogo cette semaine.


paris.jpg

 

Nous sommes allés profiter de la capitale au mois d'août et voir les amis, la famille... 

Evidement, ce fut trop court pour tout faire et voir tout le monde. Frustrant, forcément. Mais le temps n'est pas extensible, et pour te dire la vérité, j'étais tout de même contente en rentrant. Paris, c'est chouette, mais la pluie, 17° au mois d'août, brrrr.

Vive le retour, les tongs et la plage!


J'espère y retourner dans moins d'un an.


Alors, qu'est-ce qu'on y a fait...

 

Les diablotins ont été à l'honneur: quasi toutes nos sorties ont été pour eux. Mais je me suis régalée aussi, bien sûr.

 

Dans le désordre, on est allés au Playmobil Fun park. Un espace de jeux avec tout plein de playmo, et les univers au complet.

De quoi occuper la Pouillette et le Cromignon pendant des heures.

 

playmobil.jpg

 

L'homme adore y aller. Je crois qu'il s'y éclate autant que les diablotins.

 

Comme il pleuvait tout le temps ou presque, et beaucoup, on a aussi décidé d'aller dans cet espace incontournable qu'est la Cité des enfants. Un endroit génial. Je déplore juste la limitation dans le temps: 1h30 c'est trop court!

La Pouillette y avait fêté deux ou trois de ses anniversaires. Sans compter tous les ateliers qu'on y avait fait, quand on vivait tout près.

Les diablotins s'y sont évidement éclatés, tout comme la copine de la Pouillette que nous avons emmenée.


citedesenfants.jpg


 

Un rayon de soleil et une journée sans pluie? Nous avons filé la passer avec des amis au jardin d'acclimatation. J'adore cet endroit. Mes parents m'y emmenaient souvent, quand j'étais petite. Il a un peu évolué depuis, et cet été, une nouvelle attraction a beaucoup plu à mes petits: le tour à dos de chameau.

J'ai même pu faire un tour de chaises volantes en amoureux avec l'homme, c'était chouette!

 

jardin.jpg


 

Une autre matinée sans pluie, malgré les prévisions? Hop, une promenade aux Buttes Chaumont. Mes grands-parents m'y emmenaient faire de la calèche et manger des gauffres au sucre. Quel joli parc plein de souvenirs.

Cromignon y a été plutot très, très relou...mais passons....

 

buttes1.jpg


 

buttes.jpg


 

J'ai aussi eu droit à deux sorties sans enfants: d'abord un bon restau au Paradis du fruit avec les copines:

 

paradis.jpg

Il en manque, plein de vilaines étaient en vacances ailleurs!

 

Et grâce au adorables copains qui nous ont hébergés, je suis allée bruncher au Pain quotidien en amoureux pendant qu'ils gardaient les diablotins. C'était juste miam...et <3 !

 

brunch.jpg

Leur carte a évolué, j'ai tenté le brunch végétalien. Délicieux. Mais je reviendrais la prochaine fois à mon menu favori: le brunch royal!


 

Un moment très fort pendant notre séjour: l'anniv' de Cromignon. Il a soufflé ses trois bougies en compagnie de son arrière-grand-mère, son aînée de 91 ans. 

 

anniv-.jpg

 

Bien sûr, on a vu autant de monde que possible...merci à tous ceux qui passeront par là de ne pas nous oublier et de nous garder du temps lors de nos passages.

 

Je retourne à ma panière à linge...retour de vacances oblige.

 

Et toi, ta semaine?

 

Ma semaine en images et mes petits bonheurs, pour Virginie B., Madame Parle et Maman Louzoù.

 


 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Parrainage Le Closet

Pour ta première box Le Closet offerte, c'est par ici!

Recherche Sur Le Blog

Parrainage Igraal

Pour gagner du cashback sur Igraal, c'est par ici!