Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 septembre 2021 3 29 /09 /septembre /2021 06:32
L'échange de maisons sur Home Exchange [test et avis]

Voilà des années que je suivais, plus ou moins de loin, le concept d'échanges de maison pour se loger gratuitement en vacances, en week-ends....

Je n'en n'ai entendu que du bien, je crois.

Mes beaux-parents le pratiquent depuis des années et en sont ravis. Ils sont même partis ainsi à Copenhague plusieurs semaines, dans une classieuse péniche.

 

On s'est finalement lancés, doucement d'abord avec deux appartements pour deux week-ends, puis la semaine dernière dans une maison près de Nîmes pour le championnat régional d'échecs junior et bientôt une semaine dans une autre maison pour le championnat de France cette fois.

 

Mon avis? C'est génial!

 

Je suis passée par le site homeexchange.fr qui existe depuis une dizaine d'années. Un gage de sérieux.

 

Comment ça marche?

 

Tu peux créer un compte gratuitement et sans engagement. A chaque étape remplie, tu gagnes des gestpoints.

Ces gestpoints te permettent de partir quelques nuits déjà. Ainsi, tu peux déjà tester le concept sans laisser ta propre maison tout de suite.

L'adhésion annuelle coûte 130e, c'est donc rentabilisé dès la première utilisation. Pour 130e, je ne trouverais pas une grande maison avec 4 chambres, tout équipée, avec une piscine, pour 2 nuits, comme nous avons trouvé la semaine dernière.

 

Si tu parraines ou si tu es parrainé, ça te rapport également des gestpoints. D'ailleurs fais moi signe si tu veux que je te parraine!

Tu peux partir contre des gestpoints, que tu gagnes ensuite aussi quand tu laisses ta maison, ou faire des échanges simultanés.

Chaque maison vaut un certain nombre de gestpoints par nuit en fonction de plusieurs critères: nombre de couchages, supperficie, situation géographique, équipements, etc...en général c'est entre 100 et 200 gestpoints par nuit.  La mienne est à 198 gestpoints la nuit par exemple.

 

Comment on fait?

 

Une fois ton compte créé, tu pars à la recherche de ce que tu veux où tu veux en notant la ville et les dates, mais si tu n'as pas de destination précise ou des dates fluctuantes, ça marche aussi.

Ensuite, ne te fie pas aux disponibilités indiquées. La plupart ne sont pas à jour. Tu envoies alors un message à tous les logements qui entrent dans tes critères pour entrer en contact avec les propriétaires et demander si leur habitation est disponible quand tu le souhaites.

N'hésite pas à écrire à beaucoup de personnes pour trouver! Par exemple, la semaine dernière, j'ai écrit à environ 20 personnes pour avoir une réponse positive.

 

Ensuite l'échange est validé et tu es débité des gestpoints, le propriétaire les reçoit. Sauf si tu fais un échange simultané bien sûr, là il n'y a en général pas d'échanges de points (sauf si les deux habitations ont un nombre de points par nuit trop différent).

 

Il suffit ensuite de se mettre d'accord pour la remise des clés etc. Il faut parfois nourrir un animal, arroser des plantes... La semaine dernière nous avions 4 poules à nourrir, et du coup, des oeufs! C'était très sympa.

Par contre il y a 2 ans nous étions partis en week-end et il fallait nourrir un chat et le faire entrer/sortir...simple, sur le papier.

Sauf que ledit chat devait être stressé par le changement momentané d'humains chez lui, et il n'a cessé de miauler comme un fou toute la nuit...je n'en n'avais pas fermé l'oeil!

 

En partant évidemment on laisse le logement propre, voire un petit cadeau. On est un peu comme logés chez des amis.

Parfois on utilise le linge de lit sur place, parfois il faut emmener le sien. Pour ma part je ne m'embête pas: on prend nos duvets.

On peut utiliser les fournitures de base des hôtes, bien sûr sans abuser: sel, huile, produits ménagers...

 

Le site offre une assurance et une caution de base en cas de pépin.

Ce n'est pas une location: on échange avec nos hôtes. On peut leur envoyer quelques messages quand on est sur place, on prévient quand on part.

A la fin, on laisse un avis sur le site. Ca permet pour les autres de voir à qui ils ont affaire.

 

On n'est jamais obligé de rien: on peut refuser d'accueillir qui on veut. C'est complètement sans engagement.

 

Quand on laisse sa propre habitation, il faut qu'elle soit propre et parfois libgérer de la place, surtout si les hôtes restent longtemps. Quelques étagères dans les chambres, une tablette dans la salle de bain...Tu peux bien sûr mettre sous clé, au garage ou autre, ce que tu ne veux pas laisser apparent.

Pour le rangement chacun fait ce qu'il peut. J'ai été dans des appartements "maison-témoin" et dans une maison propre mais pas spécialement ordonnée. Quant à chez moi, il est clair que c'est "vivant" et que je ne passerais pas 3 jours à tout ranger ni mettre sous clé. C'est propre, rangé normalement, et voilà.

 

Bref, je suis ravie et j'ai hâte de notre prochain voyage.

N'hésite pas à me contacter si tu as des questions ou si tu veux que je te parraine, soit en commentiare soit sur Facebook par message privé.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 juin 2021 3 16 /06 /juin /2021 06:27
La box de location de vêtements Le Closet [Test et avis]

En ce qui concerne le shopping et les fringues, j'ai un budget quasiment inexistant. Je m'habille d'occasion à 90% soit en friperie, en vide-grenier, ou sur des sites comme Vinted. J'essaye de ne pas stocker de vêtements en trop, de ne pas trop participer au buisness délétère de l'industrie du textile, et de poluer le moins possible avec des fringues non nécessaires.

 

Mais je suis comme beaucoup de gens, de temps à autres j'ai envie de changer, de nouvelles robes (je suis 80% du temps en robe), de quelques accessoires, de ce joli pantalon à la mode....Ca fait plaisir, ça fait du bien.

 

Quand j'ai découvert le principe de location de vêtement, j'ai d'abord été sceptique. Pourquoi dépenser de l'argent pour au final, n'avoir rien dans son armoire?

 

Et puis j'ai décidé de tenter, un mois ou deux, pour voir (Lors d'un épisode d'envie de fringues irrépréssible!).

 

J'ai rapidement découvert Le Closet et ses box modulables.

 

Comment ça marche?

 

Tu choisis ta formule parmi ces options:

  • 2 vêtements et 1 accessoire pour 39€ / mois
  • 3 vêtements et 2 accessoires pour 49€ / mois
  • 4 vêtements et aucun accessoire pour 59€ / mois
  •  

Ensuite tu accèdes à un catalogue très bien fourni (presque trop!) et tu crées ta wishlist selon tes goûts. Tu reçois alors une proposition de box, que tu peux valider ou modifier.

Ensuite tu reçois rapidement les vêtements, propres bien sûr.

 

Tu les gardes autant que tu veux, une semaine, 2, 3...ou plus! Mais attention, tant que tu gardes, tu es débité tous les mois, bien sûr. Par contre si tu renvoies au bout de 15 jours par exemple, tu peux recevoir immédiatement une seconde box, sans surcoût. Tu peux ainsi en recevoir plusieurs par mois, toujours pour le même prix.

 

Pour ma part j'ai gardé ma première box 15 jours, en portant +++ les 2 robes et le collier que j'ai reçus. Ensuite j'ai renvoyé et reçu une seconde box, que j'ai gardé 10 jours.

 

Pour renvoyer c'est très simple: tu imprimes de chez toi le bordereau d'envoi, tu mets le paquet dans ta boîte aux lettres, ton facteur se charge de le récupérer. Pratique! Même pas besoin de laver, le pressing est inclu dans le prix.

 

Voici les robes que j'ai choisies et reçues:

 

La box de location de vêtements Le Closet [Test et avis]
La box de location de vêtements Le Closet [Test et avis]

J'ai beaucoup aimé les deux, et elles étaient parfaitement à ma taille, ce qui n'est pas toujours évident.

 

En ce qui concerne les accessoires, tu as aussi beaucoup de choix. Bijoux, ceintures, foulards, accessoires pour les cheveux...

 

Si une pièce te plaît vraiment beaucoup, tu peux l'acheter à un prix promotionnel. Il y a régulièrement des braderies aussi sur le site, tu peux guetter ce qui t'a beaucoup plu et attendre que le prix soit encore plus bas.

 

Les plus: il n'y a aucun engagement, tu peux te désabonner quand tu veux.

J'ai suspendu mon abonnement pour l'été, j'ai bien assez de vêtements légers et je porte quasiment toujours les mêmes, mais peut être qu'à la rentrée je me laisserais tenter par des jolies robes d'automne (oui, les robes, toujours les robes!).

La réception et l'envoi sont hyoer simples et rapides.

 

Les moins: si un vêtement ne te convient pas, tu ne peux pas juste le renvoyer et garder le reste plus longtemps. J'ai eu le souci avec mon second closet, un pantalon léger qui était parfait, et un short très joli mais qui ne m'allait pas du tout. J'ai gardé les deux pour profiter du pantalon (et du collier qui était à ravir, j'ai vraiment hésité à l'acheter) et j'ai trouvé ça dommage.

Quand tu crées ta wishlist, beaucoup de pièces sont indisponibles ensuite quand tu finalises ta box.

 

Si tu es tenté pour faire un essai, n'hésite pas à utiliser mon lien de parrainage, ta première box te sera offerte:

app.lecloset.fr/free-closet?referrerToken=KT005911

ou entre ce code promo en validant ta commande: KT005911.

 

Alors envie d'essayer?

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 juin 2021 3 09 /06 /juin /2021 06:31
Considérations sur l'orthodontie adulte. [test et avis]

Tu as peut-être vu que je porte un appareil dentaire depuis peu. Si tu ne l'as pas vu, il est probable que tu ne le voies pas, je vais éviter les selfies tant qu'il sera là...

 

Mon avis, pour le moment, c'est que ce n'est pas du tout, du tout, ce à quoi je m'attendais.

C'est bien pire!

 

A la pose: ça dure 1h, c'est inconfortable, on a un genre d'écarteur comme dans le jeu "mâche-mots" dans la bouche. La chaleur nécésaire à la pose des bagues peut être douloureuse. Bref, c'est long et désagréable.

Ensuite, pendant quelques jours, tu as l'impression d'avoir une aphte géante dans la bouche. Ta bouche est une aphte en fait.

 

1ère impression en voyant mon visage ensuite: OMG qu'est ce que c'est que cette horreur.

J'avais le choix entre 3 options: un appareillage 1er prix métallique très voyant, un autre transparent moins voyant et un dernier invisible car derrière les dents. Ce dernier coûte le double du transparent, le triple du 1er prix.

J'ai choisi le transparent. Je ne me voyais pas payer aussi cher juste pour qu'on ne voie pas mon appareil, surtout que je ne suis pas censée le porter très longtemps. Le temps passe vite, il paraît.

En fait le temps passe vite quand tu es à la plage avec un mojito, mais quand tu attends pour enlever un truc qui te défigure, moins.

J'avoue que je regrette de ne pas avoir investi dans l'invisible.

 

Je pensais ne pas avoir de souci avec le visuel de bagues transparentes sur les dents: je n'avais pas anticipé le volume. Ce ne sont pas juste des tâches sur les dents. C'est épais et ça fait avancer la lèvre suppérieure. En fait, ma lèvre supérieure repose sur l'appareil, qui ressort tout le temps à moitié de ma bouche sauf si je pince les lèvres. Ce qui accentue les quelques rides du dessus, fort laides. Et me donne une expession pas du tout naturelle.

Cette protubérance me donne une ressemblance assez flagrante avec
Zézette épouse X, ce qui n'est pas tellement flatteur.

 

Au niveau alimentation, c'est la mouise. Tout se fout dans les bagues. Impossible de croquer dans quelque chose de plus dur qu'une banane. impossible de mâcher des aliments fins, type haricots plats, grains de maïs...et tout se retrouve sous les lèvres, entre les dents et les gencives, style hamster.

 

Je cumule car: en bonne végé je mange beaucoup de fuits à coque: c'est devenu impossible. Je les mixe et les mange en tartine....

 

Je croque plusieurs pommes et autres fruits du même type par jour: impossible. Je dois les éplucher, les couper en petits morceaux et me les mettre dans la bouche. Quant à manger des aliments carrément durs de type carottes , ce que je faisais souvent, c'est fini. Râpées, les carottes.

 

Je ne peux pas bien mâcher, j'avale donc tout rond pas mal d'aliments, des haricots rouges aux pâtes...et mon estomac n'aime pas ça du tout. Aïe.

 

Du coup, je prends des fruits que je peux manger, notamment au travail, facilement, mais hélas ils ne sont pas toujours de saison! Le raisin est idéal par exemple.

 

Il faut se laver les dents à chaque fois qu'on mange, pour moi qui mange un peu tout le temps c'est plutôt compliqué.

 

Les plus: si tu veux limiter le grignottage, c'est parfait.

En ce moment, le masque est mon ami, vive la pandémie!

 

En résumé: ça coûte une blinde, on ne peut plus manger, ça fait mal, c'est très laid. Si c'était à refaire, je prendrais l'appareil intérieur qui ne se voit pas.

Espérons que ça en vaille la peine!

 

Partager cet article
Repost0
2 juin 2021 3 02 /06 /juin /2021 06:11
Ca pue! Tout sur les odeurs. [Lecture et avis]

Voilà un livre documentaire qui ne laissera personne, petits et grands, de marbre.

J'ai ri, mes collégiens ont ri, l'homme a ri, Polochon en maternelle a ri...rarement livre aura fait une telle unanimité.

Il faut dire que le sujet est assez universellement rigolo: les odeurs, bonnes et surtout...mauvaises!

 

Plantes qui sentent le caca ou la viande pourrie, animaux qui se défendent des prédateurs ou attirent leurs partenaires par des odeurs plus ou moins pestilentielles, on a droit à un tour du monde des effluves les plus étonnantes.

Ca pue! Tout sur les odeurs. [Lecture et avis]

Evidemment, on explore aussi (et surtout!) les odeurs humaines.

Mauvaise halaine, pets, odeurs de pieds, de sueur, notre espèce est passée au crible nasal et ce n'est pas reluisant.

 

C'est surtout très amusant: sais-tu que nous pétons entre 10 et 20 fois par jour (enfin, en moyenne, car je pense que certains battent des records)?

Sais-tu qu'il existe un concours de baskets puantes aux USA, et même un musée  abritant les lauréates? J'espère qu'elles sont sous cloche parce que sinon j'imagine à peine l'horreur de la visite!

 

Ce qui a le plus amusé mes garçons, ça a été de découvrir qu'il existe le métier de flatologue. J'ai été assez surprise aussi: un métier qui consiste à sentir des pets et à les analyser, ce n'est pas...commun, pour sûr.

On se demande tous chez moi quelle est la formation et aussi, le salaire!

Ca pue! Tout sur les odeurs. [Lecture et avis]

Mais nous sommes dans un livre documentaire très sérieux: on apprend le fonctionnement du sens de l'odorat par exemple. L'intérêt de toutes ces odeurs, les records animaliers divers.

 

Et aussi l'histoire des odeurs: sais-tu que dans l'ancienne Egypte, certains portaient sur la tête en été des cônes de graisse et de cire parfumés qui fondaient avec la chaleur, pour masquer les odeurs de sueur? Le remède me semble pire que le mal, toutefois!

 

Sans oublier les inventions plus ou moins farfelues, telles des pilules censées donner aux flatulences de bonnes odeurs au choix, de rose, de chocolat...les humains sont créatifs.

 

Ca pue! Tout sur les odeurs. [Lecture et avis]

Voilà un livre documentaire à feuilleter, lire et relire car il est très riche, qui plaira à tous.

 

Plus d'infos:

Polochon a bien aimé même si tout ne l'intéresse pas, je le conseille donc à partir de 5/6 ans et je pense qu'il est abordable à 100% à partir du collège.

Disponible ici.

Prix: environ 15e.

 

Partager cet article
Repost0
28 mai 2021 5 28 /05 /mai /2021 06:11
Rien à perdre [lecture, avis]

Après Famille nombreuse et Nos vacances au bled, j'ai lu la dernière BD de Chadia Loueslati: Rien à perdre.

 

C'est une histoire autobiographique et très touchante qui parlera à beaucoup d'entre nouEs, surtout les femmes.

 

A l'adolescence, quand la poitrine des jeunes filles commence à pousser, celle de Chadia...est déjà très imposante. Et elle ne s'arrête pas.

Hélas elle devient la cible de moqueries, de jalousies, elle est sexualisée immédiatement par les garçons et les hommes qui ne voient en elle qu'une paire de seins, sans oublier les remarques graveleuses et regards lubriques quasi quotidiens qui l'accompagnent partout, du lycée au bus en passant par le supermarché...

Si le harcèlement de rue est une réalité quotidienne pour beaucoup d'entre nouEs, pour Chadia c'est encore pire. Les hommes ne se lassent pas de commenter plus ou moins grossièrement son corps, où qu'elle aille.

Tu vois quel enfer ça a dû être.

 

Rien à perdre [lecture, avis]

Il y a aussi la difficulté à s'habiller, sans oublier les douleurs diverses et la difficulté à pratiquer certains sports.

J'ai trouvé que l'aide et le soutien des adultes brillait par son absence...

Rien à perdre [lecture, avis]

Pour camoufler cette poitrine qui prend trop de place dans sa vie, Chadia se réfugie dans la nourriture et prend du poids, trop de poids.

 

Avec le temps, le fait de rencontrer son mari, enfin un homme qui ne la réduit pas à ses seins, et d'avoir des enfants la réconcilie doucement avec son corps dont elle décide de prendre soin.

Sport, alimentation, elle va mieux et finit par prendre une décision cruxiale: une opération pour réduire sa poitrine.

Rien à perdre [lecture, avis]

Si je n'ai pas traversé ces difficultés, je connais les complexes qu'on développe, ado. Le harcèlement de rue et la sexualisation permanente de mon corps dès que je franchissais ma porte. La méchanceté du harcèlement scolaire, dès qu'on est un peu plus faible, renfermé, timide, qu'on a une différence. J'ai été très touchée par son récit. Tant de souffrances au final, qui n'étaient pas dûes à sa poitrine mais au comportement des autres.

 

J'ai lu des commentaires disant qu'elle finissait par une injonction à rentrer dans le moule: je ne suis pas d'accord. Elle raconte son vécu et son parcours, comment elle a surmonté ses difficultés. Chacun réagit et gère comme il veut/peut. A aucun moment elle ne dit aux autres comment faire. Dans cette histoire, c'est elle la victime.

 

Comme dans ses précédentes BD, j'ai adoré son trait tout en rondeur, doux et tranché. Ses dessins sont vraiment chouettes et très expressifs. Je suis toujours aussi fan, même si ici l'ambiance est plus sombre que dans ses deux précédentes BD.

 

Que tu aies traversé ce genre d'expérience ou pas, cette BD soulève un problème de société précis mais aussi d'autres, ceux de la construction à l'adolescence, de la différence, de la sexualistation du corps des filles et des femmes, des injonctions faites aux femmes, du harcèlement scolaire, sexuel et de rue...

 

A mettre entre toutes les mains, celles de hommes aussi, dès le collège.

Partager cet article
Repost0
19 mai 2021 3 19 /05 /mai /2021 06:19
Les héros de Kaskaria: jeu de société Haba. [Test et avis].

On parle encore jeux de société ici, car figure-toi qu'étonnamment (ou pas! ^^) on a vraiment beaucoup joué ces derniers temps.

 

Les héros de Kaskaria est un jeu Haba, qui est une marque valeur sûre pour la qualité des jeux de société.

 

Le pitch: dans un univers fantastique, de vilains trolls ont volé l'amulette magique et le trésor de Kaskaria. Les joueurs sont les héros qui vont tenter de les reprendre. Pour ça, ils enfourchent leurs griffons reptiliens et leurs arpenteurs des crêtes, des créatures qui les emmènent au sommet du cratère où les trolls ont caché leur butin.

Le vainqueur est celui qui ramènera à Kaskaria la plus grosse part du trésor.

 

C'est un jeu de stratégie et de plateau. Les déplacements se font via des cartes qu'on pioche à chaque tour. Les joueurs doivent alors décider s'ils avancent un ou plusieurs de leurs pions, ou s'il cumulent plus de cartes dans le but de les abattre plus tard et d'avancer beaucoup d'un seul coup.

Il y a pas mal de suspense car la situation peut se retourner à chaque tour, un joueur peut être à une case du trésor et se faire doubler par un autre qui en était loin mais qui a cumulé de bonnes cartes.

 

Quand un joueur atteint le cratère, le jeu s'arrête et on compte les points. Ce n'est pas forcément ce joueur qui gagne!

 

Chez nous, on aime ce système de comptage: ça évite les crises des enfants qui ont du mal à perdre (ici c'est Polochon en ce moment). La pression du jeu retombe pendant le comptage, ils sont déjà passés à autre chose et acceptent mieux le score final.

 

On aime: la beauté du graphisme, les cartes belles et agréables à manipuler, l'univers fantastique très réussi.

Les règles simples mais originales.

Le côté stratégie individuelle qui pousse les plus jeunes à réfléchir et à faire diverses tentatives.

 

On aime moins: l'absence de rangements dans la boîte qui fait qu'on met du temps à préparer et à ranger le jeu.

La fin du jeu qui fait un peu pschit: dès qu'un joueur arrive au cratère, c'est fini. Un peu frustrant, "un peu court, jeune homme!".

 

Plus d'infos:

Une partie dure environ 20 minutes.

De 2 à 4 joueurs.

Noté à partir de 6 ans, mais les enfants habitués aux jeux de société peuvent y jouer bien avant: Polochon y joue seul à 5 ans, et depuis ses 4 ans environ avec un peu d'aide pour tenir les cartes.

Prix: environ 20e.

 

Et toi, tu connais ce jeu?

Les héros de Kaskaria: jeu de société Haba. [Test et avis].
Partager cet article
Repost0
12 mai 2021 3 12 /05 /mai /2021 06:22
Jeux de société: Karuba [Test et avis]

Aujourd'hui je te parle d'un jeu de société qu'on a depuis des années, et auquel on joue régulièrement. C'est un de mes préférés, je m'y amuse beaucoup à chaque partie.

 

La marque Haba est une valeur sûre pour des jeux bien conçus et inventifs, et je n'ai pas été déçue.

 

Karuba est un jeu qui transforme les joueurs en explorateurs dans la jungle, avec un coté Indianna Jones que seuls les plus de 30 ans (35?) comprendront. Les autres ne savent pas ce qu'ils perdent.

4 explorateurs arrivent sur l'île de Karuba et doivent se frayer un chemin dans la jungle pour trouver des trésors. Il y a des trésors au bout des chemins mais aussi...en chemin!

 

C'est un jeu de plateau et de stratégie: chaque joueur doit créer son/ chemin en assemblant simultanément ses tuiles "route" sur son plateau, un peu comme Carcassonne. Comme on joue tous en même temps, il y a peu de temps d'attente et c'est très dynamique. Ca plaît aussi beaucoup aux enfants qui sont peu patients, parfois.

 

A chaque tour, les joueurs doivent choisir entre poser leur tuile et continuer à frayer leur chemin, ou avancer un pion. A la fin gagne celui qui a créé l'itinéraire le mieux conçu tout en avançant suffisamment ses pionts.

 

On aime le desing très sympa, le fait que chaque partie soit différente puisqu'on refait son itinéraire à chaque fois, le rythme soutenu vu qu'on joue tous ensemble, qui fait qu'il y a peu de temps morts.

 

Petit plus: on ne peut pas savoir qui gagne avant de comptabiliser les trésors à la fin du jeu. Ca permet d'éviter le découragement des plus jeunes et les éventuelles crises des "mauvais" perdants (ici c'est Polochon qui gère mal en ce moment).

 

Jeux de société: Karuba [Test et avis]
Jeux de société: Karuba [Test et avis]
Jeux de société: Karuba [Test et avis]
Jeux de société: Karuba [Test et avis]

Plus d'infos:

De 2 à 4 joueurs.

Noté à partir de 8 ans, il est accessible avant, voire bien avant pour les minus habitués: Polochon y joue depuis ses 4 ans et demi seul.

Prix: autour de 30e neuf.

Une partie dure entre 30 et 35 minutes environ. Mais on ne voit pas le temps passer!

 

Et toi, tu connais Karuba?

Partager cet article
Repost0
5 mai 2021 3 05 /05 /mai /2021 06:53
Nopoo: laver et soigner ses cheveux au miel. [Test et avis]

J'ai beau avoir des année d'expérience en nopoo, je continue de découvrir de nouvelles façons de prendre soin et de laver ses cheveux.

 

J'avais déjà lu beaucoup de choses sur l'utilisation du miel, et d'ailleurs il m'arrivait de l'utiliser en plus d'autres produits comme agent hydratant, dans mes masques capillaires et mes hennés. Mais assez rarement, car je lui préférais le sirop d'agave, à cet effet.

 

Il y a quelques semaines, j'ai eu envie d'essayer une recette ultra simple vue sur des groupes de discussion.

Et tu sais quoi? Ca m'a bluffée, je suis fan!

 

Comment faire?

Il te faudra juste du miel et de l'eau.

Assez peu de miel finalement: pour ma grosse tignasse épaisse avec cheveux longs, j'ai utilise 4 CAS de miel. A toi d'adapter en fonction de la longueur et de la nature de ta chevelure. Quant au type de miel, à toi de voir. J'avais du miel liquide à la maison, c'est ce que j'ai pris, et je pense que c'est le plus facile à utiliser.

 

On dilue le miel dans un peu d'eau. Ca permet de le rendre applicable car sinon, il est trop collant pour être étalé. Cependant il faut savoir doser: si tu mets trop d'eau, ça va couler et ce sera désagréable. Si ça arrive, pas de panique: mets double dose de cellophane pour cette fois, colmate les fuites avec des mouchoirs. Et mets moins d'eau la prochaine fois.

 

J'ai utilisé environ 1 CAS d'eau pour 4 CAS de miel liquide. Si le miel n'est pas liquide, il faut en mettre un peu plus à mon avis.

On mélange bien.

 

Puis on mouille les cheveux avec de l'eau un peu chaude. On les essore un bon coup dans une serviette, toujours pour éviter que ça coule.

Et on applique le miel partout, tête en bas.

Tu vas voir: c'est très facile à étaler finalement!

 

Ensuite tu mets tout ça sous cellophane.

Le temps de pose est à ta guise: plus tu le garderas, plus il y aura d'effets, et plus il sera lavant.

Tu peux même le garder la nuit.

Certaines parlent de 2h minimum pour que ce soit lavant, mais j'ai trouvé mes cheveux propres après juste 1h de pose donc...à voir.

 

Pour rincer, c'est simplissime et très facile. C'est sans doute un des masques nopoo les plus simple à rincer que j'ai fait, et j'en ai faits.

Tu rinces à l'eau tiède, en quelques minutes tout sera parti. Pas de débauche d'énergie.

 

Les effets:

Cheveux propres, hydratés, doux, brillants  et souples et...même mes mains étaient hyper douces! Ce qui en cette période n'est pas du luxe.

Malgré mes soins réguliers, ça faisait longtemps que mes cheveux n'avaient pas été si beaux: ils avaient sans doute besoin de beaucoup d'hydratation.

Petit plus: si tu poses longtemps, et encore plus au soleil, le miel peut avoir un effet éclaircissant. Sympa pour les cheveux clairs qui veulent un effet soleil sans abîmer.

Simple, économique et efficace, je n'ai trouvé que du positif à ce masque au miel.

 

Et toi, tu utilises du miel en cosmétique?

Tous mes articles nopoo ici.

Partager cet article
Repost0
17 mars 2021 3 17 /03 /mars /2021 07:44
Coco le virus: un album pour parler covid-19 aux enfants. [Lecture, test et avis]

D'abord publiées en ligne pendant le confinement, les planches de Paul et Marguerite de Livron sur Coco le virus ont été rassemblées dans un sympathique album/BD.

 

De quoi ça parle?

Du coronavirus et de la pandémie, bien sûr. Des mesures sanitaires, des gestes barrières, des vaccins...de tout ce que nos enfants peuvent entendre parler, de ce qu'ils vivent, depuis un an parfois sans bien comprendre.

Coco le virus: un album pour parler covid-19 aux enfants. [Lecture, test et avis]

D'un côté, nos enfants peuvent avoir des questions qu'ils n'arrivent pas à formuler clairement. Des inquiétudes diffuses, plus ou moins claires, sur lesquelles ils sont plus ou moins capables de mettre des mots.

Un vécu à l'école qu'on ne connaît pas. Des expériences réelles. D'autres entendues.

Et aussi des histoires véhiculées par les copains, plus ou moins vraies, plus ou moins effrayantes. Qu'ils ne nous rapporteront pas toujours.

Coco le virus: un album pour parler covid-19 aux enfants. [Lecture, test et avis]

Cet album permet de dédramatiser en expliquant les faits. Ce qu'on sait. Ce qu'il se passe réellement, et pourquoi.

 

Les dessins sont simples et clairs, il y a beaucoup d'humour. Polochon surtout s'est bien amusé quelques fois.

 

Il y a environ 30 thèmes repris dans cet album. Chaque thème est traité sur une double-page, c'est visuel et très complet.

 

Les thèmes sont variés, ça va de l'école (l'écocole! ^^) au confinement en passant par le sport et le deuil...chacun y trouvera un résumé et des réponses.

Coco le virus: un album pour parler covid-19 aux enfants. [Lecture, test et avis]

J'ai bien aimé le lire avec mes deux enfants plus jeunes, 9 et 5 ans, à raison de 3 ou 4 double-pages par jour. Ca m'a permis de leur présenter la situation simplement et sans oublier un aspect qui pourrait leur poser un problème.

 

On a ri, j'ai développé quelques questions qui les interpellaient plus que d'autres, bref on a passé de bons moments sans trop de sérieux. Un peu de légèreté ça fait du bien.

 

Seul bémol: les évènements vont vite, et depuis la parution quelques thèmes sont maintenant dépassés et à préciser en lisant.

 

 

Tu peux consulter les planches ici: https://www.cocovirus.net/

Le livre est disponible, entre autres, ici.

Prix: environ 14e.

Âge: à partir de 4 ans environ.

 

 

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2021 3 20 /01 /janvier /2021 07:40
Kraken attack: jeu coopératif. [test et avis]

Polochon a reçu pour Noël le jeu coopératif Kraken Attack et c'est un grand succès chez les Petits Diables, personnellement j'en redemande et faire une seule partie ne me suffit pas!

 

En bref:  les joueurs sont un équipage de pirates en herbe qui doit unir ses forces pour éviter que le kraken, une pieuvre géante, ne coule leur bateau.

Chaque personnage a un pouvoir différent, en plus de la possibilité de repousser une partie des tentacules qui font tout leur possible pour endommager la coque.

Epées, pistolets et canons sont de sortie pour repousser le monstre!

C'est également un jeu de stratégie: il faut établir les priorités pour décider où agir en premier, sinon c'est le naufrage assuré. Car les tenacules attaquent, et le grand combat final avec le kraken approche.

 

On aime: les joueurs doivent coordonner leurs actions pour être efficaces, c'est vraiment un jeu coopératif qui implique un esprit d'équipe.

On gagne tous ou on perd tous ensemble.

Le plateau de jeu est original, le desing général est vraiment très réussi et naïf, le Kraken est vraiment effrayant!

La première fois, il est un peu long à installer mais une fois qu'on a compris comment faire, ça prend moins de 5 minutes. Les enfants aiment bien l'installer d'ailleurs. Il se range aussi assez rapidement.

Les joueurs doivent faire des grimaces pour énerver le kraken, ce qui a le don de déchaîner l'hilarité générale.

On peut corser le jeu en rajoutant des tourbillons pour le rendre plus difficile.

 

Les moins: chaque joueur joue àson tour et doit parfois pendre du temps de réflexion et de concertation avec les autres pour décider quelle action faire. Les autres joueurs doivent alors patienter longtemps avant que ce soit leur tour, ce qui peut être difficile pour les plus jeunes.

 

Kraken attack: jeu coopératif. [test et avis]

Ce jeu est original et comme tu sais, on joue beaucoup ici, on n'est pas souvent surpris.

C'est un succès, en ce moment on y joue chaque jour. Par contre ce n'est pas un jeu du matin avant l'école: il est trop long.

 

En détails: de 2 à 4 joueurs.

Une partie dure environ 30 minutes.

Noté à partir de 7 ans, les enfants habitués aux jeux de société y arriveront avant. Polochon a 5 ans et s'en sort bien avec un peu d'encadrement. Mais comme c'est un jeu coopératif, pas de soucis: on est là pour s'entraider.

Prix: environ 25e.

 

Kraken attack: jeu coopératif. [test et avis]
Partager cet article
Repost0

Le Blog Des Petits Diables

  • : Petits Diables
  • : Ancienne parisienne partie au bout de la France, je raconte mon petit bout de chemin. A la maison, nous sommes 5, Polochon, le Cromignon, la Pouillette, l'homme et moi. Ca en fait des histoires! Adepte du portage, des couches lavable, de l'éducation non-punitive, du no-poo, des cosmétiques clean, maman allaitante mais pas militante, randonneuse dans l'âme et dans les pieds, et plein d'autres trucs encore...
  • Contact

Parrainage Le Closet

Pour ta première box Le Closet offerte, c'est par ici!

Recherche Sur Le Blog

Parrainage Igraal

Pour gagner du cashback sur Igraal, c'est par ici!