Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 janvier 2019 2 15 /01 /janvier /2019 10:12
No-poo: le henné. Test et avis. (mardi beauté)

Qu'est ce que le henné?

 

C'est une poudre obtenue à partir des feuilles d'un arbuste. C'est un produit entièrement naturel, attention d'ailleurs à bien le choisir car certaines marques n'hésitent pas à le truffer de produits chimiques et néfastes.

 

Attention, ici je ne viens pas te parler en tant que spécialiste du henné, car je ne le suis pas. Je viens parler de mon expérience et de l'utilisation que j'en fais. Le henné est un sujet vaste, et il y a de véritables connaisseurs qui pourront t'en parler bien mieux que moi, notamment en ce qui concerne les nombreuses couleurs et reflets différents qu'on peut obtenir via les hennés colorés.

 

Pour plus d'infos professionnelles, tu peux te rendre la, par exemple.

 

Le henné, c'est une poudre miracle, dont je pourrais te parler pendant des heures tant ses vertus sont nombreuses et ses utilisations possibles vastes.

Je t'en recommande l'usage quelle que soit ta nature de cheveux.

 

Le henné neutre: c'est un soin formidable, qui gaine, fait briller, est répulsif pour les poux, assainit le cuir chevelu et permet d'espacer grandement les lavages. Il accélère également la pousse, lutte contre les pellicules...what else?

J'applique un henné neutre à mes enfants, une pose à chaque vacances scolaires pendant environ 30 minutes, et pas de poux chez nous!

 

Pour colorer: Pour bénéficier de ses bienfaits tout en colorant et/ou en couvrant les cheveux blancs, j'utilise pour moi un henné d'Egypte. Selon la couleur désirée, il y a un grand choix de hennés. Il n'y a pas que du roux! D'ailleurs ma Pouillette est adepte du chatain miel, qui lui donne de jolis reflets au soleil. J'en fais environ un par mois. La couleur obtenue sera en fonction de la base, il marquera plus sur une base claire. Plus on fait de hennés, plus on renforce la couleur.

Pour certaines couleurs, il faudra faire un henné en 2 temps: une première pose puis une seconde.

Depuis, j'ai remarqué qu'en effet: mes cheveux ne regraissent vraiment plus, je peux me laver les cheveux sans souci 3 fois par mois et ils restent propres. Ils poussent vite, sont brillants et sains et ont une bonne tenue.

Effets que je vois aussi sur mes enfants, en plus du fait qu'ils n'attrappent pas de poux.

 

Comment procéder?

 

Pour un henné neutre: le diluer dans un liquide tiède, eau ou lait (végétal ou animal) et eventuellement ajouter des ingrédients hydratants, pour les cheveux secs (miel, sirop d'agave (mon chouchou, ça fait briiiiiiller!), gel d'aloe vera...). La pâte ne doit pas être trop liquide, pour ne pas couler, ni trop épaisse pour s'appliquer facilement. Imagine un genre de chocolat fondu.

Appliquer la pâte obtenue en imprégnant bien le cuir chevelu. Filmer avec de la cellophane. Laisser poser une demi heure ou plus. Rincer abondamment. Le henné est une poudre lavante également, il n'est en général pas nécessaire de laver les cheveux ensuite.

 

Pour colorer: on procède de la même manière, mais on laisse poser au moins 3 ou 4h. Perso, je laisse la nuit, en mettant un foulard par dessus la couche de cellophane. Après le rinçage, pour bien fixer la couleur, on peut laisser jusqu'à 72h d'oxydation: il ne faut pas les laver pendant ce laps de temps. C'est la théorie, car en pratique je n'ai pas remarqué de différence si je respecte un temps d'oxydation ou non. Mais c'est sans doute lié aussi à la nature des cheveux, qui joue sur la fixation de la couleur.

 

Le cas des cheveux très secs: le henné a un effet asséchant. Si comme moi, tu as les cheveux très secs, tu peux quand même utiliser le henné bien sûr, mais il vaut mieux contrer cet effet. D'abord en diluant ta poudre de henné dans du lait végétal ou animal plutôt quand dans de l'eau, voire dans du yaourt. En ajoutant des ingrédients hydratants. Après rinçage et séchage, bien penser à appliquer de l'huile sur les longueurs et les pointes surtout.

 

Pour ma part, je repsecte 2 ou 3 jours d'oxydation et ensuite je fais un bain d'huile pendant 1 nuit. J'utilise de l'huile de moutarde diluée dans une autre huile: brillance et pousse garantie. Mais n'importe quelle huile, même de l'huile d'olive, sera nourrissante et pourra contrer le côté asséchant du henné. Au matin, je lave mes cheveux avec un shampooing clean, car le shikakai que j'utilise habituellement pour laver mes cheveux ne fait pas partir l'huile.

Et c'est parti pour plusieurs semaines de cheveux brillants et sains!

 

Questions fréquentes:

 

-Comment bien rincer le henné?

Selon la nature des cheveux, le rinçage peut être long. Certaines utilisent un seau d'eau pour pré-rincer en faisant tremper les cheveux dedans avant la douche; moi je préfère faire couler un mini bain et immerger mes cheveux. En frottant bien, le plus gros part, et je finis sous la douche. Il peut quand même rester des résidus, surtout si tu as les cheveux frisés. Ce n'est pas un souci, il suffit de bien brosser et ils partiront.

 

-Le henné est-il compatible avec des colorations/permanentes/autres traitements chimiques?

Tout à fait. Malgré les réticences de certains coiffeurs (qui, bien souvent, n'y conanissent rien en henné), on peut faire un henné après une coloration chimique, après une permanente ou autre traitement. On peut aussi faire une coloration chimique, permanente etc par dessus un henné.

Attention! Le henné doit absolument être clean danc ce cas! S'ils contient certains additifs nocifs comme des sels métalliques, c'est la catastrophe capillaire assurée.

 

-Peut-on obtenir toutes les couleurs avec du henné?

Non, pas de rose ni de bleu...ni de blond. Le henné fonce les cheveux, surtout en couvrant régulièrement. Mon roux cuivré s'est mué en aburn acajou par exemple, à force de hennés d'Egypte.

Par contre tu peux obtenir de nombreuses nuances de roux, chatains, chocolats, violets, bordeaux, rouges, bruns, noirs... Ce qui laisse un large choix.

 

-Est-ce qu'on peut enlever une coloration de henné?

Oui, tout à fait. La crème et le lait de coco enlèvent le henné. Un masque de crème et/ou lait de coco + argile permet d'en enlever une bonne partie. Il faut parfois refaire plusieurs masques pour tout enlever, surtout s'il y a plusieurs couches de henné.

 

Et toi, tu connais le henné?

 

Mon Mardi beauté pour Une parisienne à Vincennes

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2018 3 18 /07 /juillet /2018 06:40
No-poo pour cheveux secs: test et avis.

Mes cheveux sont secs, très secs même. Avant de passer au no-poo, on pouvait même dire qu'ils ressemblaient à de la paille, voire à du crin. Epais et secs, très épais aussi d'ailleurs!

Tu vois le topo.

 

Quand je suis passée au nopoo, j'ai eu la chance d'essayer directement le shikakai qui me convient très bien et mes cheveux ont été métamorphosés.

 

Le nopoo, c'est génial pour les cheveux gras, ça régule le cuir chevelu, mais c'est aussi vraiment super pour lesz cheveux secs.

 

Beaucoup de poudres lavantes assainissent, gainent, soignent, mais ont tendance à assécher.

Du coup, quand on a les cheveux et/ou le cuir chevelu sec, il faut contrer cet effet.

 

Totu d'abord, si on passe au nopoo quand on a les cheveux secs, il faut privilégier tout ce qui est le plus doux et le moins asséchant comme produit lavant: le shikakai, le sidr, la farine de pois chiches, la poudre d'orange.

Eviter l'argile, le rhassoul, et encore plus le bicarbonate (effet paille assuré!).

 

Selon la poudre choisie, il faut ensuite lui ajouter des ingrédients hydratants et/ou nourrissants.

Tout d'abord, ne pas la diluer dans de l'eau, mais dans du lait (animal ou végétal), voire dans du yaourt (pareil, en faisant un peu chauffer avant mélange pour faciliter la dilution.

 

Ensuite il faut ajouter des ingrédients hydratants/nourrissants: gel d'aloe vera, miel, sirop d'agave, jaune d'oeuf...pas tout à la fois, au choix!

 

Avec ce soin lavant, tout est réuni pour avoir de beaux cheveux sans les assécher.

 

On peut compléter le lavage par un masque posé avant. Je ne jure que par le masque au yaourt (animal ou végétal) avec 30 minutes de pose. Un soin très hydratant et raffraichissant, super agréable quand il fait chaud.

 

Après le lavage, un après-shampooing est un plus. Après avoir tenté plusieurs recettes fait-maison qui ne m'ont pas satisfaite, j'utilise le masque Aroma-Zone neutre dont je suis ravie. Cheveux souples et doux assurés.

 

Pour compléter ces soins hydratants, je fais également un bain d'huile, une fois par mois en général, quelques jours apres ma pose de henné. Je mélange de l'huile de moutarde avec une autre huile (coco, onagre, olive...) et je masse mon cuir chevelu, j'étale bien sur mes longueurs et je laisse poser toute la nuit.

 

Cheveux ultra billants et cuir chevelu nourri au réveil. Enfin, après lavage! D'ailleurs piur laver un bain d'huile, les poudres sont très peu efficaces. J'utilise un shampooing clean à cette occasion. La base shampooing Aroma-Zone me convient très bien.

 

Le henné, je ne m'en passe plus, c'est un soin exceptionnel pour tous types de cheveux. Mais il a aussi tendance à assécher. Comme pour les poudres lavantes, on peut alors le diluer avec du lait (végétal ou animal), ou du yaourt (toujours tiède). Et ensuite ajouter les ingrédients hydratants/nourrissants de son choix. Pour ma part j'y ajoute aussi de la poudre d'ortie piquante qui a pour propriété de stimuler la pousse. Sinon je mets du yaourt, du gel d'aloe vera et du sirop d'agave.

 

Ainsi mes cheveux bénéficient de tous les avantages du nopoo sans aucun souci d'assèchement.

 

On récapitule? Le nopoo pour cheveux secs, cest:

- masque avant lavage: yaourt (animal ou végétal) + ingrédients hydratants/nourrissants (gel d'aloe vera, sirop d'agave, miel, jaune d'oeuf...).

- lavage avec la poudre de son choix diluée dans du lait ou du yaourt (animal ou végétal) + ingrédients hydratants/nourrissants.

- après-shampooing (masque Aroma-Zone).

- une fois par mois, pose de henné avec ajouts d'ingrédients hydratants/nourrissants, suivi 2/3 jours après d'un bain d'huile.

 

 

Et toi, tu as les cheveux secs?

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
6 avril 2018 5 06 /04 /avril /2018 05:48
Le no-poo pour les cheveux gras, la solution!

Depuis maintenant des années, je pratique le no-poo: il s'agit de prendre soin de ses cheveux sans utiliser de produits du commerce, à commencer par le shampooing.

Mes cheveux se portent à merveille et en tous cas, bien mieux qu'avant.

Je commence à en connaître un sacré rayon sur la question, à force de tester et de chercher de ci de là des méthodes pour toutes et tous. Parfois je me dis que je vais me reconvertir en conseillère en nopoo!

 

Je me suis souvent retrouvée face à nombre d'idées reçues sur le sujet, et l'une d'elle qui revient très souvent, c'est "ah mais je ne peux pas, j'ai les cheveux gras".

Et pourtant...bien au contraire, le nopoo est LA solution pour celles et ceux dont les cheveux regraissent à la vitesse de l'éclair!

 

Quels produits pour les cheveux gras?

 

Tes cheveux sont gras? Pas de panique.

Tu n'est pas obligé de les laver tous les jours avec des produits chimiques néfastes qui les font regraisser de plus en plus vite, le but des marques n'étant pas d'arranger ton problème mais de te faire acheter plein plein de flacons bourrés de pétrochimie. Eurk.

Tu peux arrêter le cercle vicieux!

 

Ce qui va t'être nécessaire? Du shikakai, de l'agile verte, du rhassoul, du henné, de la poudre d'orange, du bicarbonate. Mais pas tout ça en même temps, bien entendu.

 

Comment ça marche?

 

Tu vas remplacer tes shampooings par une de ces poudres: shikakai, rhassoul ou argile verte. En la diluant dans de l'eau tiède, comme je te le montre ici.

Sur cette vidéo je prépare du shikakai mais c'est exactement pareil pour les autres poudres. Une fois prête, tu l'appliques sur cheveux mouillés, tu masses et tu rinces bien. C'est enfantin. Tout pareil que d'habitude. On insiste juste un peu plus sur le massage et sur le rincage.

 

Tu devrais sentir tes cheveux légers et propres. Evidemment ils vont regraisser au début, comme avant. Mais petit à petit, tu verras que tu pourras gagner 1 jour, puis 2, etc. Il faut leur laisser le temps de se détoxifier des résidus chimiques dont ils sont gainés et emplis depuis des années.

 

Et le reste?

 

Le henné est LA base pour les cheveux gras. C'est grâce à lui que tu vas très vite avoir des résultats bluffants.

 

Si tu souhaites en profiter pour colorer tes cheveux, choisis le de la teinte voulue, il y en a pour tous les goûts, du noir indigo au chatain miel.

Attention à le choisir dans des magasins cleans, et surtout sans sels métaliques, sous peine de catastrophe capillaire. Le henné clean sans sels métaliques est complètement compatible avec des colorations chimiques, permanentes, défrisages etc. Mais attention: ces traitements agressifs ne vont pas t'aider à assainir ton cuir chevelu...évite les donc, c'est mieux.

 

Sinon prends du henné neutre: il est incolore.

 

Tu le prépareras exactement comme les shampooings, avec de l'eau tiède pour en faire une pâte qui ressemble à du chocolat fondu au niveau de la texture.

Tu l'appliques sur cheveux mouillés ou juste humides, et tu laisses poser sous de la cellophane.

 

Si tu optes pour du henné neutre, tu peux faire poser peu de temps. Une heure suffit pour bénéficier du soin.

Si tu souhaites colorer, plus tu laisses poser, mieux c'est. Ici je le laisse au minimum 3/4h, mais en général je dors avec. Couverture des cheveux blancs assurée.

Ensuite, tu rinces bien. Ca peut être assez long à rincer, surtout si tu as les cheveux épais, bouclés, frisés.

Sur certains types de cheveux, les veinards, le henné sera lavant et les cheveux nickels. Sur d'autres, comme les miens, ils resteront "lourds" au toucher même si visuellement ce sera tout à fait correct. Dans ce cas, tu peux les laver de suite après le rincage du henné, si c'est un henné neutre. S'il est colorant, tu peux laver aussi de suite mais il est préférable de laisser la couleur "oxyder" 2 jours environ avant de laver.

Le cheveu est gainé, le cuir chevelu assaini pour longtemps, c'est vraiment un soin d'exception super efficace.

 

Quelle fréquence pour ce soin?

 

Le neutre ne "soigne" pas autant que le coloré, donc il faut en refaire plus souvent. Ici je fais un henné coloré tous les 1 mois/1 mois et demi. Pour le neutre, un tous les 15 jours, c'est un bon rythme.

 

La poudre d'orange peut être utilisée en shampooing sec entre deux lavages, pour gagner 2 ou 3 jours. Elle sent très bon, ne laisse pas de résidus après le coiffage et convient donc à toutes les couleurs de cheveux. Elle coûte très peu cher et peut être faite maison très facilement, gratuitement du coup.

 

Quant au bicarbonate, il est à utiliser avec précautions et parcimonie. C'est assez décapant et agressif, du coup ça peut mettre un bon coup de "net", mais à ne pas faire souvent sous peine de voir les cheveux regraisser super vite. En effet, le cuir chevelu agressé produit plus de sebum en réaction.

Il se prépare de la même manière que les poudres lavantes: on mélange avec de l'eau tiède pour obtenir une pâte, et on applique comme un shampooing sur le cuir chevelu en massant, avant de rincer.

 

Par quoi commencer?

 

Je conseille d'acheter les produits cleans, soit en magasin bio, soit en ligne sur aromazone , hennés et soins d'ailleurs, ou henné paradise par exemple.

Si tes cheveux sont moyennement gras, du shikakai et du henné devraient suffire.

S'ils sont très gras, tu peux envisager henné et rhassoul ou argile verte, et rajouter de la poudre d'orange en shampooing sec pour espacer les lavages.

Pour ma part, je trouve l'argile verte plus décapante que le rhassoul, donc plus adatée aux cheveux vraiment très très gras. Tu peux attaquer la détoxification dans ce cas par un lavage au bicarbonate.

 

Alors, tu te lances?

 

Tous mes articles nopoo ici.

Partager cet article

Repost0
7 mars 2018 3 07 /03 /mars /2018 07:31
Routine no-poo (mars 2018): shikakai, henné, yaourt et huile de moutarde.

Voilà des années maintenant que je ne lave plus mes cheveux avec des shampooings du commerce, et me cheveux s'en portent à merveille.

 

Evidemment, mes routines évoluent au fil du temps, je deviens fan de nouvelles choses et j'en laisse de côté d'autres.

 

En ce moment, ma routine capillaire nopoo est bien rodée, c'est la même depuis des mois.

 

Pendant longtemps je n'avais pas besoin de les laver plus d'une fois par quinzaine, soit 2 fois par mois. Oui oui, sans que mes cheveux soient sales. C'est un des effets du nopoo. Mais je préfère les laver une fois par semaine, ils ont une meilleure tenue ainsi.

En général c'est le le dimanche, quand je profite de ma demi heure "free salle de bain" pour prendre soin de moi. Je fais à ce moment là gommages et masques pour le visage et le corps, tentant de sauver les meubles!

 

Chaque dimanche donc, je me prépare un masque au yaourt. Je mélange un yaourt (animal ou végétal) avec une cuillère de sirop d'agave et une de gel d'aloe vera, pour en faire un super soin hydratant. Je peux ajouter un peu de poudre d'ortie pour accélérer la pousse. Je laisse poser au minimum 20 minutes. Attention à ne pas laisser trop longtemps surtout s'il fait chaud, le yaourt peut tourner et ensuite ça sent très mauvais!

 

Ensuite je rince et je lave avec du shikakai. Je te livre toutes mes astuces et mes tests shikakai ici et . Pour rappel, le shikakai est une poudre lavante naturelle utilisée comme shampooing qui permet de laver les cheveux en douceur, de les rendre brillants, faciles à coiffer et en meilleure santé (plus de volume, se salissent et regraissent moins vite, meilleure pousse...). Je ne jure que par le shikakai depuis que je suis au nopoo.

 

Pendant que je me lave, je pose pendant 5 minutes le masque Aromazone que j'ai découvert il y a peu et qui rend bien plus souples mes cheveux secs et épais, souvent difficiles à dompter. Une belle découverte, facile à utiliser qui plait beaucoup aussi à ma grande et ses cheveux frisés. Je n'ai à lui reprocher que son packaging trop chiche à mon goût.

 

Et le henné dans tout ça?

 

Je fais des hennés depuis des années également et il faudra un jour que j'en fasse un billet à part. Il y a beaucoup à dire sur le henné!

Le henné est donc une poudre neutre ou colorante et il y a un grand choix de couleurs. C'est avant tout un soin formidable qui gaine les cheveux, les protège, les rend plus volumineux, avec une meilleure tenue et en plus protège des poux. C'est pourquoi j'en pose régulièrement (du neutre) aux diablotins.

 

Aujourd'hui j'ai quelques cheveux blancs, mais oui, qui commencent à poindre...j'en fais donc du colorant et c'est tant mieux car le colorant est également plus efficace niveau soin.

 

Une fois par mois, je préprare mon henné: je mélange la poudre (je choisis le henné d'Egypte pour sa belle couleur cuivrée qui est il me semble la plus proche de ma couleur naturelle) avec du lait (animal ou végétal, ici j'utilise du "lait" d'avoine que je fais maison) pour contrer son effet désséchant. Car si le henné régule et assainit formidablement le cuir chevelu, il a tendance à déssécher les longueurs surtout si, comme moi, on a déjà les cheveux bien secs à la base. J'y rajoute quelques hydratants: sirop d'agave, cuillère de yaourt, gel d'aloe vera.

Je le prépare en avance, en faisant tiédir le lait, puis je le mets au frigo la veille ou l'avant veille de la pose. On peut également le prérarer très en avance et le congeler. Son pouvoir colorant n'en sera que plus fort.

Je le pose ensuite en insistant surtout sur les racines, le soir. Je couvre de cellophane puis d'un foulard pour ne pas trop effrayer l'homme, et c'est parti pour une pose toute la nuit. Au matin je rince mais je ne lave pas de suite. Je laisse la couleur oxyder entre 24 et 72h, avant de laver.

 

La veille du lavage je fais un bain d'huile de moutarde. J'adore l'huile de moutarde pour les cheveux, elle les rend vraiment très brillants. Le soir j'en applique sur le cuir chevelu et les longueurs, e masse un peu. Point trop n'en faut: il ne s'agit pas d'avoir les cheveux dégoulinants non plus. En théorie la dose d'huile devrait etre à peu près absorbée au matin, donc à chacun de trouver la quantité qui va a ses cheveux.

Et au matin: lavage au shikakai.

 

Et au quotidien?

 

Les soins au quotidien sont simples: brossage de 3 minutes, tête en haut puis tête en bas puis encore tête en haut matin et soir. Ce brossage permet de répartir le sébum, ce mal-aimé, sur les longueur. Car le sébum est le soin capillaire naturel que produit notre corps, loin de devoir le combattre il vaut mieux l'apprivoiser...

Un soir sur deux, comme mes cheveux sont très secs, j'applique sur les longueurs une noix de gel d'aloe vera mélangé à un peu d'huile de moutarde. L'ensemble me prend environ 6 minutes par jour.

 

Voilà ma petite routine nopoo du moment.

 

Et toi, tu connais le nopoo?

 

 

 

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2017 3 04 /10 /octobre /2017 05:45
No-poo et cosmétique clean: le rhassoul. Test et avis.

Ca fait un moment que je voulais te parler du rhassoul, ou ghassoul, cet indispensable de ma salle de bain.

 

D'abord, le rhassoul, qu'est ce que c'est?

 

C'est une argile minérale naturelle. Elle est extraite dans les montagnes de l'Atlas du Maroc.

Elle se présente en France, en général, sous forme de poudre. On peut aussi la trouver sous sa forme solide, donc des morceaux d'argile dure.

 

Comment on le prépare?

 

Le plus simplement du monde: on mélange la poudre ou les morceaux d'argile dans un liquide tiède. Eau, lait animal ou végétal, hydrolat...selon l'usage qu'on veut en faire.

Quand elle est en poudre, on obtient de façon instantanée une pâte. En morceaux, il faut attendre quelques minutes qu'elle se ramolisse, et ensuite on touille pour obtenir le même résultat. Ce n'est pas long du tout en général. On peut à ce moment rajouter d'autres ingrédients à sa préparation en fonction de son utilisation.

 

En no-poo, c'est pour quoi faire?

 

Le rhassoul lave très bien les cheveux. Le mot Rhassoul pourrait dériver du verbe "Rassala" ("laver" en langue arabe).

Une fois qu'on a obtenu sa pâte, on l'utilise comme un shampooing. On mouille ses cheveux, on applique la pâte, on frotte son cuir chevelu, on étale un peu sur les longueurs et on rince. Le rhassoul se rince bien, ne tâche pas la baignoire et se nettoie facilement s'il y en a sur le carrelage.

 

C'est pour quel type de cheveux?

 

Alors là, je suis catégorique: pas pour les cheveux secs. J'ai testé sur mes cheveux très secs. Ils étaient certes propres mais effet paille assurée. Par contre, il fait des merveilles sur les cheveux gras, qu'il assainit et rend légers sans stimuler la production de sébum.

Les cheveux gras peuvent très vite gagner un à deux jours de lavage en utilisant le rhassoul en no-poo.

Si jamais l'effet desséchant est trop fort, notamment sur les longueurs, il est possible de le diluer dans du lait par exemple, et/ou de rajouter une cuillère à café de miel ou de sirop d'agave, ça le rend plus hydratant.

 

Et en cosmétique clean?

 

Le rhassoul, chez nous, on s'en sert tous les jours ou presque. Pour me laver le corps sous la douche, le visage: je prends un peu de pâte directement ou j'en mets sur un gant et je lave comme avec du savon. Effet exfoliant et purifiant assuré.

 

Pour le visage, il fait des merveilles en masque purifiant. Peaux grasse, mixte, boutons, points noirs ne résistent pas à 15 minutes de pose. De plus il rafraîchit le teint et en cas de grosse fatigue, atténue l'effet peau terne et traits tirés en apportant même un peu de rose aux joues et de fraîcheur. Pour les peaux des ados, il est excellent. Ma Pouillette s'en fait des masques pour ses petits boutons et c'est très efficace.

 

Attention, comme la plupart des argiles, si le masque sèche, ça tire fort la peau. Il faut essayer de le rincer avant qu'il soit complètement sec.

Le rhassoul est un produit clean, non polluant, économique et très polyvalent. Chez nous, on n'en manque jamais, c'est un must-have.

 

Et toi, tu connais le rhassoul?

 

 

Partager cet article

Repost0
26 juillet 2017 3 26 /07 /juillet /2017 06:03
No-poo: la poudre d'orange. Test et avis.

Un jour, après avoir fait religieusement poser environ une demi heure mon masque capillaire hydratant au yaourt, j'allais comme toujours préparer mon shikakai.

Et là, ce fut le drame: il ne m'en restait pas suffisamment. Diantre. Rien à faire, j'ai eu beau vider mon placard, plus de sachet: il n'en restait qu'un vieux fond.

 

J'avais deux options: avec mes cheveux avec la base lavante neutre Aromazone, que jut'ilise en dépannage comme shampooing clean, mais pas envie.

Ou bricoler avec mes autres poudres.

J'ai décidé d'en profiter pour tester la poudre d'orange.

 

Jusqu'ici, je l'utilisais en masque pour le visage essentiellement, parfois j'en rajoutais un peu dans mes masques capillaire. Ses propriétés sont nombreuses: pour la peau, elle est astringente et tintante, elle est super pour les eaux grasses, acnéiques, et elle donne un teint tout frais. Pour les cheveux, elle fait briller, les rend doux et souples.

Et en plus elle sent bon.

 

Je savais que certains l'utilisent en shampooing sec. Je me suis dit qui peut le plus...elle sera sans doute efficace aussi en pâte lavante.

 

Et me voici lancée dans la préparation. Comme je te l'explique ici, j'ai pris toujours la même base, du lait. Je l'ai fait tiédir, et j'ai mélangé à ma poudre pour obtenir une consistance pâteuse.

Et hop, j'ai mouillé mes cheveux, rincé mon masque au yaourt, et appliqué ma pâte à la poudre d'orange, qui sentait vraiment bon.

Je l'ai trouvée agréable à appliquer, lisse, sans grains ni grumeaux. 

Au rinçage, pas de soucis. Avec ma grosse tignasse épaisse, c'est souvent là où le bât blesse....mais ici, ce fut rapide et simple.

J'ai remarqué tout de même quelques résidus quand mes cheveux ont séché, mais rien de bien méchant: un bout de brosse et tout est parti.

 

Et le résultat?

 

Mes cheveux étaient très brillants. Propres, ce qui était tout de même le but initial. Souples et agréables.

Un peu secs aux pointes, j'ai mis un peu d'huile de moutarde du coup.

Mon cuir chevelu était également un peu sec, donc là aussi j'ai mis un peu d'huile, très légèrement, le soir au coucher.

 

Mon avis?

 

La poudre d'orange est très efficace pour laver les cheveux, simple d'utilisation. Elle sent bon, est agréable, et laisse les cheveux vraiment brillants.

Cependant elle est trop desséchante pour mes cheveux secs en usage pur. Je pense en rajouter dans mes shikakais et/ou mes masques capillaires pour bénéficier de ses qualités sans dessécher, à l'avenir.

Par contre les cheveux gras et les cuirs chevelus qui ont tendance à vite rengraisser devraient apprécier en usage pur.

 

Son plus: un tout petit prix, et la possibilité de la faire soi même très facilement en faisant sécher l'écorce de quelques oranges bios avant de les mixer.

 

Et toi, tu connais la poudre d'orange?

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 06:35
Comment débuter le no-poo simplement.

Le no-poo, qu'est ce que c'est? Tu en as sans doute au moins entendu parler. Il s'agit de se laver et prendre soin de ses cheveux sans utiliser de shampooings ni produits "classiques " du commerce. Je t'en parle et explique les nombreux avantages ici, comment je fais, depuis 2 ans et demi maintenant que j'ai oublié le mot shampooing dans ma liste de courses.

 

Mais souvent nombre d'entre vous me demandent comment faire, me disent se perdre dans le trop plein d'info sur le net, ne pas savoir par où commencer ou carrément ne rien comprendre.

Alors je vais te faire un petit B.A BA, pour t'y mettre en douceur, si tu veux essayer.

 

Il y a d'autres manières bien sûr, mais c'est comme ça que j'ai fait et ce que je recommande quand on me demande conseil.

 

Allez, c'est parti pour de beaux cheveux sains!

 

1. Connectes toi sur aroma-zone.com. Achète du shikakai. Je te conseille d'en profiter aussi pour prendre une huile végétale bio adaptée à tes cheveux. L'huile de coco met en général tout le monde d'accord. Achète également du gel d'aloe vera, surtout si tes longueurs sont sèches.

Et n'oublie pas la base lavante neutre, qui te permets de faire un shampooing "classique" sans pourrir tes cheveux de silicone et autres quats si jamais tu a un souci avec la poudre.

 

2. En attendant ton paquet, lis bien ce billet et regarde cette vidéo. Tu peux faire aussi d'autres recherches bien sûr hein, il y a plein plein de gens qui s'y connaissent et partagent leurs petites tambouilles.

 

3. Achète toi également si tu n'en n'as pas déjà, une bonne brosse à cheveux avec des picots assez souples mais assezfermes aussi pour atteindre ton cuir chevelu quand tu brosses.

 

4. Quand ton paquet arrive, choisis pour la première fois un moment où tu as le temps et où tu es détendu pour te lancer. Le nopoo, c'est comme tout: une habitude à prendre, et surtout à apprendre. Au bout de 4/5 fois tu seras rodé. Et lance toi, prépare ton shikakai (attention c'est volatil comme poudre et ça fait tousser) avec de l'eau tiède si tu as les cheveux normaux, du lait (animal ou végétal) tiède si tu as les cheveux secs. Fais le juste avant de l'utiliser, il ne se conserve pas. Procède ensuite comme avec un shampooing classique: mouille tes cheveux, applique ton shikakai (attention pas dans les yeux, ça pique!), masse un peu ton cuir chevelu, rince bien. C'est tout. Ne mets pas d'après shampooing, ni de sérum, ni de crème, rien du tout.

 

5. S'il te reste quelques résidus (cheveux frisés par exemple...), ne t'inquiète pas, il partent au brossage. La prochaine fois, rince un peu plus longtemps et tu n'en n'auras plus. Le shikakai se rince bien, et ne tâche pas les baignoires. La première fois il y  en aura peut être un peu partout, mais ça s'enlève très bien d'un coup de douche et on prend vite l'habitude de manipuler tout ça sans pourrir sa salle de bain.

 

6. Tu peux sécher tes cheveux dans une serviette ou les laisser sécher naturellement, évite ayant que possible sèche cheveux et lisseur. Si c'est vraiment nécéssaire, mets ton sèche cheveux le plus bas possible niveau température.

 

7. Ne lave plus tes cheveux avec un shampooing classique (au moins pendant 2 mois, mais plus jamais c'est encore mieux...): il faut détoxifier tes cheveux et ton cuir chevelu des produits pétroliers dont ils sont gorgés. Si tu en remets, la détox sera plus longue. Si vraiment tu as un souci, utilise la base lavante neutre. De même, n'utilise plus ni  produit coiffant ni masque sérum après shampooing ou autre truc plein de plastique. Si tu as besoin de les mettre en forme, n'utilise pas non plus de produits coiffants, masques ou sérums: mélange une noisette de gel d'aloe vera avec quelques gouttes d'huile de coco dans le creux de ta main et applique sur tes cheveux. Tu peux aussi utiliser ces deux produits séparément. Personnellement j'en met ainsi tous les 2//3 jours sur mes longueurs et pointes, pour nourrir et hydrater. Ca calme bien les frisottis. 

 

8. Une des clés du nopoo c'est le brossage prolongé. Tous les matins et tous les soirs, utilise ta brosse à picots fermes pour les brosser pendant 3 minutes, mais 3 vraies minutes. Tu vas voir comme c'est tellement plus que d'habitude! Une minute tête en haut, une minute tête en bas et une autre minute tête en haut pour coiffer tout ça.

Si tu as les cheveux frisés que tu ne peux pas coiffer comme ça, fais le tout de même quand tu les laves et qu'ils sont mouillés. Et au quotidien, passe bien tes mains dedans, en insistant sur le cuir chevelu.

Le but, c'est de répartir le sébum sur les longueurs. C'est le soin que notre cuir chevelu produit naturellement pour nourrir et hydrater nos cheveux. Sauf que s'il reste en haut, ça donne racine grasses/pointes sèches. Et c'est aussi d'éliminer poussières et impuretés.

 

9. Ne force pas l'espacement des lavages. Au début, lave tes cheveux aussi souvent que tu en as l'habitude avec le shikakai. Au bout de quelques semaines, tu réaliseras que tu peux attendre un jour de plus, etc. En moins d'un an je suis passée d'un lavage au shampooing tous les 2/3 jours à 2 lavages par mois. Sois patient. Tu n'as aucunement besoin de forcer en te baladant avec les cheveux gras, je t'assure.

 

10. Il y a bien entendu plein d'autres manières de procéder, et tu seras peut-être amené à évoluer, comme je l'ai fait d'ailleurs. A affiner, à ajuster, à tester d'autres choses avant de trouver TA routine. Mais cette base que je conseille autour de moi fonctionne tout de même très bien avec beaucoup de monde, et permet d'entrer dans le nopoo en douceur.

N'hésite pas à me MPsi tu as des questions, je me ferais un plaisir d'essayer de te répondre, si je peux.

 

Alors, tu t'y mets?

 

Comment débuter le no-poo simplement.

Et, au fait...en ce moment tu peux gagner un collier d'allaitement et de portage, ou un lot hochet/bavoir assortis pour bébé, par ici!

Partager cet article

Repost0
2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 06:36
2 ans (et des brouettes...) de no-poo: bilan, test et avis.

Voilà, ça fait maintenant plus de deux ans que je n'ai pas utilisé, pas même une fois, un shampooing classique du commerce.

 

Je vais te faire un petit bilan, qui tient en un mot: génial!!!

Enfin, j'aime mes cheveux!!

Toutes ces années perdues à utiliser des produits inefficaces, qui me poussaient à sans cesse racheter une nouveauté, avec assortiment inclus masque/shampooing/après-shampooing/serum/produits coiffants...

Tout ça pour devoir me les laver tous les 2/3 jours, les trouver moches et difficiles à coiffer, dépenser plein de sous, me mettre des produits néfastes sur la tête et polluer.

 

J'ai commencé à me les laver avec du shikakai. A ce sujet, je t'explique tout ici, j'ai même fait une vidéo YouTube pour te montrer comment faire. Cependant n'hésite pas à me MP sur Facebook si tu veux en savoir plus, ça ne me gène pas du tout de papoter nopoo, au contraire!

 

J'ai toujours respecté les besoins de mes cheveux, je n'ai jamais forcé pour espacer les lavages: quand le besoin s'en faisait sentir, hop, shikakai.

 

Petit à petit j'ai adapté ma recette à mes besoins. Mes cheveux sont secs, j'ai dilué la poudre  avec du lait (animal mais du lait végétal fonctionne aussi très bien) en rajoutant du sirop d'agave. Ca le rend hydratant. 

 

J'ai assorti ma routine de hennés mensuels. C'est un soin extraordinaire qui me permet de couvrir mes quelques cheveux blancs, de gainer mes cheveux en les rendant brillants et faciles à coiffer, et d'assainir considérablement le cuir chevelu. A tel point que le sébum se régule si bien que depuis que je suis régulière dans mes hennés, je n'ai plus besoin de me laver les cheveux plus de deux fois par mois. Le henné est également un bon répulsif pour les poux: du coup j'en fais aussi à mes diablotins. Le henné neutre permet de bénéficier du soin sans colorer. Il existe plein de couleurs en henné, du noir au roux, en passant pas le châtain foncé, clair, avec différents reflets...

 

Le henné peut dessécher un peu, du coup comme j'ai les cheveux secs, je le dilue également dans du lait et j'y ajoute quelques ingrédients hydratants, sirop d'agave, gel d'aloe vera...

 

Souvent, quelques jours après mon henné si j'en ai le temps, je fais un bain d'huile. Je mets un peu d'huile au creux de la main, et je répartis biens sur les longueurs. Il y a plein d'huiles végétales aux multiples propriétés adaptées aux diverses natures de cheveux. J'ai une préférence pour l'huile de coco, et l'huile de moutarde. Cette dernière est un super stimulant pour la pousse, et fait briller mes cheveux comme aucun autre soin.

 

Attention, pour enlever le surplus d'huile, le shikakai n'est pas efficace. Pour cette occasion j'utilise soit un shampooing clean, pour une fois. La base lavante d'Aromazone fait très bien le job. Soit un shampooing solide que je fais moi-même.

 

Occasionnellement, je fais également avant mon lavage au shikakai un masque hydratant au yaourt. Oui, au yaourt! Le yaourt c'est vraiment génial pour hydrater, rendre les cheveux doux et brillants. 30 minutes sur la tête, un shikakai, et hop cheveux au top pour longtemps.

D'ailleurs c'est un excellent soin pour le visage aussi. Essaye, tu m'en diras des nouvelles.

 

Pendant ces deux années (et des cacahuètes, donc), j'ai également testé d'autres poudres lavantes: sidr, farine de pois chiche, rhassoul...et je t'en parle également ici si tu veux en savoir plus. Il m'arrive de refaire du sidr de temps à autre, car elle a la propriété de fixer la couleur du henné.

 

Et donc , le bilan?

 

Il n'a qu'un seul bémol ce bilan: mais pourquoiiiiiiiii je ne suis pas passée au nopoo avant????

Mes cheveux sont sains. Légers. Propres. Faciles à coiffer. Je ne les lave plus que 2 voire 3 fois par mois. Je les adore, à part la coupe qui ne ressemble à rien depuis que je les ai donnés, mais courage, ça pousse! 

Je n'utilise plus aucun produit annexe pour les coiffer ou autre, à part un peu de gel d'aloe vera quand ça frisotte trop ou que vraiment ils ont envie de vivre une vie différente de la mienne. 

 

Du coup, depuis, je suis passée au clean pour le reste de mon corps aussi. Plus de gel douche, quasi plus de savon, plus de crèmes sauf pour le contour des yeux et des lèvres ,et ma peau est propre, douce, et mon visage n'a jamais eu aussi peu de rougeurs et boutons depuis ces 20 dernières années.

Plus de sous dépensés pour nous tartiner de produits issus de l'industrie pétro-chimmique...et ça fait plaisir! Parce qu'au final, le plastique et les produits moussants irritants et desséchants sur le cuir chevelu et la peau...c'est un peu évident que ce n'est pas le top...non?

 

Le nopoo ici est adopté et validé, par moi, et toute la famille: sain, économique, écologique, what else?

 

Et toi, le nopoo, tu connais?

Partager cet article

Repost0
26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 05:55
No-poo: comment préparer son shikakai? (vidéo dedans!)

Beaucoup d'entre vous me demandent des conseils sur la manière de préparer du shikakai. Voici comment procéder.

 

Il te faut: de la poudre de shikakai, un liquide tiède (eau ou lait animal/végétal), un bol et une cuillère en plastique.

 

Le lait est préférable si tu as les cheveux secs.

Il est recommandé d'utiliser du plastique car l'aluminium et les métaux enlèvent certaines propriétés aux poudres.

Le shikakai est très volatil et irritant, il faut éviter de le respirer car ça fait tousser. Tu peux mettre un foulard autour de ton nez pour éviter d'en inhaler, au moins les premières fois. A force j'ai appris à le faire de manière à ce que la poudre ne s'envole pas.

 

Et c'est parti!

 

Prends le nombre de cuillères de poudre nécessaire. Si tu as les cheveux comme moi en ce moment, épais et courts, 5 cuillères iront bien. Fais en plutôt trop que pas assez, tu ajusteras la quantité par la suite.

Verse dessus le liquide tiède, tout doucement et en touillant.

Touille jusqu'à dissolution complète des petits grumeaux.

La consistance finale ressemble à du chocolat fondu, grossièrement.

 

Maintenant tu peux mouiller tes cheveux, appliquer le shikakai en massant ton cuir chevelu. Laisse poser juste le temps de ta douche, pas trop longtemps, ce n'est pas nécessaire. Ensuite tu rinces, exactement comme un shampooing.

C'est fini!

Si jamais tu as quelques résidus dans tes cheveux, un bon coup de brosse et ça part facilement.

Le shikakai ne tache pas la baignoire, il se rince sans soucis.

 

Alors, tu te lances?

Partager cet article

Repost0
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 05:18
No-poo: les ingrédients naturels pour activer la pousse des cheveux.

Revoilà un billet no-poo, décidément je n'arrête plus.

 

Depuis le mois de juillet, quand j'ai coupé mes cheveux, je n'aime vraiment pas la tête que j'ai. Je n'ai qu'une hâte: qu'ils repoussent.

En naviguant dans le milieu du naturel, j'ai lu pas mal de trucs et astuces pour les faire pousser un peu plus vite. Alors c'est parti pour une petite listes d’ingrédients, que tu peux utiliser en masques, seuls ou mélangés.

 

Je ne peux bien entendu pas te garantir leur efficacité, je n'ai moi-même pas vraiment pu juger vu que je ne sais pas trop à quelle vitesse mes cheveux poussent habituellement, c'est variable d'une personne à l'autre et aussi selon les périodes. Cependant pas mal de témoignages et de photos avant/après que j'ai vus sont vraiment bluffants.

 

Je commence par deux ingrédients phares que j'ajoute dans mes masques à tous les coups: l'huile de ricin et la poudre d'ortie.

Attention avec l'huile de ricin, c'est très épais. Si tu veux l'appliquer seule, je te conseille de le diluer dans une autre huile comme de l'huile de coco, top pour les cheveux.

 

J'ai dernièrement acheté de la poudre d'hibiscus, réputée aussi pour activer la pousse. Comme c'est une poudre très polyvalente (beauté des cheveux et de la peau), ce n'est vraiment pas un mauvais achat.

 

Passons en cuisine...car oui, beaucoup d'ingrédients réputés pour faire pousser les cheveux s'y trouvent! L'ail, l'oignon et le gingembre auraient de grandes qualités.

 

Il y a plusieurs méthodes pour en extraire les propriétés. Ceux qui ont un extracteur de jus peuvent s'appliquer le jus directement, les autres (comme moi) peuvent les mixer et rajouter la pulpe dans des masques, ou filtrer le jus (dauns un chinous par exemple) pour plus de facilité d'utilisation.

Avec le jus de gingembre, on peut se masser le cuir chevelu le soir au coucher. Il n'est pas nécessaire de rincer si on en met juste un peu, c'est donc simple. Par contre avec l'ail et l'oignon, un rinçage me semble bien utile avec l'odeur...à moins de passer quelques jours cloitrés ou d'avoir vraiment beaucoup de courage quant au regard des autres...

 

Je n'ai pas tout testé encore, si jamais tu essayes, dis moi ce que tu en as pensé, je suis curieuse!

Partager cet article

Repost0

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Recherche Sur Le Blog